Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Malheurs > 1771 Courte saga d’un porteur d’eau
Par : dozeville
Publié : 9 novembre 2015

1771 Courte saga d’un porteur d’eau

Un cas d’émigration

Guillaume Roger se marie le 8 janvier 1771 avec Renée Gontier à la Chapelle-Moche.

Il est porteur d’eau à Paris. Il retourne rapidement à sa besogne.

Le 7 juillet 1771, s’en revenant au pays, il décède à l’auberge de Boécé près de Mortagne.

Son épouse se remarie en 1775 à St Denis de Villenette. Pour ce faire, elle utilise le certificat du curé de Boécé, nous permettant ainsi d’entrevoir le triste destin de ce jeune homme.

************


Le billet remis au curé de St Denis de Villenette


3 septembre 1771

Je, curé de Saint Martin de Boecé soussigné, reconnais avoir reçu de Renée Gontier+, veuve de Guillaume Roger, la somme de trois livres dix huit sols, scavoir celle de trois livres pour mon droit de l’inhumation de feu Guillaume Gontier, celle de douze sols pour une messe et celle de six sols pour la délivrance de l’extrait mortuaire et formule (?), Recu de plus la somme de trente sols pour le sacristin de cette église à Boecé, le trois septembre mil sept cent soixante onze.

R... Soyer curé de Boecé


+ et qui nous a dit être la femme d’un nommé Guillaume Roger mort en cette paroise, le dix-huit juillet dernier dont elle aurait reconnu les vestements, vu la représentation qui luy en auroit été faite par Etienne Ledoux, aubergiste de ce lieu, et qui sont restés en dépost chez luy.

R... Soyer curé de Boecé


************


L’acte de décès à Boécé



Le jeudi dix-huitième jour de juillet mil sept cent soixante et onze a été inhumé+ dans le cimetière de cette église, le corps d’un homme inconnu, mort ce matin dans l’auberge du lieu. Il a dit être de la paroisse de la Chapelle-Moche et paraissait agé d’environ trente ans, d’environ cinq pieds trois pouces#, de poil noir, et revenir de Paris où il avait une chambre, pour faire un tour dans son pays. L’inhumation faite en présence d’Étienne Ledoux, marchand aubergiste, et de Pierre Dehail,maréchal, tous deux de cette paroisse qui ont signé avec nous


+par nous curé soussigné

#de hauteur


Nous lui avons administré le sacrement d’extrême-onction, n’ayant pas de connaissance pour lui administrer l’eucharistie.


Ledit inconnu reconnu depuis pour être Guillaume Roger, porteur d’eau à Paris, originaire de la paroisse de Sept-Forges, diocèse du Mans et demeurant en celle de la Chapelle-Moche, sous Domfront en Basse Normandie où il avait épousé Renée Gontier. La présente mention faite par moi, soussigné curé de cette paroisse en vertu d’un sentence rendue … à Mortagne le 7 septembre 1775...