Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Des travaux et des hommes > 1769 un voleur bien poli ?
Par : dozeville
Publié : 14 mars

1769 un voleur bien poli ?

Depuis quelques années, les jardins des bourgeois d’Argentan sont pillés la nuit. Les voleurs semblent insaisissables.

L’un d’eux félicite le jardinier et annonce sa prochaine visite au propriétaire du jardin.

JPEG - 28.5 ko
Le billet laissé par le voleur

L’orthographe étant légèrement défaillante, je vous livre le contenu de cette missive :


Monsieur,

vos pêches et vos poires sont excellentes.

Le jardinier qui a taillé vos espaliers a fort bien réussi.

Nous aurons l’honneur de les visiter l’année prochaine.


En attendant les fruits de l’année prochaine, nous sommes1

et va te faire foutre, vilain mâtin2

avec paraphe3



*

* *


Notes :

1  on attend "vos serviteurs"

2  insulte assez fréquente à cette date = chien ?

3  une signature avec paraphe indique habituellement une personne éduquée (genre notaire, prêtre, juge ...). Ici il y a une touche de moquerie supplémentaire un peu gâchée par l’orthographe.