Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Malheurs > 1727 Le prix du sang au Ménil Gondouin

Poster un message

En réponse à :

1727 Le prix du sang au Ménil Gondouin

20 mai 2013, par dozeville

Indépendamment des suites éventuelles devant la justice, il est habituel qu’un homicide fasse l’objet de transactions entre les parties. Dans l’acte qui suit, on notera les protestations d’amitié. Le petit dossier qui suit montre que le statut social des parents de la victime et celui de l’assassin sont fort différents. Du jeudy avant midy trente unième jour de juillet l’an mil sept cent vingt sept. Fut présent Nicolas Vienne du Ménil Gondouin, lequel a présentement et volontairement reconnu que (...)


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un commentaire ?
Qui êtes-vous ? (optionnel)