Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Vie quotidienne > Vers 1700 : le prix des choses à Messei
Par : dozeville
Publié : 23 décembre 2013

Vers 1700 : le prix des choses à Messei

Le problème du coût de la vie est difficile à appréhender sous l’ancien régime.

Les "répertoires" [1] peuvent permettre d’approcher cette réalité.

Souvent, le prix sont "groupés", ce qui ne facilite pas la compréhension et l’analyse.

Quoi qu’il en soit, voici quelques extraits d’inventaire :

26/4/1697 inventaire de Joseph Auvray [2]

- 2 boisseaux de seigle estimés 4 livres
- 1 jument, 1 poulain avec un bat estimé 20 livres
- 2 vaches, 3 génissons estimés 70 livres
- 3 ruchées de mouches dans le jardin estimées 4 livres 10 sols

JPEG - 16.8 ko
Ruche sous un pommier
Yvonne Jean-Haffen 1895-1993

6/10/1699 inventaire Pierre Bertrand [3]

- 1 petite marmite estimée 10 sols
- 1 faux et une paire de battements [4] estimés 15 sols
- 3 draps estimés 30 sols
- 1 vache estimée 9 livres
- un petit porc de lait estimé 15 sols
- 25 gerbes de seigle estimées 8 livres

26/11/1709 inventaire Siméon Ballon [5]

- un fusil estimé 4 livres
- une hache, 2 coins de fer, 2 faux, une paire de battements, 2 faucilles, un sciot, trois houettes, un trubble, une plommée et une fourche de fer le tout estimé 100 sols
- une charette à bois, une charrue et un chartil à gerbes estimés 20 livres
- 2 nappes de toile et 6 serviettes estimées 6 livres
- 12 tonneaux tant bons que mauvais estimés à 50 livres
- 2 tonneaux de cidre vendus pour chacun 50 livres
- un cheval et son équipage estimé 25 livres
- 12 bêtes bergines estimées 18 livres
- 2 bœufs de harnois estimés 60 livres
- un joucq [6], deux couroyes, une liure [7],un brocq, un van, un boisseau de paille, deux poches [8] le tout estimé 60 sols
- 3 vaches, 2 génissons d’un an et 2 de l’année le tout estimé 90 livres
- 2 porcs, un mâle l’autre femelle, estimés 12 livres

JPEG - 147.1 ko
George Stubbs Haymaking - 1785 Toile conservée au Tate Gallery, Londres

18/12/1726 inventaire François Ballon de Saires [9]

- 2 vaches, 1 génisson, une jument avec son bat et sa bride le tout estimé 80 livres
- 10 bêtes berginnes estimées 15 livres
- 4 bœufs estimés 220 livres
- 65 boisseaux de sarrasin estimés 80 livres
- 2 tonneaux de cidre nouveau, 1 tonneau de poiré, le tout estimé 100 livres
- un tas d’avoine de 400 gerbes estimé à 85 livres
- un chartil [10] à gerbes, un chartil à bois équipé de roues et d’essieux et une charrue équipée, une grand hevre (herse ?) estimés 60 livres. [11]

Notes

[1] le plus souvent des inventaires après décès

[2] 4E98/87

[3] 4E98/89

[4] fléau ?

[5] 4E98/96

[6] pièce de bois pour atteler des bœufs. Voir des détails ici

[7] corde

[8] grand sac de grosse toile - on dit aussi "pouche"

[9] 4E98/110

[10] charrette

[11] On trouvera aussi des valeurs vers 1750 dans l’inventaire de J Loret