Vous êtes ici : Accueil > Petites histoires d’outre temps > 1692-1792 Petites statistiques au sujet de la mortalité : Chanu, Coulandon, (...)
Par : dozeville
Publié : 31 décembre 2012

1692-1792 Petites statistiques au sujet de la mortalité : Chanu, Coulandon, Mauvaisville et Sainte Honorine la Guillaume

La question de l’âge du décès est souvent vite réglée : "nos ancêtres mouraient jeunes."

Qu’en est-il dans la réalité ? Pour s’en faire une idée, il faut disposer de séries bien documentées et fiables dans les BMS.

Les 4 paroisses citées me paraissent remplir ces conditions. Cependant ces résultats, spécifiques à cette région, ne sauraient être étendus sans précaution.

4 paroisses sont étudiées de 1692 à 1792 soit sur 101 ans. Les actes exploitables [1] sont pour :

  • Chanu [2] : 5830
  • Mauvaisville et Coulandon : 1212
  • Ste Honorine la Guillaume : 2942

Au total près de 10 000 actes.

Aperçus sur l’espérance de vie de 1692 à 1792 [3]

La moyenne de la durée de vie :
- A la naissance, elle est faible : en moyenne 29,9 ans, soit 28,6 ans pour les hommes et 31,2 ans pour les femmes.
- A l’âge d’un an, elle est de 35,2 ans pour les hommes et 36,3 pour les femmes.
- A l’âge de 10 ans, elle est de 48,6 ans pour les hommes et de 50,3 ans pour les femmes
- A l’âge de 20 ans, elle est de 52,4 ans pour les hommes et 54,0 pour les femmes.

L’âge de la mort :
- la moitié des décédés dans cette période le sont avant 23 ans
- 3 sur 4 le sont avant 56 ans,
- 1 sur 8 a atteint ou dépassé 70 ans
- et enfin 1 sur 16 dépasse 77 ans. On note des centenaires [4].

Tableaux statistiques

On notera :
- la mortalité infantile est effroyable, un bon tiers des décès a lieu avant 5 ans, les nouveaux-nés mâles apparaissent plus fragiles
- la surmortalité féminine au moment des couches apparait bien, mais moins forte que je ne l’attendais. Elle est particulièrement peu importante à Ste Honorine.
- les jeunes hommes de 20 ans meurent plus que les filles du même âge
- la mortalité masculine importante à Sainte Honorine la Guillaume pour la tranche 55 à 59 ans ne s’explique guère sauf peut-être des accidents ( on y pratiquait beaucoup la taille du granit)
- les femmes meurent plus vieilles que les hommes.

Notes

[1] sur lesquels l’âge est indiqué

[2] Merci à Mr Huard pour ses relevés qui m’ont permis ces calculs

[3] Attention, ce ne sont pas des calculs au sens de l’Insee ou autre ... qui me dépassent !

[4] un cas vérifié de 124 ans est cité dans la région dans un bulletin de la SHAO dont j’ai perdu la référence