Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Des travaux et des hommes > 1714 : Visite des moulins de Durcet et Landigou
Par : dozeville
Publié : 14 février 2012

1714 : Visite des moulins de Durcet et Landigou

la roue Le dix juin mil sept cent quatorze

Visite a été faite des moulins de la Tretière
et de la Bardoulière, apartenant à monsieur le
Marquis de Durcet, requête de Pierre Burel
et de Jacques Blaise, fermiers desdits moulins,
ainsi qu’il ensuit. La porte d’entrée du
moulin de la Tretière attachée avec une fourchette
de fer dessoüs, garnie d’une serrure avec la
clef ; la porte de derrière ledit moulin
attachée aussi avec une fourchette de fer
dessous, sans serrure ; une crémaillière
attachée à la cheminée ; la porte pour entrer
dans le grenier par dehors, attachée avec
deux gonds et deux pentures de fer, ledit
grenier doublé partout d’ais, sans terre
dessus, à la réserve de l’entrée ou il y a de la
terre ; deux autres petits greniers enclos
de terrasie ; sans doublure dessus, deux
portes audit grenier, d’ais de fouteau,
 ; une vielle heuge dans le grenier, garnie
d’une serrure avec la clef, pour mettre le
blé ; un seizième d’airain pour emouturer,
 ; un cable sans aucune rupture, pour
lever les meules ; le moulin à froment
faisant de blé farine, la meulle de dessus
toute usée, celle de dessous assés saine

La roue, le roüet et tout le mesrein dudit
moulin en bon état, ledit moulin couvert d’ais
de chêne, et des courbes tout autour, avec
une bleuterie audit moulin en manière de
coffre, en bon état, pour recevoir la farine ;
 ;le deuxième moulin,à tout blé, rendant
de blé farine, les deux meulles dudit moulin
saines, des courbes tout autour avec des ais
de chênes dessus , la roue, le roüet et tout
le mesrein dudit moulin en bon état, avec
un tonneau audit moulin pour recevoir la
farine et pour mettre la bluterie, quand
on le veut mettre à bluter ; le troisième
moulin à repler, faisant de blé farine,
les deux meulles dudit moulin assés saines,
la roue, le roüet dudit) moulin, et tout le
mesrein en bon état, avec une petite auge
pour recevoir la farine, ledit moulin couvert
d’ais, à la réserve d’un qui y manque, avec
des courbes autour ; un rouet de levage
en bon état ; une porte par dehors
vis à vis le moulin à froment attachée avec
une fourchette de fer dessous, sans serrures
deux montées de bois pour monter sur le
poudrier bien doublé d’ais ; cinq perches
au bas du moulin sur quoy on met le
foin ; toutes les couvertures dudit moulin
en très bon état, le corps dudit moulin
depuis la cheminée jusqu’au pignon du
coté des roues couvert de tuiles desdits deux
cotés ; le bout d’en bas du coté du jardin à
herbe, couvert d’essentes des deux cotés,
le bout rabattu de dessus les roues couvert aussi
d’essentes, à la réserve de mil à douze cent
de tuiles qui est dessus ; toutes les couvertures
dudit moulin enfaitées d’enfaiteaux ; le pignon
dudit moulin d’audessus le bout rabatu tallué
d’ais de chêne par tout, avec des ais aussi de
chêne attachés aux deux chevrons dudit
pignon depuis le haut jusqu’en bas, pour que
les vents n’emportent la couverture ; le ...
auget dudit moulin en bon état de par tout ;
La porte d’entrée du moulin de la Bardoulière
attachée avec une fourchette de fer dessous,
garnie d’une serrure avec la clef ; une autre
porte au bout dudit moulin attachée de même,
sans serrure ; ledit moulin de la Bardoulière
faisant de blé farine, les deux meulles
saines, couvertes d’ais avec des courbes
tout autour, la roue, le roüet et tout le
mesrein dudit moulin en bon état, avec un
bout d’auge à recevoir la farine ; un seizième
d’airain, vieux, pour émouturer, une vielle
heuge à mettre le blé, fermant à clef ;
un rouet de levage ; une montée de bois
pour monter sur le poudrier garni d’ais
huit soliveaux sur ledit moulin sans
aucune doublure dessus ; les couvertures
dudit moulin d’essentes en bon état,enfaitées
de blêtes ; comme lesdits Burel et Blaise n’ont trouvé
aucune essente retournées sur toute les couvertures
d’essentes tant du moulin de la Bardoulière que de la
Tretière, ils n’en pourront mettre ni laisser
aucune de retournée en sortant desdits moulin ;
l’auge de la Bardouliere en bon état, à la resserve
du bout de haut qui devient mauvais ; un volet
à la fenêtre du moulin de la Tretière. La
presente visite faite en presence dedits
Burel et Blaise, fermiers desdits moulins, qui
n’ont voulu faire venir personne pour
faire ladite visite, déclarant qu’ils la feraient bien
eux mêmes, attendu qu’ils avaient fait visiter
cy devant tous lesdits moulins par quel des
métiers de faiseur de meulles, de charpentier,
et de couvreur, laquelle ils reconnoisent
véritable en tout son contenu, et s’obligent
solidairement un chacun d’eux un seul pour
le tout et de rendre toutes les choses
mentionnées en icelle en même état en
sortant desdits moulins, qu’ils les ont trouvée
en y entrant, comme aussi le trop plein du
bieu de la Tretière en bon etat, et celui de la
Bardoulière aussi. Fait ledit jour et an que dessus
présence de fFrancois Duval, et Gabriel
Lebreton de la paroisse de Durcet
témoins signes après lecture aprouvé deux mots rayés  [1]

burel blaize duval

breton

dumesnil graindorge

Notes

[1] AD61 4E83/56 sur geneanet
La copie d’article de Ouest-France m’a été fournie par Mr JC Ruppé