Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Le "général" des paroisses

Articles

  • 1663 La Charité de Ste Marguerite de Carrouges - Novembre 2012

    Institution particulièrement fréquente dans l’Eure, elle est peu attestée dans le Houlme, semble-t-il. Ce texte, malheureusement incomplet, nous renseigne sur les origines, et en partie sur la dotation initiale de la "charité" de Carrouges. Le vingt deuxyesme jour de juillet, l’an mil six centx soixante trois, à l’isue de la messe par devant lesdicts tabellions de Carrouges. Se sont assemblés les parroissiens en général de Ste Margueritte de Carrouges qui sont premièrement Me Julien Le (...)
  • 1670 Agrandissement et embellissement de l’église de la Chapelle-Moche - Mai 2016

    Tout a changé en cette commune : le nom devenu la Chapelle-d’Andaine en 1961 l’église fut rebâtie en 1893. Le texte qui suit concerne l’ancienne église datant probablement du XVe siècle. Il semble qu’un dessin de 1820 ait existé ( existe encore ?). Mémoire des ouvrages que les habittans de la parroisse de la Chapelle-Moche prétendent estre faicte et construicts en leur église suivant les clauzes sy après déclarées. Et premièrement de démolir le clocher, en renger la démolition dans le cimmetière (...)
  • 1675 : équiper des soldats - Juin 2012

    Encore une dépense ! Après la bataille de Rocroi (1643) Histoire de France, cours élémentaire, E. Lavisse Aujourd’hui vingt huict décembre mil six cents soixante et quinze, les paroissiens, en forme de général et commun se sont asemblés pour délibérer et consenty aux frais et dépenses de deux soldats envoyéz de la part de sa majesté pour faire (?) [1] les ustansilles [2] et les paroissiens ont acordé qu’on cuille [3] au marc la livre [4] la somme de quatre livres pour les frais et (...)
  • 1684 l’exil fiscal, déjà ? - Novembre 2013

    Il faut, pour comprendre le texte qui suit, se souvenir que la taille était un impôt qui était calculé sur les paroisses, à charge pour les paroissiens d’en faire la répartition entre eux... Il s’agit donc ici d’une négociation entre imposables : le sieur de la Pesnière, quoique riche, n’est pas noble donc il est "taillable". Le Dimanche vingt deux octobre l’an mil six cent quatre vingt quatre........ Comme il soit ainsy que Me Anne Dupont sieir de la Pesnière, conseiller du roi, lieutenant de (...)
  • 1696 Remontrance du général de Chênedouit - Février 2012

    Les paroissiens se réunissent en assemblée général (le GENERAL) pour prendre des décisions concernant leur paroisse. Généralement, ils se contentent d’élire les collecteurs de la Taille. Ce n’est pas le cas ici. Ils interpellent leur seigneur... Les Parroissiens en Général de Chesnedouit escrivant et produisant contre Maistre Marc Anthoine Sallet, pbre, Curé de Hardancourt, abbé du Repast, seigneur et pattron de Chesnedouit. Pour faire dire et juger qu’il sera condamné de faire cesser la poursuitte (...)
  • 1699 Ecole pour les enfants de la RPR et réparation de Notre Dame à Tinchebray - Septembre 2012

    Le dimanche dix huictiesme jour d’octobre MVIc quatre vingt dix neuf Se sont assemblés les parroissiens en général de la bourgoisie et village de Nostre Dame de Tinchebray pour délibérer entre eux des affaires urgentes et nesaicerres de ladite paroissse dont les noms ensuivent Me Louis Legalloys, avocat, Me Charles Hardouin sieur de la baranière, Julien Dufay, Jean Legot, Christophle Thomas, Guillaume Maudit, Guillaume Onfray, Adrien Leteinturier,Christophle Maudit, Guillaume (...)
  • 1700 être enterré dans l’église de Saint-Patrice-du-Désert - Octobre 2015

    Plus on est enterré près du chœur de l’église, plus on s’approche du salut éternel. Cela vaut bien quelques efforts en ce bas monde ! Le dimanche dixième jour d’octobre mil sept cents, à l’yssue et sortie de la grande messe parroissialle de St Patrice Furent présents vénérable et discrète personne Jullie Lechat, prêtre, curé de St Patrice, maître Thomas Gouyet, prebtre, Julien Hutrel, Thomas Gouyet fils Jean, Jean Leblanc, Jean S....., Julien Léveillé, Robert Delaunay, Michel Huet, Jean ….., Jean, (...)
  • 1700 droit de place et d’inhumation en l’église de St Patrice du Désert - Mai 2013

    Cet acte relate une décision de l’assemblée des habitants de St Patrice du Désert. S’agit-il d’une réunion du "général" ou de la "fabrique" ? Le texte n’est pas explicite. Le dimanche dixième jour d’octobre mil sept cents, à l’yssue et sortie de la grand messe parroissialle de St Patrice Furent présents vénérable et discret maitre Julien Lechat, prêtre, curé de St Patrice, Maitre Thomas Gouyet, prêtre, Julien Hutrel, Thomas Gouyet fils Jean, Jean Leblanc, Jean Sevin, Julien Léveillé, Robert (...)
  • 1701 Bâtir une école pour les filles à Carrouges - Octobre 2014

    Depuis 1697, grâce à une fondation de la comtesse de Carrouges, une école de filles est ouverte. Un problème de local surgit : le "général" des habitants se réunit pour trouver une solution. Ce sera le don d’un terrain. Aujourd’hui cinquiesme jour de may mil sept cent un à la sortie des vespres jour et feste de l’ascencion, à la sortie des vespres, sur l’advis que nous Mathurin Tessier prêtre, curé de la parroisse de Ste Marguerite de Carrouges, soubsigné, avons donné ce matin à nos habitants, tant (...)
  • 1704 "Très humble et instante prière" des habitants de Joué du Bois à Monseigneur l’Evêque de Sées - Avril 2013

    Tout en y mettant les formes, les paroissiens de Joué du Bois font remontrance à leur évêque. Aujourd’huy mardy vingt quatriesme jour de juin mil sept cent quatre, jour et feste de St Jean, à l’issue et sortie de la grande messe paroissiale de Joué du Bois, devant nous notaire royal à Carrouges, soussigné, estant au lieu ordinaire à faire tous avis publiques et où l’on a coutume de faire assemblée pour le général de ladite paroisse, se sont assemblés les habitants en général dont les noms (...)
  • 1718 AVERTISSEMENT : Les cloches et les petits enfants nuisent gravement à l’édification des paroissiens de Sai - Mars 2015

    A l’heure où tant des plaintes et procès défraient les chroniques des journaux locaux, touchant notamment le bruit des cloches et le chant des coqs, il m’a paru savoureux de constater que ce n’est pas une nouveauté ! Seuls les motifs diffèrent : bien spirituel ou repos matinal ! Le dimanche vingt quatre avril mil sept cent dix huit, à l’issue des vespres de Say, devant nous Charles Angot, prebtre, trésorier de la diite paroisse de Say, se sont présentés les habitants et tenant biens de ladite (...)
  • 1718 Refonte de la grosse cloche du Sacq - Juillet 2013

    Ce compte-rendu explicite les étapes du processus : assemblée d’habitants les comptes la fonte la bénédiction Aujourd’hui dimanche treizième de novembre de l’année mil sept cents dix huit, à l’issue des vespres de la paroisse de St Pierre du Sac dittes par nous, Messire Philippe de Ste Marie, écuier, prêtre et curé dudit lieu, les paroissiens de la ditte paroisse s’étant assemblez en commun et général, après avoir longtems délibéré et examiné entre eux savoir pour faire refondre la (...)
  • 1720 : Un enfant à charge de la paroisse - Février 2012

    L’assemblée générale de Ronfeugerai face à une nouvelle charge... Le vingt et uniesme jour d’avril mil sept cents vingt à l’issue des messes de la parroisse de Rondfeugeray les parroissiens étant assemblés les présents faisant fort pour les absents pour délibérer de leurs affaires et particulièrement pour chercher les moiens de se décharger de la nourriture et entretien d’un enfans mâle qui a été trouvé exposé dans leur cimetière le vingt neuf d’octobre mil sept cent dix neuf et a ce sujet ont (...)
  • 1733 réparation du clocher d’Ô - Août 2012

    Les habitants d’Ô se réunissent suite à une semonce de leur curé, c’est-à-dire à une injonction ferme. L’absence du nom des habitants est-il du à un oubli du curé ou à une absence des paroissiens, trainant les pieds face à cette dépense ? Le vingt sixième jour d’avril, l’an mil sept cent trente trois, à l’issue des vêpres parroissiales, après la semonce faitte ledit jour au prône, se sont assemblés les habittans de la parroisse de St Martin d’Ô, pour délibérer des affaires de leurs communautés. Lesquels (...)
  • 1752 Le coût d’une inhumation dans l’église à St Clair du Halouze - Novembre 2012

    Nous, curé de la paroisse de St Clair de Halouze et principaux habitants de laditte paroisse, sommes assemblés au lieu ordinaire pour délibérer des affaires de la paroisse. Et notanment ayant remarqué que, par le passé, il ne se faisoit aucune inhumation dans ladite église , entendu que le prix, que les trésoriers exigoient, étoit exhorbitant, pour quoy authorisons lesdits trésoriers au lieu de la somme de quinze livres, prix ancien pour les inhumations, ils reçoivent seulement à l’avenir (...)