Généalogie autour du Houlme - Orne http://dozeville.free.fr/ Généalogie autour du Houlme - Orne SPIP http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss fr Généalogie autour du Houlme - Orne jean-pierre.breard@laposte.net dozeville Tue, 17 Oct 2017 03:44:45 +0200 1er janvier 1970 00:59:59 Généalogie autour du Houlme - Orne http://dozeville.free.fr Généalogie autour du Houlme - Orne 1755-2017 quelques édifices de la ville d'Argentan http://dozeville.free.fr/spip.php?article511 <dl class='spip_document_574 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Argentan_ex_mairie_bis-2.jpg' width='700' height='567' alt='JPEG - 36.8 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>L'ancienne mairie</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>Sise place du Grand Carrefour (place Henri IV) </dd> </dl> <p> [<a href='#nb1' class='spip_note' rel='footnote' title='Par convention, les fenêtres sont représentées par un simple trait (...)' id='nh1'>1</a>]</p> <dl class='spip_document_575 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Argentan_justice_bis-2.jpg' width='700' height='277' alt='JPEG - 18.6 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>Le palais de justice</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>en 1755, l'ancien palais ducal est déjà le siège de la justice (bailliage) </dd> </dl> <dl class='spip_document_577 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/chapelle_St_Nicolas_bis-2.jpg' width='700' height='302' alt='JPEG - 19.6 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>La chapelle St Nicolas</strong></dt> </dl> <dl class='spip_document_581 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Argentan_place_henri_IV-2.jpg' width='633' height='429' alt='JPEG - 31.3 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>Boutique place Henri IV</strong></dt> </dl> <dl class='spip_document_579 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Argentan_place_aux_chevaux-2.jpg' width='700' height='492' alt='JPEG - 42 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>la place où se tient la foire aux chevaux en 1755</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>et maintenant ? A vous de trouver ! </dd> </dl> <dl class='spip_document_580 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Argentan_grande_rue-3.jpg' width='700' height='231' alt='JPEG - 17.5 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>Grande rue en 1755, rue Paul Boschet en 2017</strong></dt> </dl> <h3 class="spip"><strong>Convaincu ou pas, allez-y voir sur place ! [<a href='#nb2' class='spip_note' rel='footnote' title='Le plan Bouglier des fontaines est conservé en mairie' id='nh2'>2</a>]</strong></h3> Sun, 01 Oct 2017 12:13:11 +0200 dozeville <dl class='spip_document_574 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Argentan_ex_mairie_bis-2.jpg' width='700' height='567' alt='JPEG - 36.8 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>L'ancienne mairie</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>Sise place du Grand Carrefour (place Henri IV) </dd> </dl> <p> [<a href='#nb3' class='spip_note' rel='footnote' title='Par convention, les fenêtres sont représentées par un simple trait (...)' id='nh3'>3</a>]</p> <dl class='spip_document_575 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Argentan_justice_bis-2.jpg' width='700' height='277' alt='JPEG - 18.6 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>Le palais de justice</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>en 1755, l'ancien palais ducal est déjà le siège de la justice (bailliage) </dd> </dl> <dl class='spip_document_577 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/chapelle_St_Nicolas_bis-2.jpg' width='700' height='302' alt='JPEG - 19.6 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>La chapelle St Nicolas</strong></dt> </dl> <dl class='spip_document_581 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Argentan_place_henri_IV-2.jpg' width='633' height='429' alt='JPEG - 31.3 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>Boutique place Henri IV</strong></dt> </dl> <dl class='spip_document_579 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Argentan_place_aux_chevaux-2.jpg' width='700' height='492' alt='JPEG - 42 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>la place où se tient la foire aux chevaux en 1755</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>et maintenant ? A vous de trouver ! </dd> </dl> <dl class='spip_document_580 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Argentan_grande_rue-3.jpg' width='700' height='231' alt='JPEG - 17.5 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>Grande rue en 1755, rue Paul Boschet en 2017</strong></dt> </dl> <h3 class="spip"><strong>Convaincu ou pas, allez-y voir sur place ! [<a href='#nb4' class='spip_note' rel='footnote' title='Le plan Bouglier des fontaines est conservé en mairie' id='nh4'>4</a>]</strong></h3> 1670 Immondices dans les rues d'Argentan http://dozeville.free.fr/spip.php?article509 <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Devant nous Guill<i>aume</i> Brossard, escuier, sieur des érab<i>les</i>, conseiller</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">du roy, lieutenant antien, civil et criminel de</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">mons<i>ieu</i>r le bailly d'Alençon pour la vicomté d'Argent<i>an</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>et</i> Exmes, le trentiesme jour de décembre mil six</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">centz soixante et dix.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font style="font-size: 12pt;" size="3">Le procure<i>ur</i> du roy nous a remontré que, quelques injonctions</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font style="font-size: 12pt;" size="3">et publica<i>ti</i>ons qui se fassent pour la pollice et pour ne-</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font style="font-size: 12pt;" size="3">toyer les rues, les immondices y sont sy co<i>m</i>munes que </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font style="font-size: 12pt;" size="3">pendant toutes les festes de Noël dernier, <strike>la</strike> la pluspart se sont</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font style="font-size: 12pt;" size="3">plaint de la difficulté qu'ilz avoient d'accéder les rues <i>et</i></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font style="font-size: 12pt;" size="3">les églises tant qu'il se trouve de fenges<i> et</i> de fumiers,</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font style="font-size: 12pt;" size="3">jusque là mesme que le curé <i>et</i> ses vicaires qui portent</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font style="font-size: 12pt;" size="3">journellem<i>ent </i>le s<i>ain</i>t sacrement aux malades en reçoivent</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font style="font-size: 12pt;" size="3">des incommoditéss esfroyables <span style="text-decoration: none;">si bien qu</span><span style="text-decoration: none;">e </span><strike>il a esté obligé</strike></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font style="font-size: 12pt;" size="3">led<i>it </i>p<i>rocureu</i>r du roy a esté meu, ce jourd'huy, de se transporter dans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font style="font-size: 12pt;" size="3">la pluspart des rues avec Jean Picot, serg<i>e</i>nt de vicomté,</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font style="font-size: 12pt;" size="3">pour dresser un estat de ceux qui se sont trouvés en faulte.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Les noms desquelz ensuivent<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a> :</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Michel Bissy, les plantes</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">...</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Jean Levain</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">…..</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">La veuve de Michel Bouvier</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">….</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">le nommé Clermont, marchand à la rue des Halles</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">……</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">L'hoste de la Croix Blanche</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">…</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">le sieur du Pastis</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">…</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Rossignol, patticier</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">…</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Le sieur de Sentilly,</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">…</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">la dame du moulin près la porte</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">…</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">les serviteurs des dames religieuses de Notre Dame</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">…</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Le sieur de Marescot</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">…</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Jean Gosdard, cordonnier,</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">…</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">tous lesquels dessusd<i>itz</i>, nous avons conda<i>m</i>né en chacun</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">cinq solz d'amende envers le roy. Sur laq<i>uel</i>le so<i>mm</i>e</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">sera prins vingt solz po<i>ur</i> la vaca<i>ti</i>on dud<i>it</i> Picot</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">qui luy seront payéz par le receveur du domaine. Auquel</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">il est enjoint de les<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a> f<i>air</i>e sortir dans trois jours,</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">autrem<i>ent</i> <i>et</i> le temps passé, <strike>appl</strike> nous les avons</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">appliqués à l'hopital.<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"> *</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center">* *</p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a>51 noms plus 2 rayés (soit en tout 255 sols ou 12 livres et 15 sols). Je n'en ai cité que quelques uns.</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a>Les immondices</p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a>AD61 4BP396 vue 126</p> </div> Wed, 13 Sep 2017 17:07:48 +0200 dozeville <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Devant nous Guill<i>aume</i> Brossard, escuier, sieur des érab<i>les</i>, conseiller</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">du roy, lieutenant antien, civil et criminel de</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">mons<i>ieu</i>r le bailly d'Alençon pour la vicomté d'Argent<i>an</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>et</i> Exmes, le trentiesme jour de décembre mil six</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">centz soixante et dix.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font style="font-size: 12pt;" size="3">Le procure<i>ur</i> du roy nous a remontré que, quelques injonctions</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font style="font-size: 12pt;" size="3">et publica<i>ti</i>ons qui se fassent pour la pollice et pour ne-</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font style="font-size: 12pt;" size="3">toyer les rues, les immondices y sont sy co<i>m</i>munes que </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font style="font-size: 12pt;" size="3">pendant toutes les festes de Noël dernier, <strike>la</strike> la pluspart se sont</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font style="font-size: 12pt;" size="3">plaint de la difficulté qu'ilz avoient d'accéder les rues <i>et</i></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font style="font-size: 12pt;" size="3">les églises tant qu'il se trouve de fenges<i> et</i> de fumiers,</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font style="font-size: 12pt;" size="3">jusque là mesme que le curé <i>et</i> ses vicaires qui portent</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font style="font-size: 12pt;" size="3">journellem<i>ent </i>le s<i>ain</i>t sacrement aux malades en reçoivent</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font style="font-size: 12pt;" size="3">des incommoditéss esfroyables <span style="text-decoration: none;">si bien qu</span><span style="text-decoration: none;">e </span><strike>il a esté obligé</strike></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font style="font-size: 12pt;" size="3">led<i>it </i>p<i>rocureu</i>r du roy a esté meu, ce jourd'huy, de se transporter dans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font style="font-size: 12pt;" size="3">la pluspart des rues avec Jean Picot, serg<i>e</i>nt de vicomté,</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font style="font-size: 12pt;" size="3">pour dresser un estat de ceux qui se sont trouvés en faulte.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Les noms desquelz ensuivent<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a> :</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Michel Bissy, les plantes</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">...</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Jean Levain</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">…..</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">La veuve de Michel Bouvier</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">….</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">le nommé Clermont, marchand à la rue des Halles</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">……</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">L'hoste de la Croix Blanche</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">…</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">le sieur du Pastis</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">…</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Rossignol, patticier</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">…</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Le sieur de Sentilly,</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">…</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">la dame du moulin près la porte</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">…</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">les serviteurs des dames religieuses de Notre Dame</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">…</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Le sieur de Marescot</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">…</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Jean Gosdard, cordonnier,</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">…</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">tous lesquels dessusd<i>itz</i>, nous avons conda<i>m</i>né en chacun</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">cinq solz d'amende envers le roy. Sur laq<i>uel</i>le so<i>mm</i>e</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">sera prins vingt solz po<i>ur</i> la vaca<i>ti</i>on dud<i>it</i> Picot</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">qui luy seront payéz par le receveur du domaine. Auquel</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">il est enjoint de les<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a> f<i>air</i>e sortir dans trois jours,</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">autrem<i>ent</i> <i>et</i> le temps passé, <strike>appl</strike> nous les avons</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">appliqués à l'hopital.<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"> *</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center">* *</p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a>51 noms plus 2 rayés (soit en tout 255 sols ou 12 livres et 15 sols). Je n'en ai cité que quelques uns.</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a>Les immondices</p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a>AD61 4BP396 vue 126</p> </div> RETOUR EN ARRIERE http://dozeville.free.fr/spip.php?article495 <p>Je tenterai de restituer ce qui a été perdu en utilisant une ancienne sauvegarde (un peu trop vieille).</p> Wed, 13 Sep 2017 17:00:00 +0200 dozeville <p>Je tenterai de restituer ce qui a été perdu en utilisant une ancienne sauvegarde (un peu trop vieille).</p> 1715 Condamnés à servir le roy comme forçats dans ses galères http://dozeville.free.fr/spip.php?article508 <p><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"> <a href="http://dozeville.free.fr/strict.html#Les_t%C3%A9moins"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><b>Le verdict</b></font></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center">25 mai 1715</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%;"> </p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">Veu et délibéré le procesd estraordinaire fait et parfait à l'encontre de Jean Delanoe dit Galard Bois, Philippe Hamel dit Grillon et autres, accusé et convaincus d'avoir fait et vollé plusieurs chevaux, chavalles<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a> et autres besteaux dans les herbages de plusieurs paroisses…</p> <p align="justify"><br> <br></p> <p align="justify"><br> <br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="justify"> <b>Nous disons que led<i>it</i> Philippe Hamel et led<i>it</i> Jean Delanoe dit Gaillard Bois sont deubment atteints et convaincus d'êtres voleurs de chevaux et autres besteaux, d'avoir volé deux chevaux à Louis Lesenechal, d'en avoir volé trois à Patrice et Robert Courvoisier et d'en avoir volé un à Robert Delamarre.</b></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="justify"> <b>Pour punition et réparation de quoy, avons lesdits Hamel et Delanoe dit Gaillard bois, condamnez à servir le roy comme forçats dans ses galères à perpétuité et sans rachaps</b>, leurs biens requis et confisqués au roy ou à qui il appartiendra sur iceux, préalablement pris cinquante livres d'amende envers le roy en cas que la confiscation n'ait lieu au profit de sa majesté. Et avant que faire droit sur le proffit de la contumace contre les nommés Pasrisy, frères, avons ordonné qu'il sera plus amplement informé. Et mandement aresté à Argentan à la chambre du conseil, le vingt cinq<sup>e</sup> jour de may mil sept cent quinze<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Coifferel De Tremons, Jeanain, De Vigneral, Berni<span style="text-decoration: none;">er</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%; text-decoration: none;"> <br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="center"> ***</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"> <a href="http://dozeville.free.fr/strict.html#Ultimes_interrogatoires"><span style="font-variant: normal;"><span style="text-decoration: none;"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><span style="font-style: normal;"><b>Ultimes interrogatoires</b></span></font></span></span></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> 25 mai 1715</p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="left"> <i>Ces pages n'apportent guère d'informarions sur l'affaire</i>.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> <b>1 - Gaillard Bois</b></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> <br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Nous Claude Lecoifferel, écuyer, seigneur de Trémont, conseiller du roi, lieutenant général civil et Criminel et de police au bailliage d'Alençon pour la vicomté d'Argentan… avons procédé à l'interrogatoire, sur la sellette, d'un nommé Jean Delanoe dit Guillard bois, arresté, prisonnier et décrétté de prise de corps, requeste du procureur du roy et accusé d'être voleur de chevaux et autres besteaux..</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il n'est pas vray qu'il vingt en cette ville le jour de la foire de la Pentecoste dernière avec Philippe Hamel ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> a répondu qu'il vingt avec ledit Hamel en cette ville mais ne scait sy c'estoit un jour de foire et ne scait sy c'estoit dans le temps de la Pentecoste.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il n'est pas vray qu'ils acheptèrent une petite cavalle brune ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il n'a point achepté de cheval avec ledit Hamel.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé quand il vint en cette ville avec ledit Hamel s'ils avoient chacun un cheval ou s'ils n'en avoient qu'un à eux deux et à qui le cheval appartenait ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu que luy, répondant, avoit un cheval qqui luy apartenoit, ne se souvient sy ledit Hamel en avoit un.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé de quel poil étoit le cheval sur lequel il vint en cette ville ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu que c'estoit une jument de poil saulne.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé qui est-ce qui venoit faire en cette ville avec ledit Hamel ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il étoit venu achepter du bled à la halle.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il a été dans la parroisse de Chansegré et dans celle d'Astis et s'il a point bu dans les cabarets desdites parroisses ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il ne connaissait point la parroisse de Chansegré et qu'il n'y a jamais été mais a pu passer par celle d'Astys en allant à Condé.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il connaît la parroisse de St Georges d'Annebec et s'il y a été ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il ne la connaît point et qu'il ne croit pas y avoir été</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Avons cessé de l'interroger, lecture à luy faite desdits interrogatoires et réponses, a persisté à ses dites réponses pour être véritable en tout leur contenu… et iceluy remis aux prisons en la charge et garde de Morin, concierge. (vue 308)</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="center"> <b>2 - Philippe Hamel</b></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il n'est pas vray qu'au commencement du mois d'aoust de l'année mil sept cent douze, il fut en la parroisse de Joué du Plain avec le nommé Gaillard Bois et autres ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il ne s'en souvient point.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il n'est pas vray qu'il vint en cette ville à la foire de la Pentecoste dernière avec ledit Gaillard Bois ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu que ouy.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé de quel poil étoit ledit cheval et sy c'estoit pour luy ou pour le dit Gaillard Bois et quel prix ledit cheval cousta ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu que c'étoit une cavalle brune qu'il achepta à la foire pour ledit Gaillard Bois, qui cousta vingt escus.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé où il coucha avec ledit Gaillard Bois la nuit du lundy au mardy d'après la Pentecoste ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il coucha avec ledi Gaillard Bois dans le Cours de cette ville.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé où les chevaux couchèrent</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'ils couchèrent dans le cours, dont un desdits chevaux qu'il avait achepté fut attaché à la jambe de luy répondant et l'autre à un arbre. Et le lendemain, au matin, après avoir été à la messe, ils allèrent desjusné chez Alliot et mirent les deux chevaux dans son escurie.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé dans laquelle des églises ils furent pour entendre la messe et où ils mirent leurs chevaux pendant ledit temps ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il croit avoir entendu la messe dans l'église de l'hôpital qui est proche d'Alliot et qu'ils attachèrent leurs chevaux à des aneaux de fer qui étoient dans un mur proche l'église.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé pourquoy ils n'avoient pas mis leurs chevaux dans l'escurie d'Alliot avant que d'entendre la messe, veu qu'ils avoient le dessin d'y aller desjuner et que l'escurie est toute proche ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il ne connaissait point Alliot et qu'il n'y fut dejusner avec ledit Gaillard<br> Bois que par hasard</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il a jamais été dans la parroisse de Changré et dans celle d'Astys ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il n'a jamais été dans lesdites parroisses</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Avons cessé de l'interroger... (vue 310)</p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="center"> ***</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><a href="http://dozeville.free.fr/strict.html#Le_premier_interrogatoire_de_Gaillard"><span style="font-variant: normal;"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><span style="font-style: normal;"><b>Le premier interrogatoire de Gaillard Bois</b></span></font></span></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="center"> 30 janvier 1715</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Nous Claude Lecoifferel, écuyer, seigneur de Trémont, conseiller du roi, lieutenant général civil et Criminel et de police au bailliage d'Alençon pour la vicomté d'Argentan … sous sommes transportés pour faire passer l'interrogatoire au nommé Gaillard Bois de Mesnil Jean, constitué prisonnier aux prisons royales de cette ville … au sujet de plusieurs vols de chevaux et autres bestiaux faits tant en cette ville que paroisses circonvoisines … avons fait admener le dit Gaillard Bois par Morin, concierge.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Ledit Gaillard Bois, par nous, juré de dire véritté.</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Ce qu'il a promis faire.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>1 Interrogé de son nom, aage, qualité et demeure, relligion et profession et s'il est marié ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Lequel nous a dit avoir nom Jean Delanoe, dit Gaillard Bois, aagé d'environ quarantz ans, est veuf, a une fille de son mariage, a fait profession de la religion catholique, apostolique et romaine et ..</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>2 Interrogé de quelle vacation il est et en quelle paroisse il fait sa résidence ordinaire ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il mène du sel blanc et grix et ne fait d'autre vacation que quelquefois il mène des po……et n'a point de demeure fixe et sadite fille demeure au Pont Ecrepin chez la dame Boscher pour garder des bestiaux.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>3 Interrogé sy luy répondant a des chevaux et en quel nombre pour faire ledit commerce ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il avoit une jument qu'on luy a ostées lorsqu'il fut arresté par les archers des gabelles quoy qu'il n'eust pour lors de sel, laquelle valloit bien sept pistoles.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>4 Interrogé de quelles personnes il avoit achepté ladite jument et depuis quel temps ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il achepta la dite cavalle le quinzième jour du présent mois à une foire qui se tenoit à St Germain proche de Condé, ne connaît que de vue celuy qui luy vendit ladite cavale, croit qu'il est de St Hillaire ou de Mortain, et ne scait son nom, et ladite cavalle luy cousta sept pistoles vingt sols passant</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>5 Interrogé de quel cheval luy répondant se servoit auparavant ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il se servait d'un cheval rouen qu'il avait achepté en Bretaigne lequel luy fust arresté chargé de sel par les archers proche de Louvigny en Bretaigne, et luy répondant, se sauva.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>6 Interrogé si luy répondant vas seul ou en compagnie tant pour son commerce de sel que autres denrées par luy articulées ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il alloit, il y a environ quatre ou cinq ans avec le nommé Charles Onfrey de Mesnil Jean, que depuis ce temps, il a été prisonnier à Fougères pendant quinze mois, Fallaise et Caen dont il fut mis hors la prison par l'édit de Monsieur l'intendant de Caen. Depuis ce temps-là, il fut malade et depuis un an il continué son commerce, tantost seul et tantost avec le nommé François Parisy de Treize Saints et trois fois avec le nommé Hamel.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>7 Interrogé comment il est sorti des prisons de Fougères, Fallaise et Caen ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'ayant esté arresté luy, troisième, avec neuf chevaux chargés de sel, ils furent conduis aux prisons de Fougères d'où ils sortirent après avoir esté condamnés d'estre marqués et f…. mais ne le furent point et on les mist hors de ladite prison deux mois après ladite sentence sans leur avoir fait aucune chose sinon que leurs chevaux et soins furent perdus. Ce qui se passa il y a viron quatre à cinq ans et avoint pour parye le sieur Barrey, directeur des gabelles. Et la second fois, luy repondant, revenant de Fougères dont il n'estoit sorty de prison il n'y avoit que trois jours, il alla coucher chez le nommé Lebourgeois avec le nommé François Lavallée à Clennefougère et estant couché chez ledi Lebourgeois, ils furent arrestés de nouveau, l'un et l'autre, par les archers du sel de Fallaise et iceux conduis à Fallaise, quoiqu'ils n'eussent point de sel, aux prisons et delà furent transférés à Caen aux prisons dont il fut fait sortir après un an par Monsieur l'intendant.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>8 Interrogé des noms de ceux qui furent arrestés avec luy à Fougères ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'ils se nomment Leblond de la paroisse de Cassy, l'autre La vallée de .. Laigle et luy répondant estoit le troisième.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>9 Interrogé à qui appartenoit les neuf chevaux qui furent arrestés à Fougères et combien il y en avoit pour son comte ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répoudu qu'il y en avoit qu'un pour luy répondant et les autres apartenoient aux autres particuliers et autres qui se sauvèrent.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>10 Interrogé s'il est venu en cette ville et en quel temps et avec quelles personnes ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il y est venu plusieurs fois et nottamment vers l'esté dernier, accompagné d'un nommé Hamel.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>11 Interrogé s'il y venoit pour vendre ou acheter marchandise et quelle marchandise ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A dit qu'il ne peut se souvenir sy lorsqu'il passa par ici, il alloit ou revenoit de vendre du sel, se souvient seulement qu'il y beut et mangea avec ledit Hamel chez le nommé Alliot.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>12 Interrogé en quel lieu il avait pris ledit Hamel et où ils couchèrent ce jour là ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il avoit pris ledit Hamel chez luy en la paroisse des Yveteaux, ne couchèrent point en cette ville, allèrent par Mesnil Glaise ensuite où ils burent chez le nommé Mathurin Monnier et ensuite ledit Hamel s'en alla chez luy et luy, répondant, croit qu'il alla coucher en la paroisse de Mesnil Jean chez le nommé Bardel sans pouvoir le déclarer possitivement.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>13 Interrogé s'il connaissait par avant ledi Hamel et quel est son commerce, d'ordinaire ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il connoist ledit Hamel depuis près de vingt ans pour mener du charbon et de la charée, ne se voyant point fréquemment, excepté dans les marché où ils se rencontoint et on beu quelques fois ensemble.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>14 Interrogé sy lorsqu'ils burent ensemble chez ledit Alliot en cette ville, ledit Hamel et luy répondant ils estoint à pied ou à cheval ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il ne se souvient point s'ils avoint deux chevaux ou un, est certain qu'ils en avoint mais n'est point certain du nombre, croit que s'il y en avoit un, il estoit à luy répondant.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>15 Interrogé s'il a esté à quelques fois au marché en cette ville où il ait achepté quelques chevaux et combien il y a de temps ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il y a sept à huit ans qu'il achepta un cheval à la foire de cette ville, qui se tient au renouveau, d'une fille de vers Fontaine proche Trun et une autre fois, il vendit une jument grise au nommé Jean Vincent de cette ville, et n'a point de connaissance d'en avoir vendu ou achepté en cette ville depuis ledit temps.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>16 Interrogé sy luy, répondant, a esté du costé des paroisses de Sepvrey, Joué du Plain, Vieux Pont et Avoynes et s'il y a longtemps qu'il y est allé ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il a esté plusieurs fois dans lesdites paroisses et notamment dans celle de Joué du Plain où il a vendu de la marchandise de sel.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>17 Interrogé avec quelles personnes, il faisoit le commerce de sel y a longtemps ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il y a esté avec les fils de Charlot de Mesnil Jean, le nommé Bricquet demeurant au Mesnil Jean et une fois avec le nommé Hamel il y a viron un an ou deux dans le commencement du mois d'aoust.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>18 Interrogé sy lorsqu'il y a passé avec ledit Hamel,ils avoient des chevaux et le nombre ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il croit qu'ils n'avoint qu'un cheval.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>19 Interrogé sy lorsqu'il a esté arresté il estoit seul et en quel lieu ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il estoit seul et que ce fut dans le grand chemin de Lougey à Rasnes estant monté sur sa jument et alloit pour lors à Couptrain au médecin.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>20 Interrogésy lorsqu'il a esté arresté par les archers des gabelles, il fut fouillé et sy on ne luy a point pris d'armes et d'argent ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu que les archers du sel qui l'arrestèrent le fouillèrent après luy avoir saisy sa cavalle et luy ostèrent environ six à sept louis qu'il avoit dans ses poches et laquelle cavalle ils ont vendue à ce qu'il a aprist, et n'avoit aucune arme.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>21 Interrogé sy l'huissier qui l'a admené dans ses prisons l'a fouillé en se saisissant de sa personne ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu que ouy et qu'il fut fouillé et ne luy trouvèrent que son cousteau et son peigne.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Avons cessé de l'interroger, lecture à luy faite desdits interrogatoires et réponses, a persisté à ses dites réponses pour être véritable en tout leur contenu… et iceluy remis aux prisons en la charge et garde de Morin, concierge.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Coifferel de Tremont</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Gaucher <i>(vues 310 et suivantes)</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="center"> ***</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"> <a href="http://dozeville.free.fr/strict.html#Les_temoins"><span style="font-variant: normal;"><span style="text-decoration: none;"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><span style="font-style: normal;"><b>Les témoins</b></span></font></span></span></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> 9 septembre 1712</p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> <br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="left"> <i>(Ils sont nombreux je n'en citerai que quelques-uns. Certains d'entre eux furent interrogés en 1714)</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <b>1 Pierre Barbel</b>, journalier, de Mesnil Jean, 50 ans</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> dépose avoir apris par bruit commun qu'il y a eu plusieurs vols faits de chevaux et autres bestiaux dans les paroisses circomvoisines ne scait par quelles personnes ny ceux quy en sont soubçonnéz excepté que ce jour d'huy estant en la compagnie du mareschal de Chantelou, paroisse de Joué du Plain, parlant desdits vols et que le nommé Gaillard Bois demeurant autrefois en la paroisse de Mesnil Jean en estoit spubçonné, lequel Gaillard Bois a esté mallade pendant six mois tant à … qu'en ladite paroisse de Mesnil Jean, n'est guéri que depuis six sepmaines. Depuis lequel temps ne scait ce qu'il a fait, excepté qu'il l'a veu passer une fois sur une petite jument en ladite paroisse de Mesnil Jean par le bout d'une pi[è]ce, il y a viron un mois et lequel soubçon estoit par le nommé Lesenechal de ladite paroisse de Joué du Plain chez lequel ledit Gaillard Bois avoit servi et auquel on a vollé deux bestes chevalines et est tout ce qu'il a dit scavoir.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <b>2 Marie Bisson,</b> femme de Claude Heuzard de Joué du Plain, 28 ans</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> dépose qu'elle a connaissance qu'il fut vollé deux bestes chevalines à Louis Lesenechal .. dans la fin du mois de juillet… lesquelles estoient dans les herbages et le soir précédent ledit vol elle vit passer proche desdits herbages un particulier qui s'apelle Mesnil Jean qui estoit assis sur un cheval à bas et un autre qui le suivoit à pied ayant un baston et lesquelz regardoint du costé desdits herbages, lesquelz hommes elle ne connoist que pour estre faux sauniers et ne scait de quel lieu ils sont et est tout ce qu'elle a dit scavoir.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <b>3 Jean Lesenechal</b>, laboureur de Joué du Plain, 30 ans</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> dépose qu'il vit passer le premier jour d'aoust dernier, sur les sept à huit heures du soir, le nommé Gaillard Bois par le nout des herbages de Louis Lesenechal, frère du déposant, lequel était accompagné d'un autre homme qu'on apelle Hamel de la paroisse de Fremantel et le dit Gaillard Bois de la paroisse de Mesnil Jean, lequel Gaillard Bois estoit monté sur une petite jument et l'autre à pied qui le suivait et le lendemain matin il aprist qu'on avoit vollé deux bestes chevalines audit Louis Lesenechal dans son herbage et est tout ce qu'il a dit scavoir.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <b>4 Louis Lesenechal</b>, laboureur de Joué du Plain, 30 ans</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> dépose qu'il luy fut volé un cheval et une jument dans ses herbages… en la nuit du premier jour d'aoust au deuxième dudit mois et ayant fait la recherche des deux bestes, il luy fut dit par Jean Lemarchan d'Atis qu'il avoit veu lesdites bestes de la manière dont il les luy dépeignit entre les mains d'un nommmé Gaillard Bois de Mesnil Jean et de deux autres nommés Parisy de la paroisse de Joué du Plain lesquels sont faux sauniers et est tout ce qu'il a dit scavoir.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <b>5 Marin Leboeuf</b>, mareschal en la paroisse de Joué du Plain</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> dépose que le deuxième jour d'aoust dernier, au matin, seroit venu dans sa maison Louis Lesenechal de ladite paroise, lequel luy auroit dit qu'on luy avoit vollé la nuit précédente, dans ses herbages, un cheval et une jument et sur ce qui luy déposant luy auroit demandé s'il n'avoit rien veu ou s'il ne soubçonnait personne, il luy fit réponse qu'il avait vu le soir précédent deux faux sauniers qu'il soubçonnois dont un qui s'apeloit Gaillard Bois. En estoit un qui avoit demandé ches Louis Heuzard et Nicolas Crestien de ladite paroisse qu'il ne connoissoit point. Et pria, luy déposant, de luy ayder pour en faire la recherche, ce qui fist que ledit déposant monta à cheval et alla dans la maison ou demeuroit ledit Gaillard Bois en la paroisse de Mesnil Jean où il aprist qu'il n'y demeuroit plus mais qu'il se retiroit ches le nommé Joseph de ladite paroisse où luy déposant alla et n'a pu trouvé que la femme dudit Joseph laquelle il pria de luy faire parler audit Gaillard Bois, feignant avoir des affaires avec luy, elle luy fist réponse qu'il se retiroit ches Pierre Bardel de ladite paroisse où elle le mena, et ayant parlé audit Bardel et demandé où estoit ledit Gaillard Bois, il luy fist réponse qu'il ne l'avoit point veu depuis le matin du jour précédent, alors la fille dudit Bardel dist qu'ils ne l'avoint point veu depuis le matin du jour précédent que le nommé Hamel de Frémantel l'estoit venu prendre ey qu'ils estoint sortis ensemble. Et estant venus en la paroisse de Traissaintz ches les nommés Parisys, faux sauniers, pour s'informer s'ils avoint point veu ledit Gaillard Bois et s'il n'estoit point avec eux, ou estant lesdits Parisys luy dirent qu'ils ne l'avoint point veu, excepté qu'il estoit le jour précédent au Pont Blutel à boire avec le nommé Hamel de Fremantel où ils avoint estéjusques à cinq heures après midy. Dans ce temps le nommé Lemarchand de Joué du Plain qui se trouva là, dist qu'on avoit vollé aux Senechaux deux bestes chevalines le jour précédent et comme luy déposant ne le voulait pas dire, feignant de ne pas le scavoir, ledit Parisy, père, parlant en ces termes dist : <font face="Liberation Serif, serif">"</font>Mord… Sca esté lesdits Gaillard Bois et Hamel qui ont vollé lesdits chevaux<font face="Liberation Serif, serif">" et lesdits Parisy, frères, promirent au déposant de s'en informer du costé de St Aubert ou Astis et qu'ils luy manderoient. Et le lendemain matin, luy déposant, et Louis Le Senechal, ayant monté à cheval pour faire ladit recherche, ils furent en la paroisse de Chansegré ches le nommé Beschin qui vend cabaret, auquel s'stant informé desdits Gaillard Bois et Hamel, il luy dist qu'il ne venoint plus par ce lieu là depuis un mois ou cinq sepmaines qu'ils y avoint vollé deux vaches à des particuliers de ladite paroisse, lesquelles on leur avait … ; ce qui les obligea de s'en revenir. Et ayant trouvé vendredy dernier, en ce bourg, Pierre Bardel de Mesnil Jean, ches lequel ledit Gaillard Bois se retire, auquel s'en estant informé, il luy fist réponce qu'il ne l'avoit point veu depuis ledit déposant et ce jourd'hui l'ayant encore trouvé et fait pareille demande, il luy auroit fait pareille réponce qu'il ne l'avoit point veu mais que quand il sauroit quelques choses dudit Gaillard Bois et les autres, il n'en diroit rien parce qu'ils le tueroint et est tout ce qu'il a dit scavoir.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>6 François Onfroy</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, de Ste Croix sur Orne, marchand, 32 ans </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">-dépose qu'estant en marchandise en la paroisse d'Astis vers le quinzièeme du mois d'aoust dernier, il luy fut dit par Jean Lemarchand de ladite paroisse qu'on estoit venu à la poursuitte de chevaux qu'on avoit vollés en la paroisse de Joué du Plain et de la manière qu'on les luy avoit dépeint, il avoit veu un petit garçon qui luy avoit dit qu'on luy donnoit un sol pour le mettre dehors et pour le logis qui estoit de la manière dont on luy avait dépeint un des chevaux sans autrement s'expliquer et est tout ce qu'il a dit scavoir.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>7 Pierre Huette</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, cabaretier au Pont Blutel, à Treize Saints<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a>, 45 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">-dépose qu'il y a environ ldeux mois, les nommés Gaillard Bois et Lehamel de la paroisse de Mesnil Jean et Lehamel de Fremantel, estant à boire ensemble dans la maison du déposant, l'après-midy, sur les quatre heures un certain jour, et le lendemain matin, luy déposant aorist qu'on avait vollé deux chevaux ou cavalles dans l'herbage des fermiers de monsieur d'Elezeau</font> <font face="Liberation Serif, serif">de la paroisse de Joué du Plain et est tout ce qu'il a dit scavoir.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>8 Charles Ledos</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, marchand, Loucey, 46 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">-dépose qu'il y a environ deux ans qu'il achepta à Saint Clair de la Pommeraie une cavalle à poil brun bais, les cours …, la queue blanchastre marquées en teste pour Louis et Jean Lesenechal, frères, par le prix de cent livres, et dans le mois d'aoust dernier un certain Jouis. Ledit Louis Lesenechal seroit venu ches luy déposant eluy auroit dit qu'on leur avoit vollé dans leur herbage la nuit précédente ladite cavalle avec un autre cheval à poil rouge et le pria de voulloir aller à la recherche de ses chevaux, ce qui luy accorda, et estant party à cet effet… dans la paroisse d'Astis et s'estant informé tant au sieur curé de ladite paroisse qu'autres paroissiens s'ils avoient point connaissance d'avoir veu passer les chevaux et cavalles qu'il leur distingua, et luy ayant fait réponce que non, mais qu'il y avoit deux mauvaises retraites de volleurs et faux sauniers dans ladite paroisse mais qu'il éstoit difficile d'en approcher et que les nommés Parissy, deux frères de la paroisse de Traissainz, estoint de la caballe et luy déposant s'en estoit revenu sans en rien apprendre davantage. Et environ huit jours après ledit Louis Lesenechal seroit revenu ches ledit déposant et luy auroit dit qu'il avoit eu des nouvelles de leurs chevaux et qu'ils estoint à Astis et pria luy déposant d'y aller avec luy, ce qu'il luy accorda et estant arrivés au cabaret d'Astis, plusieurs personnes dudit lieu arrivèrent autour du déposant et luy dirent en ces termes ; « Voisla le monsieur aui avoit perdu ses chevaux s'il avoit tardé au lendemain à partir, il auroit veu passer son cheval et sa cavalle, que Gaillard Bois estoit monté sur la cavalle et le nommé Lehamel sur le cheval qui alloint vers le pays de bas, et ayant resté jusques au lendemain, il arriva un particulier audit cabaret qui dist au déposant que le cheval qu'il cherchoit, n'y estoit plus mais que la cavalle y estoit encore de la manière dont il l'avoit dépeinte, mais qu'elle estoit bien émégrie et coupée sous la queue et qu'elle étoit à la Touroudière mais qu'ils ne la metoint plus au champ depuis le jeudi précédent mais qu'il n'estoit pas possible d'en a procher par ce qu'ils estoint cinq volleurs à port d'armes, ce qui obligea ledit déposant et ledit Louis Lesenechal d'aller ches le sieur d'Astis pour le prier de leur rendre service, lequel leur donna une lettre pour donner à la brigade de Condé afin d'en faire la recherche. Laquelle ils portèrent au directeur de Condé. Et ensuite retournèrent et n'en a plus entendu parler ... et est tout ce qu'il a dit scavoir.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>9 Charles Leguerney</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, prêtre, de Sepvrey, 55 ans </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>10 Michel Pierre</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, laboureur, de Sepvrey, 74 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>11 François de Gautier</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, escuyer, sieur de Montreuil, de Sepvrey, 45 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>12 François Lanson</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, laboureur, de Mesnil Jean, 35 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">-dépose qu'il connaît le nommé Hamel, voiturier de charée et de charbon pour estre mal famé sans pourtant connoistre de son chef qu'il ait commis aucune mauvaise action, le connoist seulement pour l'avoir veu plussieurs [fois] l'année présente et précédente avec le nommé Guillard Bois en divers endroitz passant et repassant, les avoir veu boire au cabaret de Saint Malo il y a un an et plus et est tout ce qu'il a dit scavoir.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>13 Jacques Morand</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, boullenger, de Saint Malo<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote4anc" href="#sdfootnote4sym"><sup>4</sup></a>, 57 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">-dépose qu'il y a environ dix huit mois qu'estant cabaretier en ladite paroisse de St Malo, ledit Gaillard Bois a beu dans son cabaret trois à quatre fois tant pendant le mois d'aoust que dans l'hiver avec le nommé Hamel et un breton qu'ils nommoint Tout Rond, qui se disoit de la paroisse de Fresnes proche de Vire, a connoissance que ledit Hamel se nommoit communément Grillon et que lesdits Gaillard Bois et luy ont la réputation d'estre des fripons et est tout ce qu'il a dit scavoir.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">14 </font><font face="Liberation Serif, serif"><b>François David</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, boullenger, de Saint Malo, 45 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">15 <b>Jacqueline Houyer</b>, femme de François David, boullenger toillier, de St Malo, 40 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">16 <b>Gabriel Bourgerie</b>, Meunier au moulin de Bernay<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote5anc" href="#sdfootnote5sym"><sup>5</sup></a>, 40 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">17 <b>Marin Delarivière</b>, maitre charbonnier, de la Fresnaye au Sauvage, 30 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">18 <b>Jean Jouenne</b>, laboureur, de Mesnil Jean, 48 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">19 <b>Guillaume Lair</b>, sieur de chapelles longchamps, de Putanges, 35 ans , etc (vues 336 à 377)</font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> <span style="font-style: normal;">*</span></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> <span style="font-style: normal;">* *</span></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="left"> <i><b>Notes :</b></i></p> <p class="sdfootnote" style="margin-bottom: 0.5cm;"><br> <br></p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote" style="margin-bottom: 0.5cm;"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a> Pour cavales (en Normandie le ch peut se prononcer « q »)</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote" style="margin-left: 0cm; text-indent: 0cm;"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a> <a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36578&page=306">AD61 4BP282</a></p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a> Paroisse rattachée à Batilly</p> </div> <div id="sdfootnote4"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote4sym" href="#sdfootnote4anc">4</a> Paroisse rattachée à la Fresnaye-au-Sauvage</p> </div> <div id="sdfootnote5"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote5sym" href="#sdfootnote5anc">5</a> Paroisse rattachée à Batilly</p> </div> Wed, 13 Sep 2017 16:50:36 +0200 dozeville <p><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"> <a href="http://dozeville.free.fr/strict.html#Les_t%C3%A9moins"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><b>Le verdict</b></font></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center">25 mai 1715</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%;"> </p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">Veu et délibéré le procesd estraordinaire fait et parfait à l'encontre de Jean Delanoe dit Galard Bois, Philippe Hamel dit Grillon et autres, accusé et convaincus d'avoir fait et vollé plusieurs chevaux, chavalles<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a> et autres besteaux dans les herbages de plusieurs paroisses…</p> <p align="justify"><br> <br></p> <p align="justify"><br> <br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="justify"> <b>Nous disons que led<i>it</i> Philippe Hamel et led<i>it</i> Jean Delanoe dit Gaillard Bois sont deubment atteints et convaincus d'êtres voleurs de chevaux et autres besteaux, d'avoir volé deux chevaux à Louis Lesenechal, d'en avoir volé trois à Patrice et Robert Courvoisier et d'en avoir volé un à Robert Delamarre.</b></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="justify"> <b>Pour punition et réparation de quoy, avons lesdits Hamel et Delanoe dit Gaillard bois, condamnez à servir le roy comme forçats dans ses galères à perpétuité et sans rachaps</b>, leurs biens requis et confisqués au roy ou à qui il appartiendra sur iceux, préalablement pris cinquante livres d'amende envers le roy en cas que la confiscation n'ait lieu au profit de sa majesté. Et avant que faire droit sur le proffit de la contumace contre les nommés Pasrisy, frères, avons ordonné qu'il sera plus amplement informé. Et mandement aresté à Argentan à la chambre du conseil, le vingt cinq<sup>e</sup> jour de may mil sept cent quinze<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Coifferel De Tremons, Jeanain, De Vigneral, Berni<span style="text-decoration: none;">er</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%; text-decoration: none;"> <br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="center"> ***</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"> <a href="http://dozeville.free.fr/strict.html#Ultimes_interrogatoires"><span style="font-variant: normal;"><span style="text-decoration: none;"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><span style="font-style: normal;"><b>Ultimes interrogatoires</b></span></font></span></span></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> 25 mai 1715</p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="left"> <i>Ces pages n'apportent guère d'informarions sur l'affaire</i>.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> <b>1 - Gaillard Bois</b></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> <br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Nous Claude Lecoifferel, écuyer, seigneur de Trémont, conseiller du roi, lieutenant général civil et Criminel et de police au bailliage d'Alençon pour la vicomté d'Argentan… avons procédé à l'interrogatoire, sur la sellette, d'un nommé Jean Delanoe dit Guillard bois, arresté, prisonnier et décrétté de prise de corps, requeste du procureur du roy et accusé d'être voleur de chevaux et autres besteaux..</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il n'est pas vray qu'il vingt en cette ville le jour de la foire de la Pentecoste dernière avec Philippe Hamel ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> a répondu qu'il vingt avec ledit Hamel en cette ville mais ne scait sy c'estoit un jour de foire et ne scait sy c'estoit dans le temps de la Pentecoste.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il n'est pas vray qu'ils acheptèrent une petite cavalle brune ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il n'a point achepté de cheval avec ledit Hamel.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé quand il vint en cette ville avec ledit Hamel s'ils avoient chacun un cheval ou s'ils n'en avoient qu'un à eux deux et à qui le cheval appartenait ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu que luy, répondant, avoit un cheval qqui luy apartenoit, ne se souvient sy ledit Hamel en avoit un.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé de quel poil étoit le cheval sur lequel il vint en cette ville ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu que c'estoit une jument de poil saulne.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé qui est-ce qui venoit faire en cette ville avec ledit Hamel ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il étoit venu achepter du bled à la halle.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il a été dans la parroisse de Chansegré et dans celle d'Astis et s'il a point bu dans les cabarets desdites parroisses ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il ne connaissait point la parroisse de Chansegré et qu'il n'y a jamais été mais a pu passer par celle d'Astys en allant à Condé.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il connaît la parroisse de St Georges d'Annebec et s'il y a été ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il ne la connaît point et qu'il ne croit pas y avoir été</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Avons cessé de l'interroger, lecture à luy faite desdits interrogatoires et réponses, a persisté à ses dites réponses pour être véritable en tout leur contenu… et iceluy remis aux prisons en la charge et garde de Morin, concierge. (vue 308)</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="center"> <b>2 - Philippe Hamel</b></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il n'est pas vray qu'au commencement du mois d'aoust de l'année mil sept cent douze, il fut en la parroisse de Joué du Plain avec le nommé Gaillard Bois et autres ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il ne s'en souvient point.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il n'est pas vray qu'il vint en cette ville à la foire de la Pentecoste dernière avec ledit Gaillard Bois ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu que ouy.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé de quel poil étoit ledit cheval et sy c'estoit pour luy ou pour le dit Gaillard Bois et quel prix ledit cheval cousta ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu que c'étoit une cavalle brune qu'il achepta à la foire pour ledit Gaillard Bois, qui cousta vingt escus.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé où il coucha avec ledit Gaillard Bois la nuit du lundy au mardy d'après la Pentecoste ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il coucha avec ledi Gaillard Bois dans le Cours de cette ville.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé où les chevaux couchèrent</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'ils couchèrent dans le cours, dont un desdits chevaux qu'il avait achepté fut attaché à la jambe de luy répondant et l'autre à un arbre. Et le lendemain, au matin, après avoir été à la messe, ils allèrent desjusné chez Alliot et mirent les deux chevaux dans son escurie.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé dans laquelle des églises ils furent pour entendre la messe et où ils mirent leurs chevaux pendant ledit temps ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il croit avoir entendu la messe dans l'église de l'hôpital qui est proche d'Alliot et qu'ils attachèrent leurs chevaux à des aneaux de fer qui étoient dans un mur proche l'église.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé pourquoy ils n'avoient pas mis leurs chevaux dans l'escurie d'Alliot avant que d'entendre la messe, veu qu'ils avoient le dessin d'y aller desjuner et que l'escurie est toute proche ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il ne connaissait point Alliot et qu'il n'y fut dejusner avec ledit Gaillard<br> Bois que par hasard</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il a jamais été dans la parroisse de Changré et dans celle d'Astys ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il n'a jamais été dans lesdites parroisses</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Avons cessé de l'interroger... (vue 310)</p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="center"> ***</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><a href="http://dozeville.free.fr/strict.html#Le_premier_interrogatoire_de_Gaillard"><span style="font-variant: normal;"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><span style="font-style: normal;"><b>Le premier interrogatoire de Gaillard Bois</b></span></font></span></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="center"> 30 janvier 1715</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Nous Claude Lecoifferel, écuyer, seigneur de Trémont, conseiller du roi, lieutenant général civil et Criminel et de police au bailliage d'Alençon pour la vicomté d'Argentan … sous sommes transportés pour faire passer l'interrogatoire au nommé Gaillard Bois de Mesnil Jean, constitué prisonnier aux prisons royales de cette ville … au sujet de plusieurs vols de chevaux et autres bestiaux faits tant en cette ville que paroisses circonvoisines … avons fait admener le dit Gaillard Bois par Morin, concierge.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Ledit Gaillard Bois, par nous, juré de dire véritté.</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Ce qu'il a promis faire.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>1 Interrogé de son nom, aage, qualité et demeure, relligion et profession et s'il est marié ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Lequel nous a dit avoir nom Jean Delanoe, dit Gaillard Bois, aagé d'environ quarantz ans, est veuf, a une fille de son mariage, a fait profession de la religion catholique, apostolique et romaine et ..</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>2 Interrogé de quelle vacation il est et en quelle paroisse il fait sa résidence ordinaire ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il mène du sel blanc et grix et ne fait d'autre vacation que quelquefois il mène des po……et n'a point de demeure fixe et sadite fille demeure au Pont Ecrepin chez la dame Boscher pour garder des bestiaux.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>3 Interrogé sy luy répondant a des chevaux et en quel nombre pour faire ledit commerce ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il avoit une jument qu'on luy a ostées lorsqu'il fut arresté par les archers des gabelles quoy qu'il n'eust pour lors de sel, laquelle valloit bien sept pistoles.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>4 Interrogé de quelles personnes il avoit achepté ladite jument et depuis quel temps ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il achepta la dite cavalle le quinzième jour du présent mois à une foire qui se tenoit à St Germain proche de Condé, ne connaît que de vue celuy qui luy vendit ladite cavale, croit qu'il est de St Hillaire ou de Mortain, et ne scait son nom, et ladite cavalle luy cousta sept pistoles vingt sols passant</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>5 Interrogé de quel cheval luy répondant se servoit auparavant ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il se servait d'un cheval rouen qu'il avait achepté en Bretaigne lequel luy fust arresté chargé de sel par les archers proche de Louvigny en Bretaigne, et luy répondant, se sauva.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>6 Interrogé si luy répondant vas seul ou en compagnie tant pour son commerce de sel que autres denrées par luy articulées ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il alloit, il y a environ quatre ou cinq ans avec le nommé Charles Onfrey de Mesnil Jean, que depuis ce temps, il a été prisonnier à Fougères pendant quinze mois, Fallaise et Caen dont il fut mis hors la prison par l'édit de Monsieur l'intendant de Caen. Depuis ce temps-là, il fut malade et depuis un an il continué son commerce, tantost seul et tantost avec le nommé François Parisy de Treize Saints et trois fois avec le nommé Hamel.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>7 Interrogé comment il est sorti des prisons de Fougères, Fallaise et Caen ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'ayant esté arresté luy, troisième, avec neuf chevaux chargés de sel, ils furent conduis aux prisons de Fougères d'où ils sortirent après avoir esté condamnés d'estre marqués et f…. mais ne le furent point et on les mist hors de ladite prison deux mois après ladite sentence sans leur avoir fait aucune chose sinon que leurs chevaux et soins furent perdus. Ce qui se passa il y a viron quatre à cinq ans et avoint pour parye le sieur Barrey, directeur des gabelles. Et la second fois, luy repondant, revenant de Fougères dont il n'estoit sorty de prison il n'y avoit que trois jours, il alla coucher chez le nommé Lebourgeois avec le nommé François Lavallée à Clennefougère et estant couché chez ledi Lebourgeois, ils furent arrestés de nouveau, l'un et l'autre, par les archers du sel de Fallaise et iceux conduis à Fallaise, quoiqu'ils n'eussent point de sel, aux prisons et delà furent transférés à Caen aux prisons dont il fut fait sortir après un an par Monsieur l'intendant.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>8 Interrogé des noms de ceux qui furent arrestés avec luy à Fougères ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'ils se nomment Leblond de la paroisse de Cassy, l'autre La vallée de .. Laigle et luy répondant estoit le troisième.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>9 Interrogé à qui appartenoit les neuf chevaux qui furent arrestés à Fougères et combien il y en avoit pour son comte ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répoudu qu'il y en avoit qu'un pour luy répondant et les autres apartenoient aux autres particuliers et autres qui se sauvèrent.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>10 Interrogé s'il est venu en cette ville et en quel temps et avec quelles personnes ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il y est venu plusieurs fois et nottamment vers l'esté dernier, accompagné d'un nommé Hamel.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>11 Interrogé s'il y venoit pour vendre ou acheter marchandise et quelle marchandise ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A dit qu'il ne peut se souvenir sy lorsqu'il passa par ici, il alloit ou revenoit de vendre du sel, se souvient seulement qu'il y beut et mangea avec ledit Hamel chez le nommé Alliot.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>12 Interrogé en quel lieu il avait pris ledit Hamel et où ils couchèrent ce jour là ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il avoit pris ledit Hamel chez luy en la paroisse des Yveteaux, ne couchèrent point en cette ville, allèrent par Mesnil Glaise ensuite où ils burent chez le nommé Mathurin Monnier et ensuite ledit Hamel s'en alla chez luy et luy, répondant, croit qu'il alla coucher en la paroisse de Mesnil Jean chez le nommé Bardel sans pouvoir le déclarer possitivement.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>13 Interrogé s'il connaissait par avant ledi Hamel et quel est son commerce, d'ordinaire ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il connoist ledit Hamel depuis près de vingt ans pour mener du charbon et de la charée, ne se voyant point fréquemment, excepté dans les marché où ils se rencontoint et on beu quelques fois ensemble.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>14 Interrogé sy lorsqu'ils burent ensemble chez ledit Alliot en cette ville, ledit Hamel et luy répondant ils estoint à pied ou à cheval ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il ne se souvient point s'ils avoint deux chevaux ou un, est certain qu'ils en avoint mais n'est point certain du nombre, croit que s'il y en avoit un, il estoit à luy répondant.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>15 Interrogé s'il a esté à quelques fois au marché en cette ville où il ait achepté quelques chevaux et combien il y a de temps ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il y a sept à huit ans qu'il achepta un cheval à la foire de cette ville, qui se tient au renouveau, d'une fille de vers Fontaine proche Trun et une autre fois, il vendit une jument grise au nommé Jean Vincent de cette ville, et n'a point de connaissance d'en avoir vendu ou achepté en cette ville depuis ledit temps.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>16 Interrogé sy luy, répondant, a esté du costé des paroisses de Sepvrey, Joué du Plain, Vieux Pont et Avoynes et s'il y a longtemps qu'il y est allé ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il a esté plusieurs fois dans lesdites paroisses et notamment dans celle de Joué du Plain où il a vendu de la marchandise de sel.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>17 Interrogé avec quelles personnes, il faisoit le commerce de sel y a longtemps ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il y a esté avec les fils de Charlot de Mesnil Jean, le nommé Bricquet demeurant au Mesnil Jean et une fois avec le nommé Hamel il y a viron un an ou deux dans le commencement du mois d'aoust.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>18 Interrogé sy lorsqu'il y a passé avec ledit Hamel,ils avoient des chevaux et le nombre ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il croit qu'ils n'avoint qu'un cheval.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>19 Interrogé sy lorsqu'il a esté arresté il estoit seul et en quel lieu ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il estoit seul et que ce fut dans le grand chemin de Lougey à Rasnes estant monté sur sa jument et alloit pour lors à Couptrain au médecin.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>20 Interrogésy lorsqu'il a esté arresté par les archers des gabelles, il fut fouillé et sy on ne luy a point pris d'armes et d'argent ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu que les archers du sel qui l'arrestèrent le fouillèrent après luy avoir saisy sa cavalle et luy ostèrent environ six à sept louis qu'il avoit dans ses poches et laquelle cavalle ils ont vendue à ce qu'il a aprist, et n'avoit aucune arme.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>21 Interrogé sy l'huissier qui l'a admené dans ses prisons l'a fouillé en se saisissant de sa personne ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu que ouy et qu'il fut fouillé et ne luy trouvèrent que son cousteau et son peigne.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Avons cessé de l'interroger, lecture à luy faite desdits interrogatoires et réponses, a persisté à ses dites réponses pour être véritable en tout leur contenu… et iceluy remis aux prisons en la charge et garde de Morin, concierge.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Coifferel de Tremont</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Gaucher <i>(vues 310 et suivantes)</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="center"> ***</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"> <a href="http://dozeville.free.fr/strict.html#Les_temoins"><span style="font-variant: normal;"><span style="text-decoration: none;"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><span style="font-style: normal;"><b>Les témoins</b></span></font></span></span></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> 9 septembre 1712</p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> <br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="left"> <i>(Ils sont nombreux je n'en citerai que quelques-uns. Certains d'entre eux furent interrogés en 1714)</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <b>1 Pierre Barbel</b>, journalier, de Mesnil Jean, 50 ans</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> dépose avoir apris par bruit commun qu'il y a eu plusieurs vols faits de chevaux et autres bestiaux dans les paroisses circomvoisines ne scait par quelles personnes ny ceux quy en sont soubçonnéz excepté que ce jour d'huy estant en la compagnie du mareschal de Chantelou, paroisse de Joué du Plain, parlant desdits vols et que le nommé Gaillard Bois demeurant autrefois en la paroisse de Mesnil Jean en estoit spubçonné, lequel Gaillard Bois a esté mallade pendant six mois tant à … qu'en ladite paroisse de Mesnil Jean, n'est guéri que depuis six sepmaines. Depuis lequel temps ne scait ce qu'il a fait, excepté qu'il l'a veu passer une fois sur une petite jument en ladite paroisse de Mesnil Jean par le bout d'une pi[è]ce, il y a viron un mois et lequel soubçon estoit par le nommé Lesenechal de ladite paroisse de Joué du Plain chez lequel ledit Gaillard Bois avoit servi et auquel on a vollé deux bestes chevalines et est tout ce qu'il a dit scavoir.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <b>2 Marie Bisson,</b> femme de Claude Heuzard de Joué du Plain, 28 ans</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> dépose qu'elle a connaissance qu'il fut vollé deux bestes chevalines à Louis Lesenechal .. dans la fin du mois de juillet… lesquelles estoient dans les herbages et le soir précédent ledit vol elle vit passer proche desdits herbages un particulier qui s'apelle Mesnil Jean qui estoit assis sur un cheval à bas et un autre qui le suivoit à pied ayant un baston et lesquelz regardoint du costé desdits herbages, lesquelz hommes elle ne connoist que pour estre faux sauniers et ne scait de quel lieu ils sont et est tout ce qu'elle a dit scavoir.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <b>3 Jean Lesenechal</b>, laboureur de Joué du Plain, 30 ans</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> dépose qu'il vit passer le premier jour d'aoust dernier, sur les sept à huit heures du soir, le nommé Gaillard Bois par le nout des herbages de Louis Lesenechal, frère du déposant, lequel était accompagné d'un autre homme qu'on apelle Hamel de la paroisse de Fremantel et le dit Gaillard Bois de la paroisse de Mesnil Jean, lequel Gaillard Bois estoit monté sur une petite jument et l'autre à pied qui le suivait et le lendemain matin il aprist qu'on avoit vollé deux bestes chevalines audit Louis Lesenechal dans son herbage et est tout ce qu'il a dit scavoir.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <b>4 Louis Lesenechal</b>, laboureur de Joué du Plain, 30 ans</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> dépose qu'il luy fut volé un cheval et une jument dans ses herbages… en la nuit du premier jour d'aoust au deuxième dudit mois et ayant fait la recherche des deux bestes, il luy fut dit par Jean Lemarchan d'Atis qu'il avoit veu lesdites bestes de la manière dont il les luy dépeignit entre les mains d'un nommmé Gaillard Bois de Mesnil Jean et de deux autres nommés Parisy de la paroisse de Joué du Plain lesquels sont faux sauniers et est tout ce qu'il a dit scavoir.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <b>5 Marin Leboeuf</b>, mareschal en la paroisse de Joué du Plain</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> dépose que le deuxième jour d'aoust dernier, au matin, seroit venu dans sa maison Louis Lesenechal de ladite paroise, lequel luy auroit dit qu'on luy avoit vollé la nuit précédente, dans ses herbages, un cheval et une jument et sur ce qui luy déposant luy auroit demandé s'il n'avoit rien veu ou s'il ne soubçonnait personne, il luy fit réponse qu'il avait vu le soir précédent deux faux sauniers qu'il soubçonnois dont un qui s'apeloit Gaillard Bois. En estoit un qui avoit demandé ches Louis Heuzard et Nicolas Crestien de ladite paroisse qu'il ne connoissoit point. Et pria, luy déposant, de luy ayder pour en faire la recherche, ce qui fist que ledit déposant monta à cheval et alla dans la maison ou demeuroit ledit Gaillard Bois en la paroisse de Mesnil Jean où il aprist qu'il n'y demeuroit plus mais qu'il se retiroit ches le nommé Joseph de ladite paroisse où luy déposant alla et n'a pu trouvé que la femme dudit Joseph laquelle il pria de luy faire parler audit Gaillard Bois, feignant avoir des affaires avec luy, elle luy fist réponse qu'il se retiroit ches Pierre Bardel de ladite paroisse où elle le mena, et ayant parlé audit Bardel et demandé où estoit ledit Gaillard Bois, il luy fist réponse qu'il ne l'avoit point veu depuis le matin du jour précédent, alors la fille dudit Bardel dist qu'ils ne l'avoint point veu depuis le matin du jour précédent que le nommé Hamel de Frémantel l'estoit venu prendre ey qu'ils estoint sortis ensemble. Et estant venus en la paroisse de Traissaintz ches les nommés Parisys, faux sauniers, pour s'informer s'ils avoint point veu ledit Gaillard Bois et s'il n'estoit point avec eux, ou estant lesdits Parisys luy dirent qu'ils ne l'avoint point veu, excepté qu'il estoit le jour précédent au Pont Blutel à boire avec le nommé Hamel de Fremantel où ils avoint estéjusques à cinq heures après midy. Dans ce temps le nommé Lemarchand de Joué du Plain qui se trouva là, dist qu'on avoit vollé aux Senechaux deux bestes chevalines le jour précédent et comme luy déposant ne le voulait pas dire, feignant de ne pas le scavoir, ledit Parisy, père, parlant en ces termes dist : <font face="Liberation Serif, serif">"</font>Mord… Sca esté lesdits Gaillard Bois et Hamel qui ont vollé lesdits chevaux<font face="Liberation Serif, serif">" et lesdits Parisy, frères, promirent au déposant de s'en informer du costé de St Aubert ou Astis et qu'ils luy manderoient. Et le lendemain matin, luy déposant, et Louis Le Senechal, ayant monté à cheval pour faire ladit recherche, ils furent en la paroisse de Chansegré ches le nommé Beschin qui vend cabaret, auquel s'stant informé desdits Gaillard Bois et Hamel, il luy dist qu'il ne venoint plus par ce lieu là depuis un mois ou cinq sepmaines qu'ils y avoint vollé deux vaches à des particuliers de ladite paroisse, lesquelles on leur avait … ; ce qui les obligea de s'en revenir. Et ayant trouvé vendredy dernier, en ce bourg, Pierre Bardel de Mesnil Jean, ches lequel ledit Gaillard Bois se retire, auquel s'en estant informé, il luy fist réponce qu'il ne l'avoit point veu depuis ledit déposant et ce jourd'hui l'ayant encore trouvé et fait pareille demande, il luy auroit fait pareille réponce qu'il ne l'avoit point veu mais que quand il sauroit quelques choses dudit Gaillard Bois et les autres, il n'en diroit rien parce qu'ils le tueroint et est tout ce qu'il a dit scavoir.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>6 François Onfroy</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, de Ste Croix sur Orne, marchand, 32 ans </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">-dépose qu'estant en marchandise en la paroisse d'Astis vers le quinzièeme du mois d'aoust dernier, il luy fut dit par Jean Lemarchand de ladite paroisse qu'on estoit venu à la poursuitte de chevaux qu'on avoit vollés en la paroisse de Joué du Plain et de la manière qu'on les luy avoit dépeint, il avoit veu un petit garçon qui luy avoit dit qu'on luy donnoit un sol pour le mettre dehors et pour le logis qui estoit de la manière dont on luy avait dépeint un des chevaux sans autrement s'expliquer et est tout ce qu'il a dit scavoir.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>7 Pierre Huette</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, cabaretier au Pont Blutel, à Treize Saints<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a>, 45 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">-dépose qu'il y a environ ldeux mois, les nommés Gaillard Bois et Lehamel de la paroisse de Mesnil Jean et Lehamel de Fremantel, estant à boire ensemble dans la maison du déposant, l'après-midy, sur les quatre heures un certain jour, et le lendemain matin, luy déposant aorist qu'on avait vollé deux chevaux ou cavalles dans l'herbage des fermiers de monsieur d'Elezeau</font> <font face="Liberation Serif, serif">de la paroisse de Joué du Plain et est tout ce qu'il a dit scavoir.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>8 Charles Ledos</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, marchand, Loucey, 46 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">-dépose qu'il y a environ deux ans qu'il achepta à Saint Clair de la Pommeraie une cavalle à poil brun bais, les cours …, la queue blanchastre marquées en teste pour Louis et Jean Lesenechal, frères, par le prix de cent livres, et dans le mois d'aoust dernier un certain Jouis. Ledit Louis Lesenechal seroit venu ches luy déposant eluy auroit dit qu'on leur avoit vollé dans leur herbage la nuit précédente ladite cavalle avec un autre cheval à poil rouge et le pria de voulloir aller à la recherche de ses chevaux, ce qui luy accorda, et estant party à cet effet… dans la paroisse d'Astis et s'estant informé tant au sieur curé de ladite paroisse qu'autres paroissiens s'ils avoient point connaissance d'avoir veu passer les chevaux et cavalles qu'il leur distingua, et luy ayant fait réponce que non, mais qu'il y avoit deux mauvaises retraites de volleurs et faux sauniers dans ladite paroisse mais qu'il éstoit difficile d'en approcher et que les nommés Parissy, deux frères de la paroisse de Traissainz, estoint de la caballe et luy déposant s'en estoit revenu sans en rien apprendre davantage. Et environ huit jours après ledit Louis Lesenechal seroit revenu ches ledit déposant et luy auroit dit qu'il avoit eu des nouvelles de leurs chevaux et qu'ils estoint à Astis et pria luy déposant d'y aller avec luy, ce qu'il luy accorda et estant arrivés au cabaret d'Astis, plusieurs personnes dudit lieu arrivèrent autour du déposant et luy dirent en ces termes ; « Voisla le monsieur aui avoit perdu ses chevaux s'il avoit tardé au lendemain à partir, il auroit veu passer son cheval et sa cavalle, que Gaillard Bois estoit monté sur la cavalle et le nommé Lehamel sur le cheval qui alloint vers le pays de bas, et ayant resté jusques au lendemain, il arriva un particulier audit cabaret qui dist au déposant que le cheval qu'il cherchoit, n'y estoit plus mais que la cavalle y estoit encore de la manière dont il l'avoit dépeinte, mais qu'elle estoit bien émégrie et coupée sous la queue et qu'elle étoit à la Touroudière mais qu'ils ne la metoint plus au champ depuis le jeudi précédent mais qu'il n'estoit pas possible d'en a procher par ce qu'ils estoint cinq volleurs à port d'armes, ce qui obligea ledit déposant et ledit Louis Lesenechal d'aller ches le sieur d'Astis pour le prier de leur rendre service, lequel leur donna une lettre pour donner à la brigade de Condé afin d'en faire la recherche. Laquelle ils portèrent au directeur de Condé. Et ensuite retournèrent et n'en a plus entendu parler ... et est tout ce qu'il a dit scavoir.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>9 Charles Leguerney</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, prêtre, de Sepvrey, 55 ans </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>10 Michel Pierre</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, laboureur, de Sepvrey, 74 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>11 François de Gautier</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, escuyer, sieur de Montreuil, de Sepvrey, 45 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>12 François Lanson</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, laboureur, de Mesnil Jean, 35 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">-dépose qu'il connaît le nommé Hamel, voiturier de charée et de charbon pour estre mal famé sans pourtant connoistre de son chef qu'il ait commis aucune mauvaise action, le connoist seulement pour l'avoir veu plussieurs [fois] l'année présente et précédente avec le nommé Guillard Bois en divers endroitz passant et repassant, les avoir veu boire au cabaret de Saint Malo il y a un an et plus et est tout ce qu'il a dit scavoir.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>13 Jacques Morand</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, boullenger, de Saint Malo<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote4anc" href="#sdfootnote4sym"><sup>4</sup></a>, 57 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">-dépose qu'il y a environ dix huit mois qu'estant cabaretier en ladite paroisse de St Malo, ledit Gaillard Bois a beu dans son cabaret trois à quatre fois tant pendant le mois d'aoust que dans l'hiver avec le nommé Hamel et un breton qu'ils nommoint Tout Rond, qui se disoit de la paroisse de Fresnes proche de Vire, a connoissance que ledit Hamel se nommoit communément Grillon et que lesdits Gaillard Bois et luy ont la réputation d'estre des fripons et est tout ce qu'il a dit scavoir.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">14 </font><font face="Liberation Serif, serif"><b>François David</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, boullenger, de Saint Malo, 45 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">15 <b>Jacqueline Houyer</b>, femme de François David, boullenger toillier, de St Malo, 40 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">16 <b>Gabriel Bourgerie</b>, Meunier au moulin de Bernay<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote5anc" href="#sdfootnote5sym"><sup>5</sup></a>, 40 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">17 <b>Marin Delarivière</b>, maitre charbonnier, de la Fresnaye au Sauvage, 30 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">18 <b>Jean Jouenne</b>, laboureur, de Mesnil Jean, 48 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">19 <b>Guillaume Lair</b>, sieur de chapelles longchamps, de Putanges, 35 ans , etc (vues 336 à 377)</font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> <span style="font-style: normal;">*</span></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> <span style="font-style: normal;">* *</span></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="left"> <i><b>Notes :</b></i></p> <p class="sdfootnote" style="margin-bottom: 0.5cm;"><br> <br></p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote" style="margin-bottom: 0.5cm;"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a> Pour cavales (en Normandie le ch peut se prononcer « q »)</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote" style="margin-left: 0cm; text-indent: 0cm;"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a> <a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36578&page=306">AD61 4BP282</a></p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a> Paroisse rattachée à Batilly</p> </div> <div id="sdfootnote4"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote4sym" href="#sdfootnote4anc">4</a> Paroisse rattachée à la Fresnaye-au-Sauvage</p> </div> <div id="sdfootnote5"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote5sym" href="#sdfootnote5anc">5</a> Paroisse rattachée à Batilly</p> </div> 1711 Réconciliation de cimetière à Ste Marguerite de Carrouges http://dozeville.free.fr/spip.php?article507 <p style="margin-bottom: 0cm;">Ste Marguerite-de-Carrouges</p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Réconciliation du cimetière pollu</p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Le dimanche huictiesme jour de mars 1711, nous Mathurin</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Tessier, p<i>re</i>b<i>t</i>r<i>e</i>, curé de cette parroisse de S<i>ain</i>te Margueritte de Carrouges,</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">soubsigné, après l'aspersion de l'eau bénite en la manière ordinaire,</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">avons monté en chaire pour faire le présent, dans lequel</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">avons faict lecture de la commission que Monseigneur</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">l'illustrissime et révérendissime Dominique Barnabé Turgot,</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">par la grâce de Dieu et du s<i>ain</i>t siège apostolique, Evesque de Sées,</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">conseiller du roy en touts ses conseils et premier aumosnier</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">de Monseigneur le Duc de Berry, a bien voulu nous</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">adresser par une grâce spéciale à cause des maladies, par</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">laquelle il nous commet pour faire la réconciliation du</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">cemettière de cette parr<i>oisse</i> qui avait été pollu le mardy</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">24e du mois dernier, feste de St Mathias, apostre, par une</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">effusion de sang quy y avoit esté versée par la violence d'un</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">coup qu'un de nos parroissiens avoit donné à un autre après</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">quelques paroles en la présence de plusieurs personnes à la</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">sortie de notre première messe. Et après la lecture de ladite</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">commission avons faict la procession suivant la coutume,</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">au retour de laquelle, en vertu de lad<i>icte</i> commission dattée</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">du 2e de ce mois, signée de mondict seigneur l'Evesque</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">de Sées, scellée du sceau de ses armes et signée de son</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">secrétaire, demeurée vers nous, avons faict la réconciliation</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">dud<i>ict</i> cemetiere en la forme et manière prescripte par le rituel</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">de ce diocèse, et comme il nous est enjoint par lad<i>icte</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal;">commission et ce étant assisté de Mes Adrien Chauvière, René</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal;">Druet, p<i>re</i>b<i>t</i>r<i>es</i>, vicaires de cette parroisse, Me Pierre Alexandre aussi prebtre,</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal;">Mes Jacques Besniard et Guillaume Herbinière, sous diacres de cette</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal;">parroisse et en la présence de nos habitants assemblés pour</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal;">assister à cette cérémonie et pour ensuite entendre la grande</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal;">messe. Le présent dressé et signé des éclésiastiques et de nous, ce</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal;">jour pour en estre envoyé une coppie au secrétariat de mondict seig<i>neur</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal;">au désir de lad<i>icte </i>commission<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm;" align="center"> <i><b>*</b></i></p> <p style="margin-bottom: 0cm;" align="center"><i><b>* *</b></i></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><i><b>Notes :</b></i></p> <div id="sdfootnote1"> <p style="margin-bottom: 0cm;"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a> AD 61 Sainte Marguerite de Carrouge EDPT10_15 vue 14</p> </div> Wed, 13 Sep 2017 16:36:44 +0200 dozeville <p style="margin-bottom: 0cm;">Ste Marguerite-de-Carrouges</p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Réconciliation du cimetière pollu</p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Le dimanche huictiesme jour de mars 1711, nous Mathurin</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Tessier, p<i>re</i>b<i>t</i>r<i>e</i>, curé de cette parroisse de S<i>ain</i>te Margueritte de Carrouges,</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">soubsigné, après l'aspersion de l'eau bénite en la manière ordinaire,</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">avons monté en chaire pour faire le présent, dans lequel</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">avons faict lecture de la commission que Monseigneur</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">l'illustrissime et révérendissime Dominique Barnabé Turgot,</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">par la grâce de Dieu et du s<i>ain</i>t siège apostolique, Evesque de Sées,</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">conseiller du roy en touts ses conseils et premier aumosnier</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">de Monseigneur le Duc de Berry, a bien voulu nous</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">adresser par une grâce spéciale à cause des maladies, par</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">laquelle il nous commet pour faire la réconciliation du</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">cemettière de cette parr<i>oisse</i> qui avait été pollu le mardy</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">24e du mois dernier, feste de St Mathias, apostre, par une</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">effusion de sang quy y avoit esté versée par la violence d'un</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">coup qu'un de nos parroissiens avoit donné à un autre après</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">quelques paroles en la présence de plusieurs personnes à la</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">sortie de notre première messe. Et après la lecture de ladite</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">commission avons faict la procession suivant la coutume,</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">au retour de laquelle, en vertu de lad<i>icte</i> commission dattée</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">du 2e de ce mois, signée de mondict seigneur l'Evesque</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">de Sées, scellée du sceau de ses armes et signée de son</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">secrétaire, demeurée vers nous, avons faict la réconciliation</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">dud<i>ict</i> cemetiere en la forme et manière prescripte par le rituel</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">de ce diocèse, et comme il nous est enjoint par lad<i>icte</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal;">commission et ce étant assisté de Mes Adrien Chauvière, René</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal;">Druet, p<i>re</i>b<i>t</i>r<i>es</i>, vicaires de cette parroisse, Me Pierre Alexandre aussi prebtre,</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal;">Mes Jacques Besniard et Guillaume Herbinière, sous diacres de cette</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal;">parroisse et en la présence de nos habitants assemblés pour</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal;">assister à cette cérémonie et pour ensuite entendre la grande</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal;">messe. Le présent dressé et signé des éclésiastiques et de nous, ce</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal;">jour pour en estre envoyé une coppie au secrétariat de mondict seig<i>neur</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal;">au désir de lad<i>icte </i>commission<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm;" align="center"> <i><b>*</b></i></p> <p style="margin-bottom: 0cm;" align="center"><i><b>* *</b></i></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><i><b>Notes :</b></i></p> <div id="sdfootnote1"> <p style="margin-bottom: 0cm;"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a> AD 61 Sainte Marguerite de Carrouge EDPT10_15 vue 14</p> </div> 1778 Procès de "civilisation" à la Carneille ou la révolte des femmes à La Villette http://dozeville.free.fr/spip.php?article506 <p>Interrogatoire de Jeanne Bordel, l'aînée</p> <p><i>L'an mil sept cent soixante dix huit, le sixyeme jour d'avril, en la chambre du conseil, nous Guy Devaux, sieur de la motte, bailly vicontal civil et criminel de l'ancienne haute justice de la Carneille, juge de police et grenier dudit lieu, présence et assisté de Me Jean Lebailly des Monts, notre greffier ordinaire, en conséquence de notre sentence de décret d'assigné pour estre ouy, rendu à la requeste du sieur des Binettes, le vingt quatre février denier contre Jeanne Bourdel l'ainée et autres, signée, scellée et signiffiée à ladite Jeanne Bourdel par exploit de Chennivière, huissier, du onze mars dernier, controlée au bureau de Condé le treize pour pretter1 l'interogatoire sur les charges contre elles raportée au procès et après avoir de ladite Jeanne Bourdel l'ainée pris et receu le serment en tel cas requis de dire vérité, ce qu'elle a promis faire et à l'interrogatoire de ladite Jeanne Bourdel l'ainée avons procédé en secret et séparément ainsy qu'il ensuit.</i></p> <p><strong><i>Interrogée</i></strong><i> de son nom, surnom, age, qualité et demeure</i></p> <p><strong>A répondu </strong>s'apeller Jeanne Bourdel l'ainée, fille de Charles, filleuse, de paroisse de la Villette et y demeurante, agée de trente ans ou environ <strong><i>Interrogée </i></strong><i>si elle n'a pas connoissance que le dix-huit janvier dernier, un jour de dimanche, après les vespres de la parroisse de la Villette, plusieurs personnes portèrent hors de la nef de l'église le bancq<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a> du sieur des Binettes dans le cimetière dudit lieu, et quelles furent ces personnes, et si elle en étoit du nombre</i></p> <p><strong>A répondu</strong> n'avoir aucune connoissance du contenu à l'interrogat cy dessus</p> <p><strong><i>Interrogée </i></strong><i>s'il n'est pas vray que le dimanche suivant, le vingt cinq du mesme mois,après les vespres, elle, répondante, en la compagnie de plusieurs personnes, enlevèrent le bancq dudit sieur des Binettes qui avait été replacé de la nef de ladite église, l'emportèrent et le jettèrent dans une carrière qui est dans ledit cimetière de la Villette où il s'est brisé, la serrure et le prie-dieu enlevé.</i></p> <p><strong>A répondu </strong>qu'elle, répondante, en la compagnie de Jeanne Bourdel sa sœur, Catherine Baudouin, Jeanne Gouvin, Jeanne Coutance, Marie Héroultet Catherine Raduph, croit aussy que la femme de Pierre Locard étoit du nombre, transportèrent le bancq du sieur des Binettes de la nef où il étoit placé dans le cimetière d'où elles le poussèrent et roullèrent par dessus les tombes jusques sur le bord d'une carrière qui est dans ledit cimetière où elles le jettèrent dedans.</p> <p><strong><i>Interrogée </i></strong><i>s'il n'est pas vray qu'elles furent si contentes de ce qu'elles venoient de faire qu'elles proposèrent d'aller boire à la santé du bancq qui venoit d'estre enterré, et elles entrèrent chez le custos<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a> de la parroisse </i></p> <p><strong>A dit </strong>ne point se resouvenir du propos qui fut tenu, qu'il est vray qu'elle, répondante, et la femme de Pierre de Lessard et Catherine Baudouin allèrent boire un pot de piré<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a> dans la grange du custos de la parroisse en ayant soif et n'ayant point de boisson chez elle</p> <p><strong><i>A elle remontré </i></strong><i>qu'une pareille conduitte est [répréhensible et] si la répondante et autres de sa compagnie, avoient éttés induites et engagées à se pretter ensemble pour oster le bancq dudit sieur des Binettes, le briser et le casser comme il fut dans la carrière, n'ayant aucuns sujets ny prétexte par elles mesmes pour commettre une pareille voye de fait, sur quoy elle doit répondre et nommer les autheurs<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote4anc" href="#sdfootnote4sym"><sup>4</sup></a></i></p> <p><strong>A répondu </strong>qu'elle n'a point été sollicitée ny engagée par aucunne personne dans la conduitte qu'elle a tenue, qu'elle a agi par elle mesme, innocemment, dans la persuasion qu'elle étoit que le sieur des Binettes ayant fait scier et oster leurs bancelles<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote5anc" href="#sdfootnote5sym"><sup>5</sup></a>, elle pouvoit en oster son bancq, pourquoy elle s'en rapporte à justice de désider et juger ce qu'il jugera à propos.</p> <p><i>Ce fait avons cessé d'interroger ladite Jeanne Bourdel l'ainée, lecture à elle faite des présents interogats et de ses réponses, a dit que ses réponses sont véritables et qu'elle y persiste, ny voullant augmenter ny diminuer et a nommé pour son avocat Me Farein, au bancq et personne duquel elle a ellu son domicille pour l'effet du présent, et après avoir donné lecture à la répondante de l'édit du roy du mois de juillet 1773, elle a déclaré conformément à iceluy élire son domicile chez le sieur François Hardy, marchand bourgeois de ce lieu où elle consent que toutes significations soient faittes, a marqué déclarant ne savoir écrire ny signer, et avons cotté et signé au bas de chaque page, dut tout interpellée</i></p> <p>(la marque de ladite Jeanne Bourdel)</p> <p>Devaux de la motte, Lebailly</p> <p><i>Ce fait nous sommes taxés pour notre vacation pour les sept interrogatoire la somme de quinze livres et à notre greffier celle de huit livres dix sols conpris le formulle ce dit jour et an</i><a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote6anc" href="#sdfootnote6sym"><sup>6</sup></a></p> <h4 class="western" align="center"> *</h4> <p align="center">* *</p> <h4 class="western">Notes</h4> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a>Noter au passage que la question des bancs dans l'église est récurrente : la "place" dans l'église semble symbolique de la situation sociale de chacun dans la paroisse. Voir par exemple l'article sur <a href="http://dozeville.free.fr/spip.php?article31">les cérémonies autour de la naissance</a></p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a>sacristain</p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a> poiré</p> </div> <div id="sdfootnote4"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote4sym" href="#sdfootnote4anc">4</a> dans sa plainte, le sieur des Binettes est persuadé d'avoir des ennemis secrets qui manipulent les femmes, car celles-ci, étant femmes, ne craignent pas avoir des ennuis avec la justice...</p> </div> <div id="sdfootnote5"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote5sym" href="#sdfootnote5anc">5</a>Petit banc</p> </div> <div id="sdfootnote6"> <p><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote6sym" href="#sdfootnote6anc">6</a> Cote AD61 22BP4/2 vue 7</p> </div> Wed, 13 Sep 2017 16:24:06 +0200 dozeville <p>Interrogatoire de Jeanne Bordel, l'aînée</p> <p><i>L'an mil sept cent soixante dix huit, le sixyeme jour d'avril, en la chambre du conseil, nous Guy Devaux, sieur de la motte, bailly vicontal civil et criminel de l'ancienne haute justice de la Carneille, juge de police et grenier dudit lieu, présence et assisté de Me Jean Lebailly des Monts, notre greffier ordinaire, en conséquence de notre sentence de décret d'assigné pour estre ouy, rendu à la requeste du sieur des Binettes, le vingt quatre février denier contre Jeanne Bourdel l'ainée et autres, signée, scellée et signiffiée à ladite Jeanne Bourdel par exploit de Chennivière, huissier, du onze mars dernier, controlée au bureau de Condé le treize pour pretter1 l'interogatoire sur les charges contre elles raportée au procès et après avoir de ladite Jeanne Bourdel l'ainée pris et receu le serment en tel cas requis de dire vérité, ce qu'elle a promis faire et à l'interrogatoire de ladite Jeanne Bourdel l'ainée avons procédé en secret et séparément ainsy qu'il ensuit.</i></p> <p><strong><i>Interrogée</i></strong><i> de son nom, surnom, age, qualité et demeure</i></p> <p><strong>A répondu </strong>s'apeller Jeanne Bourdel l'ainée, fille de Charles, filleuse, de paroisse de la Villette et y demeurante, agée de trente ans ou environ <strong><i>Interrogée </i></strong><i>si elle n'a pas connoissance que le dix-huit janvier dernier, un jour de dimanche, après les vespres de la parroisse de la Villette, plusieurs personnes portèrent hors de la nef de l'église le bancq<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a> du sieur des Binettes dans le cimetière dudit lieu, et quelles furent ces personnes, et si elle en étoit du nombre</i></p> <p><strong>A répondu</strong> n'avoir aucune connoissance du contenu à l'interrogat cy dessus</p> <p><strong><i>Interrogée </i></strong><i>s'il n'est pas vray que le dimanche suivant, le vingt cinq du mesme mois,après les vespres, elle, répondante, en la compagnie de plusieurs personnes, enlevèrent le bancq dudit sieur des Binettes qui avait été replacé de la nef de ladite église, l'emportèrent et le jettèrent dans une carrière qui est dans ledit cimetière de la Villette où il s'est brisé, la serrure et le prie-dieu enlevé.</i></p> <p><strong>A répondu </strong>qu'elle, répondante, en la compagnie de Jeanne Bourdel sa sœur, Catherine Baudouin, Jeanne Gouvin, Jeanne Coutance, Marie Héroultet Catherine Raduph, croit aussy que la femme de Pierre Locard étoit du nombre, transportèrent le bancq du sieur des Binettes de la nef où il étoit placé dans le cimetière d'où elles le poussèrent et roullèrent par dessus les tombes jusques sur le bord d'une carrière qui est dans ledit cimetière où elles le jettèrent dedans.</p> <p><strong><i>Interrogée </i></strong><i>s'il n'est pas vray qu'elles furent si contentes de ce qu'elles venoient de faire qu'elles proposèrent d'aller boire à la santé du bancq qui venoit d'estre enterré, et elles entrèrent chez le custos<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a> de la parroisse </i></p> <p><strong>A dit </strong>ne point se resouvenir du propos qui fut tenu, qu'il est vray qu'elle, répondante, et la femme de Pierre de Lessard et Catherine Baudouin allèrent boire un pot de piré<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a> dans la grange du custos de la parroisse en ayant soif et n'ayant point de boisson chez elle</p> <p><strong><i>A elle remontré </i></strong><i>qu'une pareille conduitte est [répréhensible et] si la répondante et autres de sa compagnie, avoient éttés induites et engagées à se pretter ensemble pour oster le bancq dudit sieur des Binettes, le briser et le casser comme il fut dans la carrière, n'ayant aucuns sujets ny prétexte par elles mesmes pour commettre une pareille voye de fait, sur quoy elle doit répondre et nommer les autheurs<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote4anc" href="#sdfootnote4sym"><sup>4</sup></a></i></p> <p><strong>A répondu </strong>qu'elle n'a point été sollicitée ny engagée par aucunne personne dans la conduitte qu'elle a tenue, qu'elle a agi par elle mesme, innocemment, dans la persuasion qu'elle étoit que le sieur des Binettes ayant fait scier et oster leurs bancelles<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote5anc" href="#sdfootnote5sym"><sup>5</sup></a>, elle pouvoit en oster son bancq, pourquoy elle s'en rapporte à justice de désider et juger ce qu'il jugera à propos.</p> <p><i>Ce fait avons cessé d'interroger ladite Jeanne Bourdel l'ainée, lecture à elle faite des présents interogats et de ses réponses, a dit que ses réponses sont véritables et qu'elle y persiste, ny voullant augmenter ny diminuer et a nommé pour son avocat Me Farein, au bancq et personne duquel elle a ellu son domicille pour l'effet du présent, et après avoir donné lecture à la répondante de l'édit du roy du mois de juillet 1773, elle a déclaré conformément à iceluy élire son domicile chez le sieur François Hardy, marchand bourgeois de ce lieu où elle consent que toutes significations soient faittes, a marqué déclarant ne savoir écrire ny signer, et avons cotté et signé au bas de chaque page, dut tout interpellée</i></p> <p>(la marque de ladite Jeanne Bourdel)</p> <p>Devaux de la motte, Lebailly</p> <p><i>Ce fait nous sommes taxés pour notre vacation pour les sept interrogatoire la somme de quinze livres et à notre greffier celle de huit livres dix sols conpris le formulle ce dit jour et an</i><a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote6anc" href="#sdfootnote6sym"><sup>6</sup></a></p> <h4 class="western" align="center"> *</h4> <p align="center">* *</p> <h4 class="western">Notes</h4> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a>Noter au passage que la question des bancs dans l'église est récurrente : la "place" dans l'église semble symbolique de la situation sociale de chacun dans la paroisse. Voir par exemple l'article sur <a href="http://dozeville.free.fr/spip.php?article31">les cérémonies autour de la naissance</a></p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a>sacristain</p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a> poiré</p> </div> <div id="sdfootnote4"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote4sym" href="#sdfootnote4anc">4</a> dans sa plainte, le sieur des Binettes est persuadé d'avoir des ennemis secrets qui manipulent les femmes, car celles-ci, étant femmes, ne craignent pas avoir des ennuis avec la justice...</p> </div> <div id="sdfootnote5"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote5sym" href="#sdfootnote5anc">5</a>Petit banc</p> </div> <div id="sdfootnote6"> <p><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote6sym" href="#sdfootnote6anc">6</a> Cote AD61 22BP4/2 vue 7</p> </div> 1703 les douze apôtres de Tinchebray http://dozeville.free.fr/spip.php?article505 <p style="margin-bottom: 0cm;">Le vingt cinq jour de février, l'an mil</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">sept cents trois</p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Se sont volontairement assemblés les</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">personnes de <i>Christo</i>phle Mondet, Jean Thomas</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">fils Michel, Jacques Dupont, Nicolas</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Crespin <i>et</i><i> </i>Rault Dumont, Michel La</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Vigne, Jacques Dumont, Jean Crespin, Pierre</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Petiot et Louis Dupont, tous bourgeois</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">de la paroisse de Notre Dame de Tincheb<i>ray.</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Lesquels se sont promis et juré de pendant</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">leur vie assister aux processions qui ont</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">à coustume de se faire tant dans</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">l'église de laditte paroisse de Notre Dame</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">que dans ce bourg de Tinchebray pendant</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">les octaves des festes Dieu pour y représenter</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">les places des douze apostres de notre</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Sauveur Jésus Christ le plus dévotement</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">et en habits les plus convenables <i>et</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm;">décends que faire le pouront et ont entre</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">eux choisy ledit Mondet qui auroit fait</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">les instruments et choses nécessaires</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">pour servir ausdits apostres, qu'il a donné</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">gratuitement, pour les faire marcher en</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">ordre pendant lesd<i>its</i> octaves et ont accordé</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">entre eux qu'à celluy d'eux qui décédera le</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">premier, les autres seront tenus immédiatement</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">après son décèds luy faire faire un</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">service le plus solenel que faire se pourra</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">et ainsy comme ils décèderont de temps</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">en temps <i>et</i> à quoy seront aussy tenus et</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">obligés ceux qui prendront la place de</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">ceux qui seront décédés et s'assembleront</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">les autres pour en élire et choisir d'autres</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">en la place de ceux qui seront décédés.</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Lesquels seront tenus de faire les</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">mesmes fonctions \et entretenir les mesmes charges/. S'est aussi présenté</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Allexandre Leconte dudit Tinchebray,</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">lequel s'est obligé assister auxd<i>ites</i> processions</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">sa vie durante pour faire marcher en</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">ordre lesdits représentants sy dessus et</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">assistants ausdites processions, lequel s'est</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">pareillement submis et obligé ausd<i>ites</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm;">charges. Dont content. Présents de</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Louis Leconte et Charles Normand tesmoings</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Signé après lecture approuve trois mots</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">en interligne<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a>.<font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">Et en cas </font></font></font><font color="#801900"><strike><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">ou</font></font></strike></font><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2"> \</font></font></font><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">que</font></font></font><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2"> </font></font></font><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">quelques-uns/ des dessusd</font></font></font><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2"><i>its</i></font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">fussent détenus malades et non en estat de</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">servir, il en sera par les autres associés</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">nommé d'autre pour prendre leurs places</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">Lesquels seront gents de biens et ayant</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">toujours fait leurs debvoirs de chrestiens</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">et seront convoqués ausd<i>its</i> services les s<i>ieu</i>rs</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">Curés et p<i>re</i>b<i>t</i>re de lad<i>ite</i> paroisse de Notre Dame</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">de S<i>ain</i>t Pierre dudit lieu. P<i>rése</i>nts</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">lesdits temoins, Trois mots en interligne et un rayé</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">Au lieu et place des personnes de Mic hel</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">Lavigne et de Jean Crespin ont esté</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">nommées les personnes de Margrin Dumainne</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">et Jean Fleury, bourgeois dudit lieu.</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#333300"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">3 marques : Raul Dumont, Louis Dupont, Huard et Michel Dumont</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#333300"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">Signent : R Cespin, J Thomas, Jacques Dupont, J Dumont</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#333300"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">Pierre Petiot, L Leconte, Mondet, C Normand</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#333300"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">Le p<i>rése</i>nt acte co<i>mm</i>uniqué aud<i>it </i>Gallier curé du lieu</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#333300"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">qui l'a approuvé et û pour agréable deux<i>iesme</i> mois</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#333300"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">1703</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#333300"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">Signent : Gallier curé, Marie et Lemancel tabellions<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a></font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm;" align="center"><font color="#333300"> <font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">*</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;" align="center"><font color="#333300"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">* *</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#333300"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2"><i><b>Notes :</b></i></font></font></font></p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a>La suite est d'une autre écriture et d'une autre encre.</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p style="margin-bottom: 0cm;"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a><font style="font-size: 10pt;" size="2"> <a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=19639&page=36">4E80/210 vue 36</a></font></p> </div> Wed, 13 Sep 2017 16:19:22 +0200 dozeville <p style="margin-bottom: 0cm;">Le vingt cinq jour de février, l'an mil</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">sept cents trois</p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Se sont volontairement assemblés les</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">personnes de <i>Christo</i>phle Mondet, Jean Thomas</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">fils Michel, Jacques Dupont, Nicolas</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Crespin <i>et</i><i> </i>Rault Dumont, Michel La</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Vigne, Jacques Dumont, Jean Crespin, Pierre</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Petiot et Louis Dupont, tous bourgeois</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">de la paroisse de Notre Dame de Tincheb<i>ray.</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Lesquels se sont promis et juré de pendant</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">leur vie assister aux processions qui ont</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">à coustume de se faire tant dans</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">l'église de laditte paroisse de Notre Dame</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">que dans ce bourg de Tinchebray pendant</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">les octaves des festes Dieu pour y représenter</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">les places des douze apostres de notre</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Sauveur Jésus Christ le plus dévotement</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">et en habits les plus convenables <i>et</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm;">décends que faire le pouront et ont entre</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">eux choisy ledit Mondet qui auroit fait</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">les instruments et choses nécessaires</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">pour servir ausdits apostres, qu'il a donné</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">gratuitement, pour les faire marcher en</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">ordre pendant lesd<i>its</i> octaves et ont accordé</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">entre eux qu'à celluy d'eux qui décédera le</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">premier, les autres seront tenus immédiatement</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">après son décèds luy faire faire un</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">service le plus solenel que faire se pourra</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">et ainsy comme ils décèderont de temps</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">en temps <i>et</i> à quoy seront aussy tenus et</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">obligés ceux qui prendront la place de</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">ceux qui seront décédés et s'assembleront</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">les autres pour en élire et choisir d'autres</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">en la place de ceux qui seront décédés.</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Lesquels seront tenus de faire les</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">mesmes fonctions \et entretenir les mesmes charges/. S'est aussi présenté</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Allexandre Leconte dudit Tinchebray,</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">lequel s'est obligé assister auxd<i>ites</i> processions</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">sa vie durante pour faire marcher en</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">ordre lesdits représentants sy dessus et</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">assistants ausdites processions, lequel s'est</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">pareillement submis et obligé ausd<i>ites</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm;">charges. Dont content. Présents de</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Louis Leconte et Charles Normand tesmoings</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">Signé après lecture approuve trois mots</p> <p style="margin-bottom: 0cm;">en interligne<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a>.<font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">Et en cas </font></font></font><font color="#801900"><strike><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">ou</font></font></strike></font><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2"> \</font></font></font><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">que</font></font></font><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2"> </font></font></font><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">quelques-uns/ des dessusd</font></font></font><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2"><i>its</i></font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">fussent détenus malades et non en estat de</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">servir, il en sera par les autres associés</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">nommé d'autre pour prendre leurs places</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">Lesquels seront gents de biens et ayant</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">toujours fait leurs debvoirs de chrestiens</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">et seront convoqués ausd<i>its</i> services les s<i>ieu</i>rs</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">Curés et p<i>re</i>b<i>t</i>re de lad<i>ite</i> paroisse de Notre Dame</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">de S<i>ain</i>t Pierre dudit lieu. P<i>rése</i>nts</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">lesdits temoins, Trois mots en interligne et un rayé</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">Au lieu et place des personnes de Mic hel</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">Lavigne et de Jean Crespin ont esté</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">nommées les personnes de Margrin Dumainne</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#801900"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">et Jean Fleury, bourgeois dudit lieu.</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#333300"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">3 marques : Raul Dumont, Louis Dupont, Huard et Michel Dumont</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#333300"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">Signent : R Cespin, J Thomas, Jacques Dupont, J Dumont</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#333300"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">Pierre Petiot, L Leconte, Mondet, C Normand</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#333300"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">Le p<i>rése</i>nt acte co<i>mm</i>uniqué aud<i>it </i>Gallier curé du lieu</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#333300"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">qui l'a approuvé et û pour agréable deux<i>iesme</i> mois</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#333300"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">1703</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#333300"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">Signent : Gallier curé, Marie et Lemancel tabellions<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a></font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm;" align="center"><font color="#333300"> <font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">*</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;" align="center"><font color="#333300"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">* *</font></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm;"><font color="#333300"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2"><i><b>Notes :</b></i></font></font></font></p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a>La suite est d'une autre écriture et d'une autre encre.</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p style="margin-bottom: 0cm;"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a><font style="font-size: 10pt;" size="2"> <a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=19639&page=36">4E80/210 vue 36</a></font></p> </div> 1631 Misère à Messei http://dozeville.free.fr/spip.php?article504 <p>Aujourd'huy samedi vingt neuf<br> iesme jour de mars l'an mil six cents <br> trente et ung devant Guillaume<br> Bourdon, tabellion royal en la viconté de<br> Mortaing et Mathieu Gauquelin<br> son adjoint au siège et chatellenie de <br> Tinchebray, furent pr<i>ése</i>ntz Guillaume Clopied, Guillaume<br> Loret, Jehan Loret, Thomas Morin, Thomas Paris,<br> Germain Trenchant, Nicolas Bellenger, huissier,<br> Guillaume Binet, Nicolas Binet, Jehan Binet, Moize<br> Paris et Jossias Binet la Gorgerie<br> Auxquels et chacun d'eux, ils ont donné pouvoir de <br> compara<i>itre</i> lundy prochain ven<i>ant </i>à Argen<i>tan</i> et autres jours<br> ensuyvantz tant que besoing sera <i>et</i>, là,<br> dire <i>et </i>déclarer, pour lesd<i>its</i> parens<br> constituans, qu'ilz recongnoissent que c'est<br> la vérité que Françoisse Binet fe<i>m</i>me séparée<br> de biens<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a> d'avecq Charles Loret, son mary, sont<br> en grende extrême nécesisté étant chargé<br> de quatre petitz enfans qui périssent de fain<br> avec eux n'aiant auchun moien de vivre<br> sans vendre ny aliéner quelque p<i>ar</i>tie du <br> bien qui auroit esté lessé pour tiers à lad<i>ite</i><br> femme suyvant le mandement par elle</p> <p>obtenu de …..<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a> Gailler escuyer conseiller du roi<br> viconté d'Argentan le vingt quatre iesme de mars<br> dernier et assignation auxd<i>its</i> parens<br> aud<i>it</i> jour pour en deslibérer, ny ensemencer<br> les composts d'avoigne estant prests<br> [à] recepv<i>oi</i>r la semence sur [la]partie des<br> héritages ainsy délessés à lad<i>icte</i> femme et à sesd<i>icts</i><br> enfant atendu mesme que les aumosnes leur<br> sont deniés, ont …. par les susno<i>m</i>més<br> pour évitter \q<i>ue</i>/ lad<i>icte</i> femme., led<i>ict</i> Loret et lesd<i>ict</i>s<br> enfans ne périssent de fain et attendu la<br> charté instante et qui n'ont auchun moien<br> pour vivre ny bien pour subvenir à leur<br> nourriture et entretien d'eux et de leursd<i>icts</i><br> enfans qu'ils n'empeschent que justice les<br> autorise eux ou l'un d'eux de lad<i>icte</i> femme ou<br> sondict mary qu'ils vendent et aliènent<br> afin d'héritage à quelque <i>per</i>sonne q<i>ue</i> ce soit<br> de leur bien jusqu'à la somme de cent cinquante <br> livres<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a>, pour lesd<i>icts</i>, provenantz de leur<br> vente et aliénation, estre enploiés tant<br> pour leur nourriture et de leurs enfans<br> que pour ensemenser leur composts et<br> avoir besteaux pour faire valloir leurs<br> héritages ainsy que par justice sera (acordé)<br> et de ladite déclaration …..<br> que led<i>ict</i> procureur et porteur des p<i>rése</i>ntes<br> …...... lequel lesdits parents ont<br> promis tenir et ...etc<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote4anc" href="#sdfootnote4sym"><sup>4</sup></a></p> <p align="center"> *</p> <p align="center">* *</p> <h4 class="western">Notes</h4> <p><a name="nb3"></a>[<a href="http://dozeville.free.fr/spip.php?article267#nh3">3</a>] ici référence au jugement de séparation</p> <p><a name="nb4"></a>[<a href="http://dozeville.free.fr/spip.php?article267#nh4">4</a>] <a href="http://doc.geneanet.org/registres/zoom.php?idcollection=10075&page=97">4E98/27/1</a> vue 97</p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a> c'est une façon assez fréquente d'éviter la perte totale des biens du mari</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a> Le mauvais état du document et les difficultés de lecture que, malheureusement, je rencontre ne m'en permettent qu'une transcription partielle. On peut m'aider !</p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a> Il s'agit d'exonérer cette vente du droit de retrait pour 3 ans ou plus prévu par la Coutume</p> </div> <div id="sdfootnote4"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote4sym" href="#sdfootnote4anc">4</a> <a href="http://doc.geneanet.org/registres/zoom.php?idcollection=10075&page=97">4E98/27/1</a> vue 97</p> </div> Wed, 13 Sep 2017 16:15:09 +0200 dozeville <p>Aujourd'huy samedi vingt neuf<br> iesme jour de mars l'an mil six cents <br> trente et ung devant Guillaume<br> Bourdon, tabellion royal en la viconté de<br> Mortaing et Mathieu Gauquelin<br> son adjoint au siège et chatellenie de <br> Tinchebray, furent pr<i>ése</i>ntz Guillaume Clopied, Guillaume<br> Loret, Jehan Loret, Thomas Morin, Thomas Paris,<br> Germain Trenchant, Nicolas Bellenger, huissier,<br> Guillaume Binet, Nicolas Binet, Jehan Binet, Moize<br> Paris et Jossias Binet la Gorgerie<br> Auxquels et chacun d'eux, ils ont donné pouvoir de <br> compara<i>itre</i> lundy prochain ven<i>ant </i>à Argen<i>tan</i> et autres jours<br> ensuyvantz tant que besoing sera <i>et</i>, là,<br> dire <i>et </i>déclarer, pour lesd<i>its</i> parens<br> constituans, qu'ilz recongnoissent que c'est<br> la vérité que Françoisse Binet fe<i>m</i>me séparée<br> de biens<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a> d'avecq Charles Loret, son mary, sont<br> en grende extrême nécesisté étant chargé<br> de quatre petitz enfans qui périssent de fain<br> avec eux n'aiant auchun moien de vivre<br> sans vendre ny aliéner quelque p<i>ar</i>tie du <br> bien qui auroit esté lessé pour tiers à lad<i>ite</i><br> femme suyvant le mandement par elle</p> <p>obtenu de …..<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a> Gailler escuyer conseiller du roi<br> viconté d'Argentan le vingt quatre iesme de mars<br> dernier et assignation auxd<i>its</i> parens<br> aud<i>it</i> jour pour en deslibérer, ny ensemencer<br> les composts d'avoigne estant prests<br> [à] recepv<i>oi</i>r la semence sur [la]partie des<br> héritages ainsy délessés à lad<i>icte</i> femme et à sesd<i>icts</i><br> enfant atendu mesme que les aumosnes leur<br> sont deniés, ont …. par les susno<i>m</i>més<br> pour évitter \q<i>ue</i>/ lad<i>icte</i> femme., led<i>ict</i> Loret et lesd<i>ict</i>s<br> enfans ne périssent de fain et attendu la<br> charté instante et qui n'ont auchun moien<br> pour vivre ny bien pour subvenir à leur<br> nourriture et entretien d'eux et de leursd<i>icts</i><br> enfans qu'ils n'empeschent que justice les<br> autorise eux ou l'un d'eux de lad<i>icte</i> femme ou<br> sondict mary qu'ils vendent et aliènent<br> afin d'héritage à quelque <i>per</i>sonne q<i>ue</i> ce soit<br> de leur bien jusqu'à la somme de cent cinquante <br> livres<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a>, pour lesd<i>icts</i>, provenantz de leur<br> vente et aliénation, estre enploiés tant<br> pour leur nourriture et de leurs enfans<br> que pour ensemenser leur composts et<br> avoir besteaux pour faire valloir leurs<br> héritages ainsy que par justice sera (acordé)<br> et de ladite déclaration …..<br> que led<i>ict</i> procureur et porteur des p<i>rése</i>ntes<br> …...... lequel lesdits parents ont<br> promis tenir et ...etc<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote4anc" href="#sdfootnote4sym"><sup>4</sup></a></p> <p align="center"> *</p> <p align="center">* *</p> <h4 class="western">Notes</h4> <p><a name="nb3"></a>[<a href="http://dozeville.free.fr/spip.php?article267#nh3">3</a>] ici référence au jugement de séparation</p> <p><a name="nb4"></a>[<a href="http://dozeville.free.fr/spip.php?article267#nh4">4</a>] <a href="http://doc.geneanet.org/registres/zoom.php?idcollection=10075&page=97">4E98/27/1</a> vue 97</p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a> c'est une façon assez fréquente d'éviter la perte totale des biens du mari</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a> Le mauvais état du document et les difficultés de lecture que, malheureusement, je rencontre ne m'en permettent qu'une transcription partielle. On peut m'aider !</p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a> Il s'agit d'exonérer cette vente du droit de retrait pour 3 ans ou plus prévu par la Coutume</p> </div> <div id="sdfootnote4"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote4sym" href="#sdfootnote4anc">4</a> <a href="http://doc.geneanet.org/registres/zoom.php?idcollection=10075&page=97">4E98/27/1</a> vue 97</p> </div> 1654 Contrat d'apprentissage de tireur d'estain http://dozeville.free.fr/spip.php?article503 <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Le neufi<i>esm</i>e jour de janvier l'an mil</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">six centz cinquante <i>et</i> quatre, après</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">midy au tabellionage de Sept-Forges</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">par devant les tabellions royaux</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">soubzignéz t<i>esmoings</i></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Accord a esté présentem<i>ent </i>faict entre</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">chacuns de Jullien Duboys, sieur du printemps,</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">m<i>aîtr</i>e tireur d'estain<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a> <i>et </i>escardeur dem<i>euran</i>t en la</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">parroisse de Niort<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a>, d'une part, et Roberd</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Leudière filz feu Fra<i>nçois </i>de la parr<i>oisse</i> de Sept-Forges,</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">résultant de ce que led<i>ict</i> Duboys s'est</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">submins <i>et</i> obligé norir, enseigner et montrer</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">aud<i>ict</i> Roberd Leudière, durand un an à</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">commenser le quinzi<i>èm</i>e jour du p<i>rése</i>nt moys <i>et</i></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">an <i>et</i> finir à pareil jour son dict mestier de</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">tireur d'estain et escardeur de laine comme</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">il est acoustumé<i> et </i>en tel cas requis.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Ce f<i>aic</i>t au moyen <i>et</i> parce que led<i>ict</i></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Roberd Leudière ensemble <i>Chris</i>pofle Dutertre</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">s<i>ieu</i>r du lieu, son beau-frère, se sont</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">solidere<i>me</i>nt obligéz payer aud<i>ict</i> Duboys</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">la somme de trente cinq livres</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">t<i>ournoi</i>z à trois termes esgaux : le premier</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">desquelz sera unze livres treze soubz</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">quatre deniers t<i>ournoi</i>z dans le premier lendy</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">de caresme p<i>ro</i>chain venant, pareille so<i><span style="text-decoration: none;">mm</span></i>e</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">dans la toussainct <i>et </i>aultre pareille</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">somme dans noël, le tout p<i>ro</i>chaine<i>me</i>nt</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">venant. E<i>t</i> en cas qu'il intervienne maladie</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">de plus longt temps que de quinze jours</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">durand aud<i>ict</i> Robert Leudière, led<i>ict </i>Duboys</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">ne sera tenu le garder ny faire <strike>médicamenter</strike></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">médicamenter <i>et </i>d'autant que le p<i>ro</i>fit dudict</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">mestier ne vient<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a> auchunement au bénéfice</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">dud<i>ict </i>Dutertre ains<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote4anc" href="#sdfootnote4sym"><sup>4</sup></a> à celluy dud<i>ict</i> Leudière.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Icelluy Dutertre en sera par led<i>ict</i></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Leudière acquitté cy bien et à temps,</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">qu'il n'en sera auchunement recherché sans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">que la p<i>rése</i>nte clause empesche la</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">solidité envers led<i>ict</i> <strike>xxxx</strike> Duboys.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif"><i>E</i><i>t </i>en ces termes d'acord, lecture f<i>aic</i>te en</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">tesmoing de quoy <i>et </i><i>cetera.</i><i> </i>P<i>rése</i>ntz : Jehan</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Juard, s<i>ieu</i>r de le rivière, dem<i>euran</i>t à p<i>rése</i>nt à</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Sept-Forges et Joseph Fourneau de Saint-</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Denys, tes<i>moin</i>gs. Raturé deux mots nuls.<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote5anc" href="#sdfootnote5sym"><sup>5</sup></a></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">le merc dud<i>ict</i> Duboys</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Signent :</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Rober Leudière</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Dutertre</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">J. Juard</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">J. Fourneau</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">J Challiere, tab<i>ellion</i></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Raoulx, tab<i>ellion</i></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;" align="center"> <font face="Times New Roman, serif"><b>*</b></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;" align="center"> <font face="Times New Roman, serif"><b>* *</b></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif"><b>Notes :</b></font></p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote" style="margin-left: 0cm; text-indent: 0cm;"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a> Estain : laine peignée et destinée à former la chaîne du drap (<i>Dictionnaire de l'ancienne langue française</i> de F Godefroy). Dans ce texte, le métier est double : escardeur (cardeur) de laine et tireur d'estain. Ce qui confirme qu'il s'agit bien de laine et non de métal.</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a>Niort-la-Fontaine (Mayenne)</p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a>Lecture incertaine</p> </div> <div id="sdfootnote4"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote4sym" href="#sdfootnote4anc">4</a>mais</p> </div> <div id="sdfootnote5"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote5sym" href="#sdfootnote5anc">5</a>AD61 4E271/19/1 <a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=29808&page=250">(registre sur geneanet)</a></p> </div> Wed, 13 Sep 2017 16:01:41 +0200 dozeville <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Le neufi<i>esm</i>e jour de janvier l'an mil</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">six centz cinquante <i>et</i> quatre, après</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">midy au tabellionage de Sept-Forges</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">par devant les tabellions royaux</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">soubzignéz t<i>esmoings</i></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Accord a esté présentem<i>ent </i>faict entre</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">chacuns de Jullien Duboys, sieur du printemps,</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">m<i>aîtr</i>e tireur d'estain<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a> <i>et </i>escardeur dem<i>euran</i>t en la</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">parroisse de Niort<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a>, d'une part, et Roberd</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Leudière filz feu Fra<i>nçois </i>de la parr<i>oisse</i> de Sept-Forges,</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">résultant de ce que led<i>ict</i> Duboys s'est</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">submins <i>et</i> obligé norir, enseigner et montrer</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">aud<i>ict</i> Roberd Leudière, durand un an à</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">commenser le quinzi<i>èm</i>e jour du p<i>rése</i>nt moys <i>et</i></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">an <i>et</i> finir à pareil jour son dict mestier de</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">tireur d'estain et escardeur de laine comme</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">il est acoustumé<i> et </i>en tel cas requis.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Ce f<i>aic</i>t au moyen <i>et</i> parce que led<i>ict</i></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Roberd Leudière ensemble <i>Chris</i>pofle Dutertre</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">s<i>ieu</i>r du lieu, son beau-frère, se sont</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">solidere<i>me</i>nt obligéz payer aud<i>ict</i> Duboys</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">la somme de trente cinq livres</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">t<i>ournoi</i>z à trois termes esgaux : le premier</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">desquelz sera unze livres treze soubz</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">quatre deniers t<i>ournoi</i>z dans le premier lendy</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">de caresme p<i>ro</i>chain venant, pareille so<i><span style="text-decoration: none;">mm</span></i>e</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">dans la toussainct <i>et </i>aultre pareille</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">somme dans noël, le tout p<i>ro</i>chaine<i>me</i>nt</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">venant. E<i>t</i> en cas qu'il intervienne maladie</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">de plus longt temps que de quinze jours</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">durand aud<i>ict</i> Robert Leudière, led<i>ict </i>Duboys</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">ne sera tenu le garder ny faire <strike>médicamenter</strike></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">médicamenter <i>et </i>d'autant que le p<i>ro</i>fit dudict</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">mestier ne vient<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a> auchunement au bénéfice</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">dud<i>ict </i>Dutertre ains<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote4anc" href="#sdfootnote4sym"><sup>4</sup></a> à celluy dud<i>ict</i> Leudière.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Icelluy Dutertre en sera par led<i>ict</i></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Leudière acquitté cy bien et à temps,</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">qu'il n'en sera auchunement recherché sans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">que la p<i>rése</i>nte clause empesche la</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">solidité envers led<i>ict</i> <strike>xxxx</strike> Duboys.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif"><i>E</i><i>t </i>en ces termes d'acord, lecture f<i>aic</i>te en</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">tesmoing de quoy <i>et </i><i>cetera.</i><i> </i>P<i>rése</i>ntz : Jehan</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Juard, s<i>ieu</i>r de le rivière, dem<i>euran</i>t à p<i>rése</i>nt à</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Sept-Forges et Joseph Fourneau de Saint-</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Denys, tes<i>moin</i>gs. Raturé deux mots nuls.<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote5anc" href="#sdfootnote5sym"><sup>5</sup></a></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">le merc dud<i>ict</i> Duboys</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Signent :</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Rober Leudière</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Dutertre</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">J. Juard</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">J. Fourneau</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">J Challiere, tab<i>ellion</i></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif">Raoulx, tab<i>ellion</i></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;" align="center"> <font face="Times New Roman, serif"><b>*</b></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;" align="center"> <font face="Times New Roman, serif"><b>* *</b></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><font face="Times New Roman, serif"><b>Notes :</b></font></p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote" style="margin-left: 0cm; text-indent: 0cm;"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a> Estain : laine peignée et destinée à former la chaîne du drap (<i>Dictionnaire de l'ancienne langue française</i> de F Godefroy). Dans ce texte, le métier est double : escardeur (cardeur) de laine et tireur d'estain. Ce qui confirme qu'il s'agit bien de laine et non de métal.</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a>Niort-la-Fontaine (Mayenne)</p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a>Lecture incertaine</p> </div> <div id="sdfootnote4"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote4sym" href="#sdfootnote4anc">4</a>mais</p> </div> <div id="sdfootnote5"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote5sym" href="#sdfootnote5anc">5</a>AD61 4E271/19/1 <a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=29808&page=250">(registre sur geneanet)</a></p> </div> 1758 Enfants qui divaguent dans les églises d'Argentan http://dozeville.free.fr/spip.php?article502 <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Le 21 décembre 1758</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">Le procureur du roy remontre qu'il a été informé qu'il se commet quantité de bruit, de scandalle et d'impiéttés et d'yrréverences dans les églises de cette ville, notenment par des enfans qui s'y attroupent tant les jours ordinaires que pendant le service et les prédications. Il avoit déjà donné un pareil réquisitoire le 15 décembre 1750 sur lequel étoit intervenu une ord<i>onnan</i>ce qui enjoignoit aux huissiers de veiller à ce que la décence fust observée dans le lieu saint surtout les jours foirables<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a> et principalement pendant le service. Ils étoient authorisés à arrêter des procès-verbeaux, des contraventions et même en certains cas de constituer prisonniers les délinquants, mais la négligence de ses officiers a rendu sans effet des précautions aussy sages et ce n'est qu'en les renouvelant et y adjouxtant même des dispositions particulières que l'on peut obvier a des abus ausy intolérables.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><b>Pourquoy requiert qu'il soit informé extraordinairement à sa requête des impiétés et yrréverences qui auroient pu ou pourroient se commetre dans les églizes et sacristies de cette ville. Et que cependant, par provizion, qu'il soit enjoint à toutes personnes d'être dans les églizes avec la modestie et le respect dûb à un lieu saint, sous les peinnes portéz par les déclarations du roy, arrêts et règlement de la cour.</b></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><b>-Que déffences soient faittes à tous pères et mères de laisser divaguer leurs enfans au-dessus de l'âge de quatorze ans dans lesd<i>ites</i> églizes et sacristies, et auxdits enfans de s'y attrouper, ny faire aucun bruit, ny causer aucuns scandalles à peinne de cinquante livres d'amande, de laquelle lesd<i>its</i> pères et mères seront responsables en ce qui concernera leurs enfans et en ou<i>tre</i> à peine contre lesd<i>its</i> enfans d'un mois de prison.</b></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><b>-Qu'il soit pareillement enjoint aux huissiers de ce siège de tenir la main à l'exécution de l'ord<i>onnan</i>ce qui sur ce interviendra, d'arrêter des procès verbaux dans le premier cas et d'ans le second de constituer prizonnier les délinquants, à peine d'interdiction contre lesd<i>its</i> huissiers.</b></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><b>-Qu'il soit ordonné à l'huissier des pauvres de faire régulièrement des tournées pendant le service et de ne souffrir aucuns pauvres de mander l'aumône pendant le temps et de nous avertir régulièrement des contraventions qui pourraient arriver.</b></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">-Et afin que ce soit chose plus nottable et que l'on ne puisse prétendre cauze d'ignorance,</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">Requiert ledit procureur du roy que l'ordonnance qui sur ce interviendra soit lue et publiée aux pronnes des messes paroissiales des églizes de cette ville, à laquelle fin il soit enjoint au sieur curé ou ses vicaires de le faire à la première réquizition et d'en certifier dans huittaine.<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"> *</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center">* *</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><i><b>Notes :</b></i></p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a> Lecture douteuse, pour jours de fête ?</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a> AD61 4BP205/2</p> </div> Wed, 13 Sep 2017 15:56:40 +0200 dozeville <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Le 21 décembre 1758</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">Le procureur du roy remontre qu'il a été informé qu'il se commet quantité de bruit, de scandalle et d'impiéttés et d'yrréverences dans les églises de cette ville, notenment par des enfans qui s'y attroupent tant les jours ordinaires que pendant le service et les prédications. Il avoit déjà donné un pareil réquisitoire le 15 décembre 1750 sur lequel étoit intervenu une ord<i>onnan</i>ce qui enjoignoit aux huissiers de veiller à ce que la décence fust observée dans le lieu saint surtout les jours foirables<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a> et principalement pendant le service. Ils étoient authorisés à arrêter des procès-verbeaux, des contraventions et même en certains cas de constituer prisonniers les délinquants, mais la négligence de ses officiers a rendu sans effet des précautions aussy sages et ce n'est qu'en les renouvelant et y adjouxtant même des dispositions particulières que l'on peut obvier a des abus ausy intolérables.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><b>Pourquoy requiert qu'il soit informé extraordinairement à sa requête des impiétés et yrréverences qui auroient pu ou pourroient se commetre dans les églizes et sacristies de cette ville. Et que cependant, par provizion, qu'il soit enjoint à toutes personnes d'être dans les églizes avec la modestie et le respect dûb à un lieu saint, sous les peinnes portéz par les déclarations du roy, arrêts et règlement de la cour.</b></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><b>-Que déffences soient faittes à tous pères et mères de laisser divaguer leurs enfans au-dessus de l'âge de quatorze ans dans lesd<i>ites</i> églizes et sacristies, et auxdits enfans de s'y attrouper, ny faire aucun bruit, ny causer aucuns scandalles à peinne de cinquante livres d'amande, de laquelle lesd<i>its</i> pères et mères seront responsables en ce qui concernera leurs enfans et en ou<i>tre</i> à peine contre lesd<i>its</i> enfans d'un mois de prison.</b></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><b>-Qu'il soit pareillement enjoint aux huissiers de ce siège de tenir la main à l'exécution de l'ord<i>onnan</i>ce qui sur ce interviendra, d'arrêter des procès verbaux dans le premier cas et d'ans le second de constituer prizonnier les délinquants, à peine d'interdiction contre lesd<i>its</i> huissiers.</b></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><b>-Qu'il soit ordonné à l'huissier des pauvres de faire régulièrement des tournées pendant le service et de ne souffrir aucuns pauvres de mander l'aumône pendant le temps et de nous avertir régulièrement des contraventions qui pourraient arriver.</b></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">-Et afin que ce soit chose plus nottable et que l'on ne puisse prétendre cauze d'ignorance,</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">Requiert ledit procureur du roy que l'ordonnance qui sur ce interviendra soit lue et publiée aux pronnes des messes paroissiales des églizes de cette ville, à laquelle fin il soit enjoint au sieur curé ou ses vicaires de le faire à la première réquizition et d'en certifier dans huittaine.<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"> *</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center">* *</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><i><b>Notes :</b></i></p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a> Lecture douteuse, pour jours de fête ?</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a> AD61 4BP205/2</p> </div> 1684 la rue de la Poterie à Argentan http://dozeville.free.fr/spip.php?article501 <dl class='spip_document_573 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Argentan_1748-2.jpg' width='900' height='483' alt='JPEG - 49.4 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>extrait d'un plan d'Argentan de 1748</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>AD 61 </dd> </dl> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif">Du mardy dix-neuf<i>iesm</i>e jour de décembre 1684 à Argentan,</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif">Nous, François de Viel, es<i>cuie</i>r, sieur et patron de Boissey, conseiller du roy, lieutenant ancien civil et criminel de mons<i>ieu</i>r le bailly d'Alle<i>nçon</i><span style="font-style: normal;"> es vicontés d'Arg</span><i>ent</i><span style="font-style: normal;">an et d'Exmes, assisté de maître Jacques Da…<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a> commis </span><span style="font-style: normal;">en ce</span><span style="font-style: normal;"> greffe, sommes, en exécution de nos ordonnances, rendus entre m</span><i>onsieu</i><span style="font-style: normal;">r Gilbert H</span><span style="font-style: normal;">e</span><span style="font-style: normal;">mon et Gratien Planchet, bourgeois de cette ville, transportés en la rue de la Potterie de cette ville, faubourg S</span><i>ain</i><span style="font-style: normal;">t Martin, </span><span style="font-style: normal;">en la présence des gens du roy </span><span style="font-style: normal;">de ce siège,</span><span style="font-style: normal;"> eschevins et sindics et desdites parties pour dresser procès-verbal</span><span style="font-style: normal;"> </span><span style="font-style: normal;">de l'estat auquel est ladite rue, à commencer à la barrière du tarif de ladite rue jusque au droit de la maison de Maître Luc Lepelletier, conten</span><i>ant</i><span style="font-style: normal;"> environ trente huit à quarante pieds de largeur et quatre cens saize pieds de longueur. </span><span style="font-style: normal;"><b>Le milieu de laquelle rue nous a paru estre inaccessible, tant à cause des eaux qui y demeure, n'ayant aucun égout que des mares à fumier qui y sont presq</b></span><i><b>ue</b></i><span style="font-style: normal;"><b> tout le long, en sorte qu'elle n'est accessible que par les deux costés, et au droit de la maison dud</b></span><i><b>it</b></i><span style="font-style: normal;"><b> Planchet, il y a un fumier dans le milieu, </b></span><span style="font-style: normal;"><b>ne restant des deux costés, scavoir douze pieds d'un costé et neuf de l'autre, qui servent de passage pour les chevaux </b></span><i><b>et</b></i><span style="font-style: normal;"><b> charestes, que nous avons trouvés en assez bon estat pour n'avoir jamais esté pavés. Et au-desous dud</b></span><i><b>it</b></i><span style="font-style: normal;"><b> fumier, vis-à-vis et au droit des maisons de la dame abbesse d'Almenesche, du s</b></span><i><b>ieu</b></i><span style="font-style: normal;"><b>r Desvaux Pinel, le sieur des Haies </b></span><span style="font-style: normal;"><b>Marée d'un costé</b></span><i><b> et</b></i><span style="font-style: normal;"><b> de l'au</b></span><i><b>tr</b></i><span style="font-style: normal;"><b>e encore lad</b></span><i><b>ite</b></i><span style="font-style: normal;"><b> dame d'Almenesche, les no</b></span><i><b>mm</b></i><span style="font-style: normal;"><b>és Langauney, Leclerc et Paul Delaplanche, et Genu, nommé Pernelle, Fran</b></span><i><b>çois</b></i><span style="font-style: normal;"><b> Genu ou sesdits représentans, et est une grande mare remplye d'eau, boue et fange, innacessi</b></span><i><b>ble</b></i><span style="font-style: normal;"><b> avec chevaux et charettes, en sorte que ne reste de chemin du premier costé que, viron la largeur de huit à dix pieds en très mauvaise répara</b></span><i><b>ti</b></i><span style="font-style: normal;"><b>on et du segond costé que six à sept pieds de largeur en sorte que cet endroit là auroit besoin de répara</b></span><i><b>ti</b></i><span style="font-style: normal;"><b>on. Le reste de ladite rue nous ayant paru assés en bon estat à la réserve de que les ornières q</b></span><i><b>u'i</b></i><span style="font-style: normal;"><b>l faut remplir de pierre et caillou pour rendre la rue plus large.</b></span></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Ce fait, led</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> H</span><span style="font-style: normal;">e</span><span style="font-style: normal;">mon a demandé acte de ce q</span><i>ue</i><span style="font-style: normal;"> le fumier dudit Planchet est encor dans le milieu de lad</span><i>ite</i><span style="font-style: normal;"> rue et de ce qu'il persiste à ce qu'il a dit par la pré</span><span style="font-style: normal;">céde</span><span style="font-style: normal;">nte accus</span><i>at</i><span style="font-style: normal;">ion </span><span style="font-style: normal;">d'hier qui est cy devant faite.</span></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Signé Hemon</span></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><b><span style="font-style: normal;">A quoy ledit Planchet a esté dit et remontré [que ledit]<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a> Hemon n'agit contre luy pour luy faire oster s</span><span style="font-style: normal;">[on fumier]</span><span style="font-style: normal;"> que pou</span><span style="font-style: normal;">r</span><span style="font-style: normal;"> le persécutter en haine de ce q</span><i>u</i><span style="font-style: normal;">'estant [collecteur] de la taille de cette ville, il auroit </span><span style="font-style: normal;">[esté]</span><span style="font-style: normal;"> imposé au roole et qu'il est d'autant plus .. et moins </span><span style="font-style: normal;">receva</span><i>ble</i><span style="font-style: normal;"> dans sa poursuite qu'il </span><span style="font-style: normal;">[y est]</span><span style="font-style: normal;"> sans interest n'ayant ny maisons ny héritages, </span><span style="font-style: normal;">[n'étant]</span><span style="font-style: normal;"> le voisin dudit Planchet, ny dans les lieux de la rue de la potterie et Mais</span><span style="font-style: normal;">o</span><span style="font-style: normal;">ns Bruneaux o</span><span style="font-style: normal;">ù</span><span style="font-style: normal;"> se trouve [ledit] chemin, nous suppliant d'observer que sad</span><i>ite</i><span style="font-style: normal;"> [mare] et fumier sont esloignées du pavé de la rue </span><span style="font-style: normal;">[</span><span style="font-style: normal;">de la potterie</span><span style="font-style: normal;">]</span><span style="font-style: normal;"> et du lieu de la barrière qui …. le b… au droit des maisons que ….. </span><span style="font-style: normal;">d</span><span style="font-style: normal;">e la demoiselle de St Ouen et Séba</span><span style="font-style: normal;">s</span><span style="font-style: normal;">tien Dornois, que [elle </span><span style="font-style: normal;">n'est] </span><span style="font-style: normal;">pavée jusqu'aux </span><span style="font-style: normal;">maisons </span><span style="font-style: normal;">dudit …. </span><span style="font-style: normal;">et auxdites </span><span style="font-style: normal;">issue</span><span style="font-style: normal;">s</span><span style="font-style: normal;"> jusqu'en pleine campagne. Ce n'est qu'un chemin </span><span style="font-style: normal;">qui sert </span><span style="font-style: normal;">pour entrer dans lad</span><i>ite</i><span style="font-style: normal;"> rue de la potterie. Il n'y a [pas de] pavé et qu'en la plus pavé, et nottamment joignant le fumier dudit Planchet, il y a une étendue de plus de six perches en long et une perche en large qui sont pleinnes d'eau corrompue et d'immondices par ou les </span><span style="font-style: normal;">harn</span><span style="font-style: normal;">ois et chevaux</span><span style="font-style: normal;"> ne peuvent passer, que aux deux costés desd</span><i>its</i><span style="font-style: normal;"> lieux et du fumier dudit Planchet, il y a chaq</span><i>ue</i><span style="font-style: normal;"> costé le passage de deux harnois de front, que des deux costés dud</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> chemin, tant au-dessus que au dessous dud</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> fumier et desd</span><i>ites </i><span style="font-style: normal;">maisons, il n'y a que des maisons par si par là et sans boutiq</span><i>ue</i><span style="font-style: normal;">, que ce qu'il y a de maisons sont en forme de bergements<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a> de campagne servant les unes à des fermes entières, les autres à des granges et estables qui ont leur ouverture de sortie sur le chemin que ces d</span><i>ites</i><span style="font-style: normal;"> maisons. Il y en a qui ont leurs jardins sur led</span><i>it </i><span style="font-style: normal;">chemin seulement clos de haies, les autres leurs courts aud</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> fumier sans closture sur led</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> chemin, </span><span style="font-style: normal;">que au-dessous et distances desd</span><i>ites</i><span style="font-style: normal;"> maisons et fumier se sont maisons en partye couvert</span><span style="font-style: normal;">es</span><span style="font-style: normal;"> de chaume et qu'il y a quantité de fumiers au dessus et au dessous dud</span><i>it </i><span style="font-style: normal;">Planchet et nottamment au droit des maisons du sieur de V</span><i>arr</i><span style="font-style: normal;">y. nous suppliant d'observer que ledit canton, </span><span style="font-style: normal;">où il est</span><span style="font-style: normal;"> habitué<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote4anc" href="#sdfootnote4sym"><sup>4</sup></a>, n'est habité q</span><i>ue</i><span style="font-style: normal;"> p</span><span style="font-style: normal;">eu</span><span style="font-style: normal;"> des bourgeois, </span><span style="font-style: normal;">les journaliers </span><span style="font-style: normal;">et fermiers qui ont des besteaux … de mesme que sont les autres maisons des dehors des faubourgs de la ville. Il se remarque au </span><span style="font-style: normal;">C</span><span style="font-style: normal;">roissant et à la </span><span style="font-style: normal;">F</span><span style="font-style: normal;">osse au sortir du faubourg St Jacques… à la rue au Beille, aux </span><span style="font-style: normal;">T</span><span style="font-style: normal;">rois </span><span style="font-style: normal;">C</span><span style="font-style: normal;">roix, </span><span style="font-style: normal;">[aux]</span><span style="font-style: normal;"> capucins, au faubourg de St Thomas et au marais de St Martin, mesme sur tous les fossés de la ville.</span></b></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><b><span style="font-style: normal;">Sy luy </span><span style="font-style: normal;">Planchet et</span><span style="font-style: normal;"> </span><span style="font-style: normal;">tous </span><span style="font-style: normal;">les autres habitans dans les </span><span style="font-style: normal;">dehors</span><span style="font-style: normal;"> desd</span><i>its</i><span style="font-style: normal;"> faubourgs </span><span style="font-style: normal;">estoient priés de mestre et asseoir leurs fumiers ………………………. et à la di</span><span style="font-style: normal;">s</span><span style="font-style: normal;">cr</span><span style="font-style: normal;">e</span><span style="font-style: normal;">ption dudit Hemon et </span><span style="font-style: normal;">ses</span><span style="font-style: normal;"> pareilles pour estre forcé de les oster, il</span><span style="font-style: normal;">s</span><span style="font-style: normal;"> en seroient obligés d'abandonner cette ville et délaisser en non val</span><span style="font-style: normal;">l</span><span style="font-style: normal;">eur [toutes] les</span><span style="font-style: normal;">d</span><i>ites</i><span style="font-style: normal;"> fermes </span><span style="font-style: normal;">de hors</span><span style="font-style: normal;"> la ville et [</span><span style="font-style: normal;">l'abandonner]. </span><span style="font-style: normal;">N</span><span style="font-style: normal;">ous</span><span style="font-style: normal;"> supplie led</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> Planchet d'observer ce qui est du bien public, de leur</span><span style="font-style: normal;"> </span><span style="font-style: normal;">liberté et qu'il est beaucoup [plus] décent d'avoir son fumier où il est </span><span style="font-style: normal;">que d'y</span><span style="font-style: normal;"> </span><span style="font-style: normal;">voir co</span><i>mm</i><span style="font-style: normal;">e il s'y fait proche </span><span style="font-style: normal;">[un tas]</span><span style="font-style: normal;"> d'immondices. </span></b></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif">Demandant interest et depens de l'in…….. luy Hemon</font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif">Signé : Grafian Planchet</font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">A</span><span style="font-style: normal;">joutant led</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> Planchet qu'il </span><span style="font-style: normal;">offre </span><span style="font-style: normal;">prouver et vériffier que luy et </span><span style="font-style: normal;">les autres se sont</span><span style="font-style: normal;"> …… de lad</span><i>ite</i><span style="font-style: normal;"> mare à fumier de tout temps immémorial</span><span style="font-style: normal;">s</span><span style="font-style: normal;">.</span></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Par les gens du roy a esté demandé com</span><span style="font-style: normal;">u</span><span style="font-style: normal;">nication des pièces des partyes … aux fins d'y mettre leurs conclusions</span></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif">Signé : De Mannoury</font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><b><span style="font-style: normal;">Par lesd</span><i>its</i><span style="font-style: normal;"> échevins et sindic a esté dit que comme la maison dudit Planchet et son fumier sont esloigné et à l'extrémité dud</span><i>it </i><span style="font-style: normal;">faubourg dans une rue non pavée, ny habituée et … il y a pluss</span><i>ieurs </i><span style="font-style: normal;">au</span><i>tres</i><span style="font-style: normal;"> fumiers moins esloignés ainsy q</span><i>ue </i><span style="font-style: normal;">dans toutes les au</span><i>tres</i><span style="font-style: normal;"> extrémités et sorties de la ville, il n'empesche pour l'interest du public que led</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> Planchet continue de mettre son fumier en sa place or</span><i>dinai</i><span style="font-style: normal;">re à la charhe touttes fois de tenir le chemin, en devant soy, en bon estat.</span></b></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif">Signé : Du Moulinet , Biard</font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Dont de tout nous avons accordé acte aux parties et dresser le p</span><i>rése</i><span style="font-style: normal;">nt procès verbal pour valloir </span><i>et</i><span style="font-style: normal;"> servir ce que de raison.</span></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Soit communiqué aux gens du roi, ce 11</span><sup><span style="font-style: normal;">e</span></sup><span style="font-style: normal;"> may 1985</span></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif">Signé Dufour</font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><b><span style="font-style: normal;">Les gens du roy qui ont eu communication des pièces du procès d'entre Maistre Hemon, recepveur antien du domaine [de la] vicomté d'une part et Gratien Planchet, d'autre, ensemble des procès verbaux…. N'empeschent, lesd</span><i>its</i><span style="font-style: normal;"> gens du roy, que [le dit] Planchet sejouisse de lad</span><i>ite</i><span style="font-style: normal;"> mare à la charge par luy de tenir et f.. les deux costés de lad</span><i>ite </i><span style="font-style: normal;">rue en bon [estat] de sorte que les charettes y puissent [passer] librement. Faict le dit jour et an que dessus.</span></b></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Signé De Mannoury<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote5anc" href="#sdfootnote5sym"><sup>5</sup></a></span></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif">*</font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif">* *</font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><i><b>Notes :</b></i></font></p> <p><div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a>Ici une tache.</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a>Ce passage est rendu peu lisible à cause de la reliure qui masque le texte. On constate le même problème plus loin, d'où l'usage de crochets pour restituer les parties manquantes là où cela est possible.</p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a>hébergements</p> </div> <div id="sdfootnote4"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote4sym" href="#sdfootnote4anc">4</a>Qu'il fréquente</p> </div> <div id="sdfootnote5"> <p class="sdfootnote" style="text-decoration: none;"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote5sym" href="#sdfootnote5anc">5</a>AD61 <a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=35909&page=10"><font face="Georgia, serif">4BP337</font></a></p> </div> Wed, 13 Sep 2017 15:51:23 +0200 dozeville <dl class='spip_document_573 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Argentan_1748-2.jpg' width='900' height='483' alt='JPEG - 49.4 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>extrait d'un plan d'Argentan de 1748</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>AD 61 </dd> </dl> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif">Du mardy dix-neuf<i>iesm</i>e jour de décembre 1684 à Argentan,</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif">Nous, François de Viel, es<i>cuie</i>r, sieur et patron de Boissey, conseiller du roy, lieutenant ancien civil et criminel de mons<i>ieu</i>r le bailly d'Alle<i>nçon</i><span style="font-style: normal;"> es vicontés d'Arg</span><i>ent</i><span style="font-style: normal;">an et d'Exmes, assisté de maître Jacques Da…<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a> commis </span><span style="font-style: normal;">en ce</span><span style="font-style: normal;"> greffe, sommes, en exécution de nos ordonnances, rendus entre m</span><i>onsieu</i><span style="font-style: normal;">r Gilbert H</span><span style="font-style: normal;">e</span><span style="font-style: normal;">mon et Gratien Planchet, bourgeois de cette ville, transportés en la rue de la Potterie de cette ville, faubourg S</span><i>ain</i><span style="font-style: normal;">t Martin, </span><span style="font-style: normal;">en la présence des gens du roy </span><span style="font-style: normal;">de ce siège,</span><span style="font-style: normal;"> eschevins et sindics et desdites parties pour dresser procès-verbal</span><span style="font-style: normal;"> </span><span style="font-style: normal;">de l'estat auquel est ladite rue, à commencer à la barrière du tarif de ladite rue jusque au droit de la maison de Maître Luc Lepelletier, conten</span><i>ant</i><span style="font-style: normal;"> environ trente huit à quarante pieds de largeur et quatre cens saize pieds de longueur. </span><span style="font-style: normal;"><b>Le milieu de laquelle rue nous a paru estre inaccessible, tant à cause des eaux qui y demeure, n'ayant aucun égout que des mares à fumier qui y sont presq</b></span><i><b>ue</b></i><span style="font-style: normal;"><b> tout le long, en sorte qu'elle n'est accessible que par les deux costés, et au droit de la maison dud</b></span><i><b>it</b></i><span style="font-style: normal;"><b> Planchet, il y a un fumier dans le milieu, </b></span><span style="font-style: normal;"><b>ne restant des deux costés, scavoir douze pieds d'un costé et neuf de l'autre, qui servent de passage pour les chevaux </b></span><i><b>et</b></i><span style="font-style: normal;"><b> charestes, que nous avons trouvés en assez bon estat pour n'avoir jamais esté pavés. Et au-desous dud</b></span><i><b>it</b></i><span style="font-style: normal;"><b> fumier, vis-à-vis et au droit des maisons de la dame abbesse d'Almenesche, du s</b></span><i><b>ieu</b></i><span style="font-style: normal;"><b>r Desvaux Pinel, le sieur des Haies </b></span><span style="font-style: normal;"><b>Marée d'un costé</b></span><i><b> et</b></i><span style="font-style: normal;"><b> de l'au</b></span><i><b>tr</b></i><span style="font-style: normal;"><b>e encore lad</b></span><i><b>ite</b></i><span style="font-style: normal;"><b> dame d'Almenesche, les no</b></span><i><b>mm</b></i><span style="font-style: normal;"><b>és Langauney, Leclerc et Paul Delaplanche, et Genu, nommé Pernelle, Fran</b></span><i><b>çois</b></i><span style="font-style: normal;"><b> Genu ou sesdits représentans, et est une grande mare remplye d'eau, boue et fange, innacessi</b></span><i><b>ble</b></i><span style="font-style: normal;"><b> avec chevaux et charettes, en sorte que ne reste de chemin du premier costé que, viron la largeur de huit à dix pieds en très mauvaise répara</b></span><i><b>ti</b></i><span style="font-style: normal;"><b>on et du segond costé que six à sept pieds de largeur en sorte que cet endroit là auroit besoin de répara</b></span><i><b>ti</b></i><span style="font-style: normal;"><b>on. Le reste de ladite rue nous ayant paru assés en bon estat à la réserve de que les ornières q</b></span><i><b>u'i</b></i><span style="font-style: normal;"><b>l faut remplir de pierre et caillou pour rendre la rue plus large.</b></span></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Ce fait, led</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> H</span><span style="font-style: normal;">e</span><span style="font-style: normal;">mon a demandé acte de ce q</span><i>ue</i><span style="font-style: normal;"> le fumier dudit Planchet est encor dans le milieu de lad</span><i>ite</i><span style="font-style: normal;"> rue et de ce qu'il persiste à ce qu'il a dit par la pré</span><span style="font-style: normal;">céde</span><span style="font-style: normal;">nte accus</span><i>at</i><span style="font-style: normal;">ion </span><span style="font-style: normal;">d'hier qui est cy devant faite.</span></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Signé Hemon</span></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><b><span style="font-style: normal;">A quoy ledit Planchet a esté dit et remontré [que ledit]<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a> Hemon n'agit contre luy pour luy faire oster s</span><span style="font-style: normal;">[on fumier]</span><span style="font-style: normal;"> que pou</span><span style="font-style: normal;">r</span><span style="font-style: normal;"> le persécutter en haine de ce q</span><i>u</i><span style="font-style: normal;">'estant [collecteur] de la taille de cette ville, il auroit </span><span style="font-style: normal;">[esté]</span><span style="font-style: normal;"> imposé au roole et qu'il est d'autant plus .. et moins </span><span style="font-style: normal;">receva</span><i>ble</i><span style="font-style: normal;"> dans sa poursuite qu'il </span><span style="font-style: normal;">[y est]</span><span style="font-style: normal;"> sans interest n'ayant ny maisons ny héritages, </span><span style="font-style: normal;">[n'étant]</span><span style="font-style: normal;"> le voisin dudit Planchet, ny dans les lieux de la rue de la potterie et Mais</span><span style="font-style: normal;">o</span><span style="font-style: normal;">ns Bruneaux o</span><span style="font-style: normal;">ù</span><span style="font-style: normal;"> se trouve [ledit] chemin, nous suppliant d'observer que sad</span><i>ite</i><span style="font-style: normal;"> [mare] et fumier sont esloignées du pavé de la rue </span><span style="font-style: normal;">[</span><span style="font-style: normal;">de la potterie</span><span style="font-style: normal;">]</span><span style="font-style: normal;"> et du lieu de la barrière qui …. le b… au droit des maisons que ….. </span><span style="font-style: normal;">d</span><span style="font-style: normal;">e la demoiselle de St Ouen et Séba</span><span style="font-style: normal;">s</span><span style="font-style: normal;">tien Dornois, que [elle </span><span style="font-style: normal;">n'est] </span><span style="font-style: normal;">pavée jusqu'aux </span><span style="font-style: normal;">maisons </span><span style="font-style: normal;">dudit …. </span><span style="font-style: normal;">et auxdites </span><span style="font-style: normal;">issue</span><span style="font-style: normal;">s</span><span style="font-style: normal;"> jusqu'en pleine campagne. Ce n'est qu'un chemin </span><span style="font-style: normal;">qui sert </span><span style="font-style: normal;">pour entrer dans lad</span><i>ite</i><span style="font-style: normal;"> rue de la potterie. Il n'y a [pas de] pavé et qu'en la plus pavé, et nottamment joignant le fumier dudit Planchet, il y a une étendue de plus de six perches en long et une perche en large qui sont pleinnes d'eau corrompue et d'immondices par ou les </span><span style="font-style: normal;">harn</span><span style="font-style: normal;">ois et chevaux</span><span style="font-style: normal;"> ne peuvent passer, que aux deux costés desd</span><i>its</i><span style="font-style: normal;"> lieux et du fumier dudit Planchet, il y a chaq</span><i>ue</i><span style="font-style: normal;"> costé le passage de deux harnois de front, que des deux costés dud</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> chemin, tant au-dessus que au dessous dud</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> fumier et desd</span><i>ites </i><span style="font-style: normal;">maisons, il n'y a que des maisons par si par là et sans boutiq</span><i>ue</i><span style="font-style: normal;">, que ce qu'il y a de maisons sont en forme de bergements<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a> de campagne servant les unes à des fermes entières, les autres à des granges et estables qui ont leur ouverture de sortie sur le chemin que ces d</span><i>ites</i><span style="font-style: normal;"> maisons. Il y en a qui ont leurs jardins sur led</span><i>it </i><span style="font-style: normal;">chemin seulement clos de haies, les autres leurs courts aud</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> fumier sans closture sur led</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> chemin, </span><span style="font-style: normal;">que au-dessous et distances desd</span><i>ites</i><span style="font-style: normal;"> maisons et fumier se sont maisons en partye couvert</span><span style="font-style: normal;">es</span><span style="font-style: normal;"> de chaume et qu'il y a quantité de fumiers au dessus et au dessous dud</span><i>it </i><span style="font-style: normal;">Planchet et nottamment au droit des maisons du sieur de V</span><i>arr</i><span style="font-style: normal;">y. nous suppliant d'observer que ledit canton, </span><span style="font-style: normal;">où il est</span><span style="font-style: normal;"> habitué<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote4anc" href="#sdfootnote4sym"><sup>4</sup></a>, n'est habité q</span><i>ue</i><span style="font-style: normal;"> p</span><span style="font-style: normal;">eu</span><span style="font-style: normal;"> des bourgeois, </span><span style="font-style: normal;">les journaliers </span><span style="font-style: normal;">et fermiers qui ont des besteaux … de mesme que sont les autres maisons des dehors des faubourgs de la ville. Il se remarque au </span><span style="font-style: normal;">C</span><span style="font-style: normal;">roissant et à la </span><span style="font-style: normal;">F</span><span style="font-style: normal;">osse au sortir du faubourg St Jacques… à la rue au Beille, aux </span><span style="font-style: normal;">T</span><span style="font-style: normal;">rois </span><span style="font-style: normal;">C</span><span style="font-style: normal;">roix, </span><span style="font-style: normal;">[aux]</span><span style="font-style: normal;"> capucins, au faubourg de St Thomas et au marais de St Martin, mesme sur tous les fossés de la ville.</span></b></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><b><span style="font-style: normal;">Sy luy </span><span style="font-style: normal;">Planchet et</span><span style="font-style: normal;"> </span><span style="font-style: normal;">tous </span><span style="font-style: normal;">les autres habitans dans les </span><span style="font-style: normal;">dehors</span><span style="font-style: normal;"> desd</span><i>its</i><span style="font-style: normal;"> faubourgs </span><span style="font-style: normal;">estoient priés de mestre et asseoir leurs fumiers ………………………. et à la di</span><span style="font-style: normal;">s</span><span style="font-style: normal;">cr</span><span style="font-style: normal;">e</span><span style="font-style: normal;">ption dudit Hemon et </span><span style="font-style: normal;">ses</span><span style="font-style: normal;"> pareilles pour estre forcé de les oster, il</span><span style="font-style: normal;">s</span><span style="font-style: normal;"> en seroient obligés d'abandonner cette ville et délaisser en non val</span><span style="font-style: normal;">l</span><span style="font-style: normal;">eur [toutes] les</span><span style="font-style: normal;">d</span><i>ites</i><span style="font-style: normal;"> fermes </span><span style="font-style: normal;">de hors</span><span style="font-style: normal;"> la ville et [</span><span style="font-style: normal;">l'abandonner]. </span><span style="font-style: normal;">N</span><span style="font-style: normal;">ous</span><span style="font-style: normal;"> supplie led</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> Planchet d'observer ce qui est du bien public, de leur</span><span style="font-style: normal;"> </span><span style="font-style: normal;">liberté et qu'il est beaucoup [plus] décent d'avoir son fumier où il est </span><span style="font-style: normal;">que d'y</span><span style="font-style: normal;"> </span><span style="font-style: normal;">voir co</span><i>mm</i><span style="font-style: normal;">e il s'y fait proche </span><span style="font-style: normal;">[un tas]</span><span style="font-style: normal;"> d'immondices. </span></b></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif">Demandant interest et depens de l'in…….. luy Hemon</font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif">Signé : Grafian Planchet</font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">A</span><span style="font-style: normal;">joutant led</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> Planchet qu'il </span><span style="font-style: normal;">offre </span><span style="font-style: normal;">prouver et vériffier que luy et </span><span style="font-style: normal;">les autres se sont</span><span style="font-style: normal;"> …… de lad</span><i>ite</i><span style="font-style: normal;"> mare à fumier de tout temps immémorial</span><span style="font-style: normal;">s</span><span style="font-style: normal;">.</span></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Par les gens du roy a esté demandé com</span><span style="font-style: normal;">u</span><span style="font-style: normal;">nication des pièces des partyes … aux fins d'y mettre leurs conclusions</span></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif">Signé : De Mannoury</font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><b><span style="font-style: normal;">Par lesd</span><i>its</i><span style="font-style: normal;"> échevins et sindic a esté dit que comme la maison dudit Planchet et son fumier sont esloigné et à l'extrémité dud</span><i>it </i><span style="font-style: normal;">faubourg dans une rue non pavée, ny habituée et … il y a pluss</span><i>ieurs </i><span style="font-style: normal;">au</span><i>tres</i><span style="font-style: normal;"> fumiers moins esloignés ainsy q</span><i>ue </i><span style="font-style: normal;">dans toutes les au</span><i>tres</i><span style="font-style: normal;"> extrémités et sorties de la ville, il n'empesche pour l'interest du public que led</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> Planchet continue de mettre son fumier en sa place or</span><i>dinai</i><span style="font-style: normal;">re à la charhe touttes fois de tenir le chemin, en devant soy, en bon estat.</span></b></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif">Signé : Du Moulinet , Biard</font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Dont de tout nous avons accordé acte aux parties et dresser le p</span><i>rése</i><span style="font-style: normal;">nt procès verbal pour valloir </span><i>et</i><span style="font-style: normal;"> servir ce que de raison.</span></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Soit communiqué aux gens du roi, ce 11</span><sup><span style="font-style: normal;">e</span></sup><span style="font-style: normal;"> may 1985</span></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif">Signé Dufour</font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><b><span style="font-style: normal;">Les gens du roy qui ont eu communication des pièces du procès d'entre Maistre Hemon, recepveur antien du domaine [de la] vicomté d'une part et Gratien Planchet, d'autre, ensemble des procès verbaux…. N'empeschent, lesd</span><i>its</i><span style="font-style: normal;"> gens du roy, que [le dit] Planchet sejouisse de lad</span><i>ite</i><span style="font-style: normal;"> mare à la charge par luy de tenir et f.. les deux costés de lad</span><i>ite </i><span style="font-style: normal;">rue en bon [estat] de sorte que les charettes y puissent [passer] librement. Faict le dit jour et an que dessus.</span></b></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Signé De Mannoury<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote5anc" href="#sdfootnote5sym"><sup>5</sup></a></span></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif">*</font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif">* *</font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><i><b>Notes :</b></i></font></p> <p><div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a>Ici une tache.</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a>Ce passage est rendu peu lisible à cause de la reliure qui masque le texte. On constate le même problème plus loin, d'où l'usage de crochets pour restituer les parties manquantes là où cela est possible.</p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a>hébergements</p> </div> <div id="sdfootnote4"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote4sym" href="#sdfootnote4anc">4</a>Qu'il fréquente</p> </div> <div id="sdfootnote5"> <p class="sdfootnote" style="text-decoration: none;"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote5sym" href="#sdfootnote5anc">5</a>AD61 <a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=35909&page=10"><font face="Georgia, serif">4BP337</font></a></p> </div> 1701 Naissance illégitime reconnue à Juvigny-sous-Andaine http://dozeville.free.fr/spip.php?article500 <dl class='spip_document_572 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/1701_naissance_illegitime.jpg' width='1567' height='1547' alt='JPEG - 199.9 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>1701 naissance illégitime</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>AD61 EDPT395_13 </dd> </dl> Wed, 13 Sep 2017 15:41:00 +0200 dozeville <dl class='spip_document_572 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/1701_naissance_illegitime.jpg' width='1567' height='1547' alt='JPEG - 199.9 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>1701 naissance illégitime</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>AD61 EDPT395_13 </dd> </dl>