Vous êtes ici : Accueil > Humeurs > Des ayatollahs, des gourous...
Par : dozeville
Publié : 4 mai 2012

Des ayatollahs, des gourous...

En généalogie, comme ailleurs, s’expriment haut et fort une catégorie de personnages : ce sont ceux que l’on a appelé parfois les "petits gourous"  [1].

Ce qui les caractérise, c’est que moins il en savent, plus ils dissertent tout en faisant très attention à en dire le moins possible pour garder leur petit pouvoir. Cela se rapproche fort d’une technique de désinformation : ne livrer qu’une partie des connaissances, tout est vrai mais ce qui manque peut changer la face des choses. Ils excellent dans la copie anonyme et ses activités annexes (appropriation de données par exemple).

En généalogie, il n’y a qu’une façon de se préserver de l’ayatollah : consulter les actes soi-même, les lire et les comprendre. C’est parfois long et pénible mais, depuis quelques années, cela est devenu plus aisé avec internet.

Se méfier également des affirmations du type : "Les prénoms bibliques (Abraham, Suzanne, Isaac, Esther...) sont un indice de protestantisme" "Le mariage a lieu dans la paroisse de la fille". Pour rester normand, c’est "P’être ben que oui, p’être ben que non !".

Cependant, on aurait tort de rester enfermé dans sa petite tour d’ivoire : la généalogie devrait par excellence être un lieu de recherche collaborative puisque - que nous le voulions ou non - nous partageons nos ancêtres avec beaucoup d’autres.

Il est d’ailleurs une confrérie de fait que j’adore dans le bocage du Houlme : c’est celle des descendants du Georges Turgot, curé, seigneur et patron des Tourailles. Dans ce tout petit coin, qui ne le trouve pas dans son ascendance est vraiment un malchanceux (en généalogie, s’entend). Il y aurait là, sans doute, lieu d’organiser une belle et curieuse cousinade...

Associations , forums, sites dédiés à la généalogie : tout est bon s’il est contrôlé par des documents accessibles à tous.

Bonnes recherches !

Notes

[1] notamment dans le domaine informatique. Les "grands gourous" eux ne cachaient rien : ils étaient déjà en recherche plus loin.