Vous êtes ici : Accueil > Petites histoires d’outre temps > Les mendiants au XVIIIe siècle

Poster un message

En réponse à :

Les mendiants au XVIIIe siècle

15 janvier 2014, par dozeville

Cette population, qui semble assez nombreuse, nous est surtout connue dans les registres par les actes de décès, mais on la rencontre également dans les mariages et en conséquence dans les naissances. Le plus jeune d’entre eux, à ma connaissance, anonyme, est décédé à l’age de 2 ans, inhumé en la paroisse St Martin d’Argentan Un pauvre mendian dont on ignore le nom agé d’environ deux ans a esté inhumé par nous dans le cimetière de cette paroisse ce 16eme septembre 1710 présence de Messire Louis Baudoin et (...)


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]