Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Des travaux et des hommes > 1705 Recrutement de la milice à St Mars-d’Egrenne
Par : dozeville
Publié : 29 janvier 2016

1705 Recrutement de la milice à St Mars-d’Egrenne

Le tirage au sort est la règle parmi les jeunes paroissiens. Mais ici une difficulté se présente : l’un des paroissiens a déménagé !

Comment résoudre le problème ?

JPEG - 39.9 ko
Tirage au sort pour la milice

Le vingtieme jour de décembre, l’an mil sept cent

cinq, par devant nous notaire royal en la viconté

de Domfront soubsigné


Comme il soit ainsi que des garçons de la paroisse de

St Marc eussent esté convoqué en conséquence des

ordres de Monseigneur l’intendant de la généralité

pour comparoir devant luy en la ville de Domfront le

jeudy douze de ce moys et tirer au sort pour le service

\du roy dans ses troupes/

de milice et que ledit sort fust tombé sur Jean

Levesque Jarriere, l’un desdits garçons pour faire ledit

service quoy qu’il en fust absent et demeurant en la

paroisse de Lavardin, élection du Mans, où il avoit

tranféré son domicile depuis plusieurs moys, pourquoy il

n’avoit conoissance de ladite convocation et qu’il

soit ainsi que le sort fust aussi tombé sur Guillaume Levesque

filz Robert de ladite paroisse de St Marc, cousin germain dudit

Jean Levesque, présent à ladite assemblée, pour asseurer

ledit service au lieu d’un des absents en cas qu’il ne

le peust trouver. …. Guillaume Levesque prétendoit par ceu

raison que ledit Jean Levesque feroit ledit service de la

milice en son lieu et place. Ledit Jean Levesque pretendoit

aussi s’en defendre n’aiant eu de conoissance de cette convocation

à joindre, qu’il estoit demeurant en ladite paroisse de Lavardin

depuis trois mois, éloigné de dix-huit lieues de ce

lieu et par conséquent qu’il n’avoit pas peu estre

compris dans le mémoire desdits garçons et pour

éviter à toutes les contestations et accélérer le

service de sa majesté, ont comparu lesdits Jean et Guillaume

Levesque, lesquels pour convenir de ce qui ensuit :

scavoir que ledit Guillaume Levesque s’est obligé et s’oblige

par les présentes faire et gérer ladite fonction de soldat

dans les troupes de milice au lieu et place dudit

Jean Levesque et l’en acquitter si bien et à

temps qu’il n’estoit inquité. Ce fait

au moyen parce que ledit Jean Levesque

luy a présentement payé la somme de soixante

livres tant entre ses mains que dudit Robert Levesque

son père qui est intervenu au présent .. si est solidairement...

avec ledit Guillaume Levesque son filz à l’entretien d’iceluy en

tout son contenu. Fait es présence de Jean Lebroc, sieur de la

gentillere, conseiller du roy, vérificateur général au quarbouillon

de Domfront et Simeon Pottier fiz Pierre de St Marc1


Le merc dudit Robert Levesque

Le merc dudit Guillaume Levesque

Lebroc

S Pottier

J Brault nottere


Notes



1 4E151/4 vue 31

voir aussi cet autre texte