Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > La folie > 1601 Un cas de sénilité à Juvigny-sous-Andaines
Par : dozeville
Publié : 28 janvier

1601 Un cas de sénilité à Juvigny-sous-Andaines

Un notable devenu sénile semble être une proie facile pour toutes sortes d’individus intéressés.

La famille décide de réagir.

Le neufiesme jour de juing l’an

mil six centz ung au lieu de la Mochere en Juvigny après midy

par devant Balloche et Letourneur tabellions


Fut présent en sa personne François

Thommeret chirurgien parroissien de

Juvigny lequel considérant son

indisposition à raison de quelque

maladie dont il est agitté et

ne peut que par intervalle de temps

vacquer à ses oeuvres et oppérations

librement et aussi qu’il est dé-

libérer1 faire ung voiage en

pais loingtain mesme

qu’il est facille à decepvoir2 et

que ordinairement il est conduit et mené

par lieux de tavernes par personnes

qui taschent par tous moiens

à le tronper et avoir de luy sy

peu d’héritaiges qu’il peut

pocéder et luy font faire

marchés illicites à la ruyne

et confussion de ses enffans

pour à quoy éviter voullant

pourvoir à son estat, nouriture

et entretien et à l’advenir se

occupper à prier Dieu pour le salut

de son âme, à ces causses causes

a confessé avoir baillé et par ces présentes

baille par advancement d’hoerie à Jehan

et François Thommeret, ses filz,

et à Marie et Magdelaine, ses filles,

lesdits François et filles \ad ce/ absents et représentés

par ledit Jehan pour lesquelz il a estably
et fait fort, scavoir est, tous

et chacuns ses biens meubles

et immeubles, rentes, comme autre faisances

et redevances où que le tout soict

assis et sytué tant au lieu de

la Mochere et des envyrons que

partout ailleurs entièrement et

généralement pour estre le tout

prins, racuilly, prochassé et demandé

par lesdits enffans et en faire entr’eux

lots et partages et en

disposer tout et ainsy que la

coustume du pais le veult et

permet et comme il parroit bon

aux charges ausdits enffans de

payer et acquitter les rentes et debvoirs

sieuraux que lesdites choses sont tenues

faire asurer chacun an sy bien

et sy a temps que ledit père n’en sera

travaillé3 en sa personne et vivra le

reste de ses jours en paix et pa(...)

à la charge audit Jehan Thommeret

audit nom de b ..…… nourir4
garder ledit François, leur père, en sa santé

et maladye et luy fournir et administrez

ses saincts sacrement sa nouriture

corporelle et entretien d’habits ainsy

comme il luy apartient et en cas de

maladye le faire soigner, sauve-

garder, luy faire administrer ses sainctz

sacrements et après son décès le
faire inhumer et enterrer par les

sainctz5 au semetiere de Juvigny

près ses deffunctz parens et amys

trépassés et prier dieu pour luy

ainsy qu’il apartient à personne décédée

en religion catholicque apostolicque

et roumaine ce que ledit Jehan son s audit

non a bien voulu et accepté à la

charge audit Jehan audit non sy le cas

advient que ledit Francois Thommeret

son père, allye de vye à trépas avant

Anne Robichon, sa femme aura sur

lesdits biens son douaire coustumier

suyvant la coustume du pais

et affin que ses présentes ne soient

ingnorées, ont iceux François Thommeret

père et Jehan son fils accordé estre insignuées

et esmolloguées par justice et par ……..

comme tel cas apartient et pour s’en faire

délivrer acte s’entre sont establis

pr[ocureurs] et ainsy demeurés à ung et d’acord,

obligés, présents Guillaume Delahaye, Jullien

Louvel parroissiens de

Juvigny, tesmoings6


*

* *


Notes :

1Décidé à (on peut peut-être voir là un cas de sénilité, voir de maladie d’Alzheimer ?)

2tromper

3Molesté, fatigué, ici : inquiété

4Un pli malencontreux rend quelques mots illisibles.

5Les membres d’une Charité ?