Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Vie quotidienne > 1767 jurande de sage-femme à Ste Honorine-la-Guillaume
Par : dozeville
Publié : 24 juin

1767 jurande de sage-femme à Ste Honorine-la-Guillaume

Pour être reçue la sage-femme devait montrer des compétences techniques mais L’Église exigeait d’abord de savoir administrer le baptême selon le droit canon en cas d’urgence.

Fort de cette certitude, le curé pouvait la recevoir comme sage-femme officielle.

Dans de nombreux cas, il semble qu’il n’y avait que des "faisant fonction".

Le dimanche dixieme may mil sept cent soixante sept, après
les complies dans le chœur de nôtre église devant
nous Jacques Deshayes, prêtre, curé de cette paroisse
de Ste Honorine la Guillaume soussigné, Jeanne Angot
femme de Fabien Peschet nôtre parroissienne, laquelle
faisoit cy devant la fonction de sage-femme
dans nôtre dite parroisse
avec honneur et applaudissement du public, a été reçue
pour exercer l’office de sage-femme et a fait serment
entre nos mains suivant la forme prescrite dans le
Rituel, en la présence de Mr Delahaye archidiacre du Houlme,
du Sieur Lelièvre, prêtre curé de Marcey, du Sieur Guillaume
Bain, nôtre vicaire, et de plusieurs de nos parroissiens
soussignés, notamment Joseph Marie, sacriste, Jacques
Louvel, fermier de la Bocherie, Jean Rabot, fermier de la
Bouvettière, Nicolas Bordel, fils François, et de plusieurs
autres.

signé

Lahaye, Lelièvre, Bain, Bordel Deshayes1

*

* *

1 AD61 Ste Honorine la Guillaume 1767-1787 vue 8.

On notera que le texte ci-dessus diffère notablement de celui mis en ligne par les AD (celui des AD est extrait de la collection dite "du greffe" -3E2/408- et celui-ci de la collection communale -EDPT411-)