Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Des travaux et des hommes > 1644 : le droit de "piler" dans la région de Putanges
Par : dozeville
Publié : 19 juillet 2012

1644 : le droit de "piler" dans la région de Putanges

Les droits, ou "libertés", tels que droit d’eau, droit de passage, droit de piler, etc... sont source de conflits qui se règlent devant la justice. Au XVIIe siècle, devant les frais d’un "long et somptueux procès", il est fréquent de transiger "à l’amiable" devant notaire pour annuler le procès. Cette procédure semble disparaitre au XVIIIe siècle (au moins des registres des notaires).

JPEG - 32.6 ko
Schéma d’un type de pressoir
Extrait de "Le vocabulaire des pommes dans le parler normand du Val de Saire" René Lepelley

Le vingt quattre jour d’octobre, l’an mille

six centz quarante quattre

Pour mettre fin au descord [1] et procez pendant

en viconté à Argentan entre Guillaume

Laisney fils Hillaire d’une part et Françoys de

Lacourt d’autre, touchant la liberté que

ledit Laisney prétendoyt avoyr pour le temps

de six ans de piller et cidrer ses pommes et poyres

au pressoir dudit Delacourt. Desquels six ans

il y en a desja deux ans d’expiré. Suivant certainne

paction [2] faicte entre lesditz Laisné et De

Lacourt alléguée et maintenue par ledit

Laisney, il a esté accordé entre les partyes

que ledit Laisney continuera à piller audit

pressoyr un jour la spemaine en advertissant ledit

Delacourt dès le dimanche, ceste année et pendant

les quattre ans qui sont encore à expirer

en son rang et ordre et sans incommoder ledit

Delacour, propriétaire dudit pressoir.

Et au bout desdits quattre ans une des gates [3]

dudit pressoir, laquelle a esté payée par

moityé par lesdits Laisney et Delacourt,

sy elle est encore en estat de servyr,

elle demeurera audit Delacourt seul.

Et en ces termes et moyens, lesdites partyes

ont mutuellement accordé et accordent

s’en aller hors de cours et de procez sans

autre inconvénient de despenses, dommages

et intherestz de part ny d’autre. Dont

du tout etc et quand etc obligèrent

respectivement biens etc [4]. Présentz

Maitre Georges Onfray sieur de Villeneufve et

Daniel Colombe sieur de la Guérinée. Approuvé

en glose  [5]  : un jour la sepmainne en advertissant

ledit Delacourt dès le dimanche. Présentz lesdits

tesmoings  [6]

Notes

[1] le contraire de l’accord, on le trouve aussi écrit "décord"

[2] convention

[3] canal en arc de cercle pour écraser les pommes avec la meule. La "gate" semble ici être en bois ce qui ne semble pas courant dans cette partie de la Normandie où l’on utilise volontiers le granit. Voir par exemple "Livraison d’un pressoir"]. Dans mon enfance, on disait le "gadage" pour désigner l’ensemble qui servait à broyer les pommes.

[4] phrase constituée de termes juridiques abrégés

[5] = mots ajoutés en inteligne

[6] Voir le document 4E87 1644-1645 Cotation en cours