Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Malheurs > 1689 Certificat de pauvreté à Saint Front
Par : dozeville
Publié : 13 février

1689 Certificat de pauvreté à Saint Front

Un bien petit acte pour un bien grand malheur.

Comment peut-on être fermier et mendiant ?

Nous Jean Courteille, prestre prieur curé

de la parroisse de Saint Front, Pierre Le

Provost et Henry Boget, vicquaires

deladite parroisse de Saint Front


Attestons que le nommé Jacques

Fouqé, laboureur, est demeurant

au lieu de la Merrillère en ladite parroisse de

Saint Front où il est fermier de Christophle

Thébaut, sieur de Beaupré, et de Perrine Du

Tertre sa femme, et que ledit Fouqué et sa

famille sont mandiantz et employés au registre

de la charitté faitte aux pauvres de laquelle

parroisse de Saint Front n’ayant aucuns

biens ce que nous attestons véritables.

Et la présente déllivrée audit Estienne Mérille,

greffier de bailliage à Domfront pour luy servir

et valloir ce qu’il appartiendra. Ce dix septième

jour de juillet mil six centz-quatre-vingt-neuf1.



Note :