Généalogie autour du Houlme - Orne http://dozeville.free.fr/ Généalogie autour du Houlme - Orne SPIP http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss fr Généalogie autour du Houlme - Orne jean-pierre.breard@laposte.net dozeville Wed, 23 Aug 2017 19:45:17 +0200 1er janvier 1970 00:59:59 Généalogie autour du Houlme - Orne http://dozeville.free.fr Généalogie autour du Houlme - Orne 1713 Monitoire pour l'assassinat de François Gourney à Argentan. http://dozeville.free.fr/spip.php?article493 <dl class='spip_document_571 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Monitoire_1713.jpg' width='1296' height='1728' alt='JPEG - 230.4 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>4BP282</strong></dt> </dl> <p>On remarquera en bas les clauses d'excommunication.</p> Sat, 19 Aug 2017 00:17:42 +0200 dozeville <dl class='spip_document_571 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Monitoire_1713.jpg' width='1296' height='1728' alt='JPEG - 230.4 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>4BP282</strong></dt> </dl> <p>On remarquera en bas les clauses d'excommunication.</p> 1757 Les "malefeteurs et malefetrices" d'Argentan http://dozeville.free.fr/spip.php?article492 <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font face="Arial, sans-serif">Du premier octobre 1757 au parquet</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Le procureur du roy du baillage d'Argentan remontre qu'il a été informé qu'il s'est commis et qu'il se commet journellement dans quantité de maisons de cette ville, par les domestiques qui y demeurent, des vols de toutes espèces, que cest domestiques y sont pour la plus part engagés par des particuliers qui ont élevé depuis nombre d'année des maisons de débauche et où l'on fait un trafic de maquerelage et de prostitution, que ces particuliers attirent les domestiques des deux secques pour venir chez eux de jour et de nuit. Et que pour soutenir la dépence qui s'y fait, il engage lesdits domestiques à voller chez leurs maîtres et a aporter dans leurs maisons le pain, la viande, le cidre, le vin, le linge et tout ce qu'il pouvoient attraper. Que lesdit domestiques s'y prette d'autant plus volontiers qu'ils y sont attirés par l'atthraiter du plaisir et de la débauche et qu'ils tiennent pour la plus part leur place desdits particuliers à qui l'on s'adresse assez souvent pour trouver des domestiques.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Et comme il est de l'intherêt publicq et de la religion de remédier à de pareil désordres,</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Requiert… à estre otorizé à obtenir monitoire et faire publier les articles cy-après.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Scavoir</font></p> <p><p style="margin-left: 0.6cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"> 1 Contre ceux et celles qui auroient connaissance que <span style="font-style: normal;"><b>certains quidans, malfeteurs ou malfetrices, attiroient chez eux des domestiques de l'un et l'autre sexe et leur faciliteroient ou procureroient les moyens de donner dans le libertinage et la débauche</b></span> et ne voudroient le dépozer.</font></p> <p><p style="margin-left: 0.6cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"> 2 Contre ceux et celles qui auroient connaissance que <span style="font-style: normal;"><b>lesdits quidans, malfeteurs ou malfetrices, après avoir engagé de certaines filles à entrer chez eux, auroient été cherché ou auroient appellé ou fait appellé des garçons, les auroient fait entrer dans les apartements où étoient les filles, les y auroient laissée seuls</b></span> et ne voudroient le dépozer.</font></p> <p><p style="margin-left: 0.6cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"> 3 Contre ceux et celles qui auroient connaissance que <span style="font-style: normal;"><b>lesdits quidans, malfeteurs ou malfetrices, engag</b></span><span style="font-style: normal;"><b>e</b></span><span style="font-style: normal;"><b> </b></span><span style="font-style: normal;"><b>leurs domestiques à voller chez leurs maîtres et maîtresses</b></span> et ne voudroient le dépozer.</font></p> <p><p style="margin-left: 0.6cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"> 4 Contre ceux et celles qui auroient connaissance que <span style="font-style: normal;"><b>lesdits quidans, malfeteurs ou malfetrices, </b></span><span style="font-style: normal;"><b>auroient</b></span><span style="font-style: normal;"><b> engagé </b></span><span style="font-style: normal;"><b>lesdits domestiques à prendre chez</b></span> <span style="font-style: normal;"><b>leurs maîtres et maîtresses et aporter chez eux du pain,du vin, du cidre, de la viande, de l'argent, du linge et autres effets </b></span>et ne voudroient le dépozer.</font></p> <p><p style="margin-left: 0.5cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">5 Contre ceux et celles qui auroient connaissance que <span style="font-style: normal;"><b>lesdits quidans, malfeteurs ou malfetrices, </b></span><span style="font-style: normal;"><b>n'</b></span><span style="font-style: normal;"><b>engag</b></span><span style="font-style: normal;"><b>ent</b></span><span style="font-style: normal;"><b> </b></span><span style="font-style: normal;"><b>lesdits domestiques à en agir ainsy que pour se récompenser des peinnes qu'ils ont à leur procurer le libertinage et la débauche qu'ils trouve dans leurs maisons </b></span>et ne voudroient le dépozer.</font></p> <p><p style="margin-left: 0.6cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"> 6 Contre ceux et celles qui auroient connaissance que <span style="font-style: normal;"><b>lesdits quidans, malfeteurs ou malfetrices, </b></span><span style="font-style: normal;"><b>auroient</b></span><span style="font-style: normal;"><b> </b></span><span style="font-style: normal;"><b>dit auxdits domestiques que sy leur maîtres ou maîtresses vouloient les metre dehors par raport auxdits vols et aux sortyes noctur[n]es qu'ils faisoient, il leur trouveroient de meilleures conditions et où ils gagneroient de plus gros gage </b></span>et ne voudroient le dépozer.</font></p> <p><p style="margin-left: 0.6cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;"> 7 Contre ceux et celles qui auroient connaissance que</span></span><span style="font-style: normal;"><b> lesdits quidans, malfeteurs ou malfetrices, ne pouvant engager certains domestiques à voller leur maîtres, les auroient sous différents prétextes fait sortir desdites maisons pour y placer des domestiques à eux affidés </b></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">et ne voudroient le dépozer.</span></span></font></p> <p><p style="margin-left: 0.6cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;"> 8 </span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">Contre ceux et celles qui auroient connaissance que</span></span><span style="font-style: normal;"><b> lesdits quidans, malfeteurs ou malfetrices, auroient voller leur maîtres et maîtresses </b></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">et ne voudroient le dépozer.</span></span></font></p> <p><p style="margin-left: 0.6cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;"> 9 </span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">Contre ceux et celles qui auroient connaissance que</span></span><span style="font-style: normal;"><b> lesdits quidans, malfeteurs ou malfetrices, auroient</b></span><span style="font-style: normal;"><b> conceillié</b></span><span style="font-style: normal;"><b> </b></span><span style="font-style: normal;"><b>ou aidé ou recellé lesdits vols</b></span><span style="font-style: normal;"><b> </b></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">et ne voudroient le dépozer.</span></span></font></p> <p><p style="margin-left: 0.6cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;"> 10</span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;"> Contre ceux et celles qui auroient connaissance qu</span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">'</span></span><span style="font-style: normal;"><b>il reste encore actuellement dans certaines maisons de cette ville de l'argent ou des pacquets qui auroient été aportéz par lesdits domestiques</b></span><span style="font-style: normal;"><b> </b></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">et ne voudroient le dépo</span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">zer.</span></span></font></p> <p><p style="margin-left: 0.6cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;"> 11 </span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">Contre ceux et celles qui auroient connaissance que</span></span><span style="font-style: normal;"><b> lesdits quidans, malfeteurs ou malfetrices, auroient </b></span><span style="font-style: normal;"><b>fait fabriquer des doubles de clefs pour voller leur maîtres</b></span><span style="font-style: normal;"><b> </b></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">et ne voudroient le dépozer.</span></span></font></p> <p><p style="margin-left: 0.6cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;"> 12 </span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">Contre ceux et celles qui auroient connaissance</span></span><span style="font-style: normal;"><b> </b></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">de</span></span><span style="font-style: normal;"><b> ceux qui ont fabriqué lesdittes clefs</b></span><span style="font-style: normal;"><b> </b></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">et ne voudroient le dépozer.</span></span></font></p> <p><p style="margin-left: 0.7cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;"> 13 </span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">Contre ceux et celles qui auroient connaissance que</span></span><span style="font-style: normal;"><b> </b></span><span style="font-style: normal;"><b>certain</b></span><span style="font-style: normal;"><b>s quidans, malfeteurs ou malfetrices, auroient </b></span><span style="font-style: normal;"><b>fait fracturer chez </b></span><span style="font-style: normal;"><b>leur maîtres ou maîtresses</b></span><span style="font-style: normal;"><b> pour voller du vin ou autres choses </b></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">et ne voudroient le dépozer.</span></span></font></p> <p><p style="margin-left: 0.7cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;"> 14 </span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">Contre ceux et celles qui auroient connaissance que</span></span><span style="font-style: normal;"><b> </b></span><span style="font-style: normal;"><b>certain</b></span><span style="font-style: normal;"><b>s quidans, malfeteurs ou malfetrices, </b></span><span style="font-style: normal;"><b>reçoiv</b></span><span style="font-style: normal;"><b>ent </b></span><span style="font-style: normal;"><b>de nuit et à l'insu de leurs maîtres des domestiques qui sont souvent chargés de pacquets </b></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">et ne voudroient le dépozer.</span></span></font></p> <p><p style="margin-left: 0.7cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;"> 15 </span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">Contre ceux et celles qui auroient connaissance que</span></span><span style="font-style: normal;"><b> </b></span><span style="font-style: normal;"><b>certain</b></span><span style="font-style: normal;"><b>s quidans, malfeteurs ou malfetrices, </b></span><span style="font-style: normal;"><b>ayant travaillé pour certains domestiques ne se seroient point fait payer leur salaire en argent mais s'en seroient fait dédommager par choses que les domestiques auroient prises dans les maisons où ils servoient comme nippes, linges de leurs maîtres </b></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">et ne voudroient le dépozer.</span></span></font></p> <p><p style="text-indent: -0.1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">E</span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">t générallement contre ceux et celles qui ont connoissance des faits cy-dessus en circonstances ou dépendances pour l'avoir vu, fait, connu, entendu, ouy-dire ou ap</span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">e</span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">rçu, y avoir participants, consentants, conseil ou ayde, soit par eux ou par autres et générallement en quelque sorte ou manière que ce puisse estre </span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">et ne voudroient le dépozer.<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a></span></span></font></p> <p style="text-indent: -0.1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; text-align: center;"><font face="Arial, sans-serif"><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;"><span class="sdfootnoteanc"><sup><span style="font-style: italic; font-weight: bold;">*****************************************************<br> </span></sup></span></span></span></font></p> <p><p style="text-indent: -0.1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif"><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;"><span class="sdfootnoteanc"><sup><span style="font-style: italic; font-weight: bold;">Notes :</span><br> </sup></span></span></span></font></p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a> <a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36770&page=138"> <font face="Arial, sans-serif">4BP205/1</font></a></p> </div> Thu, 17 Aug 2017 20:51:17 +0200 dozeville <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font face="Arial, sans-serif">Du premier octobre 1757 au parquet</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Le procureur du roy du baillage d'Argentan remontre qu'il a été informé qu'il s'est commis et qu'il se commet journellement dans quantité de maisons de cette ville, par les domestiques qui y demeurent, des vols de toutes espèces, que cest domestiques y sont pour la plus part engagés par des particuliers qui ont élevé depuis nombre d'année des maisons de débauche et où l'on fait un trafic de maquerelage et de prostitution, que ces particuliers attirent les domestiques des deux secques pour venir chez eux de jour et de nuit. Et que pour soutenir la dépence qui s'y fait, il engage lesdits domestiques à voller chez leurs maîtres et a aporter dans leurs maisons le pain, la viande, le cidre, le vin, le linge et tout ce qu'il pouvoient attraper. Que lesdit domestiques s'y prette d'autant plus volontiers qu'ils y sont attirés par l'atthraiter du plaisir et de la débauche et qu'ils tiennent pour la plus part leur place desdits particuliers à qui l'on s'adresse assez souvent pour trouver des domestiques.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Et comme il est de l'intherêt publicq et de la religion de remédier à de pareil désordres,</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Requiert… à estre otorizé à obtenir monitoire et faire publier les articles cy-après.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Scavoir</font></p> <p><p style="margin-left: 0.6cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"> 1 Contre ceux et celles qui auroient connaissance que <span style="font-style: normal;"><b>certains quidans, malfeteurs ou malfetrices, attiroient chez eux des domestiques de l'un et l'autre sexe et leur faciliteroient ou procureroient les moyens de donner dans le libertinage et la débauche</b></span> et ne voudroient le dépozer.</font></p> <p><p style="margin-left: 0.6cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"> 2 Contre ceux et celles qui auroient connaissance que <span style="font-style: normal;"><b>lesdits quidans, malfeteurs ou malfetrices, après avoir engagé de certaines filles à entrer chez eux, auroient été cherché ou auroient appellé ou fait appellé des garçons, les auroient fait entrer dans les apartements où étoient les filles, les y auroient laissée seuls</b></span> et ne voudroient le dépozer.</font></p> <p><p style="margin-left: 0.6cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"> 3 Contre ceux et celles qui auroient connaissance que <span style="font-style: normal;"><b>lesdits quidans, malfeteurs ou malfetrices, engag</b></span><span style="font-style: normal;"><b>e</b></span><span style="font-style: normal;"><b> </b></span><span style="font-style: normal;"><b>leurs domestiques à voller chez leurs maîtres et maîtresses</b></span> et ne voudroient le dépozer.</font></p> <p><p style="margin-left: 0.6cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"> 4 Contre ceux et celles qui auroient connaissance que <span style="font-style: normal;"><b>lesdits quidans, malfeteurs ou malfetrices, </b></span><span style="font-style: normal;"><b>auroient</b></span><span style="font-style: normal;"><b> engagé </b></span><span style="font-style: normal;"><b>lesdits domestiques à prendre chez</b></span> <span style="font-style: normal;"><b>leurs maîtres et maîtresses et aporter chez eux du pain,du vin, du cidre, de la viande, de l'argent, du linge et autres effets </b></span>et ne voudroient le dépozer.</font></p> <p><p style="margin-left: 0.5cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">5 Contre ceux et celles qui auroient connaissance que <span style="font-style: normal;"><b>lesdits quidans, malfeteurs ou malfetrices, </b></span><span style="font-style: normal;"><b>n'</b></span><span style="font-style: normal;"><b>engag</b></span><span style="font-style: normal;"><b>ent</b></span><span style="font-style: normal;"><b> </b></span><span style="font-style: normal;"><b>lesdits domestiques à en agir ainsy que pour se récompenser des peinnes qu'ils ont à leur procurer le libertinage et la débauche qu'ils trouve dans leurs maisons </b></span>et ne voudroient le dépozer.</font></p> <p><p style="margin-left: 0.6cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"> 6 Contre ceux et celles qui auroient connaissance que <span style="font-style: normal;"><b>lesdits quidans, malfeteurs ou malfetrices, </b></span><span style="font-style: normal;"><b>auroient</b></span><span style="font-style: normal;"><b> </b></span><span style="font-style: normal;"><b>dit auxdits domestiques que sy leur maîtres ou maîtresses vouloient les metre dehors par raport auxdits vols et aux sortyes noctur[n]es qu'ils faisoient, il leur trouveroient de meilleures conditions et où ils gagneroient de plus gros gage </b></span>et ne voudroient le dépozer.</font></p> <p><p style="margin-left: 0.6cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;"> 7 Contre ceux et celles qui auroient connaissance que</span></span><span style="font-style: normal;"><b> lesdits quidans, malfeteurs ou malfetrices, ne pouvant engager certains domestiques à voller leur maîtres, les auroient sous différents prétextes fait sortir desdites maisons pour y placer des domestiques à eux affidés </b></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">et ne voudroient le dépozer.</span></span></font></p> <p><p style="margin-left: 0.6cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;"> 8 </span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">Contre ceux et celles qui auroient connaissance que</span></span><span style="font-style: normal;"><b> lesdits quidans, malfeteurs ou malfetrices, auroient voller leur maîtres et maîtresses </b></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">et ne voudroient le dépozer.</span></span></font></p> <p><p style="margin-left: 0.6cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;"> 9 </span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">Contre ceux et celles qui auroient connaissance que</span></span><span style="font-style: normal;"><b> lesdits quidans, malfeteurs ou malfetrices, auroient</b></span><span style="font-style: normal;"><b> conceillié</b></span><span style="font-style: normal;"><b> </b></span><span style="font-style: normal;"><b>ou aidé ou recellé lesdits vols</b></span><span style="font-style: normal;"><b> </b></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">et ne voudroient le dépozer.</span></span></font></p> <p><p style="margin-left: 0.6cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;"> 10</span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;"> Contre ceux et celles qui auroient connaissance qu</span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">'</span></span><span style="font-style: normal;"><b>il reste encore actuellement dans certaines maisons de cette ville de l'argent ou des pacquets qui auroient été aportéz par lesdits domestiques</b></span><span style="font-style: normal;"><b> </b></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">et ne voudroient le dépo</span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">zer.</span></span></font></p> <p><p style="margin-left: 0.6cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;"> 11 </span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">Contre ceux et celles qui auroient connaissance que</span></span><span style="font-style: normal;"><b> lesdits quidans, malfeteurs ou malfetrices, auroient </b></span><span style="font-style: normal;"><b>fait fabriquer des doubles de clefs pour voller leur maîtres</b></span><span style="font-style: normal;"><b> </b></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">et ne voudroient le dépozer.</span></span></font></p> <p><p style="margin-left: 0.6cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;"> 12 </span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">Contre ceux et celles qui auroient connaissance</span></span><span style="font-style: normal;"><b> </b></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">de</span></span><span style="font-style: normal;"><b> ceux qui ont fabriqué lesdittes clefs</b></span><span style="font-style: normal;"><b> </b></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">et ne voudroient le dépozer.</span></span></font></p> <p><p style="margin-left: 0.7cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;"> 13 </span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">Contre ceux et celles qui auroient connaissance que</span></span><span style="font-style: normal;"><b> </b></span><span style="font-style: normal;"><b>certain</b></span><span style="font-style: normal;"><b>s quidans, malfeteurs ou malfetrices, auroient </b></span><span style="font-style: normal;"><b>fait fracturer chez </b></span><span style="font-style: normal;"><b>leur maîtres ou maîtresses</b></span><span style="font-style: normal;"><b> pour voller du vin ou autres choses </b></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">et ne voudroient le dépozer.</span></span></font></p> <p><p style="margin-left: 0.7cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;"> 14 </span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">Contre ceux et celles qui auroient connaissance que</span></span><span style="font-style: normal;"><b> </b></span><span style="font-style: normal;"><b>certain</b></span><span style="font-style: normal;"><b>s quidans, malfeteurs ou malfetrices, </b></span><span style="font-style: normal;"><b>reçoiv</b></span><span style="font-style: normal;"><b>ent </b></span><span style="font-style: normal;"><b>de nuit et à l'insu de leurs maîtres des domestiques qui sont souvent chargés de pacquets </b></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">et ne voudroient le dépozer.</span></span></font></p> <p><p style="margin-left: 0.7cm; text-indent: -0.7cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;"> 15 </span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">Contre ceux et celles qui auroient connaissance que</span></span><span style="font-style: normal;"><b> </b></span><span style="font-style: normal;"><b>certain</b></span><span style="font-style: normal;"><b>s quidans, malfeteurs ou malfetrices, </b></span><span style="font-style: normal;"><b>ayant travaillé pour certains domestiques ne se seroient point fait payer leur salaire en argent mais s'en seroient fait dédommager par choses que les domestiques auroient prises dans les maisons où ils servoient comme nippes, linges de leurs maîtres </b></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">et ne voudroient le dépozer.</span></span></font></p> <p><p style="text-indent: -0.1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">E</span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">t générallement contre ceux et celles qui ont connoissance des faits cy-dessus en circonstances ou dépendances pour l'avoir vu, fait, connu, entendu, ouy-dire ou ap</span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">e</span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">rçu, y avoir participants, consentants, conseil ou ayde, soit par eux ou par autres et générallement en quelque sorte ou manière que ce puisse estre </span></span><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;">et ne voudroient le dépozer.<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a></span></span></font></p> <p style="text-indent: -0.1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; text-align: center;"><font face="Arial, sans-serif"><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;"><span class="sdfootnoteanc"><sup><span style="font-style: italic; font-weight: bold;">*****************************************************<br> </span></sup></span></span></span></font></p> <p><p style="text-indent: -0.1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif"><span style="font-style: normal;"><span style="font-weight: normal;"><span class="sdfootnoteanc"><sup><span style="font-style: italic; font-weight: bold;">Notes :</span><br> </sup></span></span></span></font></p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a> <a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36770&page=138"> <font face="Arial, sans-serif">4BP205/1</font></a></p> </div> 1753 Réquisitoires du procureur du Roy d'Argentan. http://dozeville.free.fr/spip.php?article491 <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Symbol"><font style="font-size: 16pt;" size="4"><b>*******************************</b></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font face="Arial, sans-serif">Du 16 juin 1753 </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><b>Réquisitoire au sujet du calvaire</b></font></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Le procureur du roy de police du baillage d'Argentan qui a pris communication d'un procès-verbal … d'un livre intitulé <font face="Arial, sans-serif"><i><b>"</b></i></font><i><b>Dévotion du calvaire érigé à Argentan à la fin de la mission de 1753</b></i><font face="Arial, sans-serif"><i><b>"</b></i></font>, imprimé à Caen … sans avoir été approuvé… a remarqué que ledit livre contient des maximes contraires aux lois de l'État.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Ledit procureur du roy a été aussy informé que plusieurs particuliers qui aparemment ont poursuivy l'impression de ce livre, s'asemblent tous les jours sur les neuf heures du soir au calvaire qui a été érigé en cette ville. Là se partagent en deux coeurs, chantent différentes prières et disent différentes oraisons, qu'il y en a même des principaux d'entr'eux qui adressent la parolle au peuple et font différentes exhortations. Ce qui distrait et empesche les particuliers de prier dieu, et comme toutes ces choses sont contraires à la religion et aux loix de l'état,</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Requiert qu'il soit fait deffence de vendre ny de cité en cette ville ledit livre…</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Requiert pareillement qu'il soit fait deffence à toutes personnes de troubler ceux qui vont prier dieu au calvaire…</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Requiert en outre que la sentence qui sur ce interviendra soit lue ; publiée et affichée auprès le calvaire et qu'il soit autorisé à faire informer contre ceux qui contreviendront a la dite sentence.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">A Argentan, le 16 juin 1753</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Lefessier de Grandprey<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <br></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Symbol"><font style="font-size: 16pt;" size="4"><b>*******************************</b></font></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">du 19juillet 1753 (vue 5)</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><b>Réquisitoire tendant à faire deffence de mestre des bestiaux dans les grains</b></font></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Le procureur du roy de police remontre que plusieurs particuliers se plaignent que dans les pièces de terre dont ils font présentement récolte, les bergers de cette bourgeoizie y mènent leurs moutons paistre pendant que l'on est à tirer les bleds de manière qu'ils se trouvent extrêmement endommagés.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Et comme il est utille d'empescher un pareil abus,</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Requiert qu'il soit fait deffence à toutes personnes de mener des moutons dans aucunnes pièces de terre que vingt quatre heures après que les bleds en aauront été enlevés à peine de vingt livres d'amende, qu'il soit permis à toutes personnes d'arrêter les contrevenants et de saisir leurs moutons et que l'ordonnance qui interviendra soit publiée par le crieur ordinaire et affichée partout ou besoin sera et qu'il soit enliont à tous huissiers et sergeants de tenir la main à son exécution et de prêter main-forte lorsqu'ils en seront requis.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Lefessier<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <br></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Symbol"><font style="font-size: 16pt;" size="4"><b>*******************************</b></font></font></p> <p><p style="margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Du 28 aoust 1753 </font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><b>Réquisitoire contre les tapageurs et coureurs de nuit</b></font></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><i>On suivra ces individus pendant de longues années. le réquisitoire en référence est peu explicite : il est cité pour montrer la permanence de ce problème<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a> dans la ville ainsi que le montre les texte suivants :</i></font></p> <p><p style="margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Arial, sans-serif">***</font></p> <p><p style="margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Du 4 juillet 1758</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Le procureur du roy du baillage d'Argentan qui a pris communication du procès-verbal arresté … par le lieutenant général criminel … le jour d'hier, des arbres coupés la nuit précédente taunt au Cour que sur la place Mahé de cette ville,</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Remontre que les délits faits à ces arbres n'ont dub estre commis que par gens mal intentionnés et qui, dans la débauche et le libertinage, se croient tout permis.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Le procureur de roy a apris que dans la nuit du deux au trois de ce mois, temps où c'est fait ce délit, quelques particuliers auroient été entendus, soit dans le cour, dans la place Mahé ou dans les rues de cette ville, chantant et tenant des discours très indécents. Ces particuliers ont dub rentrer dans ledit endroit où ils se retirent à deux heures du matin ou environ, fatigués de leurs débauches et des excès qu'ils avoient commis. Et comme ces faits sont très répréhensibles et qu'il est interessant pour la sureté publique d'en découvrir les auteurs,</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Requiert ledit procureur du roy qu'il en soit extraordinairement informé… pourquoy demande mandement pour faire venir tesmoins … se réservant … à se pourvoir par censure éclésiastiques…<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote4anc" href="#sdfootnote4sym"><sup>4</sup></a></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><i>Du Fessier de Grandprey</i></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Arial, sans-serif"><i>***</i></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Du 20 juin 1760 au Parquet</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Le procureur du roy du baillage d'Argentan remontre qu'il y a quelques années, le siège fist informer<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote5anc" href="#sdfootnote5sym"><sup>5</sup></a> contre les coureurs de nuit, que cette information produisit un bon effet, et que, depuis ce temps, la tranquillité avait succédé au désordre. </font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Mais qu'il est informé que, depuis quelque temps, on recommence à courir la nuit et à insulter le monde, même dans leurs maisons. Les lundy et mardy saize et dix-sept de ce mois, quelques jeunes gens furent dans une maison de cette ville et prétendirent, à onze du soir, forcer la maîtresse de la maison d'ouvrir la porte et de leur livrer une jeune fille retirée chez elle. Sur le refus de cette femme de condescendre à leurs violences, ils s'exhalèrent en injures et menacèrent même d'enfoncer la porte et voulurent metre leur dessein à exécution sans quelques voisins qui parurent et se trouvèrent même exposés aux insultes de ces tapageurs. Cependant, comme ils furent obligés de se retirer, ils entrèrent dans une chambre voisine de la maison qu'ils étoient forcé d'abandonner et, là, chantèrent des chansons si obcènes et à si haute voix que le voizinage en fût scandalisé.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Comme il est de l'intherêt publiq et du bon ordre d'empêcher pareilles choses, </font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Requiert le procureur du roy que des faits contenus au présent il soit extraordinairement informé à sa requête et qu'à cette fin mandement lui soit accordé pour faire venir tesmoins. Pour le tout fait et communiqué, estre requis ce qu'il appartiendra</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><i>Boirel du Perron<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote6anc" href="#sdfootnote6sym"><sup>6</sup></a></i></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <br></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <br></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Symbol"><font style="font-size: 16pt;" size="4"><b>*******************************</b></font></font></p> <p><p style="margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Du 28 aoust 1753 </font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><b>Réquisitoire pour la chapelle St Nicolas</b></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Le procureur du roy de pollice remontre que quelques deffences qui ayent été cy devant faittes à plusieurs personnes de s'atrouper dans la cour de cette juridiction et de jeter des pierre tant dans ladite cour que dans les vitres et sur la couverture de la chapelle St Nicolas, les vitres de ladite chapelle ont cependant été totallement cassés, de manière que l'on a été obligé d'y faire des réparations considérables. </font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Et comme il est nécessaire d'empescher un pareil désordre,</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Requiert qu'il soit fait deffence à toutes personnes de jeter des pierres tant dans ladite cour que dans les vitres et sur la couverture de ladite chapelle à peine de 10 livres d'amende contre chaque contrevenants dont les pères, mères, maîtres et maitresses seront responsable pour leurs enfans et domestiques.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Requiert en outre qu'il soit fait deffence à toutes personnes de metre des immondices contre ladite chapelle sous les mêmes peines…</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Lefessier<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote7anc" href="#sdfootnote7sym"><sup>7</sup></a></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <br></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Symbol"><font style="font-size: 16pt;" size="4"><b>*******************************</b></font></font></p> <p><p style="margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Du 10 octobre 1753 </font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><b>Réquisitoire contre le sergent de Milly</b></font></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Le procureur du roy du bailliage d'Argentan qui a pris communication du procès extraordinairement encommencé … contre le nommé François Barbey, sergeant de Milly, pour malversations et infidélitéz par luy commises dans l'exercice de sa charge et pour plusieurs vols qu'il a deub faire…</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Requiert d'être authorizé à obtenir monitoires et à faire publier les articles….<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote8anc" href="#sdfootnote8sym"><sup>8</sup></a></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><i>Le 11 octobre 1756, le procureur requiert qu'il soit pendu<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote9anc" href="#sdfootnote9sym"><sup>9</sup></a></i></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 133%;" align="center"> <br></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 133%;" align="center"> <br></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Symbol"><font style="font-size: 16pt;" size="4"><b>*******************************</b></font></font></p> <p><p style="margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Du 13 décembre 1753 </font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><b>Réquisitoire pour les chiens enragés</b></font></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Le procureur du roy de police remontre qu'il a été informé que les jours derniers, il y a eu un chien enragé dans cette ville qui a causé beaucoup de dégast. Ce chien a été tué mais dans les accès de la rage, il a mordu plusieurs chiens et, en particulier, il a été dénoncé à luy, procureur du roy, que ceux des només Bertheaume, Decombes, Sellier, la veuve Lavigne, Leroyer, huissier, ont été mordus. Comme il est à craindre et même qu'infailliblement, il arriverait que le venin se communiquerait aux animaux qui ont été attaqués et que, conséquemment, ils seraient sujet aux accidents de rage qui sont tant à craindre et si nuisible au public.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Pourquoy requiert qu'il soit enjoint aux dessus dits de faire tuer, dans ce jour, leurs chiens. A l'effet de quoy, l'ordonance qui sur ce interviendra, leur soit signifiée par Morel, huissier de cette juridiction, et faute par eux d'y satisfaire dans ce jour, ledit Morel authorisé de se faire accompagner pour obliger les dessus dits de tuer leur chien et, à leur refus, les tuer eux-mêmes.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Et comme il se trouve plusieurs personnes qui sont dans le cas d'avoir eu des chiens mordus et dont luy, procureur du roy, n'a point eu connaissance,</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Requiert pareillement qu'il soit enjoint à tous ceux qui ont connaissance que leurs chiens ont été mordus de le faire tuer sur le champ et pareillement enjoint à ceux qui aurayent vu mordre lesdits chiens ou scaurayent de science certaine qu'ils ont été mordus de nous le déclarer incessamment.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Pourquoy la sentence, qui sur ce interviendra, soit lue et publiée à son de tambour dans les lieux ordinaires et acoutumé de cette ville.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Boirel du Perron<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote10anc" href="#sdfootnote10sym"><sup>10</sup></a></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 133%;" align="justify"> <br></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 133%;" align="justify"> <br></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Symbol"><font style="font-size: 16pt;" size="4"><b>*******************************</b></font></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 12pt;" size="3"><i><b>Notes :</b></i></font></font></p> <div id="sdfootnote1"><small> </small> <p class="sdfootnote"><small><a style="font-family: Arial;" class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1 </a><a style="font-family: Arial;" href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36770&page=3">AD61 4PB205/1 vue 3</a></small></p> </div> <div style="font-family: Arial;" id="sdfootnote2"><small> </small> <p class="sdfootnote"><small><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a><a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36770&page=5"> AD61 4BP205/1 vue 5</a></small></p> <p><small></small></p> </div> <div style="font-family: Arial;" id="sdfootnote3"><small> </small> <p class="sdfootnote"><small><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a><a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36770&page=11"> AD61 4BP205/1 vue 11</a></small></p> <p><small></small></p> </div> <div id="sdfootnote4"> <p class="sdfootnote" style="margin-left: 0cm; text-indent: 0cm;"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote4sym" href="#sdfootnote4anc">4</a> <a href=""><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">AD61 4BP205/1 vue 150<br> </font></font></a></p> </div> <div id="sdfootnote5"> <p class="sdfootnote"><font face="Arial, sans-serif"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote5sym" href="#sdfootnote5anc">5</a> Ici : enquêter</font></p> </div> <div style="font-family: Arial;" id="sdfootnote6"><small> </small> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><small><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote6sym" href="#sdfootnote6anc">6</a><font style="font-size: 10pt;" size="2"><small> </small></font><a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36771&page=23"><font style="font-size: 9pt;" size="2"><small>AD61 4BP205/2 vue 23</small></font></a></small></p> <p><small></small></p> </div> <div style="font-family: Arial;" id="sdfootnote7"><small> </small> <p class="sdfootnote"><small><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote7sym" href="#sdfootnote7anc">7</a><a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36770&page=11">AD61 4BP205/1 vue 11</a></small></p> <p><small></small></p> </div> <div style="font-family: Arial;" id="sdfootnote8"><small> </small> <p class="sdfootnote"><small><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote8sym" href="#sdfootnote8anc">8</a> <a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36770&page=16">AD61 4BP205/1 vue 16</a></small></p> <p><small></small></p> </div> <div style="font-family: Arial;" id="sdfootnote9"><small> </small> <p class="sdfootnote"><small><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote9sym" href="#sdfootnote9anc">9</a><a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36770&page=124">AD61 </a><a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36770&page=124">4BP</a><a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36770&page=124">205/1 vue 124</a></small></p> <p><small></small></p> </div> <div style="font-family: Arial;" id="sdfootnote10"><small> </small> <p class="sdfootnote"><small><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote10sym" href="#sdfootnote10anc">10</a><a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36770&page=21">AD61 4BP205/1 vue 21</a></small></p> <p><small></small></p> </div> Tue, 15 Aug 2017 22:42:11 +0200 dozeville <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Symbol"><font style="font-size: 16pt;" size="4"><b>*******************************</b></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><font face="Arial, sans-serif">Du 16 juin 1753 </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><b>Réquisitoire au sujet du calvaire</b></font></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Le procureur du roy de police du baillage d'Argentan qui a pris communication d'un procès-verbal … d'un livre intitulé <font face="Arial, sans-serif"><i><b>"</b></i></font><i><b>Dévotion du calvaire érigé à Argentan à la fin de la mission de 1753</b></i><font face="Arial, sans-serif"><i><b>"</b></i></font>, imprimé à Caen … sans avoir été approuvé… a remarqué que ledit livre contient des maximes contraires aux lois de l'État.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Ledit procureur du roy a été aussy informé que plusieurs particuliers qui aparemment ont poursuivy l'impression de ce livre, s'asemblent tous les jours sur les neuf heures du soir au calvaire qui a été érigé en cette ville. Là se partagent en deux coeurs, chantent différentes prières et disent différentes oraisons, qu'il y en a même des principaux d'entr'eux qui adressent la parolle au peuple et font différentes exhortations. Ce qui distrait et empesche les particuliers de prier dieu, et comme toutes ces choses sont contraires à la religion et aux loix de l'état,</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Requiert qu'il soit fait deffence de vendre ny de cité en cette ville ledit livre…</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Requiert pareillement qu'il soit fait deffence à toutes personnes de troubler ceux qui vont prier dieu au calvaire…</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Requiert en outre que la sentence qui sur ce interviendra soit lue ; publiée et affichée auprès le calvaire et qu'il soit autorisé à faire informer contre ceux qui contreviendront a la dite sentence.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">A Argentan, le 16 juin 1753</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Lefessier de Grandprey<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <br></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Symbol"><font style="font-size: 16pt;" size="4"><b>*******************************</b></font></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">du 19juillet 1753 (vue 5)</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><b>Réquisitoire tendant à faire deffence de mestre des bestiaux dans les grains</b></font></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Le procureur du roy de police remontre que plusieurs particuliers se plaignent que dans les pièces de terre dont ils font présentement récolte, les bergers de cette bourgeoizie y mènent leurs moutons paistre pendant que l'on est à tirer les bleds de manière qu'ils se trouvent extrêmement endommagés.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Et comme il est utille d'empescher un pareil abus,</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Requiert qu'il soit fait deffence à toutes personnes de mener des moutons dans aucunnes pièces de terre que vingt quatre heures après que les bleds en aauront été enlevés à peine de vingt livres d'amende, qu'il soit permis à toutes personnes d'arrêter les contrevenants et de saisir leurs moutons et que l'ordonnance qui interviendra soit publiée par le crieur ordinaire et affichée partout ou besoin sera et qu'il soit enliont à tous huissiers et sergeants de tenir la main à son exécution et de prêter main-forte lorsqu'ils en seront requis.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Lefessier<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <br></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Symbol"><font style="font-size: 16pt;" size="4"><b>*******************************</b></font></font></p> <p><p style="margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Du 28 aoust 1753 </font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><b>Réquisitoire contre les tapageurs et coureurs de nuit</b></font></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><i>On suivra ces individus pendant de longues années. le réquisitoire en référence est peu explicite : il est cité pour montrer la permanence de ce problème<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a> dans la ville ainsi que le montre les texte suivants :</i></font></p> <p><p style="margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Arial, sans-serif">***</font></p> <p><p style="margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Du 4 juillet 1758</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Le procureur du roy du baillage d'Argentan qui a pris communication du procès-verbal arresté … par le lieutenant général criminel … le jour d'hier, des arbres coupés la nuit précédente taunt au Cour que sur la place Mahé de cette ville,</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Remontre que les délits faits à ces arbres n'ont dub estre commis que par gens mal intentionnés et qui, dans la débauche et le libertinage, se croient tout permis.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Le procureur de roy a apris que dans la nuit du deux au trois de ce mois, temps où c'est fait ce délit, quelques particuliers auroient été entendus, soit dans le cour, dans la place Mahé ou dans les rues de cette ville, chantant et tenant des discours très indécents. Ces particuliers ont dub rentrer dans ledit endroit où ils se retirent à deux heures du matin ou environ, fatigués de leurs débauches et des excès qu'ils avoient commis. Et comme ces faits sont très répréhensibles et qu'il est interessant pour la sureté publique d'en découvrir les auteurs,</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Requiert ledit procureur du roy qu'il en soit extraordinairement informé… pourquoy demande mandement pour faire venir tesmoins … se réservant … à se pourvoir par censure éclésiastiques…<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote4anc" href="#sdfootnote4sym"><sup>4</sup></a></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><i>Du Fessier de Grandprey</i></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Arial, sans-serif"><i>***</i></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Du 20 juin 1760 au Parquet</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Le procureur du roy du baillage d'Argentan remontre qu'il y a quelques années, le siège fist informer<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote5anc" href="#sdfootnote5sym"><sup>5</sup></a> contre les coureurs de nuit, que cette information produisit un bon effet, et que, depuis ce temps, la tranquillité avait succédé au désordre. </font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Mais qu'il est informé que, depuis quelque temps, on recommence à courir la nuit et à insulter le monde, même dans leurs maisons. Les lundy et mardy saize et dix-sept de ce mois, quelques jeunes gens furent dans une maison de cette ville et prétendirent, à onze du soir, forcer la maîtresse de la maison d'ouvrir la porte et de leur livrer une jeune fille retirée chez elle. Sur le refus de cette femme de condescendre à leurs violences, ils s'exhalèrent en injures et menacèrent même d'enfoncer la porte et voulurent metre leur dessein à exécution sans quelques voisins qui parurent et se trouvèrent même exposés aux insultes de ces tapageurs. Cependant, comme ils furent obligés de se retirer, ils entrèrent dans une chambre voisine de la maison qu'ils étoient forcé d'abandonner et, là, chantèrent des chansons si obcènes et à si haute voix que le voizinage en fût scandalisé.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Comme il est de l'intherêt publiq et du bon ordre d'empêcher pareilles choses, </font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Requiert le procureur du roy que des faits contenus au présent il soit extraordinairement informé à sa requête et qu'à cette fin mandement lui soit accordé pour faire venir tesmoins. Pour le tout fait et communiqué, estre requis ce qu'il appartiendra</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><i>Boirel du Perron<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote6anc" href="#sdfootnote6sym"><sup>6</sup></a></i></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <br></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <br></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Symbol"><font style="font-size: 16pt;" size="4"><b>*******************************</b></font></font></p> <p><p style="margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%; page-break-before: auto;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Du 28 aoust 1753 </font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><b>Réquisitoire pour la chapelle St Nicolas</b></font></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Le procureur du roy de pollice remontre que quelques deffences qui ayent été cy devant faittes à plusieurs personnes de s'atrouper dans la cour de cette juridiction et de jeter des pierre tant dans ladite cour que dans les vitres et sur la couverture de la chapelle St Nicolas, les vitres de ladite chapelle ont cependant été totallement cassés, de manière que l'on a été obligé d'y faire des réparations considérables. </font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Et comme il est nécessaire d'empescher un pareil désordre,</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Requiert qu'il soit fait deffence à toutes personnes de jeter des pierres tant dans ladite cour que dans les vitres et sur la couverture de ladite chapelle à peine de 10 livres d'amende contre chaque contrevenants dont les pères, mères, maîtres et maitresses seront responsable pour leurs enfans et domestiques.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Requiert en outre qu'il soit fait deffence à toutes personnes de metre des immondices contre ladite chapelle sous les mêmes peines…</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Lefessier<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote7anc" href="#sdfootnote7sym"><sup>7</sup></a></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <br></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Symbol"><font style="font-size: 16pt;" size="4"><b>*******************************</b></font></font></p> <p><p style="margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Du 10 octobre 1753 </font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><b>Réquisitoire contre le sergent de Milly</b></font></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Le procureur du roy du bailliage d'Argentan qui a pris communication du procès extraordinairement encommencé … contre le nommé François Barbey, sergeant de Milly, pour malversations et infidélitéz par luy commises dans l'exercice de sa charge et pour plusieurs vols qu'il a deub faire…</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Requiert d'être authorizé à obtenir monitoires et à faire publier les articles….<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote8anc" href="#sdfootnote8sym"><sup>8</sup></a></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><i>Le 11 octobre 1756, le procureur requiert qu'il soit pendu<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote9anc" href="#sdfootnote9sym"><sup>9</sup></a></i></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 133%;" align="center"> <br></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 133%;" align="center"> <br></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Symbol"><font style="font-size: 16pt;" size="4"><b>*******************************</b></font></font></p> <p><p style="margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Du 13 décembre 1753 </font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><b>Réquisitoire pour les chiens enragés</b></font></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Le procureur du roy de police remontre qu'il a été informé que les jours derniers, il y a eu un chien enragé dans cette ville qui a causé beaucoup de dégast. Ce chien a été tué mais dans les accès de la rage, il a mordu plusieurs chiens et, en particulier, il a été dénoncé à luy, procureur du roy, que ceux des només Bertheaume, Decombes, Sellier, la veuve Lavigne, Leroyer, huissier, ont été mordus. Comme il est à craindre et même qu'infailliblement, il arriverait que le venin se communiquerait aux animaux qui ont été attaqués et que, conséquemment, ils seraient sujet aux accidents de rage qui sont tant à craindre et si nuisible au public.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Pourquoy requiert qu'il soit enjoint aux dessus dits de faire tuer, dans ce jour, leurs chiens. A l'effet de quoy, l'ordonance qui sur ce interviendra, leur soit signifiée par Morel, huissier de cette juridiction, et faute par eux d'y satisfaire dans ce jour, ledit Morel authorisé de se faire accompagner pour obliger les dessus dits de tuer leur chien et, à leur refus, les tuer eux-mêmes.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Et comme il se trouve plusieurs personnes qui sont dans le cas d'avoir eu des chiens mordus et dont luy, procureur du roy, n'a point eu connaissance,</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Requiert pareillement qu'il soit enjoint à tous ceux qui ont connaissance que leurs chiens ont été mordus de le faire tuer sur le champ et pareillement enjoint à ceux qui aurayent vu mordre lesdits chiens ou scaurayent de science certaine qu'ils ont été mordus de nous le déclarer incessamment.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Pourquoy la sentence, qui sur ce interviendra, soit lue et publiée à son de tambour dans les lieux ordinaires et acoutumé de cette ville.</font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif">Boirel du Perron<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote10anc" href="#sdfootnote10sym"><sup>10</sup></a></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 133%;" align="justify"> <br></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 133%;" align="justify"> <br></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 133%;" align="center"> <font face="Symbol"><font style="font-size: 16pt;" size="4"><b>*******************************</b></font></font></p> <p><p style="text-indent: 1cm; margin-top: 0.4cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 133%;" align="justify"> <font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 12pt;" size="3"><i><b>Notes :</b></i></font></font></p> <div id="sdfootnote1"><small> </small> <p class="sdfootnote"><small><a style="font-family: Arial;" class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1 </a><a style="font-family: Arial;" href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36770&page=3">AD61 4PB205/1 vue 3</a></small></p> </div> <div style="font-family: Arial;" id="sdfootnote2"><small> </small> <p class="sdfootnote"><small><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a><a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36770&page=5"> AD61 4BP205/1 vue 5</a></small></p> <p><small></small></p> </div> <div style="font-family: Arial;" id="sdfootnote3"><small> </small> <p class="sdfootnote"><small><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a><a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36770&page=11"> AD61 4BP205/1 vue 11</a></small></p> <p><small></small></p> </div> <div id="sdfootnote4"> <p class="sdfootnote" style="margin-left: 0cm; text-indent: 0cm;"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote4sym" href="#sdfootnote4anc">4</a> <a href=""><font face="Arial, sans-serif"><font style="font-size: 10pt;" size="2">AD61 4BP205/1 vue 150<br> </font></font></a></p> </div> <div id="sdfootnote5"> <p class="sdfootnote"><font face="Arial, sans-serif"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote5sym" href="#sdfootnote5anc">5</a> Ici : enquêter</font></p> </div> <div style="font-family: Arial;" id="sdfootnote6"><small> </small> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><small><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote6sym" href="#sdfootnote6anc">6</a><font style="font-size: 10pt;" size="2"><small> </small></font><a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36771&page=23"><font style="font-size: 9pt;" size="2"><small>AD61 4BP205/2 vue 23</small></font></a></small></p> <p><small></small></p> </div> <div style="font-family: Arial;" id="sdfootnote7"><small> </small> <p class="sdfootnote"><small><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote7sym" href="#sdfootnote7anc">7</a><a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36770&page=11">AD61 4BP205/1 vue 11</a></small></p> <p><small></small></p> </div> <div style="font-family: Arial;" id="sdfootnote8"><small> </small> <p class="sdfootnote"><small><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote8sym" href="#sdfootnote8anc">8</a> <a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36770&page=16">AD61 4BP205/1 vue 16</a></small></p> <p><small></small></p> </div> <div style="font-family: Arial;" id="sdfootnote9"><small> </small> <p class="sdfootnote"><small><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote9sym" href="#sdfootnote9anc">9</a><a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36770&page=124">AD61 </a><a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36770&page=124">4BP</a><a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36770&page=124">205/1 vue 124</a></small></p> <p><small></small></p> </div> <div style="font-family: Arial;" id="sdfootnote10"><small> </small> <p class="sdfootnote"><small><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote10sym" href="#sdfootnote10anc">10</a><a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36770&page=21">AD61 4BP205/1 vue 21</a></small></p> <p><small></small></p> </div> 1685 la rue de la Poterie d'Argentan http://dozeville.free.fr/spip.php?article490 <dl class='spip_document_570 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Argentan_1748.jpg' width='900' height='483' alt='JPEG - 49.4 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>extrait du plan d'Argentan de 1748</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>La rue semble avoir bien changé en 60 ans. <br />La porte du tarif est identifiée 4. <br />Photo AD61 </dd> </dl> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif">Du mardy dix-neuf<i>iesm</i>e jour de décembre 1684 à Argentan,</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif">Nous, François de Viel, es<i>cuie</i>r, sieur et patron de Boissey, conseiller du roy, lieutenant ancien civil et criminel de mons<i>ieu</i>r le bailly d'Alle<i>nçon</i><span style="font-style: normal;"> es vicontés d'Arg</span><i>ent</i><span style="font-style: normal;">an et d'Exmes, assisté de maître Jacques Da…<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a> commis </span><span style="font-style: normal;">en ce</span><span style="font-style: normal;"> greffe, sommes, en exécution de nos ordonnances, rendus entre m</span><i>onsieu</i><span style="font-style: normal;">r Gilbert H</span><span style="font-style: normal;">e</span><span style="font-style: normal;">mon et Gratien Planchet, bourgeois de cette ville, transportés en la rue de la Potterie de cette ville, faubourg S</span><i>ain</i><span style="font-style: normal;">t Martin, </span><span style="font-style: normal;">en la présence des gens du roy </span><span style="font-style: normal;">de ce siège,</span><span style="font-style: normal;"> eschevins et sindics et desdites parties pour dresser procès-verbal</span><span style="font-style: normal;"> </span><span style="font-style: normal;">de l'estat auquel est ladite rue, à commencer à la barrière du tarif de ladite rue jusque au droit de la maison de Maître Luc Lepelletier, conten</span><i>ant</i><span style="font-style: normal;"> environ trente huit à quarante pieds de largeur et quatre cens saize pieds de longueur. </span><span style="font-style: normal;"><b>Le milieu de laquelle rue nous a paru estre inaccessible, tant à cause des eaux qui y demeure, n'ayant aucun égout que des mares à fumier qui y sont presq</b></span><i><b>ue</b></i><span style="font-style: normal;"><b> tout le long, en sorte qu'elle n'est accessible que par les deux costés, et au droit de la maison dud</b></span><i><b>it</b></i><span style="font-style: normal;"><b> Planchet, il y a un fumier dans le milieu, </b></span><span style="font-style: normal;"><b>ne restant des deux costés, scavoir douze pieds d'un costé et neuf de l'autre, qui servent de passage pour les chevaux </b></span><i><b>et</b></i><span style="font-style: normal;"><b> charestes, que nous avons trouvés en assez bon estat pour n'avoir jamais esté pavés. Et au-desous dud</b></span><i><b>it</b></i><span style="font-style: normal;"><b> fumier, vis-à-vis et au droit des maisons de la dame abbesse d'Almenesche, du s</b></span><i><b>ieu</b></i><span style="font-style: normal;"><b>r Desvaux Pinel, le sieur des Haies </b></span><span style="font-style: normal;"><b>Marée d'un costé</b></span><i><b> et</b></i><span style="font-style: normal;"><b> de l'au</b></span><i><b>tr</b></i><span style="font-style: normal;"><b>e encore lad</b></span><i><b>ite</b></i><span style="font-style: normal;"><b> dame d'Almenesche, les no</b></span><i><b>mm</b></i><span style="font-style: normal;"><b>és Langauney, Leclerc et Paul Delaplanche, et Genu, nommé Pernelle, Fran</b></span><i><b>çois</b></i><span style="font-style: normal;"><b> Genu ou sesdits représentans, et est une grande mare remplye d'eau, boue et fange, innacessi</b></span><i><b>ble</b></i><span style="font-style: normal;"><b> avec chevaux et charettes, en sorte que ne reste de chemin du premier costé que, viron la largeur de huit à dix pieds en très mauvaise répara</b></span><i><b>ti</b></i><span style="font-style: normal;"><b>on et du segond costé que six à sept pieds de largeur en sorte que cet endroit là auroit besoin de répara</b></span><i><b>ti</b></i><span style="font-style: normal;"><b>on. Le reste de ladite rue nous ayant paru assés en bon estat à la réserve de que les ornières q</b></span><i><b>u'i</b></i><span style="font-style: normal;"><b>l faut remplir de pierre et caillou pour rendre la rue plus large.</b></span></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Ce fait, led</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> H</span><span style="font-style: normal;">e</span><span style="font-style: normal;">mon a demandé acte de ce q</span><i>ue</i><span style="font-style: normal;"> le fumier dudit Planchet est encor dans le milieu de lad</span><i>ite</i><span style="font-style: normal;"> rue et de ce qu'il persiste à ce qu'il a dit par la pré</span><span style="font-style: normal;">céde</span><span style="font-style: normal;">nte accus</span><i>at</i><span style="font-style: normal;">ion </span><span style="font-style: normal;">d'hier qui est cy devant faite.</span></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Signé Hemon</span></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><b><span style="font-style: normal;">A quoy [par] ledit Planchet a esté dit et remontré [que ledit]<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a> Hemon n'agit contre luy pour luy faire oster s</span><span style="font-style: normal;">[on fumier]</span><span style="font-style: normal;"> que pou</span><span style="font-style: normal;">r</span><span style="font-style: normal;"> le persécutter en haine de ce q</span><i>u</i><span style="font-style: normal;">'estant [collecteur] de la taille de cette ville, il auroit </span><span style="font-style: normal;">[esté]</span><span style="font-style: normal;"> imposé au roole et qu'il est d'autant plus .. et moins </span><span style="font-style: normal;">receva</span><i>ble</i><span style="font-style: normal;"> dans sa poursuite qu'il </span><span style="font-style: normal;">[y est]</span><span style="font-style: normal;"> sans interest n'ayant ny maisons ny héritages, </span><span style="font-style: normal;">[n'étant]</span><span style="font-style: normal;"> le voisin dudit Planchet, ny dans les lieux de la rue de la potterie et Mais</span><span style="font-style: normal;">o</span><span style="font-style: normal;">ns Bruneaux o</span><span style="font-style: normal;">ù</span><span style="font-style: normal;"> se trouve [ledit] chemin, nous suppliant d'observer que sad</span><i>ite</i><span style="font-style: normal;"> [mare] et fumier sont esloignées du pavé de la rue </span><span style="font-style: normal;">[</span><span style="font-style: normal;">de la potterie</span><span style="font-style: normal;">]</span><span style="font-style: normal;"> et du lieu de la barrière qui …. le b… au droit des maisons que ….. </span><span style="font-style: normal;">d</span><span style="font-style: normal;">e la demoiselle de St Ouen et Séba</span><span style="font-style: normal;">s</span><span style="font-style: normal;">tien Dornois, que [elle </span><span style="font-style: normal;">n'est] </span><span style="font-style: normal;">pavée jusqu'aux </span><span style="font-style: normal;">maisons </span><span style="font-style: normal;">dudit …. </span><span style="font-style: normal;">et auxdites </span><span style="font-style: normal;">issue</span><span style="font-style: normal;">s</span><span style="font-style: normal;"> jusqu'en pleine campagne. Ce n'est qu'un chemin </span><span style="font-style: normal;">qui sert </span><span style="font-style: normal;">pour entrer dans lad</span><i>ite</i><span style="font-style: normal;"> rue de la potterie. Il n'y a [pas de] pavé et qu'en la plus pavé, et nottamment joignant le fumier dudit Planchet, il y a une étendue de plus de six perches en long et une perche en large qui sont pleinnes d'eau corrompue et d'immondices par ou les </span><span style="font-style: normal;">harn</span><span style="font-style: normal;">ois et chevaux</span><span style="font-style: normal;"> ne peuvent passer, que aux deux costés desd</span><i>its</i><span style="font-style: normal;"> lieux et du fumier dudit Planchet, il y a chaq</span><i>ue</i><span style="font-style: normal;"> costé le passage de deux harnois de front, que des deux costés dud</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> chemin, tant au-dessus que au dessous dud</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> fumier et desd</span><i>ites </i><span style="font-style: normal;">maisons, il n'y a que des maisons par si par là et sans boutiq</span><i>ue</i><span style="font-style: normal;">, que ce qu'il y a de maisons sont en forme de bergements<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a> de campagne servant les unes à des fermes entières, les autres à des granges et estables qui ont leur ouverture de sortie sur le chemin que ces d</span><i>ites</i><span style="font-style: normal;"> maisons. Il y en a qui ont leurs jardins sur led</span><i>it </i><span style="font-style: normal;">chemin seulement clos de haies, les autres leurs courts aud</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> fumier sans closture sur led</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> chemin, </span><span style="font-style: normal;">que au-dessous et distances desd</span><i>ites</i><span style="font-style: normal;"> maisons et fumier se sont maisons en partye couvert</span><span style="font-style: normal;">es</span><span style="font-style: normal;"> de chaume et qu'il y a quantité de fumiers au dessus et au dessous dud</span><i>it </i><span style="font-style: normal;">Planchet et nottamment au droit des maisons du sieur de V</span><i>arr</i><span style="font-style: normal;">y. nous suppliant d'observer que ledit canton, </span><span style="font-style: normal;">où il est</span><span style="font-style: normal;"> habitué<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote4anc" href="#sdfootnote4sym"><sup>4</sup></a>, n'est habité q</span><i>ue</i><span style="font-style: normal;"> p</span><span style="font-style: normal;">eu</span><span style="font-style: normal;"> des bourgeois, </span><span style="font-style: normal;">les journaliers </span><span style="font-style: normal;">et fermiers qui ont des besteaux … de mesme que sont les autres maisons des dehors des faubourgs de la ville. Il se remarque au </span><span style="font-style: normal;">C</span><span style="font-style: normal;">roissant et à la </span><span style="font-style: normal;">F</span><span style="font-style: normal;">osse au sortir du faubourg St Jacques… à la rue au Beille, aux </span><span style="font-style: normal;">T</span><span style="font-style: normal;">rois </span><span style="font-style: normal;">C</span><span style="font-style: normal;">roix, </span><span style="font-style: normal;">[aux]</span><span style="font-style: normal;"> capucins, au faubourg de St Thomas et au marais de St Martin, mesme sur tous les fossés de la ville.</span></b></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><b><span style="font-style: normal;">Sy luy </span><span style="font-style: normal;">Planchet et</span><span style="font-style: normal;"> </span><span style="font-style: normal;">tous </span><span style="font-style: normal;">les autres habitans dans les </span><span style="font-style: normal;">dehors</span><span style="font-style: normal;"> desd</span><i>its</i><span style="font-style: normal;"> faubourgs </span><span style="font-style: normal;">estoient priés de mestre et asseoir leurs fumiers ………………………. et à la di</span><span style="font-style: normal;">s</span><span style="font-style: normal;">cr</span><span style="font-style: normal;">e</span><span style="font-style: normal;">ption dudit Hemon et </span><span style="font-style: normal;">ses</span><span style="font-style: normal;"> pareilles pour estre forcé de les oster, il</span><span style="font-style: normal;">s</span><span style="font-style: normal;"> en seroient obligés d'abandonner cette ville et délaisser en non val</span><span style="font-style: normal;">l</span><span style="font-style: normal;">eur [toutes] les</span><span style="font-style: normal;">d</span><i>ites</i><span style="font-style: normal;"> fermes </span><span style="font-style: normal;">de hors</span><span style="font-style: normal;"> la ville et [</span><span style="font-style: normal;">l'abandonner]. </span><span style="font-style: normal;">N</span><span style="font-style: normal;">ous</span><span style="font-style: normal;"> supplie led</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> Planchet d'observer ce qui est du bien public, de leur</span><span style="font-style: normal;"> </span><span style="font-style: normal;">liberté et qu'il est beaucoup [plus] décent d'avoir son fumier où il est </span><span style="font-style: normal;">que d'y</span><span style="font-style: normal;"> </span><span style="font-style: normal;">voir co</span><i>mm</i><span style="font-style: normal;">e il s'y fait proche </span><span style="font-style: normal;">[un tas]</span><span style="font-style: normal;"> d'immondices. </span></b></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif">Demandant interest et depens de ... Hemon</font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif">Signé : Grafian Planchet</font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">A</span><span style="font-style: normal;">joutant led</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> Planchet qu'il </span><span style="font-style: normal;">offre </span><span style="font-style: normal;">prouver et vériffier que luy et </span><span style="font-style: normal;">les autres se sont</span><span style="font-style: normal;"> [servis] de lad</span><i>ite</i><span style="font-style: normal;"> mare à fumier de tout temps immémorial</span><span style="font-style: normal;">s</span><span style="font-style: normal;">.</span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Par les gens du roy a esté demandé communication des pièces des partyes … aux fins d'y mettre leurs conclusions</span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Signé : De Mannoury</span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><b><span style="font-style: normal;">Par lesd</span><i>its</i><span style="font-style: normal;"> échevins et sindic a esté dit que comme la maison dudit Planchet et son fumier sont esloigné et à l'extrémité dud</span><i>it </i><span style="font-style: normal;">faubourg dans une rue non pavée, ny habituée et … il y a pluss</span><i>ieurs </i><span style="font-style: normal;">au</span><i>tres</i><span style="font-style: normal;"> fumiers moins esloignés ainsy q</span><i>ue </i><span style="font-style: normal;">dans toutes les au</span><i>tres</i><span style="font-style: normal;"> extrémités et sorties de la ville, il n'empesche pour l'interest du public que led</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> Planchet continue de mettre son fumier en sa place or</span><i>dinai</i><span style="font-style: normal;">re à la charhe touttes fois de tenir le chemin, en devant soy, en bon estat.</span></b></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Signé : Du Moulinet , Biard</span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Dont de tout nous avons accordé acte aux parties et dresser le p</span><i>rése</i><span style="font-style: normal;">nt procès verbal pour valloir </span><i>et</i><span style="font-style: normal;"> servir ce que de raison.</span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Soit communiqué aux gens du roi, ce 11</span><sup><span style="font-style: normal;">e</span></sup><span style="font-style: normal;"> may 1985</span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Signé Dufour</span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><b><span style="font-style: normal;">Les gens du roy qui ont eu communication des pièces du procès d'entre Maistre Hemon, recepveur antien du domaine [de la] vicomté d'une part et Gratien Planchet, d'autre, ensemble des procès verbaux…. N'empeschent, lesd</span><i>its</i><span style="font-style: normal;"> gens du roy, que [le dit] Planchet sejouisse de lad</span><i>ite</i><span style="font-style: normal;"> mare à la charge par luy de tenir les deux costés de lad</span><i>ite </i><span style="font-style: normal;">rue en bon [estat] de sorte que les charettes y puissent [passer] librement. </span></b><span style="font-style: normal;">Faict le dit jour et an que dessus.</span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Signé De Mannoury<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote5anc" href="#sdfootnote5sym"><sup>5</sup></a></span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%; text-align: center;"> <font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">*</span></font></p> <div style="text-align: center;"></div> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%; text-align: center;"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">* *</span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><i><b>Notes :</b></i></font></p> <p><div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a>Ici une tache.</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a>Ce passage est rendu peu lisible à cause de la reliure qui masque le texte. On constate le même problème plus loin, d'où l'usage de crochets pour restituer les parties manquantes là où cela est possible.</p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a>hébergements</p> </div> <div id="sdfootnote4"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote4sym" href="#sdfootnote4anc">4</a>Qu'il fréquente</p> </div> <div id="sdfootnote5"> <p class="sdfootnote" style="text-decoration: none;"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote5sym" href="#sdfootnote5anc">5</a>AD61 <a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=35909&page=10"><font face="Georgia, serif">4BP337</font></a></p> </div> Fri, 11 Aug 2017 18:07:59 +0200 dozeville <dl class='spip_document_570 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Argentan_1748.jpg' width='900' height='483' alt='JPEG - 49.4 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>extrait du plan d'Argentan de 1748</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>La rue semble avoir bien changé en 60 ans. <br />La porte du tarif est identifiée 4. <br />Photo AD61 </dd> </dl> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif">Du mardy dix-neuf<i>iesm</i>e jour de décembre 1684 à Argentan,</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif">Nous, François de Viel, es<i>cuie</i>r, sieur et patron de Boissey, conseiller du roy, lieutenant ancien civil et criminel de mons<i>ieu</i>r le bailly d'Alle<i>nçon</i><span style="font-style: normal;"> es vicontés d'Arg</span><i>ent</i><span style="font-style: normal;">an et d'Exmes, assisté de maître Jacques Da…<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a> commis </span><span style="font-style: normal;">en ce</span><span style="font-style: normal;"> greffe, sommes, en exécution de nos ordonnances, rendus entre m</span><i>onsieu</i><span style="font-style: normal;">r Gilbert H</span><span style="font-style: normal;">e</span><span style="font-style: normal;">mon et Gratien Planchet, bourgeois de cette ville, transportés en la rue de la Potterie de cette ville, faubourg S</span><i>ain</i><span style="font-style: normal;">t Martin, </span><span style="font-style: normal;">en la présence des gens du roy </span><span style="font-style: normal;">de ce siège,</span><span style="font-style: normal;"> eschevins et sindics et desdites parties pour dresser procès-verbal</span><span style="font-style: normal;"> </span><span style="font-style: normal;">de l'estat auquel est ladite rue, à commencer à la barrière du tarif de ladite rue jusque au droit de la maison de Maître Luc Lepelletier, conten</span><i>ant</i><span style="font-style: normal;"> environ trente huit à quarante pieds de largeur et quatre cens saize pieds de longueur. </span><span style="font-style: normal;"><b>Le milieu de laquelle rue nous a paru estre inaccessible, tant à cause des eaux qui y demeure, n'ayant aucun égout que des mares à fumier qui y sont presq</b></span><i><b>ue</b></i><span style="font-style: normal;"><b> tout le long, en sorte qu'elle n'est accessible que par les deux costés, et au droit de la maison dud</b></span><i><b>it</b></i><span style="font-style: normal;"><b> Planchet, il y a un fumier dans le milieu, </b></span><span style="font-style: normal;"><b>ne restant des deux costés, scavoir douze pieds d'un costé et neuf de l'autre, qui servent de passage pour les chevaux </b></span><i><b>et</b></i><span style="font-style: normal;"><b> charestes, que nous avons trouvés en assez bon estat pour n'avoir jamais esté pavés. Et au-desous dud</b></span><i><b>it</b></i><span style="font-style: normal;"><b> fumier, vis-à-vis et au droit des maisons de la dame abbesse d'Almenesche, du s</b></span><i><b>ieu</b></i><span style="font-style: normal;"><b>r Desvaux Pinel, le sieur des Haies </b></span><span style="font-style: normal;"><b>Marée d'un costé</b></span><i><b> et</b></i><span style="font-style: normal;"><b> de l'au</b></span><i><b>tr</b></i><span style="font-style: normal;"><b>e encore lad</b></span><i><b>ite</b></i><span style="font-style: normal;"><b> dame d'Almenesche, les no</b></span><i><b>mm</b></i><span style="font-style: normal;"><b>és Langauney, Leclerc et Paul Delaplanche, et Genu, nommé Pernelle, Fran</b></span><i><b>çois</b></i><span style="font-style: normal;"><b> Genu ou sesdits représentans, et est une grande mare remplye d'eau, boue et fange, innacessi</b></span><i><b>ble</b></i><span style="font-style: normal;"><b> avec chevaux et charettes, en sorte que ne reste de chemin du premier costé que, viron la largeur de huit à dix pieds en très mauvaise répara</b></span><i><b>ti</b></i><span style="font-style: normal;"><b>on et du segond costé que six à sept pieds de largeur en sorte que cet endroit là auroit besoin de répara</b></span><i><b>ti</b></i><span style="font-style: normal;"><b>on. Le reste de ladite rue nous ayant paru assés en bon estat à la réserve de que les ornières q</b></span><i><b>u'i</b></i><span style="font-style: normal;"><b>l faut remplir de pierre et caillou pour rendre la rue plus large.</b></span></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Ce fait, led</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> H</span><span style="font-style: normal;">e</span><span style="font-style: normal;">mon a demandé acte de ce q</span><i>ue</i><span style="font-style: normal;"> le fumier dudit Planchet est encor dans le milieu de lad</span><i>ite</i><span style="font-style: normal;"> rue et de ce qu'il persiste à ce qu'il a dit par la pré</span><span style="font-style: normal;">céde</span><span style="font-style: normal;">nte accus</span><i>at</i><span style="font-style: normal;">ion </span><span style="font-style: normal;">d'hier qui est cy devant faite.</span></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Signé Hemon</span></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><b><span style="font-style: normal;">A quoy [par] ledit Planchet a esté dit et remontré [que ledit]<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a> Hemon n'agit contre luy pour luy faire oster s</span><span style="font-style: normal;">[on fumier]</span><span style="font-style: normal;"> que pou</span><span style="font-style: normal;">r</span><span style="font-style: normal;"> le persécutter en haine de ce q</span><i>u</i><span style="font-style: normal;">'estant [collecteur] de la taille de cette ville, il auroit </span><span style="font-style: normal;">[esté]</span><span style="font-style: normal;"> imposé au roole et qu'il est d'autant plus .. et moins </span><span style="font-style: normal;">receva</span><i>ble</i><span style="font-style: normal;"> dans sa poursuite qu'il </span><span style="font-style: normal;">[y est]</span><span style="font-style: normal;"> sans interest n'ayant ny maisons ny héritages, </span><span style="font-style: normal;">[n'étant]</span><span style="font-style: normal;"> le voisin dudit Planchet, ny dans les lieux de la rue de la potterie et Mais</span><span style="font-style: normal;">o</span><span style="font-style: normal;">ns Bruneaux o</span><span style="font-style: normal;">ù</span><span style="font-style: normal;"> se trouve [ledit] chemin, nous suppliant d'observer que sad</span><i>ite</i><span style="font-style: normal;"> [mare] et fumier sont esloignées du pavé de la rue </span><span style="font-style: normal;">[</span><span style="font-style: normal;">de la potterie</span><span style="font-style: normal;">]</span><span style="font-style: normal;"> et du lieu de la barrière qui …. le b… au droit des maisons que ….. </span><span style="font-style: normal;">d</span><span style="font-style: normal;">e la demoiselle de St Ouen et Séba</span><span style="font-style: normal;">s</span><span style="font-style: normal;">tien Dornois, que [elle </span><span style="font-style: normal;">n'est] </span><span style="font-style: normal;">pavée jusqu'aux </span><span style="font-style: normal;">maisons </span><span style="font-style: normal;">dudit …. </span><span style="font-style: normal;">et auxdites </span><span style="font-style: normal;">issue</span><span style="font-style: normal;">s</span><span style="font-style: normal;"> jusqu'en pleine campagne. Ce n'est qu'un chemin </span><span style="font-style: normal;">qui sert </span><span style="font-style: normal;">pour entrer dans lad</span><i>ite</i><span style="font-style: normal;"> rue de la potterie. Il n'y a [pas de] pavé et qu'en la plus pavé, et nottamment joignant le fumier dudit Planchet, il y a une étendue de plus de six perches en long et une perche en large qui sont pleinnes d'eau corrompue et d'immondices par ou les </span><span style="font-style: normal;">harn</span><span style="font-style: normal;">ois et chevaux</span><span style="font-style: normal;"> ne peuvent passer, que aux deux costés desd</span><i>its</i><span style="font-style: normal;"> lieux et du fumier dudit Planchet, il y a chaq</span><i>ue</i><span style="font-style: normal;"> costé le passage de deux harnois de front, que des deux costés dud</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> chemin, tant au-dessus que au dessous dud</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> fumier et desd</span><i>ites </i><span style="font-style: normal;">maisons, il n'y a que des maisons par si par là et sans boutiq</span><i>ue</i><span style="font-style: normal;">, que ce qu'il y a de maisons sont en forme de bergements<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a> de campagne servant les unes à des fermes entières, les autres à des granges et estables qui ont leur ouverture de sortie sur le chemin que ces d</span><i>ites</i><span style="font-style: normal;"> maisons. Il y en a qui ont leurs jardins sur led</span><i>it </i><span style="font-style: normal;">chemin seulement clos de haies, les autres leurs courts aud</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> fumier sans closture sur led</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> chemin, </span><span style="font-style: normal;">que au-dessous et distances desd</span><i>ites</i><span style="font-style: normal;"> maisons et fumier se sont maisons en partye couvert</span><span style="font-style: normal;">es</span><span style="font-style: normal;"> de chaume et qu'il y a quantité de fumiers au dessus et au dessous dud</span><i>it </i><span style="font-style: normal;">Planchet et nottamment au droit des maisons du sieur de V</span><i>arr</i><span style="font-style: normal;">y. nous suppliant d'observer que ledit canton, </span><span style="font-style: normal;">où il est</span><span style="font-style: normal;"> habitué<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote4anc" href="#sdfootnote4sym"><sup>4</sup></a>, n'est habité q</span><i>ue</i><span style="font-style: normal;"> p</span><span style="font-style: normal;">eu</span><span style="font-style: normal;"> des bourgeois, </span><span style="font-style: normal;">les journaliers </span><span style="font-style: normal;">et fermiers qui ont des besteaux … de mesme que sont les autres maisons des dehors des faubourgs de la ville. Il se remarque au </span><span style="font-style: normal;">C</span><span style="font-style: normal;">roissant et à la </span><span style="font-style: normal;">F</span><span style="font-style: normal;">osse au sortir du faubourg St Jacques… à la rue au Beille, aux </span><span style="font-style: normal;">T</span><span style="font-style: normal;">rois </span><span style="font-style: normal;">C</span><span style="font-style: normal;">roix, </span><span style="font-style: normal;">[aux]</span><span style="font-style: normal;"> capucins, au faubourg de St Thomas et au marais de St Martin, mesme sur tous les fossés de la ville.</span></b></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><b><span style="font-style: normal;">Sy luy </span><span style="font-style: normal;">Planchet et</span><span style="font-style: normal;"> </span><span style="font-style: normal;">tous </span><span style="font-style: normal;">les autres habitans dans les </span><span style="font-style: normal;">dehors</span><span style="font-style: normal;"> desd</span><i>its</i><span style="font-style: normal;"> faubourgs </span><span style="font-style: normal;">estoient priés de mestre et asseoir leurs fumiers ………………………. et à la di</span><span style="font-style: normal;">s</span><span style="font-style: normal;">cr</span><span style="font-style: normal;">e</span><span style="font-style: normal;">ption dudit Hemon et </span><span style="font-style: normal;">ses</span><span style="font-style: normal;"> pareilles pour estre forcé de les oster, il</span><span style="font-style: normal;">s</span><span style="font-style: normal;"> en seroient obligés d'abandonner cette ville et délaisser en non val</span><span style="font-style: normal;">l</span><span style="font-style: normal;">eur [toutes] les</span><span style="font-style: normal;">d</span><i>ites</i><span style="font-style: normal;"> fermes </span><span style="font-style: normal;">de hors</span><span style="font-style: normal;"> la ville et [</span><span style="font-style: normal;">l'abandonner]. </span><span style="font-style: normal;">N</span><span style="font-style: normal;">ous</span><span style="font-style: normal;"> supplie led</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> Planchet d'observer ce qui est du bien public, de leur</span><span style="font-style: normal;"> </span><span style="font-style: normal;">liberté et qu'il est beaucoup [plus] décent d'avoir son fumier où il est </span><span style="font-style: normal;">que d'y</span><span style="font-style: normal;"> </span><span style="font-style: normal;">voir co</span><i>mm</i><span style="font-style: normal;">e il s'y fait proche </span><span style="font-style: normal;">[un tas]</span><span style="font-style: normal;"> d'immondices. </span></b></font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif">Demandant interest et depens de ... Hemon</font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <font face="Georgia, serif">Signé : Grafian Planchet</font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 150%;" align="justify"> <br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">A</span><span style="font-style: normal;">joutant led</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> Planchet qu'il </span><span style="font-style: normal;">offre </span><span style="font-style: normal;">prouver et vériffier que luy et </span><span style="font-style: normal;">les autres se sont</span><span style="font-style: normal;"> [servis] de lad</span><i>ite</i><span style="font-style: normal;"> mare à fumier de tout temps immémorial</span><span style="font-style: normal;">s</span><span style="font-style: normal;">.</span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Par les gens du roy a esté demandé communication des pièces des partyes … aux fins d'y mettre leurs conclusions</span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Signé : De Mannoury</span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><b><span style="font-style: normal;">Par lesd</span><i>its</i><span style="font-style: normal;"> échevins et sindic a esté dit que comme la maison dudit Planchet et son fumier sont esloigné et à l'extrémité dud</span><i>it </i><span style="font-style: normal;">faubourg dans une rue non pavée, ny habituée et … il y a pluss</span><i>ieurs </i><span style="font-style: normal;">au</span><i>tres</i><span style="font-style: normal;"> fumiers moins esloignés ainsy q</span><i>ue </i><span style="font-style: normal;">dans toutes les au</span><i>tres</i><span style="font-style: normal;"> extrémités et sorties de la ville, il n'empesche pour l'interest du public que led</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> Planchet continue de mettre son fumier en sa place or</span><i>dinai</i><span style="font-style: normal;">re à la charhe touttes fois de tenir le chemin, en devant soy, en bon estat.</span></b></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Signé : Du Moulinet , Biard</span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Dont de tout nous avons accordé acte aux parties et dresser le p</span><i>rése</i><span style="font-style: normal;">nt procès verbal pour valloir </span><i>et</i><span style="font-style: normal;"> servir ce que de raison.</span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Soit communiqué aux gens du roi, ce 11</span><sup><span style="font-style: normal;">e</span></sup><span style="font-style: normal;"> may 1985</span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Signé Dufour</span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><b><span style="font-style: normal;">Les gens du roy qui ont eu communication des pièces du procès d'entre Maistre Hemon, recepveur antien du domaine [de la] vicomté d'une part et Gratien Planchet, d'autre, ensemble des procès verbaux…. N'empeschent, lesd</span><i>its</i><span style="font-style: normal;"> gens du roy, que [le dit] Planchet sejouisse de lad</span><i>ite</i><span style="font-style: normal;"> mare à la charge par luy de tenir les deux costés de lad</span><i>ite </i><span style="font-style: normal;">rue en bon [estat] de sorte que les charettes y puissent [passer] librement. </span></b><span style="font-style: normal;">Faict le dit jour et an que dessus.</span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">Signé De Mannoury<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote5anc" href="#sdfootnote5sym"><sup>5</sup></a></span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%; text-align: center;"> <font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">*</span></font></p> <div style="text-align: center;"></div> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%; text-align: center;"><font face="Georgia, serif"><span style="font-style: normal;">* *</span></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Georgia, serif"><i><b>Notes :</b></i></font></p> <p><div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a>Ici une tache.</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a>Ce passage est rendu peu lisible à cause de la reliure qui masque le texte. On constate le même problème plus loin, d'où l'usage de crochets pour restituer les parties manquantes là où cela est possible.</p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a>hébergements</p> </div> <div id="sdfootnote4"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote4sym" href="#sdfootnote4anc">4</a>Qu'il fréquente</p> </div> <div id="sdfootnote5"> <p class="sdfootnote" style="text-decoration: none;"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote5sym" href="#sdfootnote5anc">5</a>AD61 <a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=35909&page=10"><font face="Georgia, serif">4BP337</font></a></p> </div> 1758 Enfants qui divaguent dans les églises d'Argentan http://dozeville.free.fr/spip.php?article489 <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Le 21 décembre 1758</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">Le procureur du roy remontre qu'il a été informé qu'il se commet quantité de bruit, de scandalle et d'impiéttés et d'yrréverences dans les églises de cette ville, notenment par des enfans qui s'y attroupent tant les jours ordinaires que pendant le service et les prédications. Il avoit déjà donné un pareil réquisitoire le 15 décembre 1750 sur lequel étoit intervenu une ord<i>onnan</i>ce qui enjoignoit aux huissiers de veiller à ce que la décence fust observée dans le lieu saint surtout les jours foirables<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a> et principalement pendant le service. Ils étoient authorisés à arrêter des procès-verbeaux, des contraventions et même en certains cas de constituer prisonniers les délinquants, mais la négligence de ses officiers a rendu sans effet des précautions aussy sages et ce n'est qu'en les renouvelant et y adjouxtant même des dispositions particulières que l'on peut obvier a des abus ausy intolérables.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><b>Pourquoy requiert qu'il soit informé extraordinairement à sa requête des impiétés et yrréverences qui auroient pu ou pourroient se commetre dans les églizes et sacristies de cette ville. Et que cependant, par provizion, qu'il soit enjoint à toutes personnes d'être dans les églizes avec la modestie et le respect dûb à un lieu saint, sous les peinnes portéz par les déclarations du roy, arrêts et règlement de la cour.</b></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><b>-Que déffences soient faittes à tous pères et mères de laisser divaguer leurs enfans au-dessus de l'âge de quatorze ans dans lesd<i>ites</i> églizes et sacristies, et auxdits enfans de s'y attrouper, ny faire aucun bruit, ny causer aucuns scandalles à peinne de cinquante livres d'amande, de laquelle lesd<i>its</i> pères et mères seront responsables en ce qui concernera leurs enfans et en ou<i>tre</i> à peine contre lesd<i>its</i> enfans d'un mois de prison.</b></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><b>-Qu'il soit pareillement enjoint aux huissiers de ce siège de tenir la main à l'exécution de l'ord<i>onnan</i>ce qui sur ce interviendra, d'arrêter des procès verbaux dans le premier cas et d'ans le second de constituer prizonnier les délinquants, à peine d'interdiction contre lesd<i>its</i> huissiers.</b></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><b><br> </b></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><b>-Qu'il soit ordonné à l'huissier des pauvres de faire régulièrement des tournées pendant le service et de ne souffrir aucuns pauvres de mander l'aumône pendant le temps et de nous avertir régulièrement des contraventions qui pourraient arriver.</b></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">-Et afin que ce soit chose plus nottable et que l'on ne puisse prétendre cauze d'ignorance,</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">Requiert ledit procureur du roy que l'ordonnance qui sur ce interviendra soit lue et publiée aux pronnes des messes paroissiales des églizes de cette ville, à laquelle fin il soit enjoint au sieur curé ou ses vicaires de le faire à la première réquizition et d'en certifier dans huittaine.<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"> *</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center">* *</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><i><b>Notes :</b></i></p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a> Lecture douteuse, pour jours de fête ?</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a> AD61 4BP205/2</p> </div> Wed, 09 Aug 2017 14:57:29 +0200 dozeville <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Le 21 décembre 1758</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">Le procureur du roy remontre qu'il a été informé qu'il se commet quantité de bruit, de scandalle et d'impiéttés et d'yrréverences dans les églises de cette ville, notenment par des enfans qui s'y attroupent tant les jours ordinaires que pendant le service et les prédications. Il avoit déjà donné un pareil réquisitoire le 15 décembre 1750 sur lequel étoit intervenu une ord<i>onnan</i>ce qui enjoignoit aux huissiers de veiller à ce que la décence fust observée dans le lieu saint surtout les jours foirables<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a> et principalement pendant le service. Ils étoient authorisés à arrêter des procès-verbeaux, des contraventions et même en certains cas de constituer prisonniers les délinquants, mais la négligence de ses officiers a rendu sans effet des précautions aussy sages et ce n'est qu'en les renouvelant et y adjouxtant même des dispositions particulières que l'on peut obvier a des abus ausy intolérables.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><b>Pourquoy requiert qu'il soit informé extraordinairement à sa requête des impiétés et yrréverences qui auroient pu ou pourroient se commetre dans les églizes et sacristies de cette ville. Et que cependant, par provizion, qu'il soit enjoint à toutes personnes d'être dans les églizes avec la modestie et le respect dûb à un lieu saint, sous les peinnes portéz par les déclarations du roy, arrêts et règlement de la cour.</b></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><b>-Que déffences soient faittes à tous pères et mères de laisser divaguer leurs enfans au-dessus de l'âge de quatorze ans dans lesd<i>ites</i> églizes et sacristies, et auxdits enfans de s'y attrouper, ny faire aucun bruit, ny causer aucuns scandalles à peinne de cinquante livres d'amande, de laquelle lesd<i>its</i> pères et mères seront responsables en ce qui concernera leurs enfans et en ou<i>tre</i> à peine contre lesd<i>its</i> enfans d'un mois de prison.</b></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><b>-Qu'il soit pareillement enjoint aux huissiers de ce siège de tenir la main à l'exécution de l'ord<i>onnan</i>ce qui sur ce interviendra, d'arrêter des procès verbaux dans le premier cas et d'ans le second de constituer prizonnier les délinquants, à peine d'interdiction contre lesd<i>its</i> huissiers.</b></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><b><br> </b></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><b>-Qu'il soit ordonné à l'huissier des pauvres de faire régulièrement des tournées pendant le service et de ne souffrir aucuns pauvres de mander l'aumône pendant le temps et de nous avertir régulièrement des contraventions qui pourraient arriver.</b></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">-Et afin que ce soit chose plus nottable et que l'on ne puisse prétendre cauze d'ignorance,</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">Requiert ledit procureur du roy que l'ordonnance qui sur ce interviendra soit lue et publiée aux pronnes des messes paroissiales des églizes de cette ville, à laquelle fin il soit enjoint au sieur curé ou ses vicaires de le faire à la première réquizition et d'en certifier dans huittaine.<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"> *</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center">* *</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><i><b>Notes :</b></i></p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a> Lecture douteuse, pour jours de fête ?</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a> AD61 4BP205/2</p> </div> 1760 "Ensevelis dans le sombre de la nuit", des malfaiteurs s'activent à Messei http://dozeville.free.fr/spip.php?article488 <p><span class='spip_document_569 spip_documents spip_documents_center'> <img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/trois_brigands.jpg' width="838" height="1224" alt="" /></span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center">Du 15 juillet 1760</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%; page-break-before: auto;" align="justify"> Le procureur du roy du bailliage d'Argentan qui a pris communication de la requête présentée par François Sauquet, n<i>otai</i>re à Messey et de l'interrogatoire suby par led<i>it</i> Sauquet</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">N'empêche que led<i>it</i> Sauquet ne soit provisoirement renvoyé dans les fonctions led<i>it</i> jour.</p> <p style="margin-left: 1.5cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Boirel Du Perron</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center">Du 21 juillet 1760</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%; page-break-before: auto;" align="justify"> Le procureur du roy du bailliage d'Argentan remontre qu'il auroit rendu plainte en termes généraux contre des tapageurs et roudeurs de nuit qui insultent à main armée, au bourg et paroisse de Messey, les personnes de l'un et l'autre sexe, commettent des vols, se comportent avec indésence dansl'église et enfin sont devenus la terreur dud<i>it</i> bourg, il déposa égallement une affiche indésente, impie et scandaleuse, trouvée atachée contre un poteau au marché au marché dud<i>it</i> bourg de Messey, iceluy dans son plein court et demanda que de tous ces faits, il en fust informé extraordinairement avec réserve dans son réquisitoire du 27 juin d<i>erni</i>er<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a>.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">Mais comme il fust impossible d'avoir révélation de plusieurs faits importants pour la poursuitte du procéz par tesmoins de certain et surtout de ceux que l'on pense avoir dérobé en les ensevelisant dans le sombre de la nuit, [le procureur</i> requiert être authorizé à faire lire, publyer et fulminer les articles suivant la forme de monitoire tant dans la paroisse et bourg de Messey qu'en celle d'Echallou, St André de Messey, Notre Dame du Chatellier et la Carneille…</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center">Article premier</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">1 Contre ceux <i>et</i> celles qui auroient connoissance que depuis un temps, certains quidans<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a> malfaiteurs, rodant la nuit armés de pistollets et de fusils dans la p<i>arois</i>se<i> et </i>bourg de Messey de Messey et circonvoisines, insultent les personnes de l'un et l'autre sexe et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">2 Contre ceux <i>et</i> celles qui auroient connoissance que lesd<i>its</i> quidans sont dans l'uzage d'attaquer, même pendant le jour et au sortir de l'office de l'église, les passans, les personnes du sexe en disant des chansons inffames <i>et</i> tenant des propos indécsents capable de faire rugir<span style="font-style: normal;"><a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a></span> et en faisant des hues sur ceux qui ont le malheur de leur déplaire, même sur des personnes constituées en dignitté aux ordes sacrés et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">3 Contre ceux <i>et</i> celles qui auroient connoissance que lesd<i>its</i> quidans malfaiteurs ont été pluzieurs fois la nuit faire ouvri des auberges aud<i>it</i> bourg<i> et</i> p<i>arois</i>se de Messey <i>et </i>ont forcé, le pistet sur la gorge, les aubergistes de leur donner à boire, en jurant, blasphémant, faisant tapages et cassant les vitres <i>et</i> ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">4 Contre ceux <i>et</i> celles qui auroient connoissance que lesdits quidans ont porté la fureur ou des exés dans leur ivresse au point d'avoir voullu fendre la tête d'un enfant de six ans, ce qui seroit immanquablement arrivé sans un particulier qui para le coup de sons bras, dont il fut estropié pendant du temps et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">5 Contre ceux <i>et</i> celles qui auroient connoissance que certains quidans malfaiteurs ont passé la nuit par dessus le mur d'un jardin <i>et </i>auroient vollé les fruits <i>et</i> légumes dudit jardin et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">6 Contre ceux <i>et</i> celles qui auroient connoissance que lesdits quidans auroient été de nuit à une maison scituée au bourg de Messey<i> et </i>auroient enfoncé la muraille en arrachant les lattes <i>et</i> torchis pour entre dans l'apartement d'une fille à desein de l'insulter <i>et</i> ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">7 Contre ceux <i>et</i> celles qui auroient connoissance que lesdits quidans auroient été de jour, de desein prémédité, chez une femme de la paroisse d'Echallou <i>et </i>l'auroient insultée dans sa maison de façon à mettre le comble à la brutalité de leur passion, sy lad<i>ite</i> femme n'avoit été secourue par du monde qui vint à ses cris <i>et </i>ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">8 Contre ceux <span style="font-style: normal;">ou</span> celles qui auroient connoissance que certains quidans <i>et</i> même gens en place se comportent avec indésence dans l'église dud<i>it</i> bourg <i>et </i>paroisse de Messey, pendant l'office, causent, riant et badinant même pendant la consécration, ce qui auroit causé un grand scandalle dans lad<i>ite</i> p<i>arois</i>se et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">9 Contre ceux <span style="font-style: normal;">ou</span> celles qui auroient connoissance que certains quidans et gens en place auroient voully de force, exiger que le pain bény leur soit présenté par préfference à l'églize, qu'à cet effet, ils auroient menacés les sacristes de les maltraiter sy ils ne le faisoient pas, ce qui auroit été cause que lesdits sacristes auroient été obligés de laisser le panier au pain bénit sur le banc de l'oeuvre sans oser le distribuer, ce qui auroit occazionné du tumulte dans l'églize et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">10 Contre ceux <span style="font-style: normal;">ou</span> celles qui auroient connoissance qu'un certain quidam auroit par ses déportements et viollences dans le lieu saint empêché une distribution qui se fait ordinairement en faveur des pauvres de lad<i>ite</i> p<i>arois</i>se<i> et </i>bourg de Messei<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote4anc" href="#sdfootnote4sym"><sup>4</sup></a>, se sorte que les assistants, scandalisés, furent obligés de se retirer et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">11 Contre ceux<span style="font-style: normal;"> </span><span style="font-style: normal;">ou</span><span style="font-style: normal;"> </span>celles qui auroient connoissance qu'une personne constituée en dignité aux ordres sacrés auroit f<i>ai</i>t plusietrs fois des remontrances auxd<i>its</i> quidans sur leur libertinage, ce qui auroit tellement egry lesd<i>its</i> quidans contre ladite personne constituée en dignité dans les ordres sacrés, que depuis le temps,ils auroient cherché en touttes occazions d'attenter à la vie et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">12 Contre ceux ou celles qui auroient connoissance qu'un desd<i>its</i> quidans auroit dit, en parlant de lad<i>ite</i> personne constituée en dignitté aux ordres sacrés, qu'il ne mouroit jamais d'autre main que de la sienne <i>et </i>que s'il ne le rencontreroit nul part, ils meteroit trois lingots dans son fusil et le tireroit à l'otel et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">13 Contre ceux ou celles qui auroient connoissance que le 28 octobre 1758, jour et fête St Simon <i>et</i> St Jude lesd<i>its</i> malfaiteurs auroient posé une échelle contre la porte de la sacristie de Messey <i>et</i> auroient attaché à un des échelons de lad<i>ite</i> échelle une grosse pierre de la pesanteut de 20 l<i>ivres</i> afin que lesd<i>ites</i> personnes constitués en dignitté aux ordres sacrés, sortoit par lad<i>ite</i> porte et fussent</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">écrasés par lad<i>ite</i> pierre <i>et </i>ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">14 Contre ceux <span style="font-style: normal;">ou</span> celles qui auroient connoissance qu'un particulier fut ouvrir laditte porte et grièvement blessé de lad<i>ite</i> pierre, ce que voyant lesd<i>its</i> quidans malfaiteurs, ce que leur coup étoit manqué, ils posèrent une au<i>tr</i>e fois laditte échelle contre laditte porte, et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">15 Contre ceux ou celles qui auroient connoiss<i>an</i>ce que lesdits quidans auroient été exités, par une personne en place dud<i>it</i> bourg <i>et</i> paroisse de Messey, à invectiver et insulter lad<i>ite</i> personne constituée en dignitté aux ordres sacrés et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">16 Contre ceux ou celles qui auroient connoissance que ladite personne en place auroit donné des marques non équivoques à lad<i>ite</i> personne constituée en dignitté aux ordres sacrés et ses mauvaises dispositions à son égard, tantost en l'insultant verballement, tantost en portant son couteau à son visage en forme de razoir et disant aux gens de lad<i>ite</i> personne constituée en dignitté aux ordres sacrés : « Dis à ton maître que mon couteau ne couppe plus, qu'il m'envoye un de ses vieux razoirs... » et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">17 Contre ceux ou celles qui auroient connoissance que qu'un desdits quidans étant devant la porte d'une certaine personne en place dud<i>it</i> bourg, en voyant passer le domestique de lad<i>ite</i> personne constituée en dignitté aux ordres sacrés, luy dist : « Les armes de ton maître sont-elles prestes, qu'il ait soin de les tenir en bonétat », qu'un autre quidam, dans un autre jour,auroit frappé ce mesme domestique qui passoit son chemin tranquillem<i>en</i>t, et enfin qu'un desdits quidans malfaiteurs auroit tiré un coup de pistolet sur une personne également constituée en dignitté aux ordres sacrés qui venoit d'administrer les sacrements de façon que la bourre tomba à ses pieds et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">18 Contre ceux ou celles qui auroient connoissance que, la nuit du vingt sept au vingt huit mars dernier, certains quidans auroient été au présbitaire dudit bourg et paroisse de Messey dans un mauvais dessein, auroient appellé le maître de la maison par son nom simple, sans l'adjectif de politesse ordinaire … sous le nom de Monsieur et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">19 Contre ceux ou celles qui auroient connoissance que, voyant qu'on ne voulloit ny paraistre, ny parler, un desdits quidans seroit monté par une petite allée ou venelle qui est entre le presbitaire et la grange à une fenêtre qui donne sur cet endroit et se seroit mis en devoir de l'enfoncer, mais qu'il seroit tombé dans laditte allée ou venelle, ayant manqué de prise et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">20 Contre ceux ou celles qui auroient connoissance que d'avoir vu l'habit, la veste et la calotte dudit quidam lavés et exposés le lendemain à sa fenêtre pour sécher, parce qu'il y a beaucoup de boue et d'eau dans laditte allée, ou venelle, po ledit quidan étoit tombé et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">21 Contre ceux ou celles qui auroient connoissance que certaines personnes auroient reprochés auxdits quidans cette action, à quoy ils auroient répondu qu'il s'en f… et qu'ils auroient la vie de laditte personne constituée en dignité aux ordres sacrés et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">22 Contre ceux ou celles qui auroient connoissance quele samedy dix juin dernier, on auroit affiché au poteau de la halle dudit bourg et paroisse de Messey, une effigie où l'on voit une potence et un prestre qu'un bourreau pend, à costé dudit prestre une étolle, sous ses pieds un bonnet carré, au pied de laditte potence, un autre prestre à genoux, un flambeau à la main, un peut plus loing, un calvaire au pied duquel est encore un prestre à genoux, une torche à la main, ayant une corde ou chaine au col tenue par un boureau et à costé, un peu au dessus la figure d'un plat à barbe, d'une savonnette et d'un razoir ouvert et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">23 Contre ceux ou celles qui auroient connoissance des autheurs de laditte éffigie pour l'avoir vue placer, faire ou avoir fourny le crayon ou la coulleur, scavoir la maison où elle a eté fabriquée et enfin avoir connoissance directement ou indirectement concernant laditte effigie et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">Enfin, contre ceux ou celles qui auroient connoissance qui auroient connaissance qu'un certain quidan en place dudit bourg et paroisse de Messey auroit demandé à voir l'effigie, que, lorsquelle luy fut portée, il l'auroit examinée attentivement, et sur ce qu'on luy demanda ce que signifioit le plat à barbe, la savonette et le rasoir, il se mit à rire et répondit : <font face="Liberation Serif, serif">"</font>Ne savés vous pas que c'est le devise<font face="Liberation Serif, serif">"<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote5anc" href="#sdfootnote5sym"><sup>5</sup></a></font> et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">Et générallement, contre ceux ou celles qui auroient connoissance des faits cy-dessus relatés en circonstances et dépendances, soit pour l'avoir veu, seu connu, oui-dire ou aperçu et ne voudroient le déposer.<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote6anc" href="#sdfootnote6sym"><sup>6</sup></a> <a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote7anc" href="#sdfootnote7sym"><sup>7</sup></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"> *</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center">* *</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><i><b>Notes :</b></i></p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a> Ce réquisitoire n'est pas dans ce registre dit <font face="Liberation Serif, serif">"</font>du parquet<font face="Liberation Serif, serif">"</font></p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a>Pour <font face="Liberation Serif, serif">"</font>quidam<font face="Liberation Serif, serif">" : homme dont on ignore ou tait le nom. </font></p> <p class="sdfootnote"><font face="Liberation Serif, serif">Grâce à ce monitoire, on espère que des témoins se déclareront (sous peine d'excommunication – mais ils seront seuls à le savoir sauf confession-). Les témoins ainsy trouvés seront interrogés au "secret de justice" </font><font face="Liberation Serif, serif">et nommeront les accusés sans être influencés.</font></p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a> rougir</p> </div> <div id="sdfootnote4"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote4sym" href="#sdfootnote4anc">4</a> Cette distribution, suite à une fondation, est très documentée (voir le registre AD61 G1325)</p> </div> <div id="sdfootnote5"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote5sym" href="#sdfootnote5anc">5</a>Cette devise, peut-être en forme de rébus, semble désigner un personnage connu de Messei mais lequel ?</p> </div> <div id="sdfootnote6"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote6sym" href="#sdfootnote6anc">6</a> AD61 4BP205 vue 26</p> </div> <div id="sdfootnote7"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote7sym" href="#sdfootnote7anc">7</a> L'affaire se poursuit : le 10 décembre le prieur de la Carneille n'a toujours pas publié le monitoire. Il prétend l'ignorer. A la seconde requête du tribunal, s'il a fait publier le monitoire, il fait envoyer pars son vicaire une <font face="Liberation Serif, serif">"lettre écritte dans un stille qui décèle un desein prémédité d'insulter justice de la façon la plus indésente.</font><font face="Liberation Serif, serif">"</font></p> <p class="sdfootnote"> <font face="Liberation Serif, serif">C</font><font face="Liberation Serif, serif">ependant, la suite, s'il y en eût, ne figure pas dans ce registre extrait d'un fond non classé.</font></p> </div> Tue, 08 Aug 2017 08:57:16 +0200 dozeville <p><span class='spip_document_569 spip_documents spip_documents_center'> <img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/trois_brigands.jpg' width="838" height="1224" alt="" /></span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center">Du 15 juillet 1760</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%; page-break-before: auto;" align="justify"> Le procureur du roy du bailliage d'Argentan qui a pris communication de la requête présentée par François Sauquet, n<i>otai</i>re à Messey et de l'interrogatoire suby par led<i>it</i> Sauquet</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">N'empêche que led<i>it</i> Sauquet ne soit provisoirement renvoyé dans les fonctions led<i>it</i> jour.</p> <p style="margin-left: 1.5cm; margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Boirel Du Perron</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center">Du 21 juillet 1760</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%; page-break-before: auto;" align="justify"> Le procureur du roy du bailliage d'Argentan remontre qu'il auroit rendu plainte en termes généraux contre des tapageurs et roudeurs de nuit qui insultent à main armée, au bourg et paroisse de Messey, les personnes de l'un et l'autre sexe, commettent des vols, se comportent avec indésence dansl'église et enfin sont devenus la terreur dud<i>it</i> bourg, il déposa égallement une affiche indésente, impie et scandaleuse, trouvée atachée contre un poteau au marché au marché dud<i>it</i> bourg de Messey, iceluy dans son plein court et demanda que de tous ces faits, il en fust informé extraordinairement avec réserve dans son réquisitoire du 27 juin d<i>erni</i>er<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a>.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">Mais comme il fust impossible d'avoir révélation de plusieurs faits importants pour la poursuitte du procéz par tesmoins de certain et surtout de ceux que l'on pense avoir dérobé en les ensevelisant dans le sombre de la nuit, [le procureur</i> requiert être authorizé à faire lire, publyer et fulminer les articles suivant la forme de monitoire tant dans la paroisse et bourg de Messey qu'en celle d'Echallou, St André de Messey, Notre Dame du Chatellier et la Carneille…</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center">Article premier</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">1 Contre ceux <i>et</i> celles qui auroient connoissance que depuis un temps, certains quidans<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a> malfaiteurs, rodant la nuit armés de pistollets et de fusils dans la p<i>arois</i>se<i> et </i>bourg de Messey de Messey et circonvoisines, insultent les personnes de l'un et l'autre sexe et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">2 Contre ceux <i>et</i> celles qui auroient connoissance que lesd<i>its</i> quidans sont dans l'uzage d'attaquer, même pendant le jour et au sortir de l'office de l'église, les passans, les personnes du sexe en disant des chansons inffames <i>et</i> tenant des propos indécsents capable de faire rugir<span style="font-style: normal;"><a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a></span> et en faisant des hues sur ceux qui ont le malheur de leur déplaire, même sur des personnes constituées en dignitté aux ordes sacrés et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">3 Contre ceux <i>et</i> celles qui auroient connoissance que lesd<i>its</i> quidans malfaiteurs ont été pluzieurs fois la nuit faire ouvri des auberges aud<i>it</i> bourg<i> et</i> p<i>arois</i>se de Messey <i>et </i>ont forcé, le pistet sur la gorge, les aubergistes de leur donner à boire, en jurant, blasphémant, faisant tapages et cassant les vitres <i>et</i> ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">4 Contre ceux <i>et</i> celles qui auroient connoissance que lesdits quidans ont porté la fureur ou des exés dans leur ivresse au point d'avoir voullu fendre la tête d'un enfant de six ans, ce qui seroit immanquablement arrivé sans un particulier qui para le coup de sons bras, dont il fut estropié pendant du temps et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">5 Contre ceux <i>et</i> celles qui auroient connoissance que certains quidans malfaiteurs ont passé la nuit par dessus le mur d'un jardin <i>et </i>auroient vollé les fruits <i>et</i> légumes dudit jardin et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">6 Contre ceux <i>et</i> celles qui auroient connoissance que lesdits quidans auroient été de nuit à une maison scituée au bourg de Messey<i> et </i>auroient enfoncé la muraille en arrachant les lattes <i>et</i> torchis pour entre dans l'apartement d'une fille à desein de l'insulter <i>et</i> ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">7 Contre ceux <i>et</i> celles qui auroient connoissance que lesdits quidans auroient été de jour, de desein prémédité, chez une femme de la paroisse d'Echallou <i>et </i>l'auroient insultée dans sa maison de façon à mettre le comble à la brutalité de leur passion, sy lad<i>ite</i> femme n'avoit été secourue par du monde qui vint à ses cris <i>et </i>ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">8 Contre ceux <span style="font-style: normal;">ou</span> celles qui auroient connoissance que certains quidans <i>et</i> même gens en place se comportent avec indésence dans l'église dud<i>it</i> bourg <i>et </i>paroisse de Messey, pendant l'office, causent, riant et badinant même pendant la consécration, ce qui auroit causé un grand scandalle dans lad<i>ite</i> p<i>arois</i>se et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">9 Contre ceux <span style="font-style: normal;">ou</span> celles qui auroient connoissance que certains quidans et gens en place auroient voully de force, exiger que le pain bény leur soit présenté par préfference à l'églize, qu'à cet effet, ils auroient menacés les sacristes de les maltraiter sy ils ne le faisoient pas, ce qui auroit été cause que lesdits sacristes auroient été obligés de laisser le panier au pain bénit sur le banc de l'oeuvre sans oser le distribuer, ce qui auroit occazionné du tumulte dans l'églize et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">10 Contre ceux <span style="font-style: normal;">ou</span> celles qui auroient connoissance qu'un certain quidam auroit par ses déportements et viollences dans le lieu saint empêché une distribution qui se fait ordinairement en faveur des pauvres de lad<i>ite</i> p<i>arois</i>se<i> et </i>bourg de Messei<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote4anc" href="#sdfootnote4sym"><sup>4</sup></a>, se sorte que les assistants, scandalisés, furent obligés de se retirer et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">11 Contre ceux<span style="font-style: normal;"> </span><span style="font-style: normal;">ou</span><span style="font-style: normal;"> </span>celles qui auroient connoissance qu'une personne constituée en dignité aux ordres sacrés auroit f<i>ai</i>t plusietrs fois des remontrances auxd<i>its</i> quidans sur leur libertinage, ce qui auroit tellement egry lesd<i>its</i> quidans contre ladite personne constituée en dignité dans les ordres sacrés, que depuis le temps,ils auroient cherché en touttes occazions d'attenter à la vie et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">12 Contre ceux ou celles qui auroient connoissance qu'un desd<i>its</i> quidans auroit dit, en parlant de lad<i>ite</i> personne constituée en dignitté aux ordres sacrés, qu'il ne mouroit jamais d'autre main que de la sienne <i>et </i>que s'il ne le rencontreroit nul part, ils meteroit trois lingots dans son fusil et le tireroit à l'otel et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">13 Contre ceux ou celles qui auroient connoissance que le 28 octobre 1758, jour et fête St Simon <i>et</i> St Jude lesd<i>its</i> malfaiteurs auroient posé une échelle contre la porte de la sacristie de Messey <i>et</i> auroient attaché à un des échelons de lad<i>ite</i> échelle une grosse pierre de la pesanteut de 20 l<i>ivres</i> afin que lesd<i>ites</i> personnes constitués en dignitté aux ordres sacrés, sortoit par lad<i>ite</i> porte et fussent</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">écrasés par lad<i>ite</i> pierre <i>et </i>ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">14 Contre ceux <span style="font-style: normal;">ou</span> celles qui auroient connoissance qu'un particulier fut ouvrir laditte porte et grièvement blessé de lad<i>ite</i> pierre, ce que voyant lesd<i>its</i> quidans malfaiteurs, ce que leur coup étoit manqué, ils posèrent une au<i>tr</i>e fois laditte échelle contre laditte porte, et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">15 Contre ceux ou celles qui auroient connoiss<i>an</i>ce que lesdits quidans auroient été exités, par une personne en place dud<i>it</i> bourg <i>et</i> paroisse de Messey, à invectiver et insulter lad<i>ite</i> personne constituée en dignitté aux ordres sacrés et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">16 Contre ceux ou celles qui auroient connoissance que ladite personne en place auroit donné des marques non équivoques à lad<i>ite</i> personne constituée en dignitté aux ordres sacrés et ses mauvaises dispositions à son égard, tantost en l'insultant verballement, tantost en portant son couteau à son visage en forme de razoir et disant aux gens de lad<i>ite</i> personne constituée en dignitté aux ordres sacrés : « Dis à ton maître que mon couteau ne couppe plus, qu'il m'envoye un de ses vieux razoirs... » et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">17 Contre ceux ou celles qui auroient connoissance que qu'un desdits quidans étant devant la porte d'une certaine personne en place dud<i>it</i> bourg, en voyant passer le domestique de lad<i>ite</i> personne constituée en dignitté aux ordres sacrés, luy dist : « Les armes de ton maître sont-elles prestes, qu'il ait soin de les tenir en bonétat », qu'un autre quidam, dans un autre jour,auroit frappé ce mesme domestique qui passoit son chemin tranquillem<i>en</i>t, et enfin qu'un desdits quidans malfaiteurs auroit tiré un coup de pistolet sur une personne également constituée en dignitté aux ordres sacrés qui venoit d'administrer les sacrements de façon que la bourre tomba à ses pieds et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">18 Contre ceux ou celles qui auroient connoissance que, la nuit du vingt sept au vingt huit mars dernier, certains quidans auroient été au présbitaire dudit bourg et paroisse de Messey dans un mauvais dessein, auroient appellé le maître de la maison par son nom simple, sans l'adjectif de politesse ordinaire … sous le nom de Monsieur et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">19 Contre ceux ou celles qui auroient connoissance que, voyant qu'on ne voulloit ny paraistre, ny parler, un desdits quidans seroit monté par une petite allée ou venelle qui est entre le presbitaire et la grange à une fenêtre qui donne sur cet endroit et se seroit mis en devoir de l'enfoncer, mais qu'il seroit tombé dans laditte allée ou venelle, ayant manqué de prise et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">20 Contre ceux ou celles qui auroient connoissance que d'avoir vu l'habit, la veste et la calotte dudit quidam lavés et exposés le lendemain à sa fenêtre pour sécher, parce qu'il y a beaucoup de boue et d'eau dans laditte allée, ou venelle, po ledit quidan étoit tombé et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">21 Contre ceux ou celles qui auroient connoissance que certaines personnes auroient reprochés auxdits quidans cette action, à quoy ils auroient répondu qu'il s'en f… et qu'ils auroient la vie de laditte personne constituée en dignité aux ordres sacrés et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">22 Contre ceux ou celles qui auroient connoissance quele samedy dix juin dernier, on auroit affiché au poteau de la halle dudit bourg et paroisse de Messey, une effigie où l'on voit une potence et un prestre qu'un bourreau pend, à costé dudit prestre une étolle, sous ses pieds un bonnet carré, au pied de laditte potence, un autre prestre à genoux, un flambeau à la main, un peut plus loing, un calvaire au pied duquel est encore un prestre à genoux, une torche à la main, ayant une corde ou chaine au col tenue par un boureau et à costé, un peu au dessus la figure d'un plat à barbe, d'une savonnette et d'un razoir ouvert et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">23 Contre ceux ou celles qui auroient connoissance des autheurs de laditte éffigie pour l'avoir vue placer, faire ou avoir fourny le crayon ou la coulleur, scavoir la maison où elle a eté fabriquée et enfin avoir connoissance directement ou indirectement concernant laditte effigie et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">Enfin, contre ceux ou celles qui auroient connoissance qui auroient connaissance qu'un certain quidan en place dudit bourg et paroisse de Messey auroit demandé à voir l'effigie, que, lorsquelle luy fut portée, il l'auroit examinée attentivement, et sur ce qu'on luy demanda ce que signifioit le plat à barbe, la savonette et le rasoir, il se mit à rire et répondit : <font face="Liberation Serif, serif">"</font>Ne savés vous pas que c'est le devise<font face="Liberation Serif, serif">"<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote5anc" href="#sdfootnote5sym"><sup>5</sup></a></font> et ne voudroient le déposer.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">Et générallement, contre ceux ou celles qui auroient connoissance des faits cy-dessus relatés en circonstances et dépendances, soit pour l'avoir veu, seu connu, oui-dire ou aperçu et ne voudroient le déposer.<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote6anc" href="#sdfootnote6sym"><sup>6</sup></a> <a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote7anc" href="#sdfootnote7sym"><sup>7</sup></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"> *</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center">* *</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><i><b>Notes :</b></i></p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a> Ce réquisitoire n'est pas dans ce registre dit <font face="Liberation Serif, serif">"</font>du parquet<font face="Liberation Serif, serif">"</font></p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a>Pour <font face="Liberation Serif, serif">"</font>quidam<font face="Liberation Serif, serif">" : homme dont on ignore ou tait le nom. </font></p> <p class="sdfootnote"><font face="Liberation Serif, serif">Grâce à ce monitoire, on espère que des témoins se déclareront (sous peine d'excommunication – mais ils seront seuls à le savoir sauf confession-). Les témoins ainsy trouvés seront interrogés au "secret de justice" </font><font face="Liberation Serif, serif">et nommeront les accusés sans être influencés.</font></p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a> rougir</p> </div> <div id="sdfootnote4"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote4sym" href="#sdfootnote4anc">4</a> Cette distribution, suite à une fondation, est très documentée (voir le registre AD61 G1325)</p> </div> <div id="sdfootnote5"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote5sym" href="#sdfootnote5anc">5</a>Cette devise, peut-être en forme de rébus, semble désigner un personnage connu de Messei mais lequel ?</p> </div> <div id="sdfootnote6"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote6sym" href="#sdfootnote6anc">6</a> AD61 4BP205 vue 26</p> </div> <div id="sdfootnote7"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote7sym" href="#sdfootnote7anc">7</a> L'affaire se poursuit : le 10 décembre le prieur de la Carneille n'a toujours pas publié le monitoire. Il prétend l'ignorer. A la seconde requête du tribunal, s'il a fait publier le monitoire, il fait envoyer pars son vicaire une <font face="Liberation Serif, serif">"lettre écritte dans un stille qui décèle un desein prémédité d'insulter justice de la façon la plus indésente.</font><font face="Liberation Serif, serif">"</font></p> <p class="sdfootnote"> <font face="Liberation Serif, serif">C</font><font face="Liberation Serif, serif">ependant, la suite, s'il y en eût, ne figure pas dans ce registre extrait d'un fond non classé.</font></p> </div> 1715 Condamnés à servir le roy comme forçats dans ses galères http://dozeville.free.fr/spip.php?article487 <p><body></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><b>___________________________________________________________________________________________________</b></font></p> <p style="margin-bottom: 0.5cm; line-height: 100%;"><big><font style="font-size: 12pt;" size="2"><big><b><a name="Le_verdict"></a><a href="#Le_verdict_">Le verdict</a></b></big></font></big></p> <p style="margin-bottom: 0.5cm; line-height: 100%;"><big><a href="#Ultimes_interrogatoires_"><span style="text-decoration: none;"></span></a><font style="font-size: 12pt;" size="2"><big><b><a name="Ultimes_interrogatoires"></a><a href="#Ultimes_interrogatoires_">Ultimes interrogatoires</a></b></big></font></big></p> <p style="margin-bottom: 0.5cm; line-height: 100%;"><big><b><a name="Le_premier_interrogatoire_de_Gaillard"></a><a href="#Le_premier_interrogatoire_de_Gaillard_">Le premier interrogatoire de Gaillard Bois</a></b></big></p> <p style="margin-bottom: 0.5cm; line-height: 100%;"><big><a href="#Les_temoins_"><span style="text-decoration: none;"></span></a><font style="font-size: 12pt;" size="2"><big><b><a name="Les_temoins"></a><a href="#Les_temoins_">Les témoins</a></b></big></font></big></p> <p><hr class="spip" /> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><a name="Le_verdict_"></a> <a href="#Le_verdict"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><b>Le verdict</b></font></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center">25 mai 1715</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%;"> </p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">Veu et délibéré le procesd estraordinaire fait et parfait à l'encontre de Jean Delanoe dit Galard Bois, Philippe Hamel dit Grillon et autres, accusé et convaincus d'avoir fait et vollé plusieurs chevaux, chavalles<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a> et autres besteaux dans les herbages de plusieurs paroisses…</p> <p align="justify"><br> <br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="justify"> <b>Nous disons que led<i>it</i> Philippe Hamel et led<i>it</i> Jean Delanoe dit Gaillard Bois sont deubment atteints et convaincus d'êtres voleurs de chevaux et autres besteaux, d'avoir volé deux chevaux à Louis Lesenechal, d'en avoir volé trois à Patrice et Robert Courvoisier et d'en avoir volé un à Robert Delamarre.</b></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="justify"> <b>Pour punition et réparation de quoy, avons lesdits Hamel et Delanoe dit Gaillard bois, condamnez à servir le roy comme forçats dans ses galères à perpétuité et sans rachaps</b>, leurs biens requis et confisqués au roy ou à qui il appartiendra sur iceux, préalablement pris cinquante livres d'amende envers le roy en cas que la confiscation n'ait lieu au profit de sa majesté. Et avant que faire droit sur le proffit de la contumace contre les nommés Pasrisy, frères, avons ordonné qu'il sera plus amplement informé. Et mandement aresté à Argentan à la chambre du conseil, le vingt cinq<sup>e</sup> jour de may mil sept cent quinze<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Coifferel De Tremons, Jeanain, De Vigneral, Berni<span style="text-decoration: none;">er</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%; text-decoration: none;"> <br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="center"> ***</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><a name="Ultimes_interrogatoires_"></a> <a href="#Ultimes_interrogatoires"><span style="font-variant: normal;"><span style="text-decoration: none;"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><span style="font-style: normal;"><b>Ultimes interrogatoires</b></span></font></span></span></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> 25 mai 1715</p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="left"> <i>Ces pages n'apportent guère d'informarions sur l'affaire</i>.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> <b>1 - Gaillard Bois</b></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> <br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Nous Claude Lecoifferel, écuyer, seigneur de Trémont, conseiller du roi, lieutenant général civil et Criminel et de police au bailliage d'Alençon pour la vicomté d'Argentan… avons procédé à l'interrogatoire, sur la sellette, d'un nommé Jean Delanoe dit Guillard bois, arresté, prisonnier et décrétté de prise de corps, requeste du procureur du roy et accusé d'être voleur de chevaux et autres besteaux..</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il n'est pas vray qu'il vingt en cette ville le jour de la foire de la Pentecoste dernière avec Philippe Hamel ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> a répondu qu'il vingt avec ledit Hamel en cette ville mais ne scait sy c'estoit un jour de foire et ne scait sy c'estoit dans le temps de la Pentecoste.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il n'est pas vray qu'ils acheptèrent une petite cavalle brune ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il n'a point achepté de cheval avec ledit Hamel.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé quand il vint en cette ville avec ledit Hamel s'ils avoient chacun un cheval ou s'ils n'en avoient qu'un à eux deux et à qui le cheval appartenait ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu que luy, répondant, avoit un cheval qqui luy apartenoit, ne se souvient sy ledit Hamel en avoit un.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé de quel poil étoit le cheval sur lequel il vint en cette ville ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu que c'estoit une jument de poil saulne.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé qui est-ce qui venoit faire en cette ville avec ledit Hamel ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il étoit venu achepter du bled à la halle.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il a été dans la parroisse de Chansegré et dans celle d'Astis et s'il a point bu dans les cabarets desdites parroisses ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il ne connaissait point la parroisse de Chansegré et qu'il n'y a jamais été mais a pu passer par celle d'Astys en allant à Condé.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il connaît la parroisse de St Georges d'Annebec et s'il y a été ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il ne la connaît point et qu'il ne croit pas y avoir été</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Avons cessé de l'interroger, lecture à luy faite desdits interrogatoires et réponses, a persisté à ses dites réponses pour être véritable en tout leur contenu… et iceluy remis aux prisons en la charge et garde de Morin, concierge. (vue 308)</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="center"> <b>2 - Philippe Hamel</b></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il n'est pas vray qu'au commencement du mois d'aoust de l'année mil sept cent douze, il fut en la parroisse de Joué du Plain avec le nommé Gaillard Bois et autres ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il ne s'en souvient point.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il n'est pas vray qu'il vint en cette ville à la foire de la Pentecoste dernière avec ledit Gaillard Bois ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu que ouy.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé de quel poil étoit ledit cheval et sy c'estoit pour luy ou pour le dit Gaillard Bois et quel prix ledit cheval cousta ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu que c'étoit une cavalle brune qu'il achepta à la foire pour ledit Gaillard Bois, qui cousta vingt escus.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé où il coucha avec ledit Gaillard Bois la nuit du lundy au mardy d'après la Pentecoste ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il coucha avec ledi Gaillard Bois dans le Cours de cette ville.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé où les chevaux couchèrent</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'ils couchèrent dans le cours, dont un desdits chevaux qu'il avait achepté fut attaché à la jambe de luy répondant et l'autre à un arbre. Et le lendemain, au matin, après avoir été à la messe, ils allèrent desjusné chez Alliot et mirent les deux chevaux dans son escurie.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé dans laquelle des églises ils furent pour entendre la messe et où ils mirent leurs chevaux pendant ledit temps ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il croit avoir entendu la messe dans l'église de l'hôpital qui est proche d'Alliot et qu'ils attachèrent leurs chevaux à des aneaux de fer qui étoient dans un mur proche l'église.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé pourquoy ils n'avoient pas mis leurs chevaux dans l'escurie d'Alliot avant que d'entendre la messe, veu qu'ils avoient le dessin d'y aller desjuner et que l'escurie est toute proche ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il ne connaissait point Alliot et qu'il n'y fut dejusner avec ledit Gaillard<br> Bois que par hasard</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il a jamais été dans la parroisse de Changré et dans celle d'Astys ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il n'a jamais été dans lesdites parroisses</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Avons cessé de l'interroger... (vue 310)</p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="center"> ***</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><a name="Le_premier_interrogatoire_de_Gaillard_"></a> <a href="#Le_premier_interrogatoire_de_Gaillard"><span style="font-variant: normal;"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><span style="font-style: normal;"><b>Le premier interrogatoire de Gaillard Bois</b></span></font></span></a></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="center">30 janvier 1715</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: italic; line-height: 100%;">Le 29 janvier 1715, Jean Rouillé, huissier audiencier, se rend à la Motte Fouquet où il se saisit de Gaillard Bois quy est prisonnier aux prisons du lieu et l'amène à Argentan.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Nous Claude Lecoifferel, écuyer, seigneur de Trémont, conseiller du roi, lieutenant général civil et Criminel et de police au bailliage d'Alençon pour la vicomté d'Argentan … sous sommes transportés pour faire passer l'interrogatoire au nommé Gaillard Bois de Mesnil Jean, constitué prisonnier aux prisons royales de cette ville … au sujet de plusieurs vols de chevaux et autres bestiaux faits tant en cette ville que paroisses circonvoisines … avons fait admener le dit Gaillard Bois par Morin, concierge.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Ledit Gaillard Bois, par nous, juré de dire véritté.</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Ce qu'il a promis faire.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>1 Interrogé de son nom, aage, qualité et demeure, relligion et profession et s'il est marié ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Lequel nous a dit avoir nom Jean Delanoe, dit Gaillard Bois, aagé d'environ quarantz ans, est veuf, a une fille de son mariage, a fait profession de la religion catholique, apostolique et romaine et ..</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>2 Interrogé de quelle vacation il est et en quelle paroisse il fait sa résidence ordinaire ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il mène du sel blanc et grix et ne fait d'autre vacation que quelquefois il mène des po……et n'a point de demeure fixe et sadite fille demeure au Pont Ecrepin chez la dame Boscher pour garder des bestiaux.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>3 Interrogé sy luy répondant a des chevaux et en quel nombre pour faire ledit commerce ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il avoit une jument qu'on luy a ostées lorsqu'il fut arresté par les archers des gabelles quoy qu'il n'eust pour lors de sel, laquelle valloit bien sept pistoles.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>4 Interrogé de quelles personnes il avoit achepté ladite jument et depuis quel temps ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il achepta la dite cavalle le quinzième jour du présent mois à une foire qui se tenoit à St Germain proche de Condé, ne connaît que de vue celuy qui luy vendit ladite cavale, croit qu'il est de St Hillaire ou de Mortain, et ne scait son nom, et ladite cavalle luy cousta sept pistoles vingt sols passant</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>5 Interrogé de quel cheval luy répondant se servoit auparavant ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il se servait d'un cheval rouen qu'il avait achepté en Bretaigne lequel luy fust arresté chargé de sel par les archers proche de Louvigny en Bretaigne, et luy répondant, se sauva.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>6 Interrogé si luy répondant vas seul ou en compagnie tant pour son commerce de sel que autres denrées par luy articulées ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il alloit, il y a environ quatre ou cinq ans avec le nommé Charles Onfrey de Mesnil Jean, que depuis ce temps, il a été prisonnier à Fougères pendant quinze mois, Fallaise et Caen dont il fut mis hors la prison par l'édit de Monsieur l'intendant de Caen. Depuis ce temps-là, il fut malade et depuis un an il continué son commerce, tantost seul et tantost avec le nommé François Parisy de Treize Saints et trois fois avec le nommé Hamel.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>7 Interrogé comment il est sorti des prisons de Fougères, Fallaise et Caen ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'ayant esté arresté luy, troisième, avec neuf chevaux chargés de sel, ils furent conduis aux prisons de Fougères d'où ils sortirent après avoir esté condamnés d'estre marqués et f…. mais ne le furent point et on les mist hors de ladite prison deux mois après ladite sentence sans leur avoir fait aucune chose sinon que leurs chevaux et soins furent perdus. Ce qui se passa il y a viron quatre à cinq ans et avoint pour parye le sieur Barrey, directeur des gabelles. Et la second fois, luy repondant, revenant de Fougères dont il n'estoit sorty de prison il n'y avoit que trois jours, il alla coucher chez le nommé Lebourgeois avec le nommé François Lavallée à Clennefougère et estant couché chez ledi Lebourgeois, ils furent arrestés de nouveau, l'un et l'autre, par les archers du sel de Fallaise et iceux conduis à Fallaise, quoiqu'ils n'eussent point de sel, aux prisons et delà furent transférés à Caen aux prisons dont il fut fait sortir après un an par Monsieur l'intendant.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>8 Interrogé des noms de ceux qui furent arrestés avec luy à Fougères ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'ils se nomment Leblond de la paroisse de Cassy, l'autre La vallée de .. Laigle et luy répondant estoit le troisième.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>9 Interrogé à qui appartenoit les neuf chevaux qui furent arrestés à Fougères et combien il y en avoit pour son comte ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répoudu qu'il y en avoit qu'un pour luy répondant et les autres apartenoient aux autres particuliers et autres qui se sauvèrent.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>10 Interrogé s'il est venu en cette ville et en quel temps et avec quelles personnes ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il y est venu plusieurs fois et nottamment vers l'esté dernier, accompagné d'un nommé Hamel.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>11 Interrogé s'il y venoit pour vendre ou acheter marchandise et quelle marchandise ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A dit qu'il ne peut se souvenir sy lorsqu'il passa par ici, il alloit ou revenoit de vendre du sel, se souvient seulement qu'il y beut et mangea avec ledit Hamel chez le nommé Alliot.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>12 Interrogé en quel lieu il avait pris ledit Hamel et où ils couchèrent ce jour là ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il avoit pris ledit Hamel chez luy en la paroisse des Yveteaux, ne couchèrent point en cette ville, allèrent par Mesnil Glaise ensuite où ils burent chez le nommé Mathurin Monnier et ensuite ledit Hamel s'en alla chez luy et luy, répondant, croit qu'il alla coucher en la paroisse de Mesnil Jean chez le nommé Bardel sans pouvoir le déclarer possitivement.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>13 Interrogé s'il connaissait par avant ledi Hamel et quel est son commerce, d'ordinaire ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il connoist ledit Hamel depuis près de vingt ans pour mener du charbon et de la charée, ne se voyant point fréquemment, excepté dans les marché où ils se rencontoint et on beu quelques fois ensemble.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>14 Interrogé sy lorsqu'ils burent ensemble chez ledit Alliot en cette ville, ledit Hamel et luy répondant ils estoint à pied ou à cheval ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il ne se souvient point s'ils avoint deux chevaux ou un, est certain qu'ils en avoint mais n'est point certain du nombre, croit que s'il y en avoit un, il estoit à luy répondant.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>15 Interrogé s'il a esté à quelques fois au marché en cette ville où il ait achepté quelques chevaux et combien il y a de temps ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il y a sept à huit ans qu'il achepta un cheval à la foire de cette ville, qui se tient au renouveau, d'une fille de vers Fontaine proche Trun et une autre fois, il vendit une jument grise au nommé Jean Vincent de cette ville, et n'a point de connaissance d'en avoir vendu ou achepté en cette ville depuis ledit temps.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>16 Interrogé sy luy, répondant, a esté du costé des paroisses de Sepvrey, Joué du Plain, Vieux Pont et Avoynes et s'il y a longtemps qu'il y est allé ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il a esté plusieurs fois dans lesdites paroisses et notamment dans celle de Joué du Plain où il a vendu de la marchandise de sel.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>17 Interrogé avec quelles personnes, il faisoit le commerce de sel y a longtemps ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il y a esté avec les fils de Charlot de Mesnil Jean, le nommé Bricquet demeurant au Mesnil Jean et une fois avec le nommé Hamel il y a viron un an ou deux dans le commencement du mois d'aoust.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>18 Interrogé sy lorsqu'il y a passé avec ledit Hamel,ils avoient des chevaux et le nombre ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il croit qu'ils n'avoint qu'un cheval.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>19 Interrogé sy lorsqu'il a esté arresté il estoit seul et en quel lieu ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il estoit seul et que ce fut dans le grand chemin de Lougey à Rasnes estant monté sur sa jument et alloit pour lors à Couptrain au médecin.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>20 Interrogésy lorsqu'il a esté arresté par les archers des gabelles, il fut fouillé et sy on ne luy a point pris d'armes et d'argent ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu que les archers du sel qui l'arrestèrent le fouillèrent après luy avoir saisy sa cavalle et luy ostèrent environ six à sept louis qu'il avoit dans ses poches et laquelle cavalle ils ont vendue à ce qu'il a aprist, et n'avoit aucune arme.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>21 Interrogé sy l'huissier qui l'a admené dans ses prisons l'a fouillé en se saisissant de sa personne ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu que ouy et qu'il fut fouillé et ne luy trouvèrent que son cousteau et son peigne.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Avons cessé de l'interroger, lecture à luy faite desdits interrogatoires et réponses, a persisté à ses dites réponses pour être véritable en tout leur contenu… et iceluy remis aux prisons en la charge et garde de Morin, concierge.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Coifferel de Tremont</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Gaucher <i>(vues 310 et suivantes)</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="center"> ***</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><a name="Les_temoins_"></a> <a href="#Les_temoins"><span style="font-variant: normal;"><span style="text-decoration: none;"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><span style="font-style: normal;"><b>Les témoins</b></span></font></span></span></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> 9 septembre 1712</p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> <br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="left"> <i>(Ils sont nombreux je n'en citerai que quelques-uns. Certains d'entre eux furent interrogés en 1714)</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <b>1 Pierre Barbel</b>, journalier, de Mesnil Jean, 50 ans</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> dépose avoir apris par bruit commun qu'il y a eu plusieurs vols faits de chevaux et autres bestiaux dans les paroisses circomvoisines ne scait par quelles personnes ny ceux quy en sont soubçonnéz excepté que ce jour d'huy estant en la compagnie du mareschal de Chantelou, paroisse de Joué du Plain, parlant desdits vols et que le nommé Gaillard Bois demeurant autrefois en la paroisse de Mesnil Jean en estoit spubçonné, lequel Gaillard Bois a esté mallade pendant six mois tant à … qu'en ladite paroisse de Mesnil Jean, n'est guéri que depuis six sepmaines. Depuis lequel temps ne scait ce qu'il a fait, excepté qu'il l'a veu passer une fois sur une petite jument en ladite paroisse de Mesnil Jean par le bout d'une pi[è]ce, il y a viron un mois et lequel soubçon estoit par le nommé Lesenechal de ladite paroisse de Joué du Plain chez lequel ledit Gaillard Bois avoit servi et auquel on a vollé deux bestes chevalines et est tout ce qu'il a dit scavoir.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <b>2 Marie Bisson,</b> femme de Claude Heuzard de Joué du Plain, 28 ans</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> dépose qu'elle a connaissance qu'il fut vollé deux bestes chevalines à Louis Lesenechal .. dans la fin du mois de juillet… lesquelles estoient dans les herbages et le soir précédent ledit vol elle vit passer proche desdits herbages un particulier qui s'apelle Mesnil Jean qui estoit assis sur un cheval à bas et un autre qui le suivoit à pied ayant un baston et lesquelz regardoint du costé desdits herbages, lesquelz hommes elle ne connoist que pour estre faux sauniers et ne scait de quel lieu ils sont et est tout ce qu'elle a dit scavoir.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <b>3 Jean Lesenechal</b>, laboureur de Joué du Plain, 30 ans</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> dépose qu'il vit passer le premier jour d'aoust dernier, sur les sept à huit heures du soir, le nommé Gaillard Bois par le bout des herbages de Louis Lesenechal, frère du déposant, lequel était accompagné d'un autre homme qu'on apelle Hamel de la paroisse de Fremantel et le dit Gaillard Bois de la paroisse de Mesnil Jean, lequel Gaillard Bois estoit monté sur une petite jument et l'autre à pied qui le suivait et le lendemain matin il aprist qu'on avoit vollé deux bestes chevalines audit Louis Lesenechal dans son herbage et est tout ce qu'il a dit scavoir.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <b>4 Louis Lesenechal</b>, laboureur de Joué du Plain, 30 ans</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> dépose qu'il luy fut volé un cheval et une jument dans ses herbages… en la nuit du premier jour d'aoust au deuxième dudit mois et ayant fait la recherche des deux bestes, il luy fut dit par Jean Lemarchan d'Atis qu'il avoit veu lesdites bestes de la manière dont il les luy dépeignit entre les mains d'un nommmé Gaillard Bois de Mesnil Jean et de deux autres nommés Parisy de la paroisse de Joué du Plain lesquels sont faux sauniers et est tout ce qu'il a dit scavoir.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <b>5 Marin Leboeuf</b>, mareschal en la paroisse de Joué du Plain</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> dépose que le deuxième jour d'aoust dernier, au matin, seroit venu dans sa maison Louis Lesenechal de ladite paroise, lequel luy auroit dit qu'on luy avoit vollé la nuit précédente, dans ses herbages, un cheval et une jument et sur ce qui luy déposant luy auroit demandé s'il n'avoit rien veu ou s'il ne soubçonnait personne, il luy fit réponse qu'il avait vu le soir précédent deux faux sauniers qu'il soubçonnois dont un qui s'apeloit Gaillard Bois. En estoit un qui avoit demandé ches Louis Heuzard et Nicolas Crestien de ladite paroisse qu'il ne connoissoit point. Et pria, luy déposant, de luy ayder pour en faire la recherche, ce qui fist que ledit déposant monta à cheval et alla dans la maison ou demeuroit ledit Gaillard Bois en la paroisse de Mesnil Jean où il aprist qu'il n'y demeuroit plus mais qu'il se retiroit ches le nommé Joseph de ladite paroisse où luy déposant alla et n'a pu trouvé que la femme dudit Joseph laquelle il pria de luy faire parler audit Gaillard Bois, feignant avoir des affaires avec luy, elle luy fist réponse qu'il se retiroit ches Pierre Bardel de ladite paroisse où elle le mena, et ayant parlé audit Bardel et demandé où estoit ledit Gaillard Bois, il luy fist réponse qu'il ne l'avoit point veu depuis le matin du jour précédent, alors la fille dudit Bardel dist qu'ils ne l'avoint point veu depuis le matin du jour précédent que le nommé Hamel de Frémantel l'estoit venu prendre ey qu'ils estoint sortis ensemble. Et estant venus en la paroisse de Traissaintz ches les nommés Parisys, faux sauniers, pour s'informer s'ils avoint point veu ledit Gaillard Bois et s'il n'estoit point avec eux, ou estant lesdits Parisys luy dirent qu'ils ne l'avoint point veu, excepté qu'il estoit le jour précédent au Pont Blutel à boire avec le nommé Hamel de Fremantel où ils avoint estéjusques à cinq heures après midy. Dans ce temps le nommé Lemarchand de Joué du Plain qui se trouva là, dist qu'on avoit vollé aux Senechaux deux bestes chevalines le jour précédent et comme luy déposant ne le voulait pas dire, feignant de ne pas le scavoir, ledit Parisy, père, parlant en ces termes dist : <font face="Liberation Serif, serif">"</font>Mord… Sca esté lesdits Gaillard Bois et Hamel qui ont vollé lesdits chevaux<font face="Liberation Serif, serif">" et lesdits Parisy, frères, promirent au déposant de s'en informer du costé de St Aubert ou Astis et qu'ils luy manderoient. Et le lendemain matin, luy déposant, et Louis Le Senechal, ayant monté à cheval pour faire ladit recherche, ils furent en la paroisse de Chansegré ches le nommé Beschin qui vend cabaret, auquel s'stant informé desdits Gaillard Bois et Hamel, il luy dist qu'il ne venoint plus par ce lieu là depuis un mois ou cinq sepmaines qu'ils y avoint vollé deux vaches à des particuliers de ladite paroisse, lesquelles on leur avait … ; ce qui les obligea de s'en revenir. Et ayant trouvé vendredy dernier, en ce bourg, Pierre Bardel de Mesnil Jean, ches lequel ledit Gaillard Bois se retire, auquel s'en estant informé, il luy fist réponce qu'il ne l'avoit point veu depuis ledit déposant et ce jourd'hui l'ayant encore trouvé et fait pareille demande, il luy auroit fait pareille réponce qu'il ne l'avoit point veu mais que quand il sauroit quelques choses dudit Gaillard Bois et les autres, il n'en diroit rien parce qu'ils le tueroint et est tout ce qu'il a dit scavoir.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>6 François Onfroy</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, de Ste Croix sur Orne, marchand, 32 ans </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">-dépose qu'estant en marchandise en la paroisse d'Astis vers le quinzièeme du mois d'aoust dernier, il luy fut dit par Jean Lemarchand de ladite paroisse qu'on estoit venu à la poursuitte de chevaux qu'on avoit vollés en la paroisse de Joué du Plain et de la manière qu'on les luy avoit dépeint, il avoit veu un petit garçon qui luy avoit dit qu'on luy donnoit un sol pour le mettre dehors et pour le logis qui estoit de la manière dont on luy avait dépeint un des chevaux sans autrement s'expliquer et est tout ce qu'il a dit scavoir.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>7 Pierre Huette</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, cabaretier au Pont Blutel, à Treize Saints<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a>, 45 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">-dépose qu'il y a environ ldeux mois, les nommés Gaillard Bois et Lehamel de la paroisse de Mesnil Jean et Lehamel de Fremantel, estant à boire ensemble dans la maison du déposant, l'après-midy, sur les quatre heures un certain jour, et le lendemain matin, luy déposant aorist qu'on avait vollé deux chevaux ou cavalles dans l'herbage des fermiers de monsieur d'Elezeau</font> <font face="Liberation Serif, serif">de la paroisse de Joué du Plain et est tout ce qu'il a dit scavoir.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>8 Charles Ledos</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, marchand, Loucey, 46 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">-dépose qu'il y a environ deux ans qu'il achepta à Saint Clair de la Pommeraie une cavalle à poil brun bais, les cours …, la queue blanchastre marquées en teste pour Louis et Jean Lesenechal, frères, par le prix de cent livres, et dans le mois d'aoust dernier un certain Jouis. Ledit Louis Lesenechal seroit venu ches luy déposant eluy auroit dit qu'on leur avoit vollé dans leur herbage la nuit précédente ladite cavalle avec un autre cheval à poil rouge et le pria de voulloir aller à la recherche de ses chevaux, ce qui luy accorda, et estant party à cet effet… dans la paroisse d'Astis et s'estant informé tant au sieur curé de ladite paroisse qu'autres paroissiens s'ils avoient point connaissance d'avoir veu passer les chevaux et cavalles qu'il leur distingua, et luy ayant fait réponce que non, mais qu'il y avoit deux mauvaises retraites de volleurs et faux sauniers dans ladite paroisse mais qu'il éstoit difficile d'en approcher et que les nommés Parissy, deux frères de la paroisse de Traissainz, estoint de la caballe et luy déposant s'en estoit revenu sans en rien apprendre davantage. Et environ huit jours après ledit Louis Lesenechal seroit revenu ches ledit déposant et luy auroit dit qu'il avoit eu des nouvelles de leurs chevaux et qu'ils estoint à Astis et pria luy déposant d'y aller avec luy, ce qu'il luy accorda et estant arrivés au cabaret d'Astis, plusieurs personnes dudit lieu arrivèrent autour du déposant et luy dirent en ces termes ; « Voisla le monsieur aui avoit perdu ses chevaux s'il avoit tardé au lendemain à partir, il auroit veu passer son cheval et sa cavalle, que Gaillard Bois estoit monté sur la cavalle et le nommé Lehamel sur le cheval qui alloint vers le pays de bas, et ayant resté jusques au lendemain, il arriva un particulier audit cabaret qui dist au déposant que le cheval qu'il cherchoit, n'y estoit plus mais que la cavalle y estoit encore de la manière dont il l'avoit dépeinte, mais qu'elle estoit bien émégrie et coupée sous la queue et qu'elle étoit à la Touroudière mais qu'ils ne la metoint plus au champ depuis le jeudi précédent mais qu'il n'estoit pas possible d'en a procher par ce qu'ils estoint cinq volleurs à port d'armes, ce qui obligea ledit déposant et ledit Louis Lesenechal d'aller ches le sieur d'Astis pour le prier de leur rendre service, lequel leur donna une lettre pour donner à la brigade de Condé afin d'en faire la recherche. Laquelle ils portèrent au directeur de Condé. Et ensuite retournèrent et n'en a plus entendu parler ... et est tout ce qu'il a dit scavoir.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>9 Charles Leguerney</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, prêtre, de Sepvrey, 55 ans </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>10 Michel Pierre</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, laboureur, de Sepvrey, 74 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>11 François de Gautier</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, escuyer, sieur de Montreuil, de Sepvrey, 45 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>12 François Lanson</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, laboureur, de Mesnil Jean, 35 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">-dépose qu'il connaît le nommé Hamel, voiturier de charée et de charbon pour estre mal famé sans pourtant connoistre de son chef qu'il ait commis aucune mauvaise action, le connoist seulement pour l'avoir veu plussieurs [fois] l'année présente et précédente avec le nommé Guillard Bois en divers endroitz passant et repassant, les avoir veu boire au cabaret de Saint Malo il y a un an et plus et est tout ce qu'il a dit scavoir.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>13 Jacques Morand</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, boullenger, de Saint Malo<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote4anc" href="#sdfootnote4sym"><sup>4</sup></a>, 57 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">-dépose qu'il y a environ dix huit mois qu'estant cabaretier en ladite paroisse de St Malo, ledit Gaillard Bois a beu dans son cabaret trois à quatre fois tant pendant le mois d'aoust que dans l'hiver avec le nommé Hamel et un breton qu'ils nommoint Tout Rond, qui se disoit de la paroisse de Fresnes proche de Vire, a connoissance que ledit Hamel se nommoit communément Grillon et que lesdits Gaillard Bois et luy ont la réputation d'estre des fripons et est tout ce qu'il a dit scavoir.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">14 </font><font face="Liberation Serif, serif"><b>François David</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, boullenger, de Saint Malo, 45 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">15 <b>Jacqueline Houyer</b>, femme de François David, boullenger toillier, de St Malo, 40 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">16 <b>Gabriel Bourgerie</b>, Meunier au moulin de Bernay<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote5anc" href="#sdfootnote5sym"><sup>5</sup></a>, 40 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">17 <b>Marin Delarivière</b>, maitre charbonnier, de la Fresnaye au Sauvage, 30 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">18 <b>Jean Jouenne</b>, laboureur, de Mesnil Jean, 48 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">19 <b>Guillaume Lair</b>, sieur de chapelles longchamps, de Putanges, 35 ans , etc (vues 336 à 377)</font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center">***</p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"><br></p> <p><span style="font-style: italic;">En 1715,</span><span style="font-style: italic;"> lecture est donnée </span><span style="font-style: italic;">à Gaillard Bois</span><span style="font-style: italic;"> des témoignages, témoignages qu'il réfute losqu'ils l'accusent.</span> <br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> <span style="font-style: normal;">*</span></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> <span style="font-style: normal;">* *</span></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="left"> <i><b>Notes :</b></i></p> <p class="sdfootnote" style="margin-bottom: 0.5cm;"><br> <br></p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote" style="margin-bottom: 0.5cm;"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1 </a>Pour cavales (en Normandie le ch peut se prononcer « q »)</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote" style="margin-left: 0cm; text-indent: 0cm;"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a> <a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36578&page=306">AD61 4BP282</a></p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a> Paroisse rattachée à Batilly</p> </div> <div id="sdfootnote4"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote4sym" href="#sdfootnote4anc">4</a> Paroisse rattachée à la Fresnaye-au-Sauvage</p> </div> <div id="sdfootnote5"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote5sym" href="#sdfootnote5anc">5</a> Paroisse rattachée à Batilly</p> </div> </body> Sun, 30 Jul 2017 23:00:55 +0200 dozeville <p><body></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><b>___________________________________________________________________________________________________</b></font></p> <p style="margin-bottom: 0.5cm; line-height: 100%;"><big><font style="font-size: 12pt;" size="2"><big><b><a name="Le_verdict"></a><a href="#Le_verdict_">Le verdict</a></b></big></font></big></p> <p style="margin-bottom: 0.5cm; line-height: 100%;"><big><a href="#Ultimes_interrogatoires_"><span style="text-decoration: none;"></span></a><font style="font-size: 12pt;" size="2"><big><b><a name="Ultimes_interrogatoires"></a><a href="#Ultimes_interrogatoires_">Ultimes interrogatoires</a></b></big></font></big></p> <p style="margin-bottom: 0.5cm; line-height: 100%;"><big><b><a name="Le_premier_interrogatoire_de_Gaillard"></a><a href="#Le_premier_interrogatoire_de_Gaillard_">Le premier interrogatoire de Gaillard Bois</a></b></big></p> <p style="margin-bottom: 0.5cm; line-height: 100%;"><big><a href="#Les_temoins_"><span style="text-decoration: none;"></span></a><font style="font-size: 12pt;" size="2"><big><b><a name="Les_temoins"></a><a href="#Les_temoins_">Les témoins</a></b></big></font></big></p> <p><hr class="spip" /> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><a name="Le_verdict_"></a> <a href="#Le_verdict"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><b>Le verdict</b></font></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center">25 mai 1715</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%;"> </p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify">Veu et délibéré le procesd estraordinaire fait et parfait à l'encontre de Jean Delanoe dit Galard Bois, Philippe Hamel dit Grillon et autres, accusé et convaincus d'avoir fait et vollé plusieurs chevaux, chavalles<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a> et autres besteaux dans les herbages de plusieurs paroisses…</p> <p align="justify"><br> <br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="justify"> <b>Nous disons que led<i>it</i> Philippe Hamel et led<i>it</i> Jean Delanoe dit Gaillard Bois sont deubment atteints et convaincus d'êtres voleurs de chevaux et autres besteaux, d'avoir volé deux chevaux à Louis Lesenechal, d'en avoir volé trois à Patrice et Robert Courvoisier et d'en avoir volé un à Robert Delamarre.</b></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="justify"> <b>Pour punition et réparation de quoy, avons lesdits Hamel et Delanoe dit Gaillard bois, condamnez à servir le roy comme forçats dans ses galères à perpétuité et sans rachaps</b>, leurs biens requis et confisqués au roy ou à qui il appartiendra sur iceux, préalablement pris cinquante livres d'amende envers le roy en cas que la confiscation n'ait lieu au profit de sa majesté. Et avant que faire droit sur le proffit de la contumace contre les nommés Pasrisy, frères, avons ordonné qu'il sera plus amplement informé. Et mandement aresté à Argentan à la chambre du conseil, le vingt cinq<sup>e</sup> jour de may mil sept cent quinze<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Coifferel De Tremons, Jeanain, De Vigneral, Berni<span style="text-decoration: none;">er</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%; text-decoration: none;"> <br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="center"> ***</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><a name="Ultimes_interrogatoires_"></a> <a href="#Ultimes_interrogatoires"><span style="font-variant: normal;"><span style="text-decoration: none;"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><span style="font-style: normal;"><b>Ultimes interrogatoires</b></span></font></span></span></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> 25 mai 1715</p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="left"> <i>Ces pages n'apportent guère d'informarions sur l'affaire</i>.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> <b>1 - Gaillard Bois</b></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> <br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Nous Claude Lecoifferel, écuyer, seigneur de Trémont, conseiller du roi, lieutenant général civil et Criminel et de police au bailliage d'Alençon pour la vicomté d'Argentan… avons procédé à l'interrogatoire, sur la sellette, d'un nommé Jean Delanoe dit Guillard bois, arresté, prisonnier et décrétté de prise de corps, requeste du procureur du roy et accusé d'être voleur de chevaux et autres besteaux..</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il n'est pas vray qu'il vingt en cette ville le jour de la foire de la Pentecoste dernière avec Philippe Hamel ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> a répondu qu'il vingt avec ledit Hamel en cette ville mais ne scait sy c'estoit un jour de foire et ne scait sy c'estoit dans le temps de la Pentecoste.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il n'est pas vray qu'ils acheptèrent une petite cavalle brune ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il n'a point achepté de cheval avec ledit Hamel.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé quand il vint en cette ville avec ledit Hamel s'ils avoient chacun un cheval ou s'ils n'en avoient qu'un à eux deux et à qui le cheval appartenait ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu que luy, répondant, avoit un cheval qqui luy apartenoit, ne se souvient sy ledit Hamel en avoit un.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé de quel poil étoit le cheval sur lequel il vint en cette ville ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu que c'estoit une jument de poil saulne.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé qui est-ce qui venoit faire en cette ville avec ledit Hamel ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il étoit venu achepter du bled à la halle.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il a été dans la parroisse de Chansegré et dans celle d'Astis et s'il a point bu dans les cabarets desdites parroisses ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il ne connaissait point la parroisse de Chansegré et qu'il n'y a jamais été mais a pu passer par celle d'Astys en allant à Condé.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il connaît la parroisse de St Georges d'Annebec et s'il y a été ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il ne la connaît point et qu'il ne croit pas y avoir été</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Avons cessé de l'interroger, lecture à luy faite desdits interrogatoires et réponses, a persisté à ses dites réponses pour être véritable en tout leur contenu… et iceluy remis aux prisons en la charge et garde de Morin, concierge. (vue 308)</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="center"> <b>2 - Philippe Hamel</b></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il n'est pas vray qu'au commencement du mois d'aoust de l'année mil sept cent douze, il fut en la parroisse de Joué du Plain avec le nommé Gaillard Bois et autres ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il ne s'en souvient point.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il n'est pas vray qu'il vint en cette ville à la foire de la Pentecoste dernière avec ledit Gaillard Bois ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu que ouy.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé de quel poil étoit ledit cheval et sy c'estoit pour luy ou pour le dit Gaillard Bois et quel prix ledit cheval cousta ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu que c'étoit une cavalle brune qu'il achepta à la foire pour ledit Gaillard Bois, qui cousta vingt escus.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé où il coucha avec ledit Gaillard Bois la nuit du lundy au mardy d'après la Pentecoste ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il coucha avec ledi Gaillard Bois dans le Cours de cette ville.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé où les chevaux couchèrent</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'ils couchèrent dans le cours, dont un desdits chevaux qu'il avait achepté fut attaché à la jambe de luy répondant et l'autre à un arbre. Et le lendemain, au matin, après avoir été à la messe, ils allèrent desjusné chez Alliot et mirent les deux chevaux dans son escurie.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé dans laquelle des églises ils furent pour entendre la messe et où ils mirent leurs chevaux pendant ledit temps ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il croit avoir entendu la messe dans l'église de l'hôpital qui est proche d'Alliot et qu'ils attachèrent leurs chevaux à des aneaux de fer qui étoient dans un mur proche l'église.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé pourquoy ils n'avoient pas mis leurs chevaux dans l'escurie d'Alliot avant que d'entendre la messe, veu qu'ils avoient le dessin d'y aller desjuner et que l'escurie est toute proche ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il ne connaissait point Alliot et qu'il n'y fut dejusner avec ledit Gaillard<br> Bois que par hasard</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Interrogé s'il a jamais été dans la parroisse de Changré et dans celle d'Astys ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A répondu qu'il n'a jamais été dans lesdites parroisses</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Avons cessé de l'interroger... (vue 310)</p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="center"> ***</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><a name="Le_premier_interrogatoire_de_Gaillard_"></a> <a href="#Le_premier_interrogatoire_de_Gaillard"><span style="font-variant: normal;"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><span style="font-style: normal;"><b>Le premier interrogatoire de Gaillard Bois</b></span></font></span></a></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="center">30 janvier 1715</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: italic; line-height: 100%;">Le 29 janvier 1715, Jean Rouillé, huissier audiencier, se rend à la Motte Fouquet où il se saisit de Gaillard Bois quy est prisonnier aux prisons du lieu et l'amène à Argentan.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Nous Claude Lecoifferel, écuyer, seigneur de Trémont, conseiller du roi, lieutenant général civil et Criminel et de police au bailliage d'Alençon pour la vicomté d'Argentan … sous sommes transportés pour faire passer l'interrogatoire au nommé Gaillard Bois de Mesnil Jean, constitué prisonnier aux prisons royales de cette ville … au sujet de plusieurs vols de chevaux et autres bestiaux faits tant en cette ville que paroisses circonvoisines … avons fait admener le dit Gaillard Bois par Morin, concierge.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>Ledit Gaillard Bois, par nous, juré de dire véritté.</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Ce qu'il a promis faire.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>1 Interrogé de son nom, aage, qualité et demeure, relligion et profession et s'il est marié ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Lequel nous a dit avoir nom Jean Delanoe, dit Gaillard Bois, aagé d'environ quarantz ans, est veuf, a une fille de son mariage, a fait profession de la religion catholique, apostolique et romaine et ..</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>2 Interrogé de quelle vacation il est et en quelle paroisse il fait sa résidence ordinaire ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il mène du sel blanc et grix et ne fait d'autre vacation que quelquefois il mène des po……et n'a point de demeure fixe et sadite fille demeure au Pont Ecrepin chez la dame Boscher pour garder des bestiaux.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>3 Interrogé sy luy répondant a des chevaux et en quel nombre pour faire ledit commerce ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il avoit une jument qu'on luy a ostées lorsqu'il fut arresté par les archers des gabelles quoy qu'il n'eust pour lors de sel, laquelle valloit bien sept pistoles.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>4 Interrogé de quelles personnes il avoit achepté ladite jument et depuis quel temps ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il achepta la dite cavalle le quinzième jour du présent mois à une foire qui se tenoit à St Germain proche de Condé, ne connaît que de vue celuy qui luy vendit ladite cavale, croit qu'il est de St Hillaire ou de Mortain, et ne scait son nom, et ladite cavalle luy cousta sept pistoles vingt sols passant</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>5 Interrogé de quel cheval luy répondant se servoit auparavant ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il se servait d'un cheval rouen qu'il avait achepté en Bretaigne lequel luy fust arresté chargé de sel par les archers proche de Louvigny en Bretaigne, et luy répondant, se sauva.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>6 Interrogé si luy répondant vas seul ou en compagnie tant pour son commerce de sel que autres denrées par luy articulées ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il alloit, il y a environ quatre ou cinq ans avec le nommé Charles Onfrey de Mesnil Jean, que depuis ce temps, il a été prisonnier à Fougères pendant quinze mois, Fallaise et Caen dont il fut mis hors la prison par l'édit de Monsieur l'intendant de Caen. Depuis ce temps-là, il fut malade et depuis un an il continué son commerce, tantost seul et tantost avec le nommé François Parisy de Treize Saints et trois fois avec le nommé Hamel.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>7 Interrogé comment il est sorti des prisons de Fougères, Fallaise et Caen ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'ayant esté arresté luy, troisième, avec neuf chevaux chargés de sel, ils furent conduis aux prisons de Fougères d'où ils sortirent après avoir esté condamnés d'estre marqués et f…. mais ne le furent point et on les mist hors de ladite prison deux mois après ladite sentence sans leur avoir fait aucune chose sinon que leurs chevaux et soins furent perdus. Ce qui se passa il y a viron quatre à cinq ans et avoint pour parye le sieur Barrey, directeur des gabelles. Et la second fois, luy repondant, revenant de Fougères dont il n'estoit sorty de prison il n'y avoit que trois jours, il alla coucher chez le nommé Lebourgeois avec le nommé François Lavallée à Clennefougère et estant couché chez ledi Lebourgeois, ils furent arrestés de nouveau, l'un et l'autre, par les archers du sel de Fallaise et iceux conduis à Fallaise, quoiqu'ils n'eussent point de sel, aux prisons et delà furent transférés à Caen aux prisons dont il fut fait sortir après un an par Monsieur l'intendant.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>8 Interrogé des noms de ceux qui furent arrestés avec luy à Fougères ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'ils se nomment Leblond de la paroisse de Cassy, l'autre La vallée de .. Laigle et luy répondant estoit le troisième.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>9 Interrogé à qui appartenoit les neuf chevaux qui furent arrestés à Fougères et combien il y en avoit pour son comte ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répoudu qu'il y en avoit qu'un pour luy répondant et les autres apartenoient aux autres particuliers et autres qui se sauvèrent.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>10 Interrogé s'il est venu en cette ville et en quel temps et avec quelles personnes ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il y est venu plusieurs fois et nottamment vers l'esté dernier, accompagné d'un nommé Hamel.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>11 Interrogé s'il y venoit pour vendre ou acheter marchandise et quelle marchandise ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A dit qu'il ne peut se souvenir sy lorsqu'il passa par ici, il alloit ou revenoit de vendre du sel, se souvient seulement qu'il y beut et mangea avec ledit Hamel chez le nommé Alliot.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>12 Interrogé en quel lieu il avait pris ledit Hamel et où ils couchèrent ce jour là ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il avoit pris ledit Hamel chez luy en la paroisse des Yveteaux, ne couchèrent point en cette ville, allèrent par Mesnil Glaise ensuite où ils burent chez le nommé Mathurin Monnier et ensuite ledit Hamel s'en alla chez luy et luy, répondant, croit qu'il alla coucher en la paroisse de Mesnil Jean chez le nommé Bardel sans pouvoir le déclarer possitivement.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>13 Interrogé s'il connaissait par avant ledi Hamel et quel est son commerce, d'ordinaire ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il connoist ledit Hamel depuis près de vingt ans pour mener du charbon et de la charée, ne se voyant point fréquemment, excepté dans les marché où ils se rencontoint et on beu quelques fois ensemble.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>14 Interrogé sy lorsqu'ils burent ensemble chez ledit Alliot en cette ville, ledit Hamel et luy répondant ils estoint à pied ou à cheval ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il ne se souvient point s'ils avoint deux chevaux ou un, est certain qu'ils en avoint mais n'est point certain du nombre, croit que s'il y en avoit un, il estoit à luy répondant.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>15 Interrogé s'il a esté à quelques fois au marché en cette ville où il ait achepté quelques chevaux et combien il y a de temps ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il y a sept à huit ans qu'il achepta un cheval à la foire de cette ville, qui se tient au renouveau, d'une fille de vers Fontaine proche Trun et une autre fois, il vendit une jument grise au nommé Jean Vincent de cette ville, et n'a point de connaissance d'en avoir vendu ou achepté en cette ville depuis ledit temps.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>16 Interrogé sy luy, répondant, a esté du costé des paroisses de Sepvrey, Joué du Plain, Vieux Pont et Avoynes et s'il y a longtemps qu'il y est allé ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il a esté plusieurs fois dans lesdites paroisses et notamment dans celle de Joué du Plain où il a vendu de la marchandise de sel.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>17 Interrogé avec quelles personnes, il faisoit le commerce de sel y a longtemps ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il y a esté avec les fils de Charlot de Mesnil Jean, le nommé Bricquet demeurant au Mesnil Jean et une fois avec le nommé Hamel il y a viron un an ou deux dans le commencement du mois d'aoust.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>18 Interrogé sy lorsqu'il y a passé avec ledit Hamel,ils avoient des chevaux et le nombre ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il croit qu'ils n'avoint qu'un cheval.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>19 Interrogé sy lorsqu'il a esté arresté il estoit seul et en quel lieu ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu qu'il estoit seul et que ce fut dans le grand chemin de Lougey à Rasnes estant monté sur sa jument et alloit pour lors à Couptrain au médecin.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>20 Interrogésy lorsqu'il a esté arresté par les archers des gabelles, il fut fouillé et sy on ne luy a point pris d'armes et d'argent ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu que les archers du sel qui l'arrestèrent le fouillèrent après luy avoir saisy sa cavalle et luy ostèrent environ six à sept louis qu'il avoit dans ses poches et laquelle cavalle ils ont vendue à ce qu'il a aprist, et n'avoit aucune arme.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><i>21 Interrogé sy l'huissier qui l'a admené dans ses prisons l'a fouillé en se saisissant de sa personne ?</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> A répondu que ouy et qu'il fut fouillé et ne luy trouvèrent que son cousteau et son peigne.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Avons cessé de l'interroger, lecture à luy faite desdits interrogatoires et réponses, a persisté à ses dites réponses pour être véritable en tout leur contenu… et iceluy remis aux prisons en la charge et garde de Morin, concierge.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Coifferel de Tremont</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> Gaucher <i>(vues 310 et suivantes)</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;" align="center"> ***</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><a name="Les_temoins_"></a> <a href="#Les_temoins"><span style="font-variant: normal;"><span style="text-decoration: none;"><font style="font-size: 14pt;" size="4"><span style="font-style: normal;"><b>Les témoins</b></span></font></span></span></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> 9 septembre 1712</p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> <br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="left"> <i>(Ils sont nombreux je n'en citerai que quelques-uns. Certains d'entre eux furent interrogés en 1714)</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <b>1 Pierre Barbel</b>, journalier, de Mesnil Jean, 50 ans</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> dépose avoir apris par bruit commun qu'il y a eu plusieurs vols faits de chevaux et autres bestiaux dans les paroisses circomvoisines ne scait par quelles personnes ny ceux quy en sont soubçonnéz excepté que ce jour d'huy estant en la compagnie du mareschal de Chantelou, paroisse de Joué du Plain, parlant desdits vols et que le nommé Gaillard Bois demeurant autrefois en la paroisse de Mesnil Jean en estoit spubçonné, lequel Gaillard Bois a esté mallade pendant six mois tant à … qu'en ladite paroisse de Mesnil Jean, n'est guéri que depuis six sepmaines. Depuis lequel temps ne scait ce qu'il a fait, excepté qu'il l'a veu passer une fois sur une petite jument en ladite paroisse de Mesnil Jean par le bout d'une pi[è]ce, il y a viron un mois et lequel soubçon estoit par le nommé Lesenechal de ladite paroisse de Joué du Plain chez lequel ledit Gaillard Bois avoit servi et auquel on a vollé deux bestes chevalines et est tout ce qu'il a dit scavoir.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <b>2 Marie Bisson,</b> femme de Claude Heuzard de Joué du Plain, 28 ans</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> dépose qu'elle a connaissance qu'il fut vollé deux bestes chevalines à Louis Lesenechal .. dans la fin du mois de juillet… lesquelles estoient dans les herbages et le soir précédent ledit vol elle vit passer proche desdits herbages un particulier qui s'apelle Mesnil Jean qui estoit assis sur un cheval à bas et un autre qui le suivoit à pied ayant un baston et lesquelz regardoint du costé desdits herbages, lesquelz hommes elle ne connoist que pour estre faux sauniers et ne scait de quel lieu ils sont et est tout ce qu'elle a dit scavoir.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <b>3 Jean Lesenechal</b>, laboureur de Joué du Plain, 30 ans</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> dépose qu'il vit passer le premier jour d'aoust dernier, sur les sept à huit heures du soir, le nommé Gaillard Bois par le bout des herbages de Louis Lesenechal, frère du déposant, lequel était accompagné d'un autre homme qu'on apelle Hamel de la paroisse de Fremantel et le dit Gaillard Bois de la paroisse de Mesnil Jean, lequel Gaillard Bois estoit monté sur une petite jument et l'autre à pied qui le suivait et le lendemain matin il aprist qu'on avoit vollé deux bestes chevalines audit Louis Lesenechal dans son herbage et est tout ce qu'il a dit scavoir.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <b>4 Louis Lesenechal</b>, laboureur de Joué du Plain, 30 ans</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> dépose qu'il luy fut volé un cheval et une jument dans ses herbages… en la nuit du premier jour d'aoust au deuxième dudit mois et ayant fait la recherche des deux bestes, il luy fut dit par Jean Lemarchan d'Atis qu'il avoit veu lesdites bestes de la manière dont il les luy dépeignit entre les mains d'un nommmé Gaillard Bois de Mesnil Jean et de deux autres nommés Parisy de la paroisse de Joué du Plain lesquels sont faux sauniers et est tout ce qu'il a dit scavoir.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <b>5 Marin Leboeuf</b>, mareschal en la paroisse de Joué du Plain</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <br /><img src="http://dozeville.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> dépose que le deuxième jour d'aoust dernier, au matin, seroit venu dans sa maison Louis Lesenechal de ladite paroise, lequel luy auroit dit qu'on luy avoit vollé la nuit précédente, dans ses herbages, un cheval et une jument et sur ce qui luy déposant luy auroit demandé s'il n'avoit rien veu ou s'il ne soubçonnait personne, il luy fit réponse qu'il avait vu le soir précédent deux faux sauniers qu'il soubçonnois dont un qui s'apeloit Gaillard Bois. En estoit un qui avoit demandé ches Louis Heuzard et Nicolas Crestien de ladite paroisse qu'il ne connoissoit point. Et pria, luy déposant, de luy ayder pour en faire la recherche, ce qui fist que ledit déposant monta à cheval et alla dans la maison ou demeuroit ledit Gaillard Bois en la paroisse de Mesnil Jean où il aprist qu'il n'y demeuroit plus mais qu'il se retiroit ches le nommé Joseph de ladite paroisse où luy déposant alla et n'a pu trouvé que la femme dudit Joseph laquelle il pria de luy faire parler audit Gaillard Bois, feignant avoir des affaires avec luy, elle luy fist réponse qu'il se retiroit ches Pierre Bardel de ladite paroisse où elle le mena, et ayant parlé audit Bardel et demandé où estoit ledit Gaillard Bois, il luy fist réponse qu'il ne l'avoit point veu depuis le matin du jour précédent, alors la fille dudit Bardel dist qu'ils ne l'avoint point veu depuis le matin du jour précédent que le nommé Hamel de Frémantel l'estoit venu prendre ey qu'ils estoint sortis ensemble. Et estant venus en la paroisse de Traissaintz ches les nommés Parisys, faux sauniers, pour s'informer s'ils avoint point veu ledit Gaillard Bois et s'il n'estoit point avec eux, ou estant lesdits Parisys luy dirent qu'ils ne l'avoint point veu, excepté qu'il estoit le jour précédent au Pont Blutel à boire avec le nommé Hamel de Fremantel où ils avoint estéjusques à cinq heures après midy. Dans ce temps le nommé Lemarchand de Joué du Plain qui se trouva là, dist qu'on avoit vollé aux Senechaux deux bestes chevalines le jour précédent et comme luy déposant ne le voulait pas dire, feignant de ne pas le scavoir, ledit Parisy, père, parlant en ces termes dist : <font face="Liberation Serif, serif">"</font>Mord… Sca esté lesdits Gaillard Bois et Hamel qui ont vollé lesdits chevaux<font face="Liberation Serif, serif">" et lesdits Parisy, frères, promirent au déposant de s'en informer du costé de St Aubert ou Astis et qu'ils luy manderoient. Et le lendemain matin, luy déposant, et Louis Le Senechal, ayant monté à cheval pour faire ladit recherche, ils furent en la paroisse de Chansegré ches le nommé Beschin qui vend cabaret, auquel s'stant informé desdits Gaillard Bois et Hamel, il luy dist qu'il ne venoint plus par ce lieu là depuis un mois ou cinq sepmaines qu'ils y avoint vollé deux vaches à des particuliers de ladite paroisse, lesquelles on leur avait … ; ce qui les obligea de s'en revenir. Et ayant trouvé vendredy dernier, en ce bourg, Pierre Bardel de Mesnil Jean, ches lequel ledit Gaillard Bois se retire, auquel s'en estant informé, il luy fist réponce qu'il ne l'avoit point veu depuis ledit déposant et ce jourd'hui l'ayant encore trouvé et fait pareille demande, il luy auroit fait pareille réponce qu'il ne l'avoit point veu mais que quand il sauroit quelques choses dudit Gaillard Bois et les autres, il n'en diroit rien parce qu'ils le tueroint et est tout ce qu'il a dit scavoir.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>6 François Onfroy</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, de Ste Croix sur Orne, marchand, 32 ans </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">-dépose qu'estant en marchandise en la paroisse d'Astis vers le quinzièeme du mois d'aoust dernier, il luy fut dit par Jean Lemarchand de ladite paroisse qu'on estoit venu à la poursuitte de chevaux qu'on avoit vollés en la paroisse de Joué du Plain et de la manière qu'on les luy avoit dépeint, il avoit veu un petit garçon qui luy avoit dit qu'on luy donnoit un sol pour le mettre dehors et pour le logis qui estoit de la manière dont on luy avait dépeint un des chevaux sans autrement s'expliquer et est tout ce qu'il a dit scavoir.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>7 Pierre Huette</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, cabaretier au Pont Blutel, à Treize Saints<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a>, 45 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">-dépose qu'il y a environ ldeux mois, les nommés Gaillard Bois et Lehamel de la paroisse de Mesnil Jean et Lehamel de Fremantel, estant à boire ensemble dans la maison du déposant, l'après-midy, sur les quatre heures un certain jour, et le lendemain matin, luy déposant aorist qu'on avait vollé deux chevaux ou cavalles dans l'herbage des fermiers de monsieur d'Elezeau</font> <font face="Liberation Serif, serif">de la paroisse de Joué du Plain et est tout ce qu'il a dit scavoir.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>8 Charles Ledos</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, marchand, Loucey, 46 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">-dépose qu'il y a environ deux ans qu'il achepta à Saint Clair de la Pommeraie une cavalle à poil brun bais, les cours …, la queue blanchastre marquées en teste pour Louis et Jean Lesenechal, frères, par le prix de cent livres, et dans le mois d'aoust dernier un certain Jouis. Ledit Louis Lesenechal seroit venu ches luy déposant eluy auroit dit qu'on leur avoit vollé dans leur herbage la nuit précédente ladite cavalle avec un autre cheval à poil rouge et le pria de voulloir aller à la recherche de ses chevaux, ce qui luy accorda, et estant party à cet effet… dans la paroisse d'Astis et s'estant informé tant au sieur curé de ladite paroisse qu'autres paroissiens s'ils avoient point connaissance d'avoir veu passer les chevaux et cavalles qu'il leur distingua, et luy ayant fait réponce que non, mais qu'il y avoit deux mauvaises retraites de volleurs et faux sauniers dans ladite paroisse mais qu'il éstoit difficile d'en approcher et que les nommés Parissy, deux frères de la paroisse de Traissainz, estoint de la caballe et luy déposant s'en estoit revenu sans en rien apprendre davantage. Et environ huit jours après ledit Louis Lesenechal seroit revenu ches ledit déposant et luy auroit dit qu'il avoit eu des nouvelles de leurs chevaux et qu'ils estoint à Astis et pria luy déposant d'y aller avec luy, ce qu'il luy accorda et estant arrivés au cabaret d'Astis, plusieurs personnes dudit lieu arrivèrent autour du déposant et luy dirent en ces termes ; « Voisla le monsieur aui avoit perdu ses chevaux s'il avoit tardé au lendemain à partir, il auroit veu passer son cheval et sa cavalle, que Gaillard Bois estoit monté sur la cavalle et le nommé Lehamel sur le cheval qui alloint vers le pays de bas, et ayant resté jusques au lendemain, il arriva un particulier audit cabaret qui dist au déposant que le cheval qu'il cherchoit, n'y estoit plus mais que la cavalle y estoit encore de la manière dont il l'avoit dépeinte, mais qu'elle estoit bien émégrie et coupée sous la queue et qu'elle étoit à la Touroudière mais qu'ils ne la metoint plus au champ depuis le jeudi précédent mais qu'il n'estoit pas possible d'en a procher par ce qu'ils estoint cinq volleurs à port d'armes, ce qui obligea ledit déposant et ledit Louis Lesenechal d'aller ches le sieur d'Astis pour le prier de leur rendre service, lequel leur donna une lettre pour donner à la brigade de Condé afin d'en faire la recherche. Laquelle ils portèrent au directeur de Condé. Et ensuite retournèrent et n'en a plus entendu parler ... et est tout ce qu'il a dit scavoir.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>9 Charles Leguerney</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, prêtre, de Sepvrey, 55 ans </font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>10 Michel Pierre</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, laboureur, de Sepvrey, 74 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>11 François de Gautier</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, escuyer, sieur de Montreuil, de Sepvrey, 45 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>12 François Lanson</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, laboureur, de Mesnil Jean, 35 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">-dépose qu'il connaît le nommé Hamel, voiturier de charée et de charbon pour estre mal famé sans pourtant connoistre de son chef qu'il ait commis aucune mauvaise action, le connoist seulement pour l'avoir veu plussieurs [fois] l'année présente et précédente avec le nommé Guillard Bois en divers endroitz passant et repassant, les avoir veu boire au cabaret de Saint Malo il y a un an et plus et est tout ce qu'il a dit scavoir.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif"><b>13 Jacques Morand</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, boullenger, de Saint Malo<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote4anc" href="#sdfootnote4sym"><sup>4</sup></a>, 57 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">-dépose qu'il y a environ dix huit mois qu'estant cabaretier en ladite paroisse de St Malo, ledit Gaillard Bois a beu dans son cabaret trois à quatre fois tant pendant le mois d'aoust que dans l'hiver avec le nommé Hamel et un breton qu'ils nommoint Tout Rond, qui se disoit de la paroisse de Fresnes proche de Vire, a connoissance que ledit Hamel se nommoit communément Grillon et que lesdits Gaillard Bois et luy ont la réputation d'estre des fripons et est tout ce qu'il a dit scavoir.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">14 </font><font face="Liberation Serif, serif"><b>François David</b></font><font face="Liberation Serif, serif">, boullenger, de Saint Malo, 45 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">15 <b>Jacqueline Houyer</b>, femme de François David, boullenger toillier, de St Malo, 40 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">16 <b>Gabriel Bourgerie</b>, Meunier au moulin de Bernay<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote5anc" href="#sdfootnote5sym"><sup>5</sup></a>, 40 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">17 <b>Marin Delarivière</b>, maitre charbonnier, de la Fresnaye au Sauvage, 30 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">18 <b>Jean Jouenne</b>, laboureur, de Mesnil Jean, 48 ans</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; font-style: normal; line-height: 100%;"> <font face="Liberation Serif, serif">19 <b>Guillaume Lair</b>, sieur de chapelles longchamps, de Putanges, 35 ans , etc (vues 336 à 377)</font></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center">***</p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"><br></p> <p><span style="font-style: italic;">En 1715,</span><span style="font-style: italic;"> lecture est donnée </span><span style="font-style: italic;">à Gaillard Bois</span><span style="font-style: italic;"> des témoignages, témoignages qu'il réfute losqu'ils l'accusent.</span> <br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"><br></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> <span style="font-style: normal;">*</span></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="center"> <span style="font-style: normal;">* *</span></p> <p><p style="margin-bottom: 0cm; font-variant: normal; line-height: 100%; text-decoration: none;" align="left"> <i><b>Notes :</b></i></p> <p class="sdfootnote" style="margin-bottom: 0.5cm;"><br> <br></p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote" style="margin-bottom: 0.5cm;"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1 </a>Pour cavales (en Normandie le ch peut se prononcer « q »)</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote" style="margin-left: 0cm; text-indent: 0cm;"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a> <a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=36578&page=306">AD61 4BP282</a></p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a> Paroisse rattachée à Batilly</p> </div> <div id="sdfootnote4"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote4sym" href="#sdfootnote4anc">4</a> Paroisse rattachée à la Fresnaye-au-Sauvage</p> </div> <div id="sdfootnote5"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote5sym" href="#sdfootnote5anc">5</a> Paroisse rattachée à Batilly</p> </div> </body> Argentan 1755-2017 http://dozeville.free.fr/spip.php?article486 <dl class='spip_document_562 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Argentan_justice_bis.jpg' width='700' height='277' alt='JPEG - 18.6 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>Le chateau d'Argentan devenu Palais de justice</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>Avec la Chapelle St Nicolas devenue office du tourisme. </dd> </dl> <dl class='spip_document_567 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/chapelle_St_Nicolas_bis.jpg' width='700' height='302' alt='JPEG - 19.6 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>Chapelle St Nicolas</strong></dt> </dl> <dl class='spip_document_563 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Argentan_ex_mairie_bis.jpg' width='700' height='567' alt='JPEG - 36.8 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>L'ancienne mairie, dit-on.</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>Rue du grand carrefour - Place Henri IV </dd> </dl> <dl class='spip_document_564 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Argentan_place_henri_IV.jpg' width='633' height='429' alt='JPEG - 31.3 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>Une boutique</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>Rue du grand carrefour - Place Henri IV </dd> </dl> <dl class='spip_document_565 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Argentan_place_aux_chevaux.jpg' width='700' height='492' alt='JPEG - 42 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>Maison particulière</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>Place aux chevaux - Place Mahé </dd> </dl> <dl class='spip_document_566 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Argentan_grande_rue.jpg' width='700' height='231' alt='JPEG - 17.5 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>Maison particulière</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>Grande rue - Rue Paul Boschet </dd> </dl> <h3 class="spip">Pourquoi ne pas y faire une petite ballade ?</h3> Sat, 15 Jul 2017 15:50:34 +0200 dozeville <dl class='spip_document_562 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Argentan_justice_bis.jpg' width='700' height='277' alt='JPEG - 18.6 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>Le chateau d'Argentan devenu Palais de justice</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>Avec la Chapelle St Nicolas devenue office du tourisme. </dd> </dl> <dl class='spip_document_567 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/chapelle_St_Nicolas_bis.jpg' width='700' height='302' alt='JPEG - 19.6 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>Chapelle St Nicolas</strong></dt> </dl> <dl class='spip_document_563 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Argentan_ex_mairie_bis.jpg' width='700' height='567' alt='JPEG - 36.8 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>L'ancienne mairie, dit-on.</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>Rue du grand carrefour - Place Henri IV </dd> </dl> <dl class='spip_document_564 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Argentan_place_henri_IV.jpg' width='633' height='429' alt='JPEG - 31.3 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>Une boutique</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>Rue du grand carrefour - Place Henri IV </dd> </dl> <dl class='spip_document_565 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Argentan_place_aux_chevaux.jpg' width='700' height='492' alt='JPEG - 42 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>Maison particulière</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>Place aux chevaux - Place Mahé </dd> </dl> <dl class='spip_document_566 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Argentan_grande_rue.jpg' width='700' height='231' alt='JPEG - 17.5 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>Maison particulière</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>Grande rue - Rue Paul Boschet </dd> </dl> <h3 class="spip">Pourquoi ne pas y faire une petite ballade ?</h3> 1684 les déboires de Jacques Despierres à Argentan http://dozeville.free.fr/spip.php?article485 <dl class='spip_document_561 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/st_germain_tatbernacle.jpg' width='700' height='933' alt='JPEG - 58.8 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>Eglise St Germain : l'autel.</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>Réalisation de Me Jacques Despierres (partielle ou totale ?) - vers 1684 </dd> </dl> <p><body></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Les gents du Roy, qui ont eu coigna<i>n</i>tion<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">du procès intenté de la part des gardes</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">et jurés des menuissiers de cette ville</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">à l'encontre de Jacques Despierres m<i>aîtr</i>e</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">sculpteur et architecte, demeurant en</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">cette ville. Lad<i>ite</i> instante commençant</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">par exploit de Jean Visage, de visite dans</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">la maison dud<i>it</i> Despierres, avec assignation</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">à luy faite le douzième de <i>septem</i>bre</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">dernier pour \ce/ voir condamner à la confisca<i>ti</i>on</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">des meubles sur luy saisis ensemble, de la</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">requeste présentée par led<i>it</i> Despierres</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">le 24<sup>e</sup> de ce mois tendante à ce que veu</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">la capacité notoire dans l'art de sculpture</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">et architecture dont il a donné des marques</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">en plusieurs édifices publicqs et contretables</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">et tabernacles de bois qu'il a faits tant</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">en la ville de Sées <strike>que</strike> aux églises de</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">l'abbaye de S<i>ain</i>t Martin et de la chapelle</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">de la mission, qu'en l'église S<i>ain</i>t Germain de</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">cette ville dont il a fait la contretable</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">de careau et marbre avec le tabernacle de</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">bois, il plaise à justice <strike>à justice</strike> luy</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">permettre de travailler en cette ville</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">pour l'utilité et service du publicq en</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">qualité de maistre menuisier. Lad<i>ite</i> requeste</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">signifiée aux d<i>its</i> m<i>aistr</i>es et jurés desdits</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">menuissiers le 25<sup>e</sup> dud<i>it</i> mois avec</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">assignation à comparoir en ce greffe le</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">lendemain pour procéder sur les [faits]</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">à quoy lesd<i>its</i> jurés des menuissiers n'ayant</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">fait aucune responce ny forme de</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">contestation depuis led<i>it</i> jour.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Je n'empesche pour le Roy, veu la</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">capacité notoire dud<i>it </i>Despierres, iceluy</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">estre receu à travailler en qualité de</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">m<i>ais</i>tre menuissier en donnant par luy</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">deux livres de sire pour servir à l'hostel de</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">S<i>ain</i>t Servais, patron des menuissiers et faisant</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">droit sur l'action desd<i>its </i><span style="font-style: normal;">menuissiers, que led</span><i>it</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;">Despierres soit condamné en soixante</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;">sols pour tous intérest et dépends suivant</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;">nos sentences précédentes pour avoir</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><span style="font-style: normal;">travaillé auparavant </span><strike><span style="font-style: normal;">no</span></strike><span style="text-decoration: none;"><span style="font-style: normal;"> </span></span><span style="text-decoration: none;"><span style="font-style: normal;">ce </span></span><span style="text-decoration: none;"><span style="font-style: normal;">jour</span></span><span style="font-style: normal;"> aux </span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><span style="font-style: normal;">ouvrages de la menuisserie. Ce 30</span><sup><span style="font-style: normal;">e</span></sup></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;">octobre 1684</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;">De Viel</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;">Veu la conclusion cy-dessus et le tout délibéré</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><span style="font-style: normal;">Nous avons led</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> Despierres condanné pour</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;">soixante sols pour tous intherests et</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><span style="font-style: normal;">despens vers lesd</span><i>its</i><span style="font-style: normal;"> menuisiers, et</span><span style="font-style: normal;">c </span><span style="font-style: normal;"> faisant<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a><a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a></span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%; text-align: center;"> *</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%; text-align: center;">* *</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%; text-align: left;"><span style="text-decoration: underline; font-weight: bold;">Notes :</span><br></p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a>Mot inconnu, sans doute pour <font face="Liberation Serif, serif">"</font>connaissance<font face="Liberation Serif, serif">"</font></p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a>Manque la fin</p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a><a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=35909&page=109">AD61 4BP337</a></p> </div> </body> Sun, 09 Jul 2017 18:15:10 +0200 dozeville <dl class='spip_document_561 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/st_germain_tatbernacle.jpg' width='700' height='933' alt='JPEG - 58.8 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>Eglise St Germain : l'autel.</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>Réalisation de Me Jacques Despierres (partielle ou totale ?) - vers 1684 </dd> </dl> <p><body></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Les gents du Roy, qui ont eu coigna<i>n</i>tion<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">du procès intenté de la part des gardes</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">et jurés des menuissiers de cette ville</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">à l'encontre de Jacques Despierres m<i>aîtr</i>e</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">sculpteur et architecte, demeurant en</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">cette ville. Lad<i>ite</i> instante commençant</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">par exploit de Jean Visage, de visite dans</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">la maison dud<i>it</i> Despierres, avec assignation</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">à luy faite le douzième de <i>septem</i>bre</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">dernier pour \ce/ voir condamner à la confisca<i>ti</i>on</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">des meubles sur luy saisis ensemble, de la</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">requeste présentée par led<i>it</i> Despierres</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">le 24<sup>e</sup> de ce mois tendante à ce que veu</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">la capacité notoire dans l'art de sculpture</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">et architecture dont il a donné des marques</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">en plusieurs édifices publicqs et contretables</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">et tabernacles de bois qu'il a faits tant</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">en la ville de Sées <strike>que</strike> aux églises de</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">l'abbaye de S<i>ain</i>t Martin et de la chapelle</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">de la mission, qu'en l'église S<i>ain</i>t Germain de</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">cette ville dont il a fait la contretable</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">de careau et marbre avec le tabernacle de</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">bois, il plaise à justice <strike>à justice</strike> luy</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">permettre de travailler en cette ville</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">pour l'utilité et service du publicq en</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">qualité de maistre menuisier. Lad<i>ite</i> requeste</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">signifiée aux d<i>its</i> m<i>aistr</i>es et jurés desdits</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">menuissiers le 25<sup>e</sup> dud<i>it</i> mois avec</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">assignation à comparoir en ce greffe le</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">lendemain pour procéder sur les [faits]</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">à quoy lesd<i>its</i> jurés des menuissiers n'ayant</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">fait aucune responce ny forme de</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">contestation depuis led<i>it</i> jour.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Je n'empesche pour le Roy, veu la</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">capacité notoire dud<i>it </i>Despierres, iceluy</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">estre receu à travailler en qualité de</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">m<i>ais</i>tre menuissier en donnant par luy</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">deux livres de sire pour servir à l'hostel de</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">S<i>ain</i>t Servais, patron des menuissiers et faisant</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">droit sur l'action desd<i>its </i><span style="font-style: normal;">menuissiers, que led</span><i>it</i></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;">Despierres soit condamné en soixante</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;">sols pour tous intérest et dépends suivant</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;">nos sentences précédentes pour avoir</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><span style="font-style: normal;">travaillé auparavant </span><strike><span style="font-style: normal;">no</span></strike><span style="text-decoration: none;"><span style="font-style: normal;"> </span></span><span style="text-decoration: none;"><span style="font-style: normal;">ce </span></span><span style="text-decoration: none;"><span style="font-style: normal;">jour</span></span><span style="font-style: normal;"> aux </span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><span style="font-style: normal;">ouvrages de la menuisserie. Ce 30</span><sup><span style="font-style: normal;">e</span></sup></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;">octobre 1684</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;">De Viel</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;">Veu la conclusion cy-dessus et le tout délibéré</p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><span style="font-style: normal;">Nous avons led</span><i>it</i><span style="font-style: normal;"> Despierres condanné pour</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; font-style: normal; line-height: 100%;">soixante sols pour tous intherests et</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><span style="font-style: normal;">despens vers lesd</span><i>its</i><span style="font-style: normal;"> menuisiers, et</span><span style="font-style: normal;">c </span><span style="font-style: normal;"> faisant<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a><a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a></span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%; text-align: center;"> *</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%; text-align: center;">* *</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%; text-align: left;"><span style="text-decoration: underline; font-weight: bold;">Notes :</span><br></p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a>Mot inconnu, sans doute pour <font face="Liberation Serif, serif">"</font>connaissance<font face="Liberation Serif, serif">"</font></p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a>Manque la fin</p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a><a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=35909&page=109">AD61 4BP337</a></p> </div> </body> 1500 Le miracle de Ste Opportune à Almenêches http://dozeville.free.fr/spip.php?article482 <dl class='spip_document_558 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/H3383_0003modifie2-3.jpg' width='1599' height='897' alt='JPEG - 172.2 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>Le document original (en-tête)</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>Texte en latin sur parchemin, en rouleau à l'origine. </dd> </dl> <p><body></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">A l'honneur et gloire de Dieu, le père tout puissant, et de la bienheureuse vierge Opportune<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a>, autrefois abbesse <strike>de l'abbaye de </strike>vénérable monastère Sainte Marie d'Almenêches.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Le lundi d'après la fête de la très S<i>ain</i>te Trinité, 15<sup>e </sup>jour \de juin/ de l'an 1500, Jeanne, femme de Jean Julien d'Almenêches, après bien des peines et des douleurs, accoucha vers les trois heures après-midi d'un enfant dans lequel il ne paroissoit aucun signe de vie.<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a> Quelques femmes l'enterrèrent en terre prophane auprès de la maison dudit Julien et il y demeura l'espace d'une demie heure. Ce qui étant venu à la connaissance de Madame Marie D'Alençon, abbesse d'Almenêches, elle voua led<i>it </i>enfant à Dieu et à S<i>ain</i>te Opportune et ordonna aussitôt qu'on allât l'exhumer et qu'on le lui apportât. Ce qui ayant été exécuté, elle le fit mettre, sur le champ, sur l'autel de S<i>ain</i>te Opportune situé dans l'église abbatiale de S<i>ain</i>te Marie d'Almenêches et s'étant mise dévotement en prières avec ses religieuses, des prêtres et plusieurs personnes de l'un et l'autre sexe, addressants leurs prières à Dieu et à S<i>ain</i>te Opportune. Led<i>it</i> enfant qui avoit demeuré en terre l'espace de tems susdit, sans aucun souffle de vie, donna des signes de vie, sa chair s'échauffa <strike>et</strike> prit une couleur vermeille et palpita. Il receut ensuite le saint baptême et ayant ainsi vécu jusqu'au milieu de la nuit suivante, il rendit à son créateur l'esprit qu'il lui avoit remis dans son corps. Cet événement ayant été rapporté à Messieurs les officiers de révérend père en Dieu, Monseigneur Gilles de Laval, évêque de Sées et désirant sur ce scavoir la bérité, Monsieur Robert De la Corbière, official et vicaire dud<i>it</i> révérend père, et Monsieur Noël Manchon, promoteur de la ditte cour, ont entendu exactement et en particulier les témoins suivants :</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%; text-align: center;"><font face="Arial, sans-serif">Premièrement</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Marie d'Alençon, abbesse dudit lieu d'Almenêches et les religieuses de lad<i>ite</i> abbaye ayant toutes été entendues secrètement et les unes après les autres, ont déposé que l'énoncé cy-dessus contenoit vérité.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%; text-align: center;"><font face="Arial, sans-serif">Autres témoins entendus sur ledit événement :</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Massine, fille de feu Jean Lehoux de St Germain de Montgommery, du diocèse de Lisieux, après avoir prêté serment, a déposé que ledit lundi, par ordre <strike>led</strike><strike><i>it</i></strike> de lad<i>ite </i>abbesse dont elle est domestique, elle se transporta sur le lieu où étoit enterré led<i>it</i> enfant qu'elle, déposante, exhuma en présence de sa mère, de la femme de Jean Dupuys et de Jeanne La Contecte, qu'elles le mirent ensuite auprès du feu dud<i>it</i> Julien, et, après quil y eut été quelque tems, elle, déposante, le prit entre ses bras pour le porter à lad<i>ite</i> Abbesse comme elle l'avoit ordonné. Qu'en chemin faisant, elle s'aperçeut que le sang revenoit peu à peu sur le visage dud<i>it</i> enfant, ce que elle, déposante, fit remarquer aux dittes femmes qui étoient avec elle, qu'ensuite, étant arrivé à lad<i>ite</i> abbaye, elle, déposante, présenta led<i>it</i> enfant à lad<i>ite</i> Abbesse qui lui ordonna de le mettre entre les mains de Jeanne Picarde, sa domestique, qui fut la placer sur l'autel de S<i>ain</i>te Opportune sur lequel il resta presque l'espace de deux heures. Interrogée si il a paru dans led<i>it </i>enfant quelque signe de vie, a répondu que comme le sang s'est multiplié sur son visage, aussi ses veines se remplissoient de sang et lui battoient. Interrogée comment elle le scait, a répondu parce qu'elle l'a vu, touché. Et a dit ne scavoir autre chose.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Jeanne, fille de feu Jean Lepicart, interrogée le même jour, a déposé qu'il est vray que ledit enfant lui a été mis entre les mains et qu'elle l'a placé sur led<i>it</i> autel et que lorsqu'il y étoit, elle a aperçut du sang sur son visage et a dit ne rien scavoir sur le reste.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Maitre Pierre Boucher, prêtre, curé d'une des deux portions d'Almenêches et du château, a déposé sur les saints ordres qu'il a vu led<i>it</i> enfant sur led<i>it </i>autel, qu'il la touché plusieurs fois, mettant ses mains sur sa tête, sur son visage et sur les autres parties de son corps, lesquelles il trouvoit chaudes et que la veine de la temple se remuoit, que son visage était vermeil aussi bien quetout son corps et que dans cet état là, on ne l'auroit jamais cru mort, que lui, déposant, croit en conscience que ledit enfant étoit en vie et qu'il lui semble que lorsque Monsieur Jean Blachère, autrement cousin, chapelain de lad<i>ite</i> abbaye a apporté le chef de Sainte Opportune, ledit enfant a paru siller ouvert les yeux en les sillant, mais qu'il n'est pas certain de ce fait là.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">M<i>onsieu</i>r Richard Martin, curé d'une portion d'Almenêches, après avoir juré, a déposé comme le précédent, et qu'il paroissoit des signes de vie dans la chaleur, la couleur vermeille et dans le <strike>batt</strike> mouvement de la veine de la temple dud<i>it</i> enfant.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">M<i>onsieu</i>r Jean Boschere, curé de Pont de Vie<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a>, dans le diocèse de Lisieux, a déposé comme les précédents et, en outre, qu'il a vu sortir de l'eau de la bouche dud<i>it</i> enfant quoiqu'il eût la tête assez élevée.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Hilaire, femme de Jean Dupuys, agée de 30 ans, de la paroisse de Silly a déposé qu'elle étoit présente lorsque lad<i>ite</i> femme de Jean Julien accoucha dudit enfant, lequel, des femmes gardèrent, avant que de l'inhumer, l'espace de près de quatre heures et que, comme il ne paroissoit aucun signe de vie, elles l'enterrèrent assez profond en terre prophane dans laquelle il demeura l'espace d'une demie heure et qu'ensuite, suivant l'ordre de lad<i>ite</i> abbesse qui leur avoit envoyé une certaine fille nommée Massine, elles l'exhumèrent et l'apportèrent à lad<i>ite</i> abbesse qui le fit présenter à l'image de S<i>ain</i>te Opportune sur un autel situé dans led<i>it</i> lieu d'Almenêches, que ledit enfant étant sur ledit autel, elle, déposante,vit que son visage devint vermeil et s'aperceut que ses veines se remuoient, qu'il étoit plus beau, sur led<i>it</i> autel, et après qu'il fut exhumé qu'il n'étoit lorsqu'on l'enterra, parce que, quand il sortit du ventre de sa mère, il avait un abcez dans la gorge qui s'étendoit le long du col jusqu'à la poitrine et plusieurs vessies pleines d'eau comme des brûlures, et, quayant été déterré, il avoit peu à peu guéry et qu'ainsi il ne paroissoit rien de malsain et de désagréable sut tout son corps, qu'au contraire, il étoit beau de visage et sain par tout le corps, qu'elle croit en conscience que led<i>it</i> enfant étoit vivant et que c'étoit par l'intercession de S<i>ain</i>te Opportune que la vie lui avoit été rendue. Outre les choses cy-dessus, lad<i>ite</i> déposante s'étant ressouvenue, a déposé qu'elle avoit touché, à la sortie de la sépulture, à la langue dud<i>it </i>enfant qui étoit attachée au palais, qu'elle l'en avoit retirée et qu'ensuite parce qu'elle s'y étoit encore attachée et l'en avait retirée une seconde fois et l'avoit fait tomber dans l'endroit de la bouche où elle doit être naturellement. Et a dit ne scavoir autre chose.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Jean Nicolle, d'Almenêches, agé de 36 ans a déposé comme le curé dud<i>it </i>lieu.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Robert Soulone, d'Almenêches, marié, âgé de 40 ans, a déposé et dit comme lesd<i>its</i> curés et, en outre, a déposé avoir vu led<i>it</i> enfant, qu'on avoit apporté dud<i>it</i> autel auprès du feu de la cuisine abbatiale, deux fois palpiter et remuer les lèvres et la tête. Et croit en conscience que led<i>it</i> enfant avoit vie.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Olivier Malherbe, cuisinier de ladite abbaye, âgé de 50 ans, a déposé comme le précédent. Et, en outre, qu'il a vu mourir, lad<i>ite</i> nuit, led<i>it</i> enfant dans lad<i>ite </i>cuisine. Et qu'avant qu'il mourut, il l'a vu trois fois palpiter et tressaillir. Et qu'il a vu descendre dans la partie inférieure de la bouche, la langue dudit enfant qui étoit attachée au palais. Et, enfin, il a remarqué dans ledit enfant, tous les signes de vie <strike>qu'on remarque</strike> qui se trouvent dans les autres enfants.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Richard Pitel, d'Almenêches, âgé de 40 ans, a déposé comme les curés. Et, en outre, qu'il a vu led<i>it</i> enfant bailler ou palpiter deux fois dans lad<i>ite</i> cuisine. Et qu'il croit en conscience que led<i>it</i> enfant étoit vivant.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Marguerite Bouchere, agée de 14 ans, a vu ledit enfant remuer les lèvres dans lad<i>ite</i> cuisine.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Demoiselle Guillemine Vincent, âgée de 35 ans, a déposé comme les curés.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Ysembert Chesnel , d'Almenêches, agé de <strike>25 ans</strike> de 26 ans, a déposé qu'il a vu led<i>it</i> enfant bailler deux fois et donner des signes de vie dans lad<i>ite</i> cuisine. Et qu'il étoit qu'il n'étoit pas alors mort, qu'il mourut <strike>dans la suite </strike>ensuite, mais qu'il n'étoit pas présent quand cela arriva. Et a dit ne scavoir autre chose.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Jeanne, veuve de Jean Lehoux de S<i>ain</i>t-Germain-de-Montgommery du diocèse de Lisieux, a déposé qu 'elle étoit présente à la naissance dudit enfant. Et a déposé de la même manière qu'Hilaire cy-dessus nommée. Et, en outre, qu'elle étoit présente lorsque led<i>it</i> enfant pleura dans lad<i>ite</i> cuisine où on l'avoit porté, qu'elle mit sa main sur la fontaine de la tête dud<i>it</i> enfant et qu'elle s'aperçeut trois fois qu'elle se remuoit, autrement que la fontaine luis battoit, mais qu'elle ne l'a pas vu mourir. Et qu'elle croit, en vérité, qu'il étoit vivant. Et a dit ne scavoir autre chose.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Ysabelle, femme de Jean Jousse, âgée de 25 ans, d'Hyemes<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote4anc" href="#sdfootnote4sym"><sup>4</sup></a>, a déposé avoir été présente lorsqu'on mit led<i>it </i>enfant sur l'autel de Sainte Opportune. Et qu'elle déposante, ayant porté sa main sur led<i>it</i> enfant, avoit sorti la veine de la temple se remuer, qu'au commencement led<i>it </i>enfant avoit la bouche ouverte, qu'il l'avoit ensuite fermée et qu'il en étoit sorti de l'eau. Que ledit enfant était chaud, coloré d'une couleur vive et qu'il avoit dessignes de vie. Qu'elle le vit ensuite, le lendemain matin mort mais qu'il n'avoit pas la même couleur qu'auparavant. Et qu'elle croit en conscience que ledit enfant avoit de la vie lorsqu'il étoit sur led<i>it</i> autel. Et a dit ne scavoir autre chose.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Nous, official et vicaire susdit, pour rendre témoignage à la vérité, nous étant transporté audit monastère, assistés de vénérable homme maître Noël Manchon, promoteur des causes de notre cour, nous nous sommes soigneusement informé aux témoins cy-dessus nommés de la naissance, sépulture, vie et mort dud<i>it </i>enfant. Et lesd<i>its</i> témoins nous ont fermement et constamment rapporté ce qui est contenu dans leurs d épositions et nous certifions à tous ceux à qui il apartiendra et à tous les fidèles en Jésus-Christ que l'énoncé et les dépositions cy-dessus sont conformes à la vérité. En foy de quoy, nous avons fait apposer au présent rouleau, le sceau de notre vicariat le 21 jour de juin de l'an 1500.<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote5anc" href="#sdfootnote5sym"><sup>5</sup></a></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="center"> <font face="Arial, sans-serif">*</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="center"><font face="Arial, sans-serif">* *</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif"><u>Notes :</u></font></p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a>Sainte Opportune, née à Exmes près d'Argentan, était abbesse de Monastériolum situé pense-t-on à Montreuil-la-Cambe. On lui attribua plusieurs miracles au point qu'elle a mérité le titre de « Thaumaturge de la Normandie ». Elle serait morte en 770 en apprenant la mort de son frère Chrodegrand ou Godegrand, évêque de Sées.</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a>Johanna uxor Johannis Julien de Almenesches post graves augustias peperit die lune post festum Sancte trinitas decima quinta mensis junis anno domini millessimo … (voir l'image)</p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a>Rattachée à Vimoutiers en 1831</p> </div> <div id="sdfootnote4"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote4sym" href="#sdfootnote4anc">4</a>Exmes</p> </div> <div id="sdfootnote5"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote5sym" href="#sdfootnote5anc">5</a>AD61 H3383</p> </div> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p></body></p> Fri, 07 Jul 2017 17:17:55 +0200 dozeville <dl class='spip_document_558 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/H3383_0003modifie2-3.jpg' width='1599' height='897' alt='JPEG - 172.2 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>Le document original (en-tête)</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:350px;'>Texte en latin sur parchemin, en rouleau à l'origine. </dd> </dl> <p><body></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">A l'honneur et gloire de Dieu, le père tout puissant, et de la bienheureuse vierge Opportune<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a>, autrefois abbesse <strike>de l'abbaye de </strike>vénérable monastère Sainte Marie d'Almenêches.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Le lundi d'après la fête de la très S<i>ain</i>te Trinité, 15<sup>e </sup>jour \de juin/ de l'an 1500, Jeanne, femme de Jean Julien d'Almenêches, après bien des peines et des douleurs, accoucha vers les trois heures après-midi d'un enfant dans lequel il ne paroissoit aucun signe de vie.<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a> Quelques femmes l'enterrèrent en terre prophane auprès de la maison dudit Julien et il y demeura l'espace d'une demie heure. Ce qui étant venu à la connaissance de Madame Marie D'Alençon, abbesse d'Almenêches, elle voua led<i>it </i>enfant à Dieu et à S<i>ain</i>te Opportune et ordonna aussitôt qu'on allât l'exhumer et qu'on le lui apportât. Ce qui ayant été exécuté, elle le fit mettre, sur le champ, sur l'autel de S<i>ain</i>te Opportune situé dans l'église abbatiale de S<i>ain</i>te Marie d'Almenêches et s'étant mise dévotement en prières avec ses religieuses, des prêtres et plusieurs personnes de l'un et l'autre sexe, addressants leurs prières à Dieu et à S<i>ain</i>te Opportune. Led<i>it</i> enfant qui avoit demeuré en terre l'espace de tems susdit, sans aucun souffle de vie, donna des signes de vie, sa chair s'échauffa <strike>et</strike> prit une couleur vermeille et palpita. Il receut ensuite le saint baptême et ayant ainsi vécu jusqu'au milieu de la nuit suivante, il rendit à son créateur l'esprit qu'il lui avoit remis dans son corps. Cet événement ayant été rapporté à Messieurs les officiers de révérend père en Dieu, Monseigneur Gilles de Laval, évêque de Sées et désirant sur ce scavoir la bérité, Monsieur Robert De la Corbière, official et vicaire dud<i>it</i> révérend père, et Monsieur Noël Manchon, promoteur de la ditte cour, ont entendu exactement et en particulier les témoins suivants :</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%; text-align: center;"><font face="Arial, sans-serif">Premièrement</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Marie d'Alençon, abbesse dudit lieu d'Almenêches et les religieuses de lad<i>ite</i> abbaye ayant toutes été entendues secrètement et les unes après les autres, ont déposé que l'énoncé cy-dessus contenoit vérité.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%; text-align: center;"><font face="Arial, sans-serif">Autres témoins entendus sur ledit événement :</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Massine, fille de feu Jean Lehoux de St Germain de Montgommery, du diocèse de Lisieux, après avoir prêté serment, a déposé que ledit lundi, par ordre <strike>led</strike><strike><i>it</i></strike> de lad<i>ite </i>abbesse dont elle est domestique, elle se transporta sur le lieu où étoit enterré led<i>it</i> enfant qu'elle, déposante, exhuma en présence de sa mère, de la femme de Jean Dupuys et de Jeanne La Contecte, qu'elles le mirent ensuite auprès du feu dud<i>it</i> Julien, et, après quil y eut été quelque tems, elle, déposante, le prit entre ses bras pour le porter à lad<i>ite</i> Abbesse comme elle l'avoit ordonné. Qu'en chemin faisant, elle s'aperçeut que le sang revenoit peu à peu sur le visage dud<i>it</i> enfant, ce que elle, déposante, fit remarquer aux dittes femmes qui étoient avec elle, qu'ensuite, étant arrivé à lad<i>ite</i> abbaye, elle, déposante, présenta led<i>it</i> enfant à lad<i>ite</i> Abbesse qui lui ordonna de le mettre entre les mains de Jeanne Picarde, sa domestique, qui fut la placer sur l'autel de S<i>ain</i>te Opportune sur lequel il resta presque l'espace de deux heures. Interrogée si il a paru dans led<i>it </i>enfant quelque signe de vie, a répondu que comme le sang s'est multiplié sur son visage, aussi ses veines se remplissoient de sang et lui battoient. Interrogée comment elle le scait, a répondu parce qu'elle l'a vu, touché. Et a dit ne scavoir autre chose.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Jeanne, fille de feu Jean Lepicart, interrogée le même jour, a déposé qu'il est vray que ledit enfant lui a été mis entre les mains et qu'elle l'a placé sur led<i>it</i> autel et que lorsqu'il y étoit, elle a aperçut du sang sur son visage et a dit ne rien scavoir sur le reste.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Maitre Pierre Boucher, prêtre, curé d'une des deux portions d'Almenêches et du château, a déposé sur les saints ordres qu'il a vu led<i>it</i> enfant sur led<i>it </i>autel, qu'il la touché plusieurs fois, mettant ses mains sur sa tête, sur son visage et sur les autres parties de son corps, lesquelles il trouvoit chaudes et que la veine de la temple se remuoit, que son visage était vermeil aussi bien quetout son corps et que dans cet état là, on ne l'auroit jamais cru mort, que lui, déposant, croit en conscience que ledit enfant étoit en vie et qu'il lui semble que lorsque Monsieur Jean Blachère, autrement cousin, chapelain de lad<i>ite</i> abbaye a apporté le chef de Sainte Opportune, ledit enfant a paru siller ouvert les yeux en les sillant, mais qu'il n'est pas certain de ce fait là.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">M<i>onsieu</i>r Richard Martin, curé d'une portion d'Almenêches, après avoir juré, a déposé comme le précédent, et qu'il paroissoit des signes de vie dans la chaleur, la couleur vermeille et dans le <strike>batt</strike> mouvement de la veine de la temple dud<i>it</i> enfant.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">M<i>onsieu</i>r Jean Boschere, curé de Pont de Vie<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a>, dans le diocèse de Lisieux, a déposé comme les précédents et, en outre, qu'il a vu sortir de l'eau de la bouche dud<i>it</i> enfant quoiqu'il eût la tête assez élevée.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Hilaire, femme de Jean Dupuys, agée de 30 ans, de la paroisse de Silly a déposé qu'elle étoit présente lorsque lad<i>ite</i> femme de Jean Julien accoucha dudit enfant, lequel, des femmes gardèrent, avant que de l'inhumer, l'espace de près de quatre heures et que, comme il ne paroissoit aucun signe de vie, elles l'enterrèrent assez profond en terre prophane dans laquelle il demeura l'espace d'une demie heure et qu'ensuite, suivant l'ordre de lad<i>ite</i> abbesse qui leur avoit envoyé une certaine fille nommée Massine, elles l'exhumèrent et l'apportèrent à lad<i>ite</i> abbesse qui le fit présenter à l'image de S<i>ain</i>te Opportune sur un autel situé dans led<i>it</i> lieu d'Almenêches, que ledit enfant étant sur ledit autel, elle, déposante,vit que son visage devint vermeil et s'aperceut que ses veines se remuoient, qu'il étoit plus beau, sur led<i>it</i> autel, et après qu'il fut exhumé qu'il n'étoit lorsqu'on l'enterra, parce que, quand il sortit du ventre de sa mère, il avait un abcez dans la gorge qui s'étendoit le long du col jusqu'à la poitrine et plusieurs vessies pleines d'eau comme des brûlures, et, quayant été déterré, il avoit peu à peu guéry et qu'ainsi il ne paroissoit rien de malsain et de désagréable sut tout son corps, qu'au contraire, il étoit beau de visage et sain par tout le corps, qu'elle croit en conscience que led<i>it</i> enfant étoit vivant et que c'étoit par l'intercession de S<i>ain</i>te Opportune que la vie lui avoit été rendue. Outre les choses cy-dessus, lad<i>ite</i> déposante s'étant ressouvenue, a déposé qu'elle avoit touché, à la sortie de la sépulture, à la langue dud<i>it </i>enfant qui étoit attachée au palais, qu'elle l'en avoit retirée et qu'ensuite parce qu'elle s'y étoit encore attachée et l'en avait retirée une seconde fois et l'avoit fait tomber dans l'endroit de la bouche où elle doit être naturellement. Et a dit ne scavoir autre chose.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Jean Nicolle, d'Almenêches, agé de 36 ans a déposé comme le curé dud<i>it </i>lieu.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Robert Soulone, d'Almenêches, marié, âgé de 40 ans, a déposé et dit comme lesd<i>its</i> curés et, en outre, a déposé avoir vu led<i>it</i> enfant, qu'on avoit apporté dud<i>it</i> autel auprès du feu de la cuisine abbatiale, deux fois palpiter et remuer les lèvres et la tête. Et croit en conscience que led<i>it</i> enfant avoit vie.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Olivier Malherbe, cuisinier de ladite abbaye, âgé de 50 ans, a déposé comme le précédent. Et, en outre, qu'il a vu mourir, lad<i>ite</i> nuit, led<i>it</i> enfant dans lad<i>ite </i>cuisine. Et qu'avant qu'il mourut, il l'a vu trois fois palpiter et tressaillir. Et qu'il a vu descendre dans la partie inférieure de la bouche, la langue dudit enfant qui étoit attachée au palais. Et, enfin, il a remarqué dans ledit enfant, tous les signes de vie <strike>qu'on remarque</strike> qui se trouvent dans les autres enfants.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Richard Pitel, d'Almenêches, âgé de 40 ans, a déposé comme les curés. Et, en outre, qu'il a vu led<i>it</i> enfant bailler ou palpiter deux fois dans lad<i>ite</i> cuisine. Et qu'il croit en conscience que led<i>it</i> enfant étoit vivant.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Marguerite Bouchere, agée de 14 ans, a vu ledit enfant remuer les lèvres dans lad<i>ite</i> cuisine.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Demoiselle Guillemine Vincent, âgée de 35 ans, a déposé comme les curés.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Ysembert Chesnel , d'Almenêches, agé de <strike>25 ans</strike> de 26 ans, a déposé qu'il a vu led<i>it</i> enfant bailler deux fois et donner des signes de vie dans lad<i>ite</i> cuisine. Et qu'il étoit qu'il n'étoit pas alors mort, qu'il mourut <strike>dans la suite </strike>ensuite, mais qu'il n'étoit pas présent quand cela arriva. Et a dit ne scavoir autre chose.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Jeanne, veuve de Jean Lehoux de S<i>ain</i>t-Germain-de-Montgommery du diocèse de Lisieux, a déposé qu 'elle étoit présente à la naissance dudit enfant. Et a déposé de la même manière qu'Hilaire cy-dessus nommée. Et, en outre, qu'elle étoit présente lorsque led<i>it</i> enfant pleura dans lad<i>ite</i> cuisine où on l'avoit porté, qu'elle mit sa main sur la fontaine de la tête dud<i>it</i> enfant et qu'elle s'aperçeut trois fois qu'elle se remuoit, autrement que la fontaine luis battoit, mais qu'elle ne l'a pas vu mourir. Et qu'elle croit, en vérité, qu'il étoit vivant. Et a dit ne scavoir autre chose.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Ysabelle, femme de Jean Jousse, âgée de 25 ans, d'Hyemes<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote4anc" href="#sdfootnote4sym"><sup>4</sup></a>, a déposé avoir été présente lorsqu'on mit led<i>it </i>enfant sur l'autel de Sainte Opportune. Et qu'elle déposante, ayant porté sa main sur led<i>it</i> enfant, avoit sorti la veine de la temple se remuer, qu'au commencement led<i>it </i>enfant avoit la bouche ouverte, qu'il l'avoit ensuite fermée et qu'il en étoit sorti de l'eau. Que ledit enfant était chaud, coloré d'une couleur vive et qu'il avoit dessignes de vie. Qu'elle le vit ensuite, le lendemain matin mort mais qu'il n'avoit pas la même couleur qu'auparavant. Et qu'elle croit en conscience que ledit enfant avoit de la vie lorsqu'il étoit sur led<i>it</i> autel. Et a dit ne scavoir autre chose.</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif">Nous, official et vicaire susdit, pour rendre témoignage à la vérité, nous étant transporté audit monastère, assistés de vénérable homme maître Noël Manchon, promoteur des causes de notre cour, nous nous sommes soigneusement informé aux témoins cy-dessus nommés de la naissance, sépulture, vie et mort dud<i>it </i>enfant. Et lesd<i>its</i> témoins nous ont fermement et constamment rapporté ce qui est contenu dans leurs d épositions et nous certifions à tous ceux à qui il apartiendra et à tous les fidèles en Jésus-Christ que l'énoncé et les dépositions cy-dessus sont conformes à la vérité. En foy de quoy, nous avons fait apposer au présent rouleau, le sceau de notre vicariat le 21 jour de juin de l'an 1500.<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote5anc" href="#sdfootnote5sym"><sup>5</sup></a></font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="center"> <font face="Arial, sans-serif">*</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="center"><font face="Arial, sans-serif">* *</font></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 150%;" align="justify"><font face="Arial, sans-serif"><u>Notes :</u></font></p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a>Sainte Opportune, née à Exmes près d'Argentan, était abbesse de Monastériolum situé pense-t-on à Montreuil-la-Cambe. On lui attribua plusieurs miracles au point qu'elle a mérité le titre de « Thaumaturge de la Normandie ». Elle serait morte en 770 en apprenant la mort de son frère Chrodegrand ou Godegrand, évêque de Sées.</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a>Johanna uxor Johannis Julien de Almenesches post graves augustias peperit die lune post festum Sancte trinitas decima quinta mensis junis anno domini millessimo … (voir l'image)</p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a>Rattachée à Vimoutiers en 1831</p> </div> <div id="sdfootnote4"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote4sym" href="#sdfootnote4anc">4</a>Exmes</p> </div> <div id="sdfootnote5"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote5sym" href="#sdfootnote5anc">5</a>AD61 H3383</p> </div> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="justify"><br></p> <p></body></p> 1675 La taille à Étrigé http://dozeville.free.fr/spip.php?article481 <dl class='spip_document_555 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Pieter_Brueghel_1617_LeCollecteurDesTailles.jpg' width='250' height='247' alt='JPEG - 26.8 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:250px;'><strong>Le collecteur de la taille</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:250px;'>Pierre Brueghel - 1617 </dd> </dl> <p><body></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Département<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a> faict sur les manants et</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">habittans de la paroisse d'Etrigé de la somme</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">de quatre cent quatre-vingt livres pour</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">le principal de la taille, taillon,</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">fournissement de estapes<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a> et autre creux<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">pour l'année mil six cent soixante et quinze</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">et de la somme de douze livres pour les</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">six denyers<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote4anc" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote4sym"><sup>4</sup></a>, pour l'année, pour le droict</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">de collecte desdictes somme, revenante</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">ensemble à la somme de quatre cent</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">quatre vingt douze livres, payable</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">entre les mains de M<i>onsieu</i>r Jacque Boucher,</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">conseiller du roi, receveur des tailles</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">en l'éllection du Mans, payable icelle somme</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">en quatre termes et paymen égaulx.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Et premier, au premier décembre, le segond</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">au dernier de février, le troisiesme</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">au dernier apvril et le quatriesme,</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">au premier octobre de l'année prochaine mil</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">six cent soixante et quinze et pour la somme</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">de douze livres lesdicts collecteurs la</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">retiendront par leurs mains pour leur</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">droict de collecte. Lesquelles sommes ont</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">été esgaillées<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote5anc" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote5sym"><sup>5</sup></a> par Jehan Pecatte, Jacques Chandon</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">et Jullien Nollière en ladicte paroisse, vertu</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">de la co<i>m</i>mission envoyée dans ladicte paroisse</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">par Charles Toubeult, chevalier, conseiller</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">du roy en ses conseils, maictre de requette</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">ordinaire de son auttel, commissaire départy</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">par sa Majesté pour l'exécution de ses</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">ordres en la générallité de Tours en datte</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">du quinze iesme jour de novembre dernier.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Et à ce a été procédé aud<i>ict</i> égail<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote6anc" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote6sym"><sup>6</sup></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">comme il ensuit :</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Premièrement</p> <table border="0" cellspacing="0"> <colgroup width="439"></colgroup> <colgroup width="158"></colgroup> <colgroup width="206"></colgroup> <tbody> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">David Chaudon, </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">journalier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">cinq livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Etienne Roux</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">vingt huict livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Etienne Legérard</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">tissier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">seize livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Fleurel Lefoullon</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">journalier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">neuf livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">François Farouelle, l'aisné</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">douze livres dix sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">François Lausney</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">sept livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Guillaume Gauttier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">journalier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">quatre livres dix sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Guillaume Dugué</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">tissier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">trois livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Guillaume Cillere</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">journalier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">quarante quatre sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Guillaume Dutertre</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">quattre livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Jehan Lécuier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">journalier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">dix sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Jehan Moreau</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">journalier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">vingt livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Julien Triquet</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">laboureur</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">cinq livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Jehan Peccatte</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">charpentier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">vingt livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Jacque Farouelle</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">laboureur</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">trente livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Jacque Chandon</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">journalier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">cinq livres dix sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Jullien Nollière</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">laboureur</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">dix huit livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Jehan Manceau</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">cordonnier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">six livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Jehan Triquet</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">journalier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">six livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">La veufve Gervais Lefoullon</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">trois sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">La veufve François Leroux</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">cinquante cinq sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">La veufve Jehan Delabiche</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">trente sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">La veufve Jehan Connau</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">huict sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">la veufve Jullien Legaignant</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">vingt sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">La veufve Jullien Lefoullon</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">cens dix sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">la veufve René Boisgontier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">trente sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Charles Huard</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">huict sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">La veufve Guillaume Moreau</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">trente sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">La veufve Guillaume Soreau</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">dix sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">La veuve Michel Garnier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">dix sept livres quinze sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">La veufve Nouel Manceau</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">dix sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Michel Leverdier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">propriétaire</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">vingt et huict livres treize sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Michel Amiard</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">closier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">dix sept livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Mathurin Chandon</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">tissier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">quatorze livres cinq sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Michel Ledémé</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">trente sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Marie Soreau</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">vingt sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Martin Roux</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">journalier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">trois livres dix sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Nicolas Gautier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">closier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">vingt deux livres dix sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Nouel Chandon</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">six livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Nouel Cilliere</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">bordager</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">quinze livres</td> </tr> <tr> <td align="left" height="17">René Allard et Jean Roux, son gendre</td> <td align="left"><br> </td> <td align="left"><br> </td> </tr> <tr> <td align="left" height="17">faissant valloir le tenement de la Scellerie</td> <td align="left"><br> </td> <td align="left">vingt neuf livres </td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">René Corveu</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-right: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">soixante sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Josseph Grosse</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-right: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">trente sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Sansson Gemy</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">meunier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-right: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">cent dix sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Jacques Nollière</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">closier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-right: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">saize livres</td> </tr> <tr> <td align="left" height="17">Le tenement de la veuve Jacques Baudoin</td> <td align="left"><br> </td> <td align="left"><br> </td> </tr> <tr> <td align="left" height="17">faissant valloir par ses mains et ses enffant</td> <td align="left"><br> </td> <td align="left">quinze sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">La veufve Guillaume Lebouc</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">unze sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Marin Triquet</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">sept livres dix sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Marin Pottier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">fermier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">quinze livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">René Thommerel</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">tissier journalier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">cens cinq sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Mathurin Manceau</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">journalier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">vingt sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Mathurin Dugué et Françoise Dugué, sa soeur</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">unze livres dix sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Thomas Chandon</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">soixante sous</td> </tr> <tr> <td align="left" height="17">Le tenement des hérittiers Claude Allard, veufve Gille Chevrenays,</td> <td align="left"><br> </td> <td align="left"><br> </td> </tr> <tr> <td style="border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17"> exploicté par Jullien Chandon</td> <td style="border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">quarante sous</td> </tr> </tbody> </table> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">Exempt eclésiarticle<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote7anc" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote7sym"><sup>7</sup></a> maître Noel</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">Poussier, prestre</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">Le présent rolle a aussy été fait faire par</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">les susdits collecteurs et en leur présence, devant </span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">nous, Pierre Leroyer \nottaire royal/ à la cour du Mans</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">pour la résidence de la paroisse de la Chapelle</span><span style="font-style: normal;">-</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">Moche et y demeurant, affin de être procédé</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">à la vérification d'iceluy au plust</span><span style="font-style: normal;">ost. Ce</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">dix huictiesme jour de décembre mil six</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">cens soixante et quatorze au bourg de la</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">dicte Chapelle-Moche. Et ont lesdicts collecteurs</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">déclaré ne scavoir signer, enquis. Et précensse</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">de Fran</span><i>çois </i><span style="font-style: normal;">Pétron, sergent, et Gille Robbe de ladicte</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">Chapelle Moche, tesmoings<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote8anc" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote8sym"><sup>8</sup></a></span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"> <span style="font-style: normal;">*</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><span style="font-style: normal;">* *</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">Notes :</span></p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote1anc">1</a> de partage donc répartition</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote2anc">2 </a>peut-être les fournitures pour les magasins de l'armée ?</p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote3anc">3</a> pour "creue" : augmentation de l'impôt</p> </div> <div id="sdfootnote4"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote4sym" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote4anc">4</a> Les collecteurs étaient indemnisés sur la base de 6 deniers par livre collectée. L'indemnisation s'ajoutait au montant de la taxe.</p> </div> <div id="sdfootnote5"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote5sym" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote5anc">5</a> de égaliser, ici répartir. Les collecteurs sont aussi les "assietteurs" de la taille.</p> </div> <div id="sdfootnote6"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote6sym" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote6anc">6</a> répartition</p> </div> <div id="sdfootnote7"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote7sym" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote7anc">7</a> lecture incertaine tout comme la graphie</p> </div> <div id="sdfootnote8"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote8sym" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote8anc">8</a> AD61 4E100/414</p> </div> </body> Fri, 07 Jul 2017 11:26:31 +0200 dozeville <dl class='spip_document_555 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://dozeville.free.fr/IMG/jpg/Pieter_Brueghel_1617_LeCollecteurDesTailles.jpg' width='250' height='247' alt='JPEG - 26.8 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:250px;'><strong>Le collecteur de la taille</strong></dt> <dd class='spip_doc_descriptif' style='width:250px;'>Pierre Brueghel - 1617 </dd> </dl> <p><body></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Département<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a> faict sur les manants et</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">habittans de la paroisse d'Etrigé de la somme</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">de quatre cent quatre-vingt livres pour</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">le principal de la taille, taillon,</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">fournissement de estapes<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a> et autre creux<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">pour l'année mil six cent soixante et quinze</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">et de la somme de douze livres pour les</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">six denyers<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote4anc" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote4sym"><sup>4</sup></a>, pour l'année, pour le droict</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">de collecte desdictes somme, revenante</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">ensemble à la somme de quatre cent</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">quatre vingt douze livres, payable</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">entre les mains de M<i>onsieu</i>r Jacque Boucher,</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">conseiller du roi, receveur des tailles</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">en l'éllection du Mans, payable icelle somme</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">en quatre termes et paymen égaulx.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Et premier, au premier décembre, le segond</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">au dernier de février, le troisiesme</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">au dernier apvril et le quatriesme,</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">au premier octobre de l'année prochaine mil</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">six cent soixante et quinze et pour la somme</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">de douze livres lesdicts collecteurs la</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">retiendront par leurs mains pour leur</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">droict de collecte. Lesquelles sommes ont</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">été esgaillées<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote5anc" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote5sym"><sup>5</sup></a> par Jehan Pecatte, Jacques Chandon</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">et Jullien Nollière en ladicte paroisse, vertu</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">de la co<i>m</i>mission envoyée dans ladicte paroisse</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">par Charles Toubeult, chevalier, conseiller</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">du roy en ses conseils, maictre de requette</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">ordinaire de son auttel, commissaire départy</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">par sa Majesté pour l'exécution de ses</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">ordres en la générallité de Tours en datte</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">du quinze iesme jour de novembre dernier.</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Et à ce a été procédé aud<i>ict</i> égail<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote6anc" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote6sym"><sup>6</sup></a></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">comme il ensuit :</p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;">Premièrement</p> <table border="0" cellspacing="0"> <colgroup width="439"></colgroup> <colgroup width="158"></colgroup> <colgroup width="206"></colgroup> <tbody> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">David Chaudon, </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">journalier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">cinq livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Etienne Roux</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">vingt huict livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Etienne Legérard</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">tissier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">seize livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Fleurel Lefoullon</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">journalier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">neuf livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">François Farouelle, l'aisné</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">douze livres dix sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">François Lausney</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">sept livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Guillaume Gauttier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">journalier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">quatre livres dix sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Guillaume Dugué</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">tissier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">trois livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Guillaume Cillere</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">journalier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">quarante quatre sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Guillaume Dutertre</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">quattre livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Jehan Lécuier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">journalier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">dix sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Jehan Moreau</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">journalier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">vingt livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Julien Triquet</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">laboureur</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">cinq livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Jehan Peccatte</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">charpentier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">vingt livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Jacque Farouelle</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">laboureur</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">trente livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Jacque Chandon</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">journalier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">cinq livres dix sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Jullien Nollière</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">laboureur</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">dix huit livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Jehan Manceau</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">cordonnier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">six livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Jehan Triquet</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">journalier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">six livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">La veufve Gervais Lefoullon</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">trois sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">La veufve François Leroux</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">cinquante cinq sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">La veufve Jehan Delabiche</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">trente sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">La veufve Jehan Connau</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">huict sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">la veufve Jullien Legaignant</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">vingt sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">La veufve Jullien Lefoullon</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">cens dix sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">la veufve René Boisgontier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">trente sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Charles Huard</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">huict sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">La veufve Guillaume Moreau</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">trente sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">La veufve Guillaume Soreau</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">dix sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">La veuve Michel Garnier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">dix sept livres quinze sols</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">La veufve Nouel Manceau</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">dix sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Michel Leverdier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">propriétaire</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">vingt et huict livres treize sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Michel Amiard</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">closier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">dix sept livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Mathurin Chandon</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">tissier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">quatorze livres cinq sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Michel Ledémé</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">trente sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Marie Soreau</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">vingt sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Martin Roux</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">journalier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">trois livres dix sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Nicolas Gautier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">closier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">vingt deux livres dix sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Nouel Chandon</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">six livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Nouel Cilliere</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">bordager</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">quinze livres</td> </tr> <tr> <td align="left" height="17">René Allard et Jean Roux, son gendre</td> <td align="left"><br> </td> <td align="left"><br> </td> </tr> <tr> <td align="left" height="17">faissant valloir le tenement de la Scellerie</td> <td align="left"><br> </td> <td align="left">vingt neuf livres </td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">René Corveu</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-right: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">soixante sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Josseph Grosse</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-right: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">trente sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Sansson Gemy</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">meunier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-right: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">cent dix sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Jacques Nollière</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">closier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-right: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">saize livres</td> </tr> <tr> <td align="left" height="17">Le tenement de la veuve Jacques Baudoin</td> <td align="left"><br> </td> <td align="left"><br> </td> </tr> <tr> <td align="left" height="17">faissant valloir par ses mains et ses enffant</td> <td align="left"><br> </td> <td align="left">quinze sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">La veufve Guillaume Lebouc</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">unze sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Marin Triquet</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">sept livres dix sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Marin Pottier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">fermier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">quinze livres</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">René Thommerel</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">tissier journalier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">cens cinq sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Mathurin Manceau</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">journalier</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">vingt sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Mathurin Dugué et Françoise Dugué, sa soeur</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">unze livres dix sous</td> </tr> <tr> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17">Thomas Chandon</td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-top: 1px solid rgb(0, 0, 0); border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">soixante sous</td> </tr> <tr> <td align="left" height="17">Le tenement des hérittiers Claude Allard, veufve Gille Chevrenays,</td> <td align="left"><br> </td> <td align="left"><br> </td> </tr> <tr> <td style="border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left" height="17"> exploicté par Jullien Chandon</td> <td style="border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left"><br> </td> <td style="border-bottom: 1px solid rgb(0, 0, 0);" align="left">quarante sous</td> </tr> </tbody> </table> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">Exempt eclésiarticle<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote7anc" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote7sym"><sup>7</sup></a> maître Noel</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">Poussier, prestre</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">Le présent rolle a aussy été fait faire par</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">les susdits collecteurs et en leur présence, devant </span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">nous, Pierre Leroyer \nottaire royal/ à la cour du Mans</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">pour la résidence de la paroisse de la Chapelle</span><span style="font-style: normal;">-</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">Moche et y demeurant, affin de être procédé</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">à la vérification d'iceluy au plust</span><span style="font-style: normal;">ost. Ce</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">dix huictiesme jour de décembre mil six</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">cens soixante et quatorze au bourg de la</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">dicte Chapelle-Moche. Et ont lesdicts collecteurs</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">déclaré ne scavoir signer, enquis. Et précensse</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">de Fran</span><i>çois </i><span style="font-style: normal;">Pétron, sergent, et Gille Robbe de ladicte</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">Chapelle Moche, tesmoings<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote8anc" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote8sym"><sup>8</sup></a></span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"> <span style="font-style: normal;">*</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"><span style="font-style: normal;">* *</span></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><br></p> <p style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="left"><span style="font-style: normal;">Notes :</span></p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote1anc">1</a> de partage donc répartition</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote2anc">2 </a>peut-être les fournitures pour les magasins de l'armée ?</p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote3anc">3</a> pour "creue" : augmentation de l'impôt</p> </div> <div id="sdfootnote4"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote4sym" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote4anc">4</a> Les collecteurs étaient indemnisés sur la base de 6 deniers par livre collectée. L'indemnisation s'ajoutait au montant de la taxe.</p> </div> <div id="sdfootnote5"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote5sym" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote5anc">5</a> de égaliser, ici répartir. Les collecteurs sont aussi les "assietteurs" de la taille.</p> </div> <div id="sdfootnote6"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote6sym" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote6anc">6</a> répartition</p> </div> <div id="sdfootnote7"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote7sym" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote7anc">7</a> lecture incertaine tout comme la graphie</p> </div> <div id="sdfootnote8"> <p class="sdfootnote"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote8sym" href="http://dozeville.free.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=481#sdfootnote8anc">8</a> AD61 4E100/414</p> </div> </body> 1785 la séparation de biens dès le jour du mariage à Messei http://dozeville.free.fr/spip.php?article480 <p><body></p> <p class="western" style="margin-bottom: 0cm; line-height: 130%;">Devant nous, no<i>tai</i>re royal à Messey soussigné, le seizième jour de janvier mil sept cents quatre vingt cinq, en notre étude, avant midy.</p> <p class="western" style="margin-bottom: 0cm; line-height: 130%;">Pour parvenir au mariage qui, au plaisir de dieu, sera fait et parfait en face de notre mère, la s<i>ain</i>te église catholique, apostolique et romaine, entre Jullien Aulair, journalier, fils feu François et de feue Marie Amiard, ses père et mère, d'une part, et entre Marie Françoise Huet, fille de défunt Jean et de Françoise Gauquelin, ses père et mère, d'autre part, tous de cette paroisse de saint Gervais de Messey<sup><a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a></sup>. Pourveu que led<i>it</i> mariage soit fait et accomply comme dit est, ladite fille demeure duement authorisée par ladite Françoise Gauquelin, sa mère, d'Alexandre Jardin, tuteur particulier, de Michel Gauquelin et Louis Gauquelin<sup><a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a></sup>, parents délégués<sup><a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a></sup> et autres parents et amis, soussigné, en la présence desquels lesdits futur époux se sont promis la foy de mariage et de s'épouser à la première réquisition de l'un d'eux faite à l'autre, les cérémonnies de l'église duements observée. Présence desquels parents a été convenu et arêté que <b>lesdits futurs seronts et demeureronts civillement partagés de biens sans que l'un soit susceptible des dettes de l'autre, ny qu'ils puissent être inquiétés, ny prenable des dettes de l'un et de l'autre en façon et manière que ce puisse être, ny que led</b><i><b>it</b></i><b> futur puisse, pour aucune raison que ce soit, disposer des biens meubles et immeubles de ladite future pour quelques clauses et sous quelques prétexte que ce soit</b>. Déclarant ladite future n'être saisis d'aucuns meubles, exeptés ses hardes et linge servant à son usage, exepté aussy les deux tiers des meubles mentionnés et détaillés dans le répertoire aresté après le décets d'Alexis Huet, ayeul de ladite future, en ce notariat le dix-septième jour de juin mil sept cents soixante onze, controllé et scellé en ce lieu, le vingt-deux du même mois, du partage desquels meubles sera fait plus ample détail par les lots qui en seronts faits immédiatement après la perfection dud<i>it</i> mariage entre ladite future et la dite Gauquelin sa mère et tutrice. Et a, led<i>it </i>futur, déclaré n'être saisy pour tous meubles que de ses habits et linges servant à son usage, estimés à la somme de trante livres. Les meubles de la future estimés à la somme de soixante livres et ses fonts à celle de deux cents trante livres. <b>Dont du tout lesdites parties sonts demeurés d'acord et onts consenty que le présent soit lecturés aux assises où il appartiendra, les diligences préalablement faites au terme de la coutume. Pourquoy onts </b><strike><b>préalablement</b></strike><b> pareillement consenty que leur noms et surnoms soit inscrit sur le tableau de ce siège comme gens civillement séparés de biens et en requerent l'insinuation.</b> Fait et passé présence et du consentement de François Aulair, père dud<i>it </i>futur, de Françoise Gauquelin, mère de ladite future, de Nicolas Alexandre Gauquelin, de Michel Gauquelin, de Louis Gauquelin, de Michel Nicolas Gauquelin, <strike>présence aussy</strike><span style="text-decoration: none;"> \ ayeuls, oncle et cousins de la future. Présence aussy / de François Manoury et de Jacques Lecorps de \ cette dite par</span><span style="text-decoration: none;"><i>oi</i></span><span style="text-decoration: none;">sse /, témoins et amis des parties. Signé avec les uns des parties, nous, et les autres marqué pour ne savoir signé ny écrire, de ce enquis suivant l'ord</span><span style="text-decoration: none;"><i>onnan</i></span><span style="text-decoration: none;">ce. Lecture faite, trois mot rayé nul, Gauquelin surchargé bon.<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote4anc" href="#sdfootnote4sym"><sup>4</sup></a></span></p> <p class="western" style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p class="western" style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p><p class="western" style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"> *</p> <p><p class="western" style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"> * *</p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote-western"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a>Le mariage aura lieu le 1/2/1785. Les mariés reconnaissent Anne Françoise né le 28/3/1783. On peut penser que ce mariage n'est pas vraiment souhaité d'où les précautions.</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote-western"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a>Nom surchargé</p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote-western"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a>C'est tout le conseil de tutelle (moins les 2 avocats) qui est ici nommé.</p> </div> <div id="sdfootnote4"> <p class="sdfootnote-western"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote4sym" href="#sdfootnote4anc">4</a><a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=12336&page=346">AD61 4E98/168</a></p> </div> </body> Fri, 30 Jun 2017 23:23:50 +0200 dozeville <p><body></p> <p class="western" style="margin-bottom: 0cm; line-height: 130%;">Devant nous, no<i>tai</i>re royal à Messey soussigné, le seizième jour de janvier mil sept cents quatre vingt cinq, en notre étude, avant midy.</p> <p class="western" style="margin-bottom: 0cm; line-height: 130%;">Pour parvenir au mariage qui, au plaisir de dieu, sera fait et parfait en face de notre mère, la s<i>ain</i>te église catholique, apostolique et romaine, entre Jullien Aulair, journalier, fils feu François et de feue Marie Amiard, ses père et mère, d'une part, et entre Marie Françoise Huet, fille de défunt Jean et de Françoise Gauquelin, ses père et mère, d'autre part, tous de cette paroisse de saint Gervais de Messey<sup><a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote1anc" href="#sdfootnote1sym"><sup>1</sup></a></sup>. Pourveu que led<i>it</i> mariage soit fait et accomply comme dit est, ladite fille demeure duement authorisée par ladite Françoise Gauquelin, sa mère, d'Alexandre Jardin, tuteur particulier, de Michel Gauquelin et Louis Gauquelin<sup><a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote2anc" href="#sdfootnote2sym"><sup>2</sup></a></sup>, parents délégués<sup><a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote3anc" href="#sdfootnote3sym"><sup>3</sup></a></sup> et autres parents et amis, soussigné, en la présence desquels lesdits futur époux se sont promis la foy de mariage et de s'épouser à la première réquisition de l'un d'eux faite à l'autre, les cérémonnies de l'église duements observée. Présence desquels parents a été convenu et arêté que <b>lesdits futurs seronts et demeureronts civillement partagés de biens sans que l'un soit susceptible des dettes de l'autre, ny qu'ils puissent être inquiétés, ny prenable des dettes de l'un et de l'autre en façon et manière que ce puisse être, ny que led</b><i><b>it</b></i><b> futur puisse, pour aucune raison que ce soit, disposer des biens meubles et immeubles de ladite future pour quelques clauses et sous quelques prétexte que ce soit</b>. Déclarant ladite future n'être saisis d'aucuns meubles, exeptés ses hardes et linge servant à son usage, exepté aussy les deux tiers des meubles mentionnés et détaillés dans le répertoire aresté après le décets d'Alexis Huet, ayeul de ladite future, en ce notariat le dix-septième jour de juin mil sept cents soixante onze, controllé et scellé en ce lieu, le vingt-deux du même mois, du partage desquels meubles sera fait plus ample détail par les lots qui en seronts faits immédiatement après la perfection dud<i>it</i> mariage entre ladite future et la dite Gauquelin sa mère et tutrice. Et a, led<i>it </i>futur, déclaré n'être saisy pour tous meubles que de ses habits et linges servant à son usage, estimés à la somme de trante livres. Les meubles de la future estimés à la somme de soixante livres et ses fonts à celle de deux cents trante livres. <b>Dont du tout lesdites parties sonts demeurés d'acord et onts consenty que le présent soit lecturés aux assises où il appartiendra, les diligences préalablement faites au terme de la coutume. Pourquoy onts </b><strike><b>préalablement</b></strike><b> pareillement consenty que leur noms et surnoms soit inscrit sur le tableau de ce siège comme gens civillement séparés de biens et en requerent l'insinuation.</b> Fait et passé présence et du consentement de François Aulair, père dud<i>it </i>futur, de Françoise Gauquelin, mère de ladite future, de Nicolas Alexandre Gauquelin, de Michel Gauquelin, de Louis Gauquelin, de Michel Nicolas Gauquelin, <strike>présence aussy</strike><span style="text-decoration: none;"> \ ayeuls, oncle et cousins de la future. Présence aussy / de François Manoury et de Jacques Lecorps de \ cette dite par</span><span style="text-decoration: none;"><i>oi</i></span><span style="text-decoration: none;">sse /, témoins et amis des parties. Signé avec les uns des parties, nous, et les autres marqué pour ne savoir signé ny écrire, de ce enquis suivant l'ord</span><span style="text-decoration: none;"><i>onnan</i></span><span style="text-decoration: none;">ce. Lecture faite, trois mot rayé nul, Gauquelin surchargé bon.<a class="sdfootnoteanc" name="sdfootnote4anc" href="#sdfootnote4sym"><sup>4</sup></a></span></p> <p class="western" style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p class="western" style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;"><br></p> <p><p class="western" style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"> *</p> <p><p class="western" style="margin-bottom: 0cm; line-height: 100%;" align="center"> * *</p> <div id="sdfootnote1"> <p class="sdfootnote-western"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote1sym" href="#sdfootnote1anc">1</a>Le mariage aura lieu le 1/2/1785. Les mariés reconnaissent Anne Françoise né le 28/3/1783. On peut penser que ce mariage n'est pas vraiment souhaité d'où les précautions.</p> </div> <div id="sdfootnote2"> <p class="sdfootnote-western"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote2sym" href="#sdfootnote2anc">2</a>Nom surchargé</p> </div> <div id="sdfootnote3"> <p class="sdfootnote-western"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote3sym" href="#sdfootnote3anc">3</a>C'est tout le conseil de tutelle (moins les 2 avocats) qui est ici nommé.</p> </div> <div id="sdfootnote4"> <p class="sdfootnote-western"><a class="sdfootnotesym" name="sdfootnote4sym" href="#sdfootnote4anc">4</a><a href="http://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=12336&page=346">AD61 4E98/168</a></p> </div> </body>