Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Des travaux et des hommes > 1647 Vente et livrement de marchandises à Chanu
Par : dozeville
Publié : 22 novembre 2012

1647 Vente et livrement de marchandises à Chanu

Les banques n’existaient pas, on ne payait pas toujours immédiatement d’où de nombreuses reconnaissances de vente, prêts, etc...

Il est assez frustrant de ne pas avoir de description précise de ces "marchandises".

Le vingt cinqiesme jour de janvier l ’an
mil six centz quarante sept apprès midy

Fut présent en sa personne Ellouey [1] Dugast,
marchand de la parouesse [2] de Lonlay ainsy
qu’il a dict, ce [3] submettant soubz ce pouvoir
quand à ce [4]. Lequel a promis et c’est obligé
par corps et biens rendre et paier dans toutes
foys et quantes [5] qu’il plera [6] à Denis Helix fils
Estienne de la parouesse [de Chanu] [7], présent, scavoir est
la somme de quarante neuf livres tournois. Ce
faict à cause de vente et livrement de marchandise
vendue et livrée par ledict Hélix audict Dugast
ainsy qu’il a dict et confessé devant nous.
Donc il c’est tenu à content. Présence Denis Le-
Conte et Jacques Helix fils Gille dudict
Chanu, tesmoings. En glose [8] : de Chanu. Approuvé :(---)
présence des parties et tesmoings  [9]

JPEG - 29.3 ko
Jérôme Bosch, Le colporteur, Musée Boijmans van Beuningen, Rottterdam.
L’image :origine et symbolique

Notes

[1] Eloi

[2] paroisse

[3] Actuellement « se » (orthographe habituelle à l’époque)

[4] Acceptant de se placer sous la juridiction de ce notaire pour les faits suivants.

[5] Toutefois et quantes = la date du paiement n’est pas précisée, donc à la demande

[6] plaira

[7] Entre crochets : mots mis en interligne

[8] En interligne

[9] cote AD61 4E160/8 vue 41 (acte 1252)