Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Des travaux et des hommes > 1685 Bail à Céaucé
Par : dozeville
Publié : 12 juin

1685 Bail à Céaucé


Le douzième jours de mars l’an

mil six cent quattre vingt cinq, avant midy

devant nous nottaire exerçant (en) la paroisse de

Céaucé au canton de Normandie1, soubsigné


Fut présent en sa personne Jeanne Pottier

veufve de Charle Poussier demeurant au lieu du

Bas Coudray, paroisse de Saint Mars. Laquelle, tant en

son nom que comme stipulant et faisant fort

de Jean Poussier son beau-frère, a ce jourd’huy baillé

et baille par ces présentes à louage à l’argent pour trois

ans entiers et consécutifs, qui commenceront

à Pasques prochain et finiront à pareil jour et

terme, à François Baudet fils Jullien, laboureur

dudit au lieu de la Nocherye paroisse de St Bosmer

à ce présent, preneur et acceptant, scavoir est tout

ce qui à ladite Pottier et audit Poussier, son beau-frère

compète et appartient au lieu de la Queue

du Mont2 en la paroisse de St Brice, tant en

maisons que auttrement, genérallement sans

exception ny réservation, circonstances et

despendances pour ledit preneur en jouir pendant

ledit temps sans y faire auchunne démolition

que ce soit ains3 en usera en bon père de

famille sans estre tenu aux réparations de

la maison ains sera entretenue par ladite

bailleure mais paiera des rentes et devoirs4

seigneuriaux s’il se trouve qu’il en soit deub

Ce faict, et l’outtreplus5 moyennant et parce que

ledit preneur s’est obligé mesme par corps etc6

faire et payer à ladite bailleure la somme de

six livres payables à deux termes égaux

et par moytié par chachun ans, scavoir soixante

sols à noël prochain, aultre soixante sols

à la St Jean Baptiste ensuivant et ainsy d’an en an

et terme en terme jusques en fin du présent. Pacqueret

et aguillaule7 aux termes ordinaires de chacque année

ou dix sols. Et en ces termes d’accord. Présence de

Louis Deseschalliers, charpentier, et Sébastien Maignen

de Torchamp et de Céaucé, tesmoins.8


2 mercs : le preneur et la dite Pottier

3 signatures avec paraphes : S Maignen, Deschellalliers, J Legenissel (notaire)

------

Notes :

1La paroisse de Ceaucé était située pour une partie en Normandie et pour l’autre dans le Maine

2Nom de lieu-dit – lecture incertaine

3mais

4 Ils sont perçus dans quatre cas :

  • lorsque le seigneur est prisonnier.

  • lorsque le seigneur part en Terre Sainte.

  • lorsque le seigneur arme chevalier son fils aîné

  • lorsque le seigneur marie sa fille aînée.


5,surplus

6Etc employé sur la minute pour abréger la formule juridique qui sera développée sur la grosse (remise au bailleur). Ce sera quelque chose comme ’par corps et biens sur le plus clair et mieux apparaissant de ses immeubles’.

7En français plus moderne : le paqueret (à Pâques) et l’au gui l’an neuf ( au premier de l’an, i.e. les étrennes) sont deux redevances traditionnelles en plus du fermage normal.

8 AD61 4E19/32 voir sur geneanet