Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > La folie > 1632 Sonner les cloches de l’église Saint-Germain d’Argentan
Par : dozeville
Publié : 26 avril

Le manuscrit de Thomas Prouverre

1632 Sonner les cloches de l’église Saint-Germain d’Argentan

L’usage des cloches est intensif mais il n’est pas de tout repos !

On notera que le clocher de Saint Germain n’est pas terminé à cette époque.

En cette 1632, se commence l’entreprinse de parachever le gros clocher dont le corps ne passoit point les fenestres qui sont au-dessous des premières claires-voyes, les cloches étant au dessous de la voûte. Il estoit couvert d’une massive charpenterie couverte de thuille. 

L’on sonnait les cloches avec des cordes de dessus un plancher qui estoit où est la première voute. 

Il faloit 4 hommes pour sonner la grosse cloche qui estoit dite la cloche des bourgeois, 2 pour la 2e qui estoit dite la cloche des prestres et un, bien fort, pour la 3e de la charité.

La despence des cordes alloit par an à 20 ou 25 livres tournois.