Vous êtes ici : Accueil > Transcriptions de textes > Des travaux et des hommes > 1690 Bail de moulin à Joué-du-Plain
Par : dozeville
Publié : 10 septembre 2012

1690 Bail de moulin à Joué-du-Plain

JPEG - 51.8 ko
Extrait du cadastre napoléonien - 1813 - Joué du Plain
cote : AD61 3P2-205/5 section D

Du neufiesme jour de janvier MVIc quatre vingt dix
Fut présent Monsieur Jean Ango, écuier, seigneur de la
Motte et du Mesnil, conseiller du roy en la grande chambre
du Parlement de Normandie. Lequel a baillé à ferme à
Pierre Dupont à ce présent et acceptant, c’est à scavoir
le moulin de la Foltière pour le temps et terme de
six ans qui commenceront au premier febvrier prochain
et finiront à pareil lesdits six ans révolus et accomplis
aux charges que ledit Dupont n’ira point quester les
poches [1] dans la paroisse de Vielpont [2] et ce [parceque]
Mondit Sieur [l’]a acquis de François Delaporte pour
en jouir en son lieu et place. Et aura le taillis, les coupes
et émondes une fois en son terme et fut ledit bail
ainsy fait par le prix et somme de deux cents dix
livres par chacun an à commencer à payer ladite
somme de deux cents dix livres par moittié de [six]
mois en six mois. Durand ledit bail aura ledit Dupont
une demie acre de pré aux prés de Joué, acorde une
demie acre de la Rivière [3] pour la première herbe. Et
aussi ledit Dupont entretiendra ledit moulin de merrain [4],
de poche. Et comme ledit Dupont jouit des moulins de
la Motte, ils sont pareillement pour à continuer pour
le terme de six ans aux mesmes contraingnes [5] portées
par le bail de canal meulnié [6] audit moulin de la Foltière.
A l’entretien et garantie de tout ce que dessus Mondit Sieur
y oblige tous ses biens et ledit Dupont corps et biens. En présence
de Messire Michel de Fallaise, prebtre, et Nicolas Biennois de
Vielpont tesmoings

Signé

J Angot, P Dupont, M de Fallaise, N Bienes, V Herouard, nottaire (tous avec paraphe)

 [7]

JPEG - 79.8 ko
Moulin - Encyclopédie de Diderot

Notes

[1] poche = pouche. C’est un grand sac. Quester les poches : rassembler les sacs de céréales pour les moudre.

[2] le même jour, le moulin du Val de Vieux Pont est loué à Nicolas Biennois : "Monsieur de la Motte consent et veut que tous les vassaulx des fiefs du Mesnil et du Metz qui sont repostant et domiciliés dans la parroisse de Vielpont et qui venoient au moulin de la Foltière iront dorénavant au moulin de Vielpont" (vue 86 folio 85 recto)

[3] le lieu-dit La Rivière

[4] bois fendu en planches et propre à différents ouvrages (Littré)

[5] contraintes

[6] le bief aussi nommé le "bieu"

[7] AD61 4E81/81 notariat d’Ecouché