Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Des travaux et des hommes > 1694 Le souffletier en bois de la Motte-Fouquet
Par : dozeville
Publié : 25 mars

1694 Le souffletier en bois de la Motte-Fouquet

Rien à voir avec le soufflet de votre cheminée, ni même avec celui du forgeron du village...

JPEG - 52.1 ko
Un soufflet de grosse forge en bois
Planche de l’encyclopédie de Diderot et D’Alembert

Le vingt deux jour de février audit an 1694, au Pont-Ecrepin, après midy


Fut présent Michel Dumourtous, maître souffletier en bois de la parroisse de la Motte-Fouquet, lequel s’est submis et obligé envers maître Adryen Lebarbier, mtre de la grosse forge à fer de Putange aussy présent et acceptant luy faire une paire de soufflets de bois de sapin à mettre à la chaufferie de ladite forge de Putange, bons, loyaux et marchands, prests à placer en toutte leur perfection à la réserve des buses1 dont il est exempt. Et lesquels il s’oblige rendre prests dans sa maison audit lieu de la Motte dans la Quasimodo prochainne, auquel lieu ledit sieur Barbier le livrera dans ledit temps. Lesquels il garantira le temps de trois mois du jour qu’ils seront placéz et les entretiendra ainy que ceux du fourneau en le nourrissant [lui] et ses ouvriers durant ledit travail, en fournissant ledit sieur Barbier touttes les choses nécessaires pour ledit entretien et pour lequel entretien, icelui sieur Barbier luy paira chacun an la somme de vingt cinq livres payable chacun an à la fin du travail, et en cas qu’il soit employé à l’entretien des autres soufflets de ladite forge, il en sera payé à proportion. Le présent accord ainsy fait pour la confection de ses soufflets par le prix et somme de sept vingt livres. De laquelle somme ledit sieur Barbier en paiera la somme de trente livres dans le dimanche vingt et unième mars prochain et le surplus lors de la livraison, et en outre sera néanlmoins payé par ledit sieur Barbier audit sieur de Mortous pour le premier raccomodage des souflets dudit fourneau la somme de ce qui luy apartiendra raisonnablement selon le travail2.


*

* *




Notes :

1 qui sont en fer (sont-elles celle du précédent soufflet ?)