Vous êtes ici : Accueil > Petites histoires d’outre temps > La dispersion du patrimoine génétique par le clergé

Poster un message

En réponse à :

La dispersion du patrimoine génétique par le clergé

26 mars 2013, par dozeville

Non, non, ce n’est pas une attaque contre le clergé, ni une charge sur ses mœurs ! Les prêtres, lorsqu’ils n’étaient pas nobles, étaient souvent nommés curés à quelque distance de leur paroisse d’origine. (10, 20, 80 km ou plusieurs centaines de kilomètres.) Il semble qu’ils aient eu pour habitude d’emmener avec eux quelques membres de leur famille (neveux, nièces) ou parfois un petit voisin, sans doute comme serviteur. Et là, "l’expatrié(e)" trouvait à se marier (et, pour les filles, souvent dotée (...)


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un commentaire ?
Qui êtes-vous ? (optionnel)