Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Le "général" des paroisses > 1670 Agrandissement et embellissement de l’église de la Chapelle-Moche
Par : dozeville
Publié : 13 mai 2016

1670 Agrandissement et embellissement de l’église de la Chapelle-Moche

Tout a changé en cette commune :
- le nom devenu la Chapelle-d’Andaine en 1961
- l’église fut rebâtie en 1893.

Le texte qui suit concerne l’ancienne église datant probablement du XVe siècle. Il semble qu’un dessin de 1820 ait existé ( existe encore ?).

JPEG - 90.1 ko
La Chapelle-d’Andaine - église actuelle

Mémoire des ouvrages que les habittans

de la parroisse de la Chapelle-Moche prétendent

estre faicte et construicts en leur église

suivant les clauzes sy après déclarées.


Et premièrement de démolir le clocher, en renger

la démolition dans le cimmetière avec les pilliers

et vaoultre1 jusque aux fondement2 aux charges

et conditions que iceulx habittans feront oster

la videnge de ladicte démolition et repasser la chaux

et sable sy bon lui semble et aussy sera

démoly par l’entrepreneur qui fera ladicte

besogne les deux murs qui sont droict et loys3.

A loys desdicts piliers et \au droict de la/ place construira

deux chappelles dont les murailles d’icelle auront

chacun deux pieds et quattre poulces d’époisseur

et de haulteur tant la ras que les pignons

de mesme que ceulx de ladicte église et de pareille

façon et seront chachunes chappelle de chachun

dix huit pieds de clair4 non comprins les murs

démolis de ladicte église et de longueur depuis les

deux traicts soubz lesquels il fera les pilliers

de pierre de taille avec les coignages desdittes

chappelles et ce à chaux et à sable et les

pignons et retours à la volonté desdicts habittans

et y aura en chasque chappelle une croizée

dont le hault d’icelle sera en vaoultre et fournys

de pierre de taille dehors et par dedans lesquelles

auront chachun huict pieds de haulteur et de quattre

à cinq de large et posera en chacune desdittes

chappelles troys pierre de taille saillantes sur

lesquelles y posera les immages de laditte églize

et remplassera en chacuns d’icelles vyels5 autels

que aussy il démolira et tirera les joincts desdittes

murailles de chaux et sable par dehors et sera

par dedans icelles tout uny et blanchy et sera à

chasque chappelle une porte de pierre de taille

pareille et semblable à la petitte de l’églize de laquelle

il se servira et d’une aultre qui est sur les

murs du cimmetière et en cas qu’il y faille

quelques pierres, il les fera tailler et picquer

comme tout le reste nécessaire pour tous lesdicts

batimens luy estant rendue par iceulx habittans

fendue6 sur le lieu et fera la charpente desdictes

chappelles et places dudict clocher toutte pareille

en celle de l’église et sur le modeelle de celles

de Thuboeuf à la réserve du lambrii et couvrira

ou fera couvrir lesdittes chappelles et places démolies

d’ardoize en la luy fournissant avec clous

et lattes et autres matereaux7 sur ledict lieu

et abattera le boys et le rendera charoyable aussy

aux conditions qu’il aura et poura disposer des coippeaux

en ce qui ce consistera estre faicte dans le bourg seullement

et sans qu’il puisse rien prétendre dans la démolition

dudict clocher et fera icelluy entrepreneur ung

traict où il posera le crucifix de ladicte église.

En oultre construira une tour carrée à la grande

porte de l’églize dont le pignon luy servira d’un retour

jusque la où il sera suffisant, laquelle sera de huict

pieds de clair en carré et de la haulteur du clocher

dont on prendra la mesure avec une grande porte

de pierre de taille pareille et semblabe à celle de ladicte

églize avec deux croizée \aussy en vaoulte/ de trois pieds de haulteur

et de deux de large chacunne et deux aultres au millieu

comme des ouyes avec ceulx des cloches lesquelles

il rendra sonnantes en ladite tour de laquelle il fera

ledict coignage de pierre de taille et seront les murailles

d’icelle de trois pieds d’époisseur et de plus sy il en est

nécessaire. Le tout sera travaillé avec chaux et sable ou

halbin et à la volonté desdicts habittans et mettra

sur les pignons d’icelle des guimberges8 comme

aussy sur ledictes chappelles pareille et semblable à celles

de ladicte églize fera la charpente de ladicte tour avec des

planches nécessaires en icelle au millieu de laquelle

il posera une aiguille de clocher de la haulteur nécessaires

et plassera un coq au hault de ladicte aiguille et couvrira le tout

d’ardoize à condition qu’il remploira et ce servira de tous

les matereaux deladicte démolition et que le reste luy sera

fourny par lesdicts habittans sur ledict lieu tant pour

la construction desdittes chappelles que de ladicte tour

et desquelles il fera les plasses nécessaires pour

poser les fondements desdictes murailles et que en

outtre luy sera fourny par lesdicts habittans …. au

cas qu’il ne soy treuvé dans les rue dudict bourg et

génerallement fera les entrepreneurs touttes les chosses

nécessaires pour ce qui regarde le mettier de

charpentier, couvreur et maçon et rendra lesdittes deux

chappelles parachevée dans le jour de noel prochain

et ladicte tour dans la Magdeleine, le tout prochainement

venant et à les cours et despends à peine de tous intherests

au moyen et parce que lesdits habittans luy

paieront, scavoir est, la somme de six centz

cinquante livres ensemble, luy fourniront deux tonneaux

de cildre sur ledict lieu propre pour la dépense

de ses ouvriers ensemble tous les mattereaux, comme

dict est, mesme les cloys et estampages aultant

qu’il en sera besoing et nécessaire et le tout aussy à

peine de tous dommages et intherests, laquelle somme

de six centz livres sera payée audict entrepreneur

suivant que laditte besogne sera par luy poursuivie.


Le dix-septieme jour d’aoust mil six centz soixante

et dix avant midy, au bourg de la Chappelle Moche

par devant nous, Jean Dupin, notaire royal en la

Cour royal du Mans réservé par sa Majesté en

la résidence de Couptrain demeurant en laditte parroisse

furent présens en leurs personnes et deuement

submins chacuns de Guillaume Hedoup, sieur de la Chesnays,

Maître architecque demeurant en la ville de Dompfront

d’une part et Guillaume Jarry …. marguillier

de la fabrice et églize de ladicte églize de ladicte parroisse et par vertu d’acte

de procuration à luy baillée par le général des habittans

deladicte parroisse de la Chapelle Moche venue devant

nous en datte du dixiesme jour du présent moys et an

d’aultre part lesquels desdicts noms et qualittés

ont promins et ce sont obligés les uns aux aultres

soubz l’obligation de tous leurs biens meubles et

immeubles de tenir et entretenir, faire et accomplir

touttes et chacunnes les articles, charges et conditions

contenue et renommée au mémoire sy dessus duquel

leur avons donné lecture et sera le tout

par eulx exécutté si bien et sy à tant qu’ils n’en

souffriront aulcunne perte ni intherest. Et ce faict

en la présence et du consentement de Messire Charles

Letourneur, prebtre, curé de ladicte parroisse de ladicte

Chapelle Moche, lequel a eu ces présentes pour

agréable. Dont et du tout ce que dessus lesdictes partyes

sont demeurée à un et d’accord et jugée de leur

consentement....................................9Ce faict es

présence de Jullien Lamy, marchand, et Jean Grosse,

tailleur d’habits, de la parroisse de Geneslay tesmoings

Enquis ledit Hedou a dict ne scavoir signer, qu’il a marqué

selon l’ordonnance10.

 ---------------------------

Notes :

1voute

2fondations

3Mot incompris : l’endroit ?

4Mot incompris

5vieilles

6 ?

7matériaux

8Terme d’architecture

9Raturé troys mots nuls 

10 4E100/373 vue 139