Vous êtes ici : Accueil > Petites histoires d’outre temps > 1732 Jean Baptiste Malicorne, capitaine de la patache de Lannion
Par : dozeville
Publié : 26 septembre 2012

1732 Jean Baptiste Malicorne, capitaine de la patache de Lannion

Le huitiesme jour de février mil sept cens trente
deux à Méguillaume avant midy

Fut présent Jean Baptiste Malicorne, l’un des fils
de feu François Malicorne, originaire de la paroisse
de Sainte Croix, capitaine de la patache [1] de Lanion
en Btrettaine ainsy par luy déclaré, Lequel...
a vendu tout ce qui luy appartient à Ste Croix et aux Rotours à Louis Robinne des Rotours....  [2]

JPEG - 55.2 ko
Peut-être la patache ressemblait-elle à ces deux côtres.

Retour à la liste des expatriés

Notes

[1] PATACHE (s. f.)
1. Anciennement, petit vaisseau de guerre qui suit ordinairement un plus grand, ou qui mouille à l’entrée d’un port pour aller faire la découverte, et reconnaître les navires qui viennent ranger la côte, Vieux navire approprié pour la police d’un arsenal maritime.
2. Bâtiment de la douane et du fisc en général. En quelques villes, petit bâtiment ancré dans les fleuves ou les rivières pour la perception des droits sur les marchandises. Ce bâtiment s’est aussi nommé autrefois maltôte. Les fermiers généraux avaient des pataches qui se tenaient à l’entrée des ports pour avoir inspection sur ceux qui entraient. Pataches des fermes.
3. Barque qui porte des lettres ou des passagers sur quelques fleuves, sur quelques rivières. 4. Par extension, voiture de transport, non suspendue et coûtant peu. Voyager par les pataches.
5. Espèce de varec dont on fait de la soude.
(Littré 1880)

[2] AD61 4E87 1731-1732 (non coté)