Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Malheurs > 1731 Pélerinage mortel
Par : dozeville
Publié : 20 février

1731 Pélerinage mortel

Aujourd’hui vingt cinquième jour de juillet mil sept cents
trente et un a été baptisé par nous curé de Rabodanges
soussigné un fils en péril de mort suivant l’attestation
d’Ester Lerond, femme de Pierre Loisel, de la parroisse
du Ménilhermé, sage-femme, laquelle nous a déclaré que
c’est l’enfant de Louis Blavette et de Catherine Lemoine
de la parroisse de Boussé  [1] qui est étoit partie depuis
huit jours pour faire le voyage de Notre Dame de la
Délivrande [2] pour le soulagement de Michel Lemoine,
son père, détenu malade, suivant la déclaration de
Marie Jardin, belle-mère de ladite Lemoine et de Michelle
Blavette, sa belle sœur, toutes deux de Boussé. Ce qu’ils
ont signé ou marqué. Lequel enfant est né de ce jour
et a été nommé Jean par Jean Leroux assisté de
Madelainne Lebouc, tous deux de cette paroisse, les
parain et maraine. Lesquelles déclarations nous ont été
faittes en présence de François Verrier et de Damien Le
Roux, tous deux de cette parroisse.
Le susdit anfant né chez Jean Leverrier, hameau des
Limeris, lequel nous a été porté aussitôt.

Le trente jour de juillet de l’année mil sept cents trente et un
le corps de Jean Blavette né du vingt cinq du présent mois, fils
de Louis Blavette et de Catherine Lemoine de la parroisse
de Boussé qui a mis son enfant au monde dans cette paroisse
et qui y est décédé a été inhumé dans le cimetière de la parroisse de
Rabodanges.  [3]

Notes

[1] actuellement Boucé

[2] un des plus anciens pèlerinages de Normandie

[3] AD61 EDPT416_10 vue 200