Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Malheurs > 1710 Colère, abattage d’arbres et monitoire à Tinchebray

Poster un message

En réponse à :

1710 Colère, abattage d’arbres et monitoire à Tinchebray

6 mars, par dozeville

Fulminer un monitoire remplace avantageusement une enquête de police et les poursuites en justice. Mais n’exagérons pas : tout cela n’est pas gratuit ! Le vingt sixième jour d’octobre mil sept cent dix avant midy à Tinchebray. Pour éviter les fascheux évènements qui auroient pu s’ensuivre en conséquence du monitoire1que Pierre Chardin, sieur des rivières, bourgeois de Tinchebray, auroit obtenu en l’officialité2 de Caen et auroit fait publier en l’église de cette paroisse de Tinchebray, (...)


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]