Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Vie quotidienne > 1706 Testament & inventaire à Tinchebray
Par : dozeville
Publié : 30 octobre 2012

1706 Testament & inventaire à Tinchebray

La Coutume normande ne laisse guère de latitude pour transmettre les biens, sauf des dons à l’église. Aussi les testaments sont-ils rares et chiches d’informations.

Pourtant voici celui d’un homme précautionneux, plus soucieux de la vie des siens après son trépas que de son salut éternel...

Le douzième jour de janvier mil sept cent
six en la maison de Jean Mourice
après mydy

Fut présent en sa personne Jean Mourice, lequel estant
au lit malade cependant sain d’esprit et d’entendement et
désirant mettre ordre à ses affaires. Après avoir
recommandé son âme à Dieu et à tous les saincts et à
la Saincte Vierge, a désiré mettre ordre à ses affaires
et notamment à un establissement de tutelle aux enfants
de luy et de Jeanne Surbled sa femme. Pourquoy il
a déclaré auparavant tout, établir pour tutrice principalle [1]
aux les enfants ladite Surbled, sa femme, aux charges
par elle de les nourrir et entretenir selon leur condition
parce qu’elle aura le bien dudit testateur et de les enfants
aux charges cy dessus jusques en l’an de l’aage de
leur fils. Et pour tuteur particulier a dénommé la
personne de Pierre Renault fils Jullien et pour tuteur advocats
consulaires les personnes de Mes Jacques Lefaverais
et Guillaume Onfray advocats par l’advis desquels ladite
tutrice se gouvernera au fait de ladite tutelle en suivant
les arrêts et réglements de la Cour [2]. Et pour éviter
à toutes contestations, ledit testateur consent aussy
qu’elle demeure de tous les meubles saisies jusques en l’an
de l’aage dudit leur fils. Laquelle veufve veufve Surbled
les représentera aux mesmes estats qu’ils sont
parce qu’elle aura la liberté de s’en servir pour
ayder à élever et nourrir lesdits enfants, parce qu’elle sera
sujette de les les rendre et restituer audit son fils en l’an
de l’aage dudit son fils et pour éviter à tous les reproches
qu’on pourrait faire à ladite Surbled, ledit testateur nous a
requis de faire inventaire et mémoire de tous
les meubles dont il peut estre saisy aux fins
que le présent soit sans reproche et qu’il n’y en ait d’autre
fait, ayant la cognoissance parfaite de ce qu’il peut
avoir chex luy. Et premièrement

- un lit garny de couette, traversier et oreillers et une castalogne
et rideaux de toille avec le bois de lit de fouteauhêtre.

- Item deux autres basses couches. L’une desquelles n’est
garnye d’aucunne chose et dans l’autre il y a une
vielle couette, un traversier avec une vielle couverture
de toille.

- item une table avec un tiroir de bois de chesne et six
escabeaux ou tabourets aussy de chesne.

- Item un demy coffre et un petit coffre fermants à
clef dans lesquels il y a une douzaine de draps,
une douzaine de serviette, une douzaine de chemise
servante à homme, une douzaine de chemise
servante à femme et chacun demy douzaine
servante à leur deux enfants.

- Item deux may ou trou à pétrir avec deux tables
servantes à boulanger.

- Un banc ou marchepied dans lequel il n’y a rien.

- Item deux pots d’estain, une pinte, demy douzaine d’escuelles
et trois demy plats et huit assiettes, le tout d’estain
commun ainsy qu’un tier.

- Item trois viels chaudrons d’érain [3], un chandelier de
cuivre et deux marmittes, l’une grande et l’autre
petite, une palette, un grid [4], un troispied [5], une paille
de fer et une vielle pelle d’érain

- Item une chaudière à bouillir du sumereau [6].

- Item un cheval de poil rouge avec son équipage
estimé par ledit testateur à vingt cinq livres.

- Item un viel coffre servant à mettre du bled et viel salloir
avec un fust de tonneau.

- Item un mortier avec le pillon à piller du poivre de potier  [7]

- Item un rouet à filer et une vielle quaisse …. 
environ demy boisseau.

- Item une table avec le brion pour brier [8] la paste.

- Item ledit testateur a déclaré qu’il saisy Le.... Buffard , huissier,
d’une obligation en forme devant Marie sur Jullien
Geustode laquelle ne reste que pour quinze
livres dix sols.

Dont du tout, nous avons fait lecture audit testateur et à ladite
Surbled et a ledit testateur que c’est sa dernière
volonté et qu’il va signer après lecture de ladite
faite et ladite Surbled va marquer pour l’acceptation
de ce que cv dessus. Aux présences de Me Pierre Lemasurier
Pbre et Me Charles Duchemin, bourgeois de Tynchebray
tesmoins. signés après lecture faite itérativement [9]. [10]

Un Jean Mourice décède le 15/1/1709 à Tinchebray (72 ans)
Le mariage eut lieu le 13/2/1692 à Tinchebray (Notre Dame)
Le contrat de mariage, mentionné dans l’inventaire des papiers joint au testament, ne se trouve pas dans les registres existants des tabellions nommés.
5 enfants au moins naitront dont deux sont vivants en 1703. La fille se marie en 1714
Jeanne Surbled décède le 16/3/1727 (67 ans)

Notes

[1] la tutelle se compose normalement ainsi :
- un tuteur principal
- un tuteur actionnaire ou particulier
- deux parents délégués (qui manquent ici)
- deux avocats.
En principe les familles paternelle et maternelle sont représentées à égalité.
La tutelle "établie par justice" est la même, le conseil de famille se réunit à huis clos sans juge. Le juge enregistre la décision.

[2] le parlement de Rouen

[3] airain

[4] grill

[5] trépied

[6]  ?

[7]  ?

[8] terme de boulangerie : pâte ferme

[9] double lecture

[10] Voir le Testament sur Geneanet. Cote : AD61 4E80/226 vue 40