Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Malheurs > 1662 Sacrilège à Montabard : le Saint-Sacrement profané
Par : dozeville
Publié : 13 janvier 2013

1662 Sacrilège à Montabard : le Saint-Sacrement profané

Ce type de crime nous parait étrange. Il n’était peut-être pas si rare : il me souvient du texte d’un appel d’un habitant de Vrigny à Rouen pour des faits de ce type [1].

JPEG - 24.8 ko
Custodes

Le 9 d’avril, jour de Pasques, un poure païsant idiot de la paroisse de Montabar, sur le soir après vespres desroba la custode [2] de la paroisse et jeta dans la piscine 15 ou 20 hosties consacrées dont il mist à terre 4 ou 5. M. le curé d’Argentan, cousin de celui de Montabar, en alla faire rapport à M. de Médavy, évesque de Sées, qui lui ordonna pour réparer cette injure faite au Saint-Sacrement d’y conduire la procession d’Argentan où il se trouva grand monde et s’y fist belle et dévote cérémonie.

Le malheureux fust condamné en cette ville d’avoir le poing coupé, d’estre pendu et ses cendres jetées au vent, ce qui fust exécuté dans le Grand Carrefour le 24 dudit mois [3]

Notes

[1] Je n’ai malheureusement pas les références aux AD 76

[2] Boite servant à conserver les hosties consacrées.

[3] Thomas Prouverre Remarques sur l’église St Germain. (Cité dans la revue "Le Pays d’Argentan" 4e trimestre de 1963).