Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Des travaux et des hommes > 1768 Mort d’un moissonneur
Par : dozeville
Publié : 7 avril

1768 Mort d’un moissonneur

Les hommes de notre région s’expatriaient facilement pour effectuer des travaux saisonniers. C’est généralement par les décès notés dans les registres paroissiaux que l’on trouve la trace de ces déplacements. La paroisse d’origine est prévenue (quand elle est connue).



JPEG - 29.6 ko
Vincent Van Gogh

Extrait des registres des baptêmes, mariages et sépultures de la paroisse de Villiers Le Bâcle1, diocèse de Paris pour l’année mil sept cent soixante huit. Page seconde.



L’an mil sept cent soixante huit, le trois septembre a été inhumé dans le cemetiere de cette paroisse, par moi Mêtre curé soussigné le corps de Guillaume Le Coeur manouvrier, agé d’environ soixante huit ans, époux de Marie Morin, demeurant ordinairement en la paroisse de Bayeulle, diocèse de Sées, en Normandie, décédé de la veille chez Nicolas LeMesle, fermier de Mr Anjorrant seigneur de Villiers le Bâcle où il travaillait en qualité de moissonneur. En présence de François Charles Le Coeur son fils aussy moissonneur dans la susdite ferme et demeurant ordinairement chez le susdit Guillaume Le Coeur son père, de François Deshaies père, bourlier, de François Deshaies fils de la même profession et de Nicolas Benoit Aubin Le Mesle fils de Nicolas Le Mesle, fermier, tous trois de cette paroisse, lesquels ont signés avec nous, excepté le fils du déffunt qui a déclaré ne scavoir signer.

L. Garré, curé de Villiers-le-Bâcle

La délivrance de l’acte contresigné du Bailly du lieu est taxée 20 sols2

*

* *

Notes

1 actuellement dans l’Essone

2 AD61 Bailleul Registre 1692-1730 vues 7 et 8

On trouve un autre acte du même genre le 15 mars 1732 pour Pierre Le Margnier décédé à St Léonard de Lay diocèse de Paris, inhumé en présence de son cousin germain François Le Hongre. (Registre 1731-1777 vue 7)