Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Des travaux et des hommes > 1635 Contrat de métayage à St André-de-Messei
Par : dozeville
Publié : 29 mai 2014

1635 Contrat de métayage à St André-de-Messei

Ce contrat de métayage est précis :
- les céréales : semence et récolte
- les bestiaux : apports et répartition des produits (beurre, produits d’élevage)
- l’entretien des bâtiments, des terres, l’engrais
- les bois
- les fruits principaux : pommes et poires.

JPEG - 84.7 ko
Fig. 1. Vignette représentant la recolte ou façon des foins Fig. 2. Vignette représentant la moisson
3. Faucille pour couper ou scier le bled, comme on voit dans la vignette, fig 2. 4. Faulx toute montée pour faucher le foin, représentée dans la vignette premiere. A B, son manche. C, la faulx. D, la main ou poignée. 5. La faulx séparée de son manche. a a, le dos. b b, le tranchant. c d, bras qui sert à attacher la faulx au manche par le moyen d’une virole (fig. 8.) & d’une clavette ou goupille de fer, fig. 7. 6. La main ou poignée garnie de son collet de fer e. f, la clavette qui sert à serrer le collet e sur le manche A B de la faulx, fig. 4. [p. 1:3] Fig. 7 & 8. Virole & clavette de fer pour attacher la faulx au manche, comme on le voit en B, fig. 4. & fig. 10. 9. Coupe de la faulx, pour faire sentir la languette qui regne de a en a sur le dos, fig. 5. 10. Enmanchement de la faulx. 11. Faulx à doigts servant pour l’orge, l’avoine, &c. a a, les doigts. b b, les vis servant à tenir les doigts toujours dans la même direction que la faulx. Les doigts, les vis, &c. sont de bois fort léger, afin de ne point appesantir la faulx. 12. Marteau pour battre le fer de la faulx, & le ren - dre plus tranchant. 13. Enclume ou tas pour battte le fer de la faulx. 14. Pierre à aiguiser la faulx. 15. Coffin, ou étui à pierre dans lequel on met de l’eau : on en fait de fer blanc, comme (a) ; & de bois, comme (b). 16. Ceinture de cuir, pour accrocher le coffin au côté du faucheur. 17. Fourche de fer pour charger les bottes sur les voitures. 18. Rateau de bois à deux faces. 19. Fourche de bois.

Le huictyesme jour d’octobre l’an mil six centz

trente quatre devant les tabellions de Messey au bourg

de St André viron midy


Furent présentz François Hesnard et Mathieu Gauquelin

de la parroise d’Eschallou, ledict Gauquelin stipulé

et représenté par Abraham Gauquelin son filz, lequel

a estably et faict fort pour ledict Mathieu et

a promis luy faire ratifier et avoir ce présent

pour agréable toutes fois et quantes que besoing

sera. Lesquels ont baillé à1 par ce présent baillent

à tiltre de ferme à prix d’argen \mouetié/ pour le

temps et terme de cinq années, cinq ceuillettes

et levées entières et parfaictes à commencer

à Pasques prochaines venantes et finir à

pareil jour et terme lesdictes cinq années, ceuillettes

et levées révollues et accomplies à Abraham

Groult demeurant à St André présent preneur et

acceptant, scavoir est tous et chacuns les

héritages aux dicts bailleurs appartenantz

assis au village et terroir du Moullin en ladicte

parroisse de St Andrey comme ils soy consistentz tant

en jardins, préz, maisons, terres labourables

et non labourables sans aucune chose en

retenir. Lesquelz héritages ledict preneur a dict bien

congnoistre, à la charge que lesdicts bailleurs

et preneur ensumenceront2 lesdicts héritages de

toutes sortes de semence par mouetié et

départiront les bledz croissantz sur iceux

héritages au bosseau à la grange. Tous lesquelz

bledz, ledict preneur sera tenu labourer, chérir,

tasser, battre et vaner à ses dépens et peupleront

aussy iceux bailleurs et preneur de toutes sortes

de bestes lesdicts héritages par mouetié lesquelz

ilz départiront avec leurs escroitz par mouetié

et sera tenu ledict preneur =====3 et livrer

auxdicts bailleur le nombre huict livres de beurre

par chacune vache en pot sallé bon et suffisant,

loyal et marchant à payer pour le premier terme

à la Sainct Michel en septembre prochaine ensuivant

et ainsy d’an en an et de terme en terme

jusques en fin de temps. Outre ledict preneur

sera tenu faire employer à ses despens le

nombre de six gleuz sur les logis par chacun

an et payer les rentes sieurialles que lesdicts

héritages sont teneus faire et réparer les

heyes et fossés des terres où il labourera

par chacun an et entretenir le tout en bonne

deube réparation sans qu’il puisse couper

aucun bois par pied ny par branche que du consentement

desdicts bailleurs. Outre est accordé entre lesdictes

parties qu’ilz départiront les fruicts croissantz

sur lesdicts héritages scavoir les poirier par

mouetié et que iceluy preneur aura le tiers

aux pommes lesquels fruicts il sera tenu abattre et

ceuillir à ses despens et est aussy accordé

entre lesdicts bailleurs et preneur que iceluy

preneur poura enterrer toutes les masles4 et

angrais estant sur ledict lieu tant à la saison

des seigles qu’à la pasques ensuivant la

denière année et départiront toutes sortes

de bledz à l’oust ensuivant à la gerbe au

champ pour chacun d’eux disposer des grains

et estraincts5 ainsy qu’ils voiront bien estre.

Donc de tout ce que dessus lesdictes parties sont demeurées

à un contentz et d’accord et quand et etc obligentz

respectivements biens chacun pour son fait et regard.

Présentz Gilles Auvray et Jehan Noël de Sainct André

tesmoings6



JPEG - 16.6 ko
Les blés murs - Lepage

Notes


-------------------

1pour "et"  ?

2ensemenceront

3mot taché ou barré.

4masle noir = fumier, masle blanc =marne

5paille