Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Des travaux et des hommes > 1690 équiper le milicien de la paroisse
Par : dozeville
Publié : 16 octobre 2014

1690 équiper le milicien de la paroisse

1688 Louvois crée la milice : chaque paroisse doit fournir un milicien et l’équiper.

Le "général" de la paroisse de Fontaine-les-Bassets se réunit pour réunir les fonds nécessaires.

GIF - 82.8 ko
Un milicien armé d’un mousquet et faisant bonne garde... ...apparemment lui-même surveillé de près par un soldat de la Marine ! (reconstitution "Sans-Pareil 1690", fêtes historiques de Vannes, été 2001)

Le dimanche 18e febvrier \1690/ ce sont présentés par

devant moi, curé de Fontaines soubz signé

les paroissiens dudit lieu en nombre de général pour délibérer

de leurs affaires particulièrement pour fournir au

milicien une culotte, une paire de bas, deux cravattes, un

\chapeau bordé, une paire de souliers/

deux chemises et faire racommoder, atourner son

justacorps [1], dont les noms et surnoms ensuivent : Jean

Morin, Simon Hediard, Jacques Fresny, Pierre Lenoble,

Jacques Moulin, Estienne Cendret, Estienne Lenoble, François

\Lenoble/, Charles Lenoble, Estienne Fremont, Jacques Bigot et

plusieurs autres. Lesquels présents faisant fort pour les

apsens ont donné à Jean Bigot la somme de vingt livres

pour fournir ce que dessus, ce que ledit Bigot a consenti et

signé \faire/ parce que lesdites vingt livres seront quelis

sur tous les taillables au marc la livre [2]. Fait ledit

jour et an que dessus. C’est à dire sur les taillables demeurant

en la paroisse. Entre ligne trois mots.


8 signatures, 5 marques [3] [4]

Notes

[1] le milicien n’a pas d’uniforme à prorement parler.

[2] le marc la livre : en quelque sorte le taux d’imposition

[3] Fontaine les Bassets AD61 EDPT462_5 vue 25

[4] N’ayant pas trouvé d’illustration "bien de chez nous", j’ai emprunté celle-ci à nos voisins.