Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Malheurs > 1387 Pendaison d’une truie à Falaise
Par : dozeville
Publié : 10 juillet

1387 Pendaison d’une truie à Falaise

Entre réalité et mythe, qu’en est-il de cette affaire ?

La seule certitude consiste en une pièce comptable conservée aux Archives de l’Orne (quittance du bourreau). Tout le reste parait sorti de l’imaginaire des historiens du XIXe siècle. (Sur ce sujet, on visitera avec profit le site mis en référence ci-dessous).

JPEG - 73.7 ko
La quittance du bourreau (Arch. dép. Orne, 1 J 763).

Le IXe jour de janvier l’an mil CCC IIIIXX et six1, devant Girot de Monfort, tabellion du roy nostre sire a Faloise, fut present maistre Nicole Morier, bourrel de Faloise, qui congnut et confessa avoir eu et receu de homme sage et pourveu Regnaut Bigaut, viconte de Faloise, par la main de Colin Gillain son lieutenant general, la somme de dix soulz et dix deniers tournois, c’est assavoir pour sa paine et salaire d’avoir traynee et puis pendue a la justice de Faloise une truye de l’aage de trois ans ou environ qui estoit a un appellé Jouvet Le Maçon de la parroisse de La Ferté Macy, qui avoit mengié le visage de l’enfant dudit Maçon qui estoit ou bers et avoit d’aage trois mois ou environ, tellement que ledit enfant en mourut, X s.t.2 ; et pour uns gans neufs quant il fist ladite execucion, X d.3 De laquelle somme de X s. X d.t.4 dessusdiz ledit bourrel se tint pour bien paié et en quitta le roy nostre sire, ledit viconte et touz autres etc.5


[Signature:Girot de M ]




JPEG - 63.9 ko
Gravure de Lhermitte
Publiée en 1872 dans Arthur Mangin, L’homme et la bête.

Notes :

1 Soit le 9 janvier 1387 nouveau style.

2 10 sous tournois

3 10 deniers

4 10 deniers 10 sous tournois

5 Sur ce type d’affaire, on pourra aussi consulter un acte daté de 1724 à Taillebois