Vous êtes ici : Accueil > Humeurs > 1724 Charles Lefebure, curé ou inspecteur de police de Vieil-Urou (...)
Par : dozeville
Publié : 7 février 2016

1724 Charles Lefebure, curé ou inspecteur de police de Vieil-Urou ?

On connaît bien divers rôles du curé et des prêtres dans les paroisses :
- religieux
- éducatif
- social

- mais ici, il s’agit de la police et notamment celle des mœurs. C’est encore d’actualité dans bien des pays, parfois même de notre vieux continent...

Le dimanche deuxième jour d’avril mil sept cent vingt quatre

sur le bruit qui s’est répandu que Magdeleine Marcé, agée d’environ

vingt quatre ans, fille de Michel et d’Oportune Delarue, étoit enceinte, je,

Charles Lefebure, prêtre, curé de Vieil Urou, me suis transporté

chez ledit Michel Marcé où étoit ladite fille où l’ayant

interrogée s’il n’étoit pas vray qu’elle étoit enceinte, es présence

de Robert Marcé, oncle de ladite Magdeline, et Paul Marcé, son

cousin, de Michel Marcé, son père, et d’Oportune Delarue, sa

mère, a répondu qu’elle étoit enceinte des œuvres de Louis

Anthoine Dufour de la paroisse de St Lambert qui, présent

et acceptant, en est convenu, déclarant ne scavoir signer.

Es présence de Marin Binet, de Charles Guion, escuier

l’un de la paroisse de Chagny, l’autre de la Cochère

qui ont signé avec moy ledit jour et an que dessus1


Magdeleine Marcé (marque)

Rmarcé

Paul Marcé

M Binet

C Guyon

Lefebure (2 fois)


***

Mais tout est bien qui finit bien puisque le 25 avril 1724 le couple se marie à St Lambert.


Notes :

1AD61 Vieux-Urou EDPT266_26_2 vue 34