Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Des travaux et des hommes > 1702 La pancarte du tarif d’Argentan
Par : dozeville
Publié : 2 décembre

1702 La pancarte du tarif d’Argentan

Bref historique

D’après Thomas Prouverre, le "tarif" (taxe sur les marchandises) aux portes de la ville fut autorisé en 1659 ou 1660 par un arrêt du conseil. L’explication qu’il en donne est savoureuse en ces temps de contestation fiscale par les "gilets jaunes". Pour la taille1, "notre ville estoit [imposée] à environ 32 000 livres, ce qui se faisoit payer avec beaucoup de violences… et l’assiette de ces sommes faisait commettre toutes sortes de vengeances. Enfin tous ceux qui avoient un trafic quelconque et qui auroient été ruinés cherchaient un remède à ce mal. Ils finirent par obtenir un tarif pour les étrangers qui vendoient toutes sortes de marchandises".


*

* *

Nouvelle pancarte des droits de tarif sur les marchandises, denrées & bestiaux qui entreront se vendront ou consommeront, débiteront et apreteront en la ville, et fauxbourgs d’Argentan et paroisses de Mauveville et Coulandon, foires & marchés qui s’y tiendront de la manière qu’ils se sont levés par le passé.


A savoir


Sur chacune aune de drap et toile d’or & d’argent, satin broché, damas à fleurs et autres draps où il y a or ou argent, quinze sols

Pour chacun cent pesant au dessus et au dessous à proportion de toutes sortes de manufactures de soye, velours, pannés2, satins, damas, taffetas, tabis, rubans, gros de Naples, bas de soye, cordons, coeffes, franges, galons, ganses et tresses de toutes couleurs, soixante livres.

Chaque bord de soye, douze sols.

Chacune livre de passements, cordons, tresses, dentelles et autres ouvrages tissus d’or et d’argent non compris les boutons, quatre livres.

Sur chacune livre de dentelles de soye de toutes couleurs, quatre livres.

Sur chacune livre de fleurs compris les guipures, Padous3, crespes et passement d’argent faux, douze sols

Sur chacune pièce de drap d’Espagne, Angleterre, Hollande et draps de nouvelle fabrique de quelque nature qu’ils puissent être, carcassone et du seau largée de la continence34 de vint aunes au dessus et au dessous à proportion, 100 sols

Sur chacune pièce de ratine5 fine, fort large, écarlates et cramoisy ou nacarat6 debours de vint aunes au dessus et au dessous à proportion, cent sols

Le cent de pains de braye, dix sols

Pour une paire d’écardes et par chaque serant , deux sols

Sur chacune pièce de revesche7 de Beauvais ou d’Angleterre de toutes couleurs cotons et creseaux d’Angleterre contenant vint aunes au dessus et au dessous à proportion, quarante sols

Sur chacune pièce de serge de seigneur hautonne couleur de feu, rays de chatons, hismes, assor et autres contenant vint aunes au dessus et au dessous à proportion, cinquante sols

Sur chacune pièce de rays, camelot8 d’Amiens ou Serge de Rome, Chartres et autres contenant vint aunes au dessus et au dessous à proportion, quinze sols

Sur chacune aune de drap du Seau Berry, Arains, Carcassonne, Valogne, Cherbourg, serge de st Lo, Beaumont, Beauvais, Ratines de Beauvais Linestre & Sigovie, deux sols

Serge9 de Berry et de Verneuil de demie aune et les droguets10...de laine, chacune aune, un sol

Serge sur erain de toutes sortes de fabriques de Falaise, Ecouché, Argentan et des environs de largeur d’une aune pairont par aune, un sol trois deniers

Serge sur tramier d’Argentan et des environs, l’aune, neuf deniers

Baguette à doubler façon d’Argentan et des environs, l’aune neufs deniers

Sur une piece de Camelot de L’Isle, Bouracan gros grain, Burail, Mouracat double et simple contenant vint aunes au dessus et au dessous à proportion trente sols

Chacune aune d’erose meslée de soye ou poil de chèvre à la réserves des étamines des droguets un sol trois deniers

Sur chacune pièce de fripes de vaselours ? de toutes couleurs et fustaines11 à fleurs et à grain et autres contenant dix aunes au dessus et au dessous à proportion, Vint sols

Sur chacun froc de Roüen, lingettes de Caën et Falaise de la continence de vint aunes au dessus et au dessous à proportion, quinze sols

Frocs12 de Lisieux, tirtaines, droguets sur fil & sur soye l’aune, neuf deniers

Toutes les marchandises apartenant à marchands forains qui seront seulement apretées en ladite ville pairont par celuy qui l’apretera six sols par vint aunes pour celles qui excederont un sol des droits de moitié pour celles au dessous et demye.

Sur chacune piece de fustaine à poil & toile de coton à doubler, cinq sols

Sur chacune aune de basin13 , neuf deniers

Sur chacune aune de toile de mousseline et toile à coton à la réserve de celle à doubler, deux sols

Estamines soit quelles soient meslées de soye ou non par aune, neuf deniers

Sur chacune aune de toile de mousseline et toile à coton à la réserve de celle à doubler, deux sols


Marchandises de laines et chapeaux


Sur chacune livre de laine de sajete de toutes couleurs pour franges et tapisseries, quatre sols

Laines d’autruche avec le pied gros et pied ensemble, le cent pesant, quarante sols

Le pied d’autruche seul, laine d’Espagne Angleterre, Sigovie, Languedoc, Provence, vigogne et autres laines fines et moyennes non apretées, le cent, cent sols

Le cent de toisons de moutons & brebis, quarante sols

Laines lavées de France & Normandie non ouvrées ny filées venant de dehors de toutes sortes, le cent pesant, trente sols

Chapeaux de poil de vigogne, Sigovie et autres laines fines, la douzaine, quarante sols

Autres chapeaux moyens de toutes sortes de façons, la douzaine, vint cinq sols

Chapeau de mouton et brebis en laine sortant de ladite ville, un sol


Mercerie


Sur chacun baudrier bordé d’or & d’argent galonné ou à frange d’or & d’argent, quinze sols

Sur chacun baudrier de maroquin buffle & autres sortes de franges et autres, neuf sols

Sur chaque baudrier uni commun, trois sols

Sur chacune sangle à frange ou piquée d’or et d’argent, quatre sols six deniers

Sur petite sangle de peu de valeur, un sol

Bonnets de laine, de soye, camelot et autres, la douzaine, huit sols

Chaque douzaines de calotes14, sept sols six deniers

Boutons d’or et d’argent fin, la grosse, sept sols six deniers

Le cent de basaine, quarante cinq sols

La douzaine de jeux de cartes, sept sols six deniers

La grosse de déz, sept sols six deniers

Eguilletes15 de fil laine & cuir, la grosse, un sol six deniers

Gans en broderie d’or et d’argent ou frangé d’or et d’argent ou garnie de soye de Rome, Angleterre, Espagne et autres lieux parfumés ou non et de chamois, la douzaine, trente sols

Gans communs la douzaine, neuf sols

Lacets, galons, tresses boutons de fil, laine, fil noir et gris et autres couleurs, la livre, un sol six deniers

Papier blanc à écrire, la rame du grand trois sols

La rame de moyen & petit, deux sols

Poudre à canon, la livre, un sol six deniers

Le passemens16 de Flandre, Gesnes & Venise au dessus de cent sols l’aune quinze sols

Chacune livre pesant de dentelle et passemens depuis cent sols et au dessous, le fort portant le faible, quatre livres

Bas de fil et laine moyens et gros, la douzaine, vint sols

Fil de coton, le cent, vint sols

Chaque perruque , tant grande que petite, le fort portant le faible, paira sept sols six deniers

et ne pouront les perruquiers les exposer en vente qu’auparavant le droit ne soit payé à peine de confiscation et d’amende


Dindanderie


Les chaudières, chaudront, marmites et pots de fer,poeles de fer à frire, le cent pesant, quinze sols

Les chaudrons d’airain, poeles et poelons et autres ouvrages de dindanderie, le cent pesant, quatre livres

Mors de bride façon d’Argentan et d’ailleurs, un sol six deniers

Couteaux, Cisailles, Etrilles, Eperons, Gourmetes, bandes de fer fil de fer et cuivre et autres ouvrages de quincaillerie, le cent pesant, cinquante sols

Pour un cent de feuilles de fer noir, quinze sols

Pour un cent de feuilles de ber blanc ou étamé, vingt sols

Pour un cent de feuilles de corne de lanterne17 d’Angleterre ou d’ailleurs, trois sols

Lames et gardes d’épées, par douzaine, trente sols

Chacune épée à garde d’argent, trente sols

Les faux, par douzaine, vingt quatre sols

Les faucilles, par cent, soixante & dix sols


Verrerie


Verre en table à faire vitre, la charge de cheval et la chartée à proportion, quarante sols

Le cent de plomb en table et en saumon ou œuvré, quinze sols

La charge de cheval de verres et bouteilles, trente sols

Le cent d’étain fin et commun œuvré, soixante sols



Toilles


Sur chacune aune de toile de Holande, quatre sols

Sur chacune aune de toile batiste, deux sols six deniers

Sur chacune aune de toile de Laval ou de lin, un sol six deniers

Sur chacune pièce de toile de Bretagne, douze sols

Sur chacune pièce de toile de chanvre, étoupe de lin grosse & fine de la continence de cinquante ou cinquante deux aunes au grand aunage au dessus et au dessous à propoortion, trente sols

Car ce qu’aussy tout fil propre a faire toile entrant en cette ville pour les bourgeois et marchands pour en faire faire des toiles demeurera exempt du droit de tarif, mais celuy qui sera rendu en cete ville et fauxbourgs payra par chacune livres six deniers. Au moyen de quoy les marchands et bourgeois de cete ville faisant faire des toiles feront leurs submissions en entrant avec leur fil dans la ville où en le faisant sortir d’icelle d’en faire faire des toiles et d’en payer le droit cy-dessus limité.

Chacune pièce de serviette de brin et lin à œuvre contenant vint six aunes au dessus et au dessous, à proportion, vint sols

Chacune pièce de servietes d’œuvre et chanvre contenant vint six aunes au dessus et au dessous, à proportion, quinze sols

Par chaque aune de doubliers d’œuvre, un sol

Sur chacune pièce de toile de soye de sept aunes et au dessus à proportion quinze sols

Sur chacun coetils par aune, six deniers

Sur chacune douzaine de Bougran18 vint sols

Rouleaux et bordures larges, moyennes & étroites, par pièce, un sol six deniers

La filasse de lin en bote, la pièce ou bote, deux sols

La filasse de chanvre, par cent, douze sols

Toutes sortes de cordages pour livre, neuf deniers

Couvertures de lit pour couches ou couchères la pièce, douze sols

Couvertures à berceau, un sol six deniers

Plume d’oye à faire lit, le cent pesant, cinquante sols

Plume de volailles, le cent, quinze sols

Cire jaune, blanche & vierge, le cent, soixante dix sols

Une charge de drapeau19 à faire papier, quinze sols

Un fais a col20 dudit drapeau, trois sols


Droguerie


Sur le sucre & castonade21, le cent pesant, cent sols

Confitures seches et liquides de Verdun et toutes autres, la livre, deux sols

Amandes sans coque, le cent pesant, trente sols

Huiles d’olive, gresses et colles, le cent pesant, quarante cinq sols

Toutes sortes d’autres huiles et glus, trente sols

Capres, percepierre22 et olives, le cent pesant, quatre livres

Poivre, gingembre et verd de gris, le cent pesant, soixante sols

Savon et alun, le cent pesant, trente sols

Petun23, le cent pesant, quarante sols

Pour un baril de vinaigre de vint-cinq pots au dessus et au dessous, à proportion, entrant dans la ville, quinze sols

Poix blanche et noire, résine, gomme et autres, le cent pesant, cinquante sols

Clou de girofles, muscade, canelle et autres drogues d’apoticaire fines entrant dans les compositions des apoticaires, la livre, quinze sols

Toutes autres drogues non spécifiées, comme casse24 minéraux, gommes, racines, bois fruits & semences, le cent pesant, quarante cinq sols

Sur chacune chartée de voide25, soixante sols

Sur chacune charge de ladite voide, dix sols

Sur chacun cent de garence, soixante sols

Pour le cent pesant de noix de galle Brésil, gravelle26, coupros27, sommail, bois d’Inde28, Inde mol ou dur et autre sortes, quarante sols

Sur chacune charge de cheval de noix ou prunes, six sols

Sur chacun baril ou poinson de pruneaux, quinze sols

Chartée de naveaux, dix sols

Charge de cheval de naveaux, deux sols

Charge de cheval de colle de bœuf, veau ou mouton, trente sols


Souliers et cuirs non tannés et aprestés en ladite ville


Chacune paire de souliers de quatre points et au dessous, un sol six deniers

Chacune paire de souliers au dessus de quatre points, deux sols

Les mules sur le même prix des souliers,

Une paire de bottes, quinze sols

Une paire de botines, six sols

Une paire de souliers de savaterie29 ceux de quatre points et au dessous, neuf deniers

Et ceux au dessus de quatre points, un sol

La douzaine de peaux de moutons fabrique d’Argentan ou semblables trois sols

La douzaine de peaux d’agneau aprestés en blanc et non tannés, un sol six deniers

Chacune vache de Roussy30, sept sols six deniers

La douzaine de peaux de mouton passés en rouge, six sols

Chacune peau de maroquin31 de tous lieux, six sols

La douzaine de peaux de veau passés en Roussy & dehors, vint sols

La douzaine de peaux de parchemin, quatre sols

Peaux de renard et foyne, la douzaine, quinze sols

Peaux de chevreau de chat & autres, la douzaine, neuf sols

Chacune peau de chien, loup, chèvre & bouc un sol

Peaux de loutre, la douzaine, trente sols

Chacun manchon de martre petit-gris, chiens, lapins, chats noirs, loutres, renards, blereaux, loup, ours et autres telles peaux, trois sols

Pour chacun manchon de chevreau, agneau, lièvre et autres petits manchons de même qualité, un sol six deniers

Pour une chartée de briques ou tuiles ou ouvrage de poterie, dix sols

Une charge de terre à foulon32 , un sol six deniers

Une chartée d’ardoise, quarante cinq sols

Une pipe33 de chaux sept sols six deniers

La livre de cuir de bœuf ou cheval apresté et passé en blanc, cuir de Hongrie & Paris, un sol trois deniers

Chacune selle de cheval, sept sols six deniers

Sur chacun bas et bastière de cheval, quatre sols


Diverses denrées


Une chartée de careau34 à bâtir, deux sols six deniers

Une chartée de pierrre à maçôner, un sol six deniers

Charge de cheval de hareng blanc ou sorel35 , vingt cinq sols

Sur chaque barique de hareng blanc ou sorel, cinquante sols

Sur chacune poignée de molue36, deux sols

Sur chaque charge de poisson de mer frais, quarante sols

Sur chaque charge d’huistres en écailles, cinq sols

Sur chaque saumon frais, quinze sols

Sur chaque saumon sallé, trois sols

Le cent de carpes, tanches et brochets, quatre livres dix sols

Le cent pesant de vieux fromages, vint deux sols six deniers

La douzaine d’angelots37 nouveaux, deux sols

La charge de cheval de fruits à couteau, melons et autres fruits, cinq sols

La charge de cheval d’oranges et citrons, quarante sols

Le fais d’un homme d’oranges & citrons, dix sols

Le cent de beure et miel, quinze sols

La chartée de fer pesant deux mil livres, au dessus et au dessous à proportion, dix livres

La charge de fer d’un cheval, vingt cinq sols

Le cent d’acier, trente cinq sols

Sur toutes sortes de clou, le cent pesant, vint deux sols six deniers

Le fais à col de clou, quatre sols six deniers

Une chartée de foin, un sol six deniers

Une charge de cheval de foin, six sols

Un fais à col de foin, un sol six deniers

Une chartée de bois à brûler, vint sols

La charge de cheval dudit bois, trois sols six deniers

Une chartée de charbon, quarante cinq sols

La somme de cheval de charbon, sept sols six deniers

Un fais à col de charbon, un sol six deniers

Une chartée de bois merrain38 et rets à charon, cinquante sols

Une chartée de late, pelles pallerons, bosseaux, seaux, ersons fust de selle, bas, sabots & autres bois doté, soixante sols

La charge de cheval dudit bois, sept sols six deniers

Fais à col dudit bois, deux sols

La chartée de bois pour servir à bâtir ou faire merrain en plote ou autrement

vingt cinq sols

Chaque grande couche de bois de lit sept sols six deniers

La petite couche quatres sols

Une paire d’armoires quinze sols

La demi paire d’armoires sept sols six deniers

La table de toute façon de la façon des menuisiers et des rouetiers un sol

Par fauteuil et chaise de bois au dessus de trois & au dessous à proportion un sol

Pour chaque fauteuil et chaise de jonc paille et autres au dessous de la valeur de quinze sols sera payé six deniers et de valeur au-dessus de quinze sols, douze deniers

La chartée de vans, paniers, cercles et autres ouvrages d’ozier, soixante sols

La charge de cheval desdits vans et autres choses susdites, sept sols six deniers

Fais à col desdits vans et autres deux sols six deniers

Pour chaque cuve à lessive grande ou petite, un sol

Toutes sortes de drogues de peinture, le fort portant le faible, le cent pesant,

cent sols

Le cent d’ocre rouge et jaune et blanc de plomb, vint sols


Boissons


Pour chacun ponson39 de vint clairet, neuf livres

pour une pipe de vin blanc, quinze livres

Pour un tonneau de gros et petit cidre et poiré brassés en ladite ville et ailleurs le tonneau quatres livres dix sols

La pipe au dessous de 300 pots et le ponson, à proportion,

Chaque ponson d’eau de vie et autres vaisseaux, à proportion, vint livres

Chacun pot de vin d’Espagne, Canarie, Alican, eau de vie et autres liqueurs et vaisseaux40 à proportion, quatre sols dix deniers

Le cent pesant de lie de vin, dix sols

Pour un tonneau de bière quatre livres dix sols

La pipe et autres vaisseaux à proportion


Massacre et suif


Sur une chair de bœuf, trois livres

Chair de vache, génisse et taureau, trente sols

Chair de veau de lait, six sols

Chair de mouton de brebis et d’agneau, six sols

Chair de porc ou truye, dix huit sols

Un cochon de lait un sol

Pour chacun cent de suif cru soit provenant dudit massacre ou qu’il soit aporté de dehors entrant ou sortant de ladite ville sera payé par l’acheteur soixante et quinze sols

Pour chacun cent de suif blanc fondu soit qu’il provienne du massacre de ladite ville ou qu’il soit apporté de dehors entrant ou sortant de ladite ville sera payé par l’acheteur quatre livres

Pour chacun cent de suif brun entrant ou sortant de ladite ville quarante sept sols six deniers

Les bouchers feront leur déclaration aux commis dudit tarif des suifs qui proviendront de leur massacre avant que les exposer en vente à peine de confiscation et d’amende

Pour chacun cent de chandelle pesant qu’il entrera dans la ville quatre livres


Bestial qui sera vendu ou échangé


Pour un bœuf, quinze sols

Vache, génisson ou taureau, cinq sols

Mouton ou brebis, un sol

Un agneau, six deniers

Porc ou trye trois sols

Un porcelet deux sols

Cheval, cavale, mulet ou mule, chacun, quize sols

Poulain masle ou femelle au dessous d’un an, cinq sols

Âne ou ânesse, cinq sols

Pour un couple de dindes et un couple d’oisons et halbrans41, un sol trois deniers

et pourront lesdites volailles être exposées en vente tous les jours de la semaine excepté les fêtes et dimanches entrant ou sortant ainsy que toutes les marchandises du crochet. vint sols

Couple de chapons et poulets neuf deniers

Pour une charge de cheval de volaille, entrant ou sortant, vint sols

Pour une charge de cheval d’œufs six sols six deniers

Une chartée de poterie et ouvrage de terre, vint sols

La charge de cheval de poterie et ouvrage de terre quatre sols

La chartée de fayence dix livres

La charge de cheval de fayence cinquante sols

Le fais à col de fayence dix sols

Chacun lièvre ou lievrault un sol trois deniers

Chacune perdrix, becasse, oyseaux de rivière et couple de bécassines, la pièce, neuf deniers

Une paire de roues, dix sols

Une paire de rouelles à labourer, cinq sols

Par chacune douzaine de pigeons, un sol

Une paire de forces42 à tondre, vint sols


Tannerie


Sur chacun cuir de Perou, Caral, Saint Dominique, Havane, Mexique et Hongrie, tannés et aprestés soit que la consommaõn s’en fasse dans la ville ou hors d’icelle onze sols

Cuir d’Irlande, Barberie, Ecosse, Cenegal et autres de pareille nature, par pièce , tannés et aprestés comme dessus quatre sols

Sur chacun cuir de boeuf de boucherie tanné et apresté comme dessus, six sols

Cuir de vache de boucherie tanné & apresté, quatre sols

Chaque douzaine de cuirs de veaux de boucherie tannés et aprestés comme dessus, trois sols

La douzaine de peau de trouenne tannés et aprestés comme dessus, quatre sols

Une chartée de tan , vint cinq sols

Une charge de cheval de tan, trois sols

Pour les cuirs tannés et aprestés aportés de dehors qui entreront dans ladite ville sera payé le tiers

pour chaque cuir ou douzaine outre et pardessus les droits cy-dessux dus pour ceux qui sont aprêtés en ladille ville.

Les commis dudit tarif marqueront les cuirs dans les maisons des tanneurs qui en feront leurs déclaration aussitôt qu’ils seront secs.

Les ouvriers en toiles, œuvres draperie et serge et autres étofes qui se fabriqueront en ladite ville et fauxbourg, pairont pour leur fabrique la moitié le droit dû par la présente pancarte desdites marchandises & auparavant que de les délivrer à peine de confiscation et d’amende.


Article général


En cas qu’il y ait autres marchandises et denrées tant étrangères que non etrangères de quelque qualité qu’elles puissent être soit d’étofe, de fil soye, laine, coton, lin ou chanvre, drogues et droguisterie, peaux et généralement quelles puissent être qui ne soient spécifiées en la présente pancarte par omission pour ne les cognaître ou parce qu’à l’avenir on les fabriquera, il en sera payé le droit à raison de douze deniers pour livre du prix de leur vraye valeur.


Fait & areté le 2 ième jour d’Avril mil sept cens deux par les dénommés en la déliberation du vint six de mars dernier et par tous les habitans en général.

_____________

Notes :

1Cet impôt, perçu sur les roturiers seulement, était fixé pour l’ensemble d’une paroisse ou d’une ville. Il était évalué selon la richesse supposée de la paroisse par l’intendant de la province assisté par des sortes d’officiers que l’on nommait les "élus". Trois collecteurs de la taille, désignés chaque année par une assemblée générale des habitants, répartissaient et percevaient la taille de leur paroisse ce qui n’allait pas sans difficultés.

2 Étoffe fabriquée à la façon du velours et de même largeur, mais dont le poil est plus long et moins serré.

3 Nom donné à des rubans de bourre de soie.

4 Contenance

5 Etoffe de laine croisée dont le poil est tiré en dehors et fixé de manière à former comme de petits grains

6 la couleur entre le rouge et l’orangé.

7 Anciennement, étoffe de laine, espèce de ratine frisée à poil long. Revêches non croisées, façon d’Angleterre

8 Étoffe de poil ou de laine, mêlée quelquefois de soie en chaîne

9 Étoffe commune de laine qui est croisée.

10 Autrefois étoffe de laine de bas prix, qui était une espèce de drap, mais fort mince et fort étroit

11 Étoffe de fil et de coton. Une camisole de futaine.

12 Sorte d’étoffe grossière de laine

13 Étoffe croisée, dont la chaîne est de fil et la trame de coton

14 Sorte de petit bonnet qui ne couvre que le sommet de la tête

15 Cordon, employé simplement comme ornement

16 Tissu plat de fil d’or, de soie, etc. qui sert à orner des habits, des meubles, etc

17 Boîte garnie d’une substance transparente, corne ou vitres, où l’on enferme une chandelle, de peur que le vent ne

l’éteigne

18 Toile forte et gommée, employée dans les doublures des vêtements

19 Drap – vieux tissu pour faire du papier ?

20 Faix a col : Charge portée par un homme

21 Cassonade (vieille forme)

22 Chrithme maritime ou Criste-Marine : plante comestible oubliée (comme les salicornes)

23 tabac

24 Pulpe des fruits du canéficier (cassia fistula, L.), dont les gousses nous viennent particulièrement des Antilles, sous

le nom de casse en bâtons, casse des boutiques. Casse aromatique, casse giroflée, ancien nom de la cannelle.

25 ou guède : plante servant à teindre en bleu foncé

26 Lie de vin desséchée ?

27 Peut-être couperose : nom de divers sulfates (vert, blanc & bleu)

28 Bois de campêche : fournit une couleur rouge

29 Lieu où l’on vend de vieux souliers

30 Cuir de Russie ?

31 Cuir de bouc ou de chèvre, apprêté avec de la noix de galle ou du sumac

32 Argile qui sert à dégraisser les draps (dans le moulin à foulon)

33 Une futaille (entre 400 et 700 litres ?)

34 Terme de maçonnerie. Pierre qui a plus de largeur en parement que de longueur en queue.

35 Saur ou saure

36 Une poignée de morue : deux morues jointes ensemble.

37 Petit fromage qui se fait en Normandie (portant le dessin de la monnaie dite angelot)

38 Bois fendu en planches et propre à différents ouvrages

39 le poinçon de touraine contenait environ 230l

40 Vase quelconque destiné à contenir des liquides

41 Jeune canard sauvage

42 Très gros ciseaux pour tondre les moutons