Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Malheurs > 1644 la tutelle et ses problèmes
Par : dozeville
Publié : 26 novembre

1644 la tutelle et ses problèmes

Ce texte assez court met en scène les suites du décès du chef de famille :
- le coût de l’entretien des enfants
- l’absence de partage entre frères (pour éviter le morcellement des terres)
- le douaire de la veuve

Le septiesme jour d’apvril mil six centz

quarante quatre au tabellionnage de la

Ferrière, avant midy par

devant lesdicts tabellions.


Comme ainsy soit que Gilles

Baratte, tuteur de la fille mineure

de deffunt Martin Baratte, son

frère, eust intention de fere fere

bannyes1 pour adjuger l’uzufruit

et revenu des hérittages de ladicte

mineure, ensemble, fere arbittrer

sa nouritture et entretien et faire

inthimer2 les parens à cette fin

sur quoy se pourroit ensuyvre de

grandz …...3 et en ayant

iceluy tuteur conféré auxdicts parenz

ilz l’auroient prié se charger

de ladicte nouritture et entretien

d’icelle mineure pour ce qu’elle

avoit de revenu, ce qu’il a bien

voulleu accepter pour la bonne

amistié qu’il luy porte. Pourquoy

furent présentz ledict Gilles Baratte,

tuteur, et les parentz de ladicte mineure

qui sont Jacquelinne Fermin, sa mère,

Jean Fermin, Nicollas Fermin, Jullien

Baratte, Gilles Challes filz Edmond, []

Geslin, tous proches parentz.

Entre lesquelz appert que iceux

parentz ont recogneu que le

revenu estoit moins que l’ususufruict

pour ladicte nouritture et entretien

de ladicte fille, n’estant agée que

de quattre ans, a esté accordé

que iceluy tuteur jouira dudict

uzufruict et revenu à la charge

de la nourir et entretenir jusques

à l’age de douze ans apprès

Lequel temps en sera autrement

arbittré, à la charge ausy de

payer les rentes sieuralles

et d’entretenir les maisons.

Et d’autant que lesdicts Gilles

Baratte et deffunt Marin

n’avoient faict partage de

leurs hérittages, iceluy Gilles

se réserve a le fere faire avant

le temps cy dessus s’il voit que bon

soit. Accordé aussy qu’il sourira

le douaire de ladicte Jacqueline

Fermin et que encore qu’à l’advenir

ilz fissent leur résidence ensemble

ilz ne pouront acquérir auchune

communnitté de biens et ou icelle

Fermin se retireroit de ladicte maison

il sera à son obtien4 de prendre

sadicte fille pour la nourir

et entretenir et en ce cas

ladicte nouritture et entretien sera

arbittrée par l’advis de ses parentz

Sinon que ledict tuteur luy voullust

quitter la jouissance dudict uzufruict

et revenu. Et ainsy demeuréz

à un et d’accord.

Présent Jacques Chatizel et

Pierre Fouesil de la Ferrière, tesmoings.5


Le merc de ladicte Jacquelinne Fermin, veufve

Le merc dudict Gilles Baratte

Le Merc dudict Jehan Fermin

Le merc dudict Julien Baratte

Signent :

J Geslin

J Chatizel

P Fouesil

G Challes

Boulles et Letourneur 6


Notes :

1 publication publique (comme les bans de mariage)

2 informer

3 ici un mot non compris

4 mot qui signifie "acquisition" mais ici on peut penser "prendre en charge"

5 voir l’acte AD61 4E31/4/1

6 les deux tabellions