Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Vie quotidienne > 1662 Inventaire après décès de Guillaume Granger, prêtre de St (...)
Par : dozeville
Publié : 9 décembre 2014

1662 Inventaire après décès de Guillaume Granger, prêtre de St Front

Les inventaires après décès ont lieu dans deux cas :

- le décédé a un ou plusieurs enfants mineurs (âgés de moins de 25 ou de 30 selon les cas). C’est le tuteur qui est responsable de l’inventaire et des biens inventoriés.
- le décédé n’a pas de descendance directe (c’est le cas des prêtres, des femmes non mariées). Les règles de succession collatérale sont complexes, la séparation est difficile.

Dans tous les cas, il s’agit de préserver l’intégralité des biens.

La femme mariée non séparée de biens ne donne généralement pas lieu à un inventaire : celui est contenu dans son contrat de mariage.

Il existe un autre type d’inventaire, c’est l’inventaire préalable à la séparation de biens, procédure assez fréquente. La femme aura droit au tiers des biens du mari (c’est une façon usuelle de préserver le tiers des héritages des créanciers du mari qui a fait de mauvaises affaires ou qui brûle la chandelle par les deux bouts). [1]

JPEG - 29.4 ko
Quiringh van BREKELENKAM - c.1650 -
Couple dînant devant la cheminée. Collection privée.

Du mardy vingt huictième jour dudit mois de febvrier audit an mil six centz soixante et deux

Nous Claude Coignard tabellion royal en la vicomté de Dompfront exerceant et résident en la parroisse de Saint Front, à la requeste de Jean Granger filz de Pierre, Ambroise Granger et Jullien Legoué et Perrine Morin sa femme, au précédent veuve de deffunct Jacques Granger filz de deffunct Jean Granger, lesquels Legoué et Morin, sa femme, faisantz fort pour les enfantz dudit Jacques Granger, ensemble pour maitre Guillaume Granger, prebtre, frère dudit Jacques au cas qu’il soit vivant, attendu son absence du pays depuis cinq ou six ans et auquel, en ce cas, ils ont promis fere ratifier le présent, nous sommes transporté au lieu et village de l’Hostel Jardin aux domicille et maisons de deffunct maitre Jacques Granger, prebtre, et où il est décédé pour faire inventaire des meubles mortz et vifz d’iceluy maitre Jacques Granger pour la conservation des droictz et intherest d’un chacun comme il sera trouvé et p... à quoy avons procédé en la présence desdits Jean et Ambroise Granger, Jullien Legoué et Perrinne Morin, requerantz et de Guillaume Delaunay et Jean Goussin filz Guillaume, parents des parties comme il ensuit

Premièrement

en la salle où résidoit ledict deffunct maitre Jacques Granger et où il est décédé avons trouvé une table de bois de chesne sur quattre pieds avec deux vielles petites banselles, le tout de peu de valleur

deux petits landiers et un autre encore plus petit, un trépied, un gril, une palette, un havet, une petite broche et une galletère le tout de fer

un pot de fer moyen et une petitte marmitte avec une cuiller de fer

une poille ronde d’erein et un poislon aussy d’erein et ung viel chandelier de cuivre

deux platz, trois petites escuelles et une grande, six assiettes, un pot d’estain et une poille o queue

un charlit de bois de chesne y ayant seullement une couverture de blanchet de couleur jaulne parce que lesdits requerantz sont tous demeurés d’acord qu’il que le lict avoit auroit esté  baillé à Anne Granger

un autre petit charlit garni d’une petitte couette et un traversier

une vielle petitte harquebuse de trois pieds de longueur

deux vielles petites haches, un pr.., une pelle, un voulge, une houette et une fourche de fer

item un bouesseau et un mortier de terre

une petitte table de bois de chesne sur quattre pieds et une ….de bois de fousteau, deux autres petittes banselles de bois

ung couvercle de mortier et un semoir de paille

item un femy coffre de bois de chesne duquel a esté fait ouverture estant fermé à clef et dans lequel a esté trouvé deux potées de beurre pleinnes, pesantz viron chacun vingtz livres

item cinq petitz morceaux de cire blanche pesantz viron un quarteron

item sept draps de toile ourdis de lanfe et thissus d’estoupe plus que my uzé

trois cheminses servant à l’usage dudict deffunct de toile de lanfet et deuz autre presque de nulle valleur

deux revissaux de gros fil blanc et demie aulne de fustaine

quattre petitz morceaux de courtine de toile de lin

item un petit panier de quisse dans lequel y a treize colletz plus que my usé servant à l’usage dudict deffunct, une vielle pere de bas de chausse de fustaine deuz mouchoirs

deux petittes mappes de grosse toile plus que my usée et deux autres mappes de toile de lin et un viel ….........

item six serviettes de toile de lin viron my usée

item nous avons trouvé dans ledict coffre les papiers qui ensuivent

scavoir un contract de vente d’un pré nommé le petit prey du moullin feste par Maître Estienne Louvel sieur de la Cendrie audict deffunct maître Jacques Granger et audict Ambroise son frère, devant Le Rées et Le Desbotté, tabellions, le sixieme de may mil six centz quarante sept, lecturé, controllé, ratifié et quittancé du droict de vente

une obligation feste par maître Mainfray Louvel et Estienne Louvel son filz et Joachin Crouillebois et Marie Le Rallu sa femme de deux centz quatorze livres cinq sols devant Crouillebois et Crestois, tabellions, le sept febvrier 1639 en marge de laquelle sont deux endos, l’un de soixante quatorze livres cinq sols payés par ledict maître Estienne Louvel, l’autre de sept vingt livres payés par ledict Legranger acquereur du susdict pré

un contrat de recognoissance de la vente de deux pièces de terre nommée mes longs Champs par Maître Jean Gaubert sieur de la Tousche advocat, Maître Jacques Granger devant Crouillebois et Le Rées tabellions le vingt neufiesme aoust 1646

Item deux quittances baillées audict deffunct par Jean Delaunay Mary de Jeanne Granger, l’une de quattre vingtz livres devant Crouillebois et Ledesbotté tabellions le huictiesme de juillet 1634, l’autre passée montant quarante livres passée devant lesdicts Crouillebois et Crestois, tabellions, le segond jour de febvrier 1637 à déduire sur le mariage de ladicte Jeanne Granger

Une autre quittance du dernier d’apvril audict an mil six centz cinquante et sept passée devant ledict Crouillebois et Le Rées, tabellions, baillée audict deffunct par Guillaume Goussin montant quattre vingtz dix livres pour le mariage de Madelaine Granger

Douze quittances et six feilletz de papier de p........ audict deffunct pour raison des dixmes

Dix huict acquits tant du sieur Perier que du sieur Esnaul baillée audict deffunct pour raison desdictes dixmes en quinze morceaux de papier

Une quittance générale baillée audict deffunct par Guillaume Delaunay fils de Jean pour le mariage de Jeanne Granger en dabte du dernier d’octobre mil six centz soixante et un

Une obligation faicte audict deffunct par Pierre Dudouit de la somme de quatorze livres sur laquelle y a quarante sols endossée du segond jour de mars 1657

Autre obligation de la somme de vingtz livres sur Guillaume Picault sur laquelle y a endos de la somme de douze livres

Autre obligation sur Michel Couppé estant pour sept livres, le surplus estant endossé

Une cédulle du vingt cinq sols sur Pierre Robillard

Obligation sur Jean Fourmont restant pour soixante sols

Autre sur Siméon Jardin montant six livres dix sols

Une autre sur ledict Picault montant neuf livres cinq sols

Un soubzsigné sur Yolente Monestault de la somme de six livres

Autre soubzsigné sur deffunct Gallien Lede..... de la somme de six livres dix sols.

Autre soubzsigné sur Jullien Gauber servaizier restant pour dix livres

Autre obligation sur de quattre livres dix sols sur Jacques Logeard

Une autre obligation sur deffunct Pierre Couchet restant pour dix livres

Autre obligation sur Estienne Coignard restant pour quinze livres

Autre monta sur pierre Gallot restant pour quarante sols

Un droict cédé faict audict deffunct par Jullien Gaubert servaizier de la somme de sept vingtz livres à prendre sur François et Guillaume Maunoury, ses fermiers, passé devant Crouillebois et Le Rées, tabellions, le vingt sixiesme juin dernier signifié par Pellier sergent

Autre droict cédé faict par Maitre Michel Ledemé, prebtre, curé de St Brice audict deffunct de la somme de vingt sept livres à prendre sur Denis Vetillard devant Lerées et Husson, tabellions, le huictiesme jour d’aoust 1666 avec un acte exercé en la jurediction de vicomté en conséquence le vingt huictiesme janvier dernier

Un acte exercé entre ledict deffunct demandeur pour luy estre livré deux fustz de tonneau à l’encontre de Joachin Chaponnays, héritier de Jean Chaponnays en la jurediction de viconté de Dompfront le 23 juillet 1661

Une sentence rendue en la jurediction de balliage le vingt deuxiesme novembre 1649 contenant des par François Merille Hayelonnière, la sentence rendue en viconté le quatorziesme aout audict an pour trente solz restant de sept livres dix sols avec six pieces d’escriptures attachée concernant ladicte sentence

dix quitances de dixmes partie signée Gillot et partie signée Ledemé

Un contract de fieffe faictz par Georges Le Héricé sieur de Hallaine à Martin Derault des héritages cy refferé avec la subrogation d’icelle faicte par Jean Derault audict deffunct devant Crouillebois et son adjoint, tabellions, le dix huict apvril mil six centz cinquante six avec unze quittances des arrérages de ladicte fieffe baillées audict deffunct à la réserve de l’une d’icelles de quatre chapons, laquelle auroit esté baillée à Jean Derault, laquelle fieffe ledict Ambrois Granger a dict luy appartenir et sesdits cohéritiers au contraire.

Un petit livre dans lequel il y a quattre quittances de rente domaniales signées Husson de la Verrie.

Item a été trouvé dans ledict coffre la somme de cinquante livres sept sols contée par lesdicts requérants tant en or, argent blanc que doubles.

Item a esté trouvé une vielle huge non fermée à clef dans laquelle ny a aucunes choses fors quelques viels pots de terre.

Item a esté trouvé un viel manteau de peu de valleur, un juste à corps et un viel pourpoint noir uzage dudict deffunct

Item deux tarières et quattre petitz bareaux de fer propres à mettre à leur fenestre

Et mesme a esté trouvé dans le coffre cy devant refféré plusieurs papiers, lesqelz, comme presque inutilz, ont esté remis dans ledict coffre sans estre inventoriés

De là sommes transportés dans la cace dudict lieu dans laquelle avons trouvé trois tonneaux et un poinçon dans lesquelz n’y a aucune chose

Item quattre carreaux et trois limandes de bois de cerisqier, un carreau de bois de chesne avec un autre petit morceau de mesme bois

Item deux poulains à charger du sidre, une herse et viron un cent de latte

Item deux centz de chambre [2] à broyer

Item viron un millier et demy de tuilles qui est tout ce qui a esté trouvé dans ladicte cave

Et après sommes transportés dans l’estable dudict deffunct ou a esté trouvé quattre vaches, deux de poil fauve et les deux autres de poil rouge brun, deux desquelles lesdicts rquérants ont dict estre celles qui sont des fieffes

Item lesdicts requérants ont trouvé trois porcs de la valleur de douze livres et pour la somme de douze dix livres de pommes qu’ils ont dict

Item lesdicts requérants ont dict avoir cy devant trouvé, en ladicte maison, trois petits porcs qu’ils ont séparé et estimé entre eux à la somme de douze livres, comme aussi quil y avoit dix bouesseaux de pommes qui ont esté vendues et livrées auxdits Legoué et Morin par le prix de livres tournoiz

Puis somme entrés dans le guernier desus la salle où résidoit ledict deffunct dans la montée de laq duquel avons trouvé un saloir dans lequel n’y a aucune chose

Item a esté trouvé dans ledict grenier une vielle huge de bois de chesne non fermée à clef dans laquelle ny a aussy aucune chose

Item deux binnes pour mettre du chennevis

Item six razeaux de bled seigle avec le poux

Item huict razeaux et demy de froment noir

Item douze raseaux de menue advoine qui fut tous les meubles qui ont esté trouvé audit lieu et lesquelz lesdicts requerantz ont de comun acord et consentement délaissé … maisons en attendant que partage en dera faict et ont laissé les clefz desdicts grenier et coffre entre les mains dudict Delaunay et pour ce qui est de l’argent montant comme dit est à la somme de cinquante livres sept sols a esté mis entre les mains dudict Ambrois Granger. Fait en présence des dessus dicts tesmoings. Douze mots et quattre lignes sans valleur  [3]

Signent : A Granger, Launay, les deux tabellions L. Coignard et Boisdessel

Marquent : Julie Legoué, Perrine Morin, Jean Granger et Jean Goussin [4]

Notes

[1] Ce texte étant fort long je n’ai pas préservé les lignes ni toutes les règles de transcriptions habituelles

[2] chanvre - il y aurait beaucoup à dire sur le vocabulaire et les objets désignés dans ce texte.

[3] Une remarque : il n’est mentionné aucun livre chez ce prêtre, ce qui est plutôt inhabituel.

[4] AD61 4E139/33