Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Des travaux et des hommes > 1764 : pavement de l’église de la Chaux
Par : dozeville
Publié : 26 octobre 2015

1764 : pavement de l’église de la Chaux

Une généreuse donatrice améliore quelque peu le confort de l’église de la Chaux : le sol de terre battue est remplacé par des pavés de pierre.

Etat des travaux et de leur coût. Le curé semble très critique sur la rémunération de l’homme de peine, trop bien payé, selon lui.

Dans la présente année 1764, noble demoiselle Renée

Lefebvre du Champdugué a fait paver la nef de cette

église de la Chaux par Charle Daverne de la paroisse de Joué

du Plain qui commença cet ouvrage le vingt novembre au dit

an et qui le finit le huit décembre de la même année, en ce compte

le jour de venir icy et celuy de s’en retourner chez luy. Cette nef

contient quinze toises qui ont été posées dans seize jour par le

susdit ouvrier et son fils âgé de viron seize ans, lesquels étoient

nourris et leurs fournissoit encore un homme pour vider les terres

et leur aider à porter et poser leur pavé. Cet ouvrier avoit trois

livres de la toise, preuve de son profit excessif.

Ce pavé est venu des carrières guerin situées en Joué-du-Plain et en

la paroisse de Loussay1. Il coutoît à la susdite damoiselle trois sols le pied.

Pourquoy il en a fallut 500 quelques pieds, le charroy luy a

coûté soixante et onze livres à raison de 7 livres la chartée.


Le total de cet ouvrage a coûté à la susdite demoiselle

1° en pavé, pavments soixante quinze livre, cy 75 Lt

2° en charroy, soixante et onze livres,cy 71 Lt

3° pour le poser et en faire le joints, quarante cinq livres

sans y comprendre la nourriture des deux orvriers,

ny la nourriture et le payment de l’homme de journée, cy

qui fut fourny par la susdite demoiselle, cy 45 Lt

total 191 Lt2



Notes

1Loucé

2 AD 61 La Chaux EDPT101_7_2 vue 12