Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Vie quotidienne > 1684 Se faire beau pour ... abjurer
Par : dozeville
Publié : 30 janvier

1684 Se faire beau pour ... abjurer

Une très vieille tradition : s’endimancher pour les cérémonies.

Mais comment faire lorsque l’on est quelque peu désargenté ?

JPEG - 53.7 ko
Claude Vignon (1593-1670) : Portrait de jeune homme.
Musée de Caen

Du treiziesme jour de may l’an

mil six cent quatre vingt et quatre

à Dompfront après midy , par devant nous

Michel Dumesnil et Michel J...aux, notaires royaux

en la ville de Dompfront


Fut présent en sa personne Isaacq Blanchard,

escuyer sieur du Chesnay fils de Jean Blanchard,

aussi escuyer. Lequel sieur du Chesnay se disant à présent

majeur ainsy qu’il nous a assuré, présent et

acceptant demeurant en la paroisse du Boucq1, viconté

de Falaise, se submettant soubs le pouvoir de cette

juridiction quant à ce, lequel voulant faire abjuration

de toutte hérésye et religion contraire à la

religion catholique, apostolique et romaine le jour

de la Pentecoste prochaine soubs les auspices

de monsieur l’évêque de Bayeux. Et pour parvenir

aux frais nécessaires pour y réussir suivant

sa condition a recogneu que Gilles de Vaufleury,

escuyer, sieur d’Oysse, et Maurice de Verdun, escuyer,

sieur des Landelles, luy ont fourny et sont demeurés2

pour luy à monsieur des Brières tant en

argent que estoffes, fourniture de touttes choses

pour l’habiller, la somme de quarante et cinquante

livres trois solz dont ledit sieur Du Chesnay s’est

tenu a comptent audits sieurs d’Oyssé et de Verdun

dont comptent. Présent maistre Joseph Masseron, advocat

au Parlement et Jullien Pottier, sergeant

à Domphront tesmoins.

 *

* *

Notes :


1Paroisse qui semble inconnue mais peut-être Le Bô

2Incompréhensible, peut-être portés caution ?