Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Malheurs > 1732 : Pendu pour vol et friponneries à Argentan
Par : dozeville
Publié : 7 avril 2012

1732 : Pendu pour vol et friponneries à Argentan

Au gibet noir, manchot aimable,

Dansent, dansent les paladins,

Les maigres paladins du diable,

Les squelettes de Saladins.

A. Rimbaud

Si les méfaits reprochés aux condamnés ne sont guère explicités, la "mise en scène" de l’exécution est minutieusement décrite : on croit à l’exemplarité de la peine.

JPEG - 22.2 ko
Le Pendu - Victor Hugo - 1854

Du jeudy cinquième juin mil sept cents trente deux a

Argentan en vue des salles de la conciergerie uzayant

de chambre du conseil. Devant Monsieur de Tremont, président,

au raport de Monsieur de Cenival, en présence de Messieurs

du Bouillan ; du Closlange, et de Vigneral

En procédant au jugement du procès criminel extraordinairement

encommencé fait et parfait Requeste du procureur du roy

allencontre de Jean Pierre Douche, et de Michelle Sallé sa mère

pour vols et friponneries par eux commises, après avons vu et

examiné ledit procès et faite subir les interrogations sur la sellete aux accusés.

Nous avons ledit Jean Pierre Douche déclaré deubment

atteint et convaincu de vols. Pour punition et réparation

de quoy le condamnons a faire amende honorable nud

en chemise la corde au col tenant en ses mains une torche

de cire ardente du poids de deux livres audevant de

la principalle porte de l’église paroissialle de Saint Martin

de cette ville où il sera mené par l’exécuteur des sentences

criminelles. Et la étant nue teste et à genoux, déclarera

que malicieusement il a commis lesdits vols dont il se

repent et en demande pardon à Dieu, au Roy et à justice

pour être ensuitte conduit par ledit exécuteur des sentences

criminelles à la place publique pour y être pendu et

étranglé jusque à ce que mort s’ensuive à une potence

qui sera pour cet effet plantée, et après son corps

mort porté aux fourches patibulaires. Et que laditte

Michelle Sallé déclarée atteinte et convaincue de vol

et d’avoir favorisé ledit Jean Pierre Douche son fils dans

les vols par luy commis pour punition et réparation de quoy

la condamnons d’être présente à l’exécution de sondit son fils,

d’être battue et fustigées nue de verges dans les carfours

de cette ville, et dans le lieu où l’exécution dudit son fils

sera faite par l’exécuteur des sentences criminelles

et elle bannie à perpetuitté de la province de Normandie.

Ledit Jean pier Les biens dudit Jean Pierre Douche et de

laditte Michelle Sallé jugés acquis et confisqués en tout

que ceux scitués en payer de confiscation au Roy ou à que

il apartiendra sur Iceux ou autres subjets

a confiscation préalablement pris la somme

de chacun vingt livres d’amende envers le roy

en cas que confiscation n’ait lieu au profit

de sa majesté En quoy nous avons condamné ledit Douche et sa mère et

aux dépens du procès. Aresté ce dit jour et an

Coifferel Detremont Hellouin de Cenival

Du Bouillan des mares Ducloslange Philippe

De Vigneral

voir le texte 4BP204/1 vue 3