Vous êtes ici : Accueil > Pratique > Expédition au pays de l’orthographe
Par : dozeville
Publié : 22 octobre 2013

Expédition au pays de l’orthographe

L’orthographe des noms est un problème constant en généalogie. Il peut tourner au cauchemar quand même la phonétique n’y est plus [1].

Gaillet > Caillet > Gallier

Sur le forum gen61 [2] a été posté le courriel suivant :

je suis à la recherche de la date de naissance (ou l’acte de naissance) de mon ancêtre direct (8 générations). 
Il s’appelle Gallier Jacques. 
Il est décédé le 22 octobre 1833 à Condé sur Noireau (Cavaldos-14). Il s’est marié à Condé sur Noireau le 25 mai 1790 avec Françoise Bodet où ils ont eu grâce à mes recherches 2 enfants(Jean Jacques et Joseph Théodore). 
Je sais juste que sur son acte de mariage et de décès, il est né à Mauvaisville vers 1762 (car il a 71 ans en 1833) et que ses parents sont Gallier Pierre et le Sassier Marie (j’ai un doute sur l’orthographe du nom de la mère).
Pouvez-vous m’aider dans ma recherche ou m’aiguiller ? 

J’ai demandé par mail au Centre Généalogique de l’Orne Perche et ils ’mont répondu :
"la paroisse de Mauvaisville a été dépouillée par le CGOP et la période 1679-1792 est accessible en ligne pour les adhérents ou par le biais de Geneabank.Malheureusement on n’y trouve aucune naissance. Dans l’ensemble de la base de données du CGOP, si l’on trouve des Gallier, rien pour les °,x,+ de Gallier Pierre ou Jacques ou leurs enfants."

Etant l’auteur du dépouillement dont fait état le CGOP, je me suis souvenu avoir également fait le relevé des baptêmes de cette paroisse d’Argentan [3].

J’ai donc pu répondre :

il n’est pas étonnant que vous ne trouviez pas :
A Mauvaisville, une des paroisses d’Argentan on trouve bien un Jacques François né le 26/7/1762 né de Pierre et Marie Sassier
MAIS le nom est CAILLET bien attesté par des naissances (5) et le mariage de ses parents, cependant en 1736 et auparavant le nom relevé est Gaillet.

L’explication de ces transformations me paraît simple :
- la confusion phonétique du G et du C est assez courante
- Si Gaillet/Caillet est fréquent dans la région d’Argentan, on ne le trouve pas dans la région de Condé sur Noireau, mais là on trouve beaucoup de Gallier.

Mais c’est seulement parce que je connais les deux régions et que j’y ai fait des relevés systématique que j’ai pu faire le lien.

Je ne sais si la personne qui fait cette recherche est convaincue mais tôt ou tard elle le sera.

Rivrain > Livrain

A la fin du XIXe siècle on aimait particulièrement les belles écritures avec des majuscules tarabiscotées.
Ainsi les ancêtres d’un de mes oncles se sont appelés Rivrain. Un secrétaire de mairie de la fin du siècle précité ne compris pas la majuscule et écrivit Livrain.

Depuis cette famille s’appelle Livrain...

Problème administratif

Il est des noms de familles dont l’écriture est tellement variable que cela peut amener des problèmes administratifs graves (et empêcher quelqu’un de passer le bac par exemple).

Récemment, une famille de ma connaissance [4] s’est heurtée à cette difficulté [5]. Ils se sont adressés au procureur de la république pour résoudre le problème et fixer leur nom une fois pour toutes.
Ce dernier exigea qu’ils apportent la preuve de leur nom sur au moins 100 ans et plus...
Une sélection de documents a été remise au procureur et le problème a été résolu. Ce que n’a pas su le procureur, c’est qu’il aurait pu lui être fourni autant de documents aux autres noms utilisés dans cette famille depuis aussi longtemps qu’existe l’état-civil et avant lui les registres paroissiaux .

Notes

[1] il existe tout de même certains phénomène de transformation et d’évolution qui permettent parfois de comprendre les erreurs

[2] je les fréquente fort peu : une fois tous les 2 à 3 semaines.

[3] j’ai du oublier de le transmettre !

[4] dont je tairais le nom par souci de discrétion

[5] il ne s’agit pas d’un nom difficile à porter