Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Malheurs > 1664 Fils de galérien et orphelin de mère à Couterne
Par : dozeville
Publié : 7 février 2015

1664 Fils de galérien et orphelin de mère à Couterne

Où l’apprend que :
- l’on pouvait être déjà être mobile au XVIIe siècle
- l’on se mariait parfois loin
- le contrat de mariage prime sur l’acte
- s’il n’y a pas de service social à l’époque, la prise en charge d’un enfant, orphelin de mère et fils de galérien, n’est pas laissée au hasard.

JPEG - 49.1 ko
la chaîne

Le vingt neufiesme jour d’avril

mil six cent soixante et quattre après

midy au lieu de Lanfrere paroisse de

la Chapelle Moche


Devant nous Pierre Leroyer, notere royal

au Mayne réssident audict lieu

Furent présents en leurs personnes chacuns de

Jean Josse de la paroisse de Couterne

d’une part, et Loys Bigarel dmt

et Marie Saincte Marye sa femme

demeurants en la ville d’Angers en la paroisse de

la Trinité et de présent en ce lieu d’aultre

part lesquels ont faict entr’eux se que ensuit :

Parseque ledict Bigarel et ladicte femme

ayant apporté un enfant nommé Pierre

Josse issu de deffunct Gilles Josse et de

déffuncte Guillemine Melusson \sa femme/ ainsy qu’ils

ont approuvé par l’extraict de son babtisaire

en dabte du treisiesme jour de novembre

mil six cent soixante et un1 et

signé Moriceau, curé de l’églize de la

Trinité d’Angers et attesté par monsieur

l’évesque d’Angers et attesté et sellé du

sael dudict sieur évesque, lequel enfant

avait été baillé à norice à ladicte Marie

Saincte Marye pour le norir par moys

attendu que ladicte Meluçon femme dudict

Gilles Josse estoit lors décédée et

du depuis ledict Gilles Josse est allé

au gallere pour avoir esté convaincu de

faulx saunage et ce faisant ledict enfant

seroit demeuré à charge audict Bigarel

et femme, lesquels voulant se décharger

dudict enfant et estant sur le point

d’en entreprendre procès à l’encontre dudict

Jean Josse, frère dudict deffun Gilles

Josse et son cohéritier, ledict Jean Josse

c’est chargé dudict mineur affin de le

norir \et entretenir/ ainsy qu’il poura et qu’il luy sera

possible \ce que ledict Josse a promis/ soubs la protestation touttefoys

que sera aux dépends du bien dudict mineur et ont

baillé audict Jean Josse ledict extraict

de babtistere dudict mineur pour le

conserver audict mineur mesme ont

promins ledict Bigarel et femme ont

promis d’envoyer audict Jean Josse la

coppie du traicté de mariage faict entre

ledict Gilles Josse et ladicte deffuncte

Melusson sa femme dans trois moys

et en ses termes les partyes sont demeurées

d’acord. Faict et aretté ce dict jour et an que

dessus, es présence de Maitre Noël Grosse

notaire au marquisat de Lassay, demeurant

en la paroisse de Tessé et Jullien Genuis

de la paroisse de la dicte Chapelle Moche.

Toutes lesdictes parties ont dict ne

scavoir signer, enquis2 3


Relevé de la fiche du père

Annee : 1663
Lieu de détention : Marseille
N° registre : 1.0.97
Matricule : 501
Nom : JOSSÉ
Prénom : Gilles
Age ou année de naissance : 55 ans
Lieu naissance lu : Angers
Code INSEE naissance : 49007
Tribunal : Grenier à sel d’Angers
Cause du jugement : Faute d’avoir payé l’amende de 100£
Date condamnation : 15/12/1663
Durée condamnation : 3 ans
Date entrée bagne : 1663
Date de sortie bagne : 28/11/1683
Motif sortie : Libéré par ordre du Roi du 09/11/1683
Signalement : Poils noirs chauve

Source :Bibliothèque Généalogique de France

Gilles (°2/8/1619 et Jean(°22/1/1612) JOSSE semblent être les fils de Jean JOSSE et Jeanne DELAFOSSE qui se marièrent le 24/11/1610 à Couterne. 2 autres enfants de ce couple sont connus (Françoise et Marin)

Pierre Josse serait décédé le 15/11/1683.

D’après les relevés de Olivier Jeannot

— 

Notes

1Les registres de la paroisse, pour cette date, ne semblent pas avoir été conservés.

2S’ajoute ici l’approbation des mots en interligne (glose) et des mots raturés.

3 AD61 4E100/403 vue 157