Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Le mariage > 1666 un acte de naissance = un acte de mariage ?
Par : dozeville
Publié : 17 septembre 2015

1666 un acte de naissance = un acte de mariage ?

Afin de ne pas omettre de renseignements intéressants, il est nécessaire de lire chaque acte en entier.

On en jugera sur cet acte qui s’étend sur le recto et le verso d’une même page.

Image 15 (en bas à droite)


Le premier jour de may mille six centz soixante et six

fut baptisée une fille des œuvres de Charle Delange fikz de

Leonard et des œuvres de Françoise De la Motte1 tous de cette

\nommée par Susanne Delaunay et Jean De la Motte/

parroisse ainsy que m’a attesté Marie Ollivier prise pour sage-femme

en présence d’Esmond de Paris, sieur de Beaujardin et Georges


Image 16 (en haut à gauche)


Chastelays et Robert Ollivier et plusieurs autres, ce que ledit Charle

Delange m’a aussi advoué et mesme le traité de mariage

escript entre eux \et fiancés/ et la proclamation de leurs baons2 et autres

dispositions confirment assez qu’il n’y a que le temps prohibé de

célébrer mariage qui empesche de parfaire le mariage3 entre lesditz

Charles Delange et entre ladite Françoise De la Motte – approuvé

en glose : et fiancés -4




Malheureusement, on ne trouve ni contrat ni acte de mariage dans les registres.

Pour le contrat, on peut raisonnablement penser que c’était un acte sous seing privé donc passé sans notaire.

L’absence de l’acte dans les paroissiaux semble due à une lacune concernant les mariages de 1665 à 1668 dans les registres paroissiaux.

5 autres enfants naîtront de ce couple, tous dit légitimes.


Que doit faire le généalogiste dans un cas de ce genre ?

Cela ne pose pas de problème pour une généalogie personnelle.

Par contre, ceux qui font des relevés peuvent se poser des questions :

  • Est-ce un baptême : oui sans hésitation

  • Peux-t-on le considérer comme une sorte de mariage (acte ou contrat) et le mettre dans l’inventaire ?

NOTES

1C’est donc une fille "naturelle" puisque née hors mariage.

2Les formalités préalables sont donc remplies

3Le temps prohibé désigne généralement une période de 3 semaines précédent les grandes fêtes chrétiennes comme Noël et Pâques.

4 AD61 Bellou-en-Houlme EDPT181_8 vues 15 et 16