Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Malheurs > 1650 La vieillesse à Sept-Forges
Par : dozeville
Publié : 28 mai 2016

1650 La vieillesse à Sept-Forges

Vieillesse et infirmités diverses sont des maux redoutés : comment y faire face ?

Dans le cas exposé ci-dessous, la veuve dispose de biens mais ce n’est pas le cas de tous.

JPEG - 86 ko
1622 -Gravure de Jacques Callot

Du mardy troisième jour de may, l’an mil six

centz cinquante, avant midy, au tabellionage de

Saint Denys de Vil Sept-Forges, par devant les

tabellions royaulx soubzsignéz,


Fut présente en sa personne Françoise Chevallier,

veufve de feu Jean Gauberd, hautbois, parroissienne

de Lorré, agée de cinquante ans ou viron,

impuissante de pouvoir travailler et gaigner

sa vie à cause des infirmittez corporelles

quy luy arivent de jour en autre. Laquelle, à

ces causses et autres a volomptairement fait

advancement de droit successif, pur, simple et

irrévocable entre vifs à Louis, François et Marie

Gaulberd ses enfans. Item faire lesdits Louis et

et François, présentz et acceptantz pour eux et ladite

Marie Gaulberd, leur sœur, parroissienne dudit Lorré,

sans réservation, tous comme ilz se contiennent

et pourportent1 tant en maisons, jardins, vergers,

terre labourables et préalles2, à la charge par

ses dits enfans d’en payer à l’advenir les rentes

et devoirs sieuriaulx que lesdites choses sont tenues

faire aux seigneuries dont ilz dépendent.

Au moyen de quoy, elle les a présentement envoyé en

propriété, possession et jouissance desdits hérittaiges

pour, par eux, en jouir et dispozer comme de

leurs propres hérittaiges à tiltre du présentz

quy est fait moyennant et parce que lesdits

enfans se sont obligés norir et entretenir ladite

leur mère de tous vivres et vestements nécessaires

selon sa condition. Et après son décéds faire

prier dieu pour le repos de son âme et autres

ses parens et amis trépassés à tout leur

possible. Et d’autant que il est nécessaire que le

présent soit insignué3 aux assises de Domfront,

ladite veuve en a donné toute procuration

généralle et spécialle de faire faire ladite

insignuation. Et en ces termes d’acord, lecture faite

en tesmoing de quoy etc. Présentz Christofle Dutertre,

sieur du lieu de Sept-Forges et Joseph Fourneau

de Saint Denys, tesmoings.


Marquent :

-Françoise Chevallier

-François Gaulberd


Signent :

-Louis Gaubert

-C. Dutertre

-J. Fourneau


Les tabellions : J. Challière et F. Boullend4




-------

Notes :

1comportent

2en pré

3insinué = enregistré

4 AD61 4E271/16 vue 291