Vous êtes ici : Accueil > Petites histoires d’outre temps > 1645 Jean Loreille, de Bréel, s’en revient d’Amsterdam.
Par : dozeville
Publié : 25 septembre 2012

1645 Jean Loreille, de Bréel, s’en revient d’Amsterdam.

Le mercredy trente jour d’aoust mil
six centz quarante cinq à la Foret
apprès midy

Fut présent Jean Loreille, sieur de l’Ausne,
l’un des filz et héritiers de feu Charles
Loreille, vivant sieur de la Groudière,
de la parroisse de Brees [1], de présent
demeurant en la ville de Mesterdam [2]
en Hollande ainsy qu’il a recongneu. Lequel
tant pour luy que pour ses hoirs
a vendu affin d’héritage perpétuel à
Jacques Loreille en quallitté et comme
tutteur de Georges Loreille, frère
dudit vendeur et fils mineur dudit deffunt
...
La vente est faite pour 400 livres (au principal). Françoise Loreille est nommée comme sœur du vendeur (au sujet de son mariage avenant) ainsi que Nicolle Loreille femme de Jean Hardy.  [3]

JPEG - 58.7 ko
Vue d’Amsterdam, vers 1656.
Jacob van Ruisdael

Le contrat de mariage de Françoise permet de mieux connnaitre cette famille tant du point de vue de ses membres que de sa condition financière, très au-dessus de la moyenne (210 livres pour la période 1625-1650).

le 14/2/1648
Entre Jean Pierre sieur de la
Pierre fils de honneste homme Charles
Pierre et de Marie Noel ses
père et mère de la parroisse de la
Forest d’une part et Françoise
Loreille fille de deffunt Charles
Loreille et Jacqueline Louvel
femme dudit Charles Pierre
auparavant luy veuve dudit
Charles Loreille ses père et
mère de la paroisse de Brée
.....
...................... Jacques
Loreille lequel comme tuteur
de ladite affidée et des autres
enfans mineurs dudit feu
Charles Loreille...
pour toult et telle part,
lhot et portion qui pouroit
prétendre en avoir tant en la
sucession mobilière que héréditalle
d’icelluy feu Charles Loreille
la somme de six centz livres....
....quattre centz
cinquante livres seront payés
dans l’an d’âge de Georges
Loreille fils mineur dudit feu Charles
...
un prey, nommé nommé le prey de l’Ausne [4], sis en
la paroisse de Forest en terreur [5] de la
Guerbe [6] sy devant acquis de Pierre
Loreille....  [7]

En résumé, cet expatriation est connue grâce à un acte de vente d’un bien survenant après un héritage.

Retour à la liste des expatriés.

Notes

[1] Bréel

[2] très probablement Amsterdam

[3] Lire l’acte 4E87

[4] Jean Loreille était sieur de L’Ausne

[5] = terroir = village

[6] non identifié

[7] Lire l’acte 4E87