Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Vie quotidienne > 1625 La communauté de biens : quelle horreur !

Poster un message

En réponse à :

1625 La communauté de biens : quelle horreur !

29 juin, par dozeville

Le normand se protège soigneusement du soupçon de communauté, particulièrement entre un père et ses enfants qui vivent la plupart du temps ensemble puisque le père du mari se doit d’accueillir les jeunes mariés... D’où d’innombrables acte d’"incommunité". Cette situation a perduré jusque dans les années 1950. Le quatorzeme jour de juillet l’an mil six centz vingt cinq devant nous Furent présents Pierre Niobé parroissien de Saint Pierre de Tinchebray gissant au lict, malade et néanlmoins sain de son (...)


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]